Voici comment une société sans cash affecterait votre vie quotidienne

C’est à méditer, depuis que nous voyons arriver la disparition du cash et que nous en discutons. Partagez ! Volti

******

Par Daisy Luther pour The Organic Prepper via Le Saker Francophone

Avez-vous déjà pensé aux ramifications d’une société sans cash ? Je parle des effets réels, à la première personne, et non d’une théorie de conspiration éphémère ou d’une éventuelle prophétie biblique. C’est une mauvaise nouvelle pour de nombreuses raisons, dont la moindre n’est pas la façon dont elle affecterait la vie quotidienne.

Voici ma définition d’une société sans cash, pour que nous chantions tous dans le même livre de chansons :

L’argent liquide n’aurait plus cours légal, donc vous ne pourriez plus faire d’achats avec, payer des factures avec, ni le dépenser de quelque manière que ce soit. Vous ne pourriez plus déposer d’argent liquide sur votre compte bancaire, donc vous ne pourriez plus accepter d’argent liquide pour un échange de biens ou de services.

L’argent liquide ne serait donc rien d’autre qu’un bout de papier sans valeur. (Je sais, je sais, la monnaie basée sur la dette est le sujet d’un article totalement différent.

Nous allons dans cette direction. Jose a récemment écrit que le Venezuela est en train de se passer rapidement de tout argent liquide et, ici aux États-Unis, un signe avant-coureur inquiétant est qu’il y a une « pénurie de monnaie » qui pousse de nombreux magasins à vous rendre la monnaie sur une carte de fidélité ou à vous inviter à faire don de cette monnaie à une cause quelconque.

Cadeaux

Pensez à toutes les fois où l’argent liquide est un cadeau approprié. J’ai toujours donné de l’argent, par exemple en accompagnant la carte d’anniversaire d’un enfant avec un billet de 20 dollars ou en donnant à un nouveau diplômé de l’argent liquide à utiliser pour ses dépenses universitaires. Lorsque je me suis marié, nous avons reçu pas mal d’argent de différents proches. Mon père donnait toujours à mes filles un peu d’argent de poche chaque fois que nous nous rendions visite et elles étaient à chaque fois surprises et ravies.

Cependant, dans une société sans argent liquide, cela pose deux problèmes.

Tout d’abord, le bénéficiaire ne pourrait pas utiliser l’argent liquide. Il ou elle ne pourrait pas le dépenser ou le déposer.

Deuxièmement, si un don en argent est fait, il devra l’être par chèque ou par transfert électronique. Cela signifie que le gouvernement et le fisc connaîtront précisément la somme d’argent donnée à une personne. Ce n’est peut-être pas une grosse affaire pour l’enfant de 7 ans qui a reçu 20 dollars de son grand-père, mais qu’en est-il du diplômé qui a reçu quelques milliers de cadeaux de membres de sa famille pour célébrer ses succès ? A quel moment le gouvernement va-t-il tendre la main pour réclamer « sa juste part » ?

Les petits boulots

Beaucoup de gens sont vraiment en train de se débattre en ce moment avec le confinement du à la Covid-19. Des emplois ont été perdus, des heures de travail ont été supprimées et les problèmes financiers abondent. L’une des façons dont ces gens arrivent à joindre les deux bouts est de faire des petits boulots. Les gens coupent l’herbe, nettoient les maisons, conduisent pour Uber, livrent de la nourriture, font du baby-sitting – ils trouvent toutes sortes de moyens pour gagner un peu plus d’argent. Un pourcentage énorme de ces personnes sont payées en espèces.

Mais si vous ne pouvez soudainement plus dépenser votre cash, vous devrez être payé électroniquement. Combien de personnes qui n’ont pas encore d’entreprise disposent-elles d’un compte commercial pour prendre des cartes de crédit ou de débit ? Il existe des options comme Paypal et Venmo, qui prévoient des frais en pourcentage, mais ils devront trouver une solution.

Et puis, comme nous l’avons vu plus haut, chaque centime de l’argent de ces petits boulots est traçable et contrôlable. Cela pourrait rapidement transformer vos 20 dollars de tontes de gazon en 15 dollars après impôts.

Vente de biens d’occasion

Levez la main si vous avez déjà vendu quelque chose pour payer une facture. Moi aussi ! J’ai vendu des bijoux, des meubles, du matériel de sport, toutes sortes de choses pour faire face à une obligation quand j’étais en difficulté. De plus, je fais un vide-grenier chaque année pour réduire le volume de choses que je n’utilise pas vraiment, ce qui me rapporte souvent quelques centaines de dollars.

Comment cela fonctionnera-t-il dans une société sans argent liquide ? Eh bien, si vous ne vendez qu’un seul gros article, vous finirez probablement par utiliser une sorte d’application de paiement comme Venmo ou Paypal. D’autre part, organiser un vide-grenier dans votre garage serait presque impossible à réaliser par voie électronique. Qui va vraiment pouvoir rester assis là et faire des transactions Paypal toute la journée, surtout quand les gens achètent des choses qui coûtent 25 cents ?

Et voilà où nous en sommes pour gagner un peu d’argent rapidement.

Pourboires

Beaucoup de personnes qui travaillent dans la restauration et l’industrie de la beauté, pour ne citer que ces deux créneaux, dépendent des pourboires pour gagner leur vie. En général, les pourboires sont prélevés sur les tables ou versés à la fin du service s’ils ont été versés sur une carte de débit. Mais… une fois qu’il n’y a plus d’argent liquide, ces pourboires devront être versés sur un chèque de paie régulier. La totalité de cet argent fera l’objet de retenues sur salaire.

Cela signifie que beaucoup de gens verront leurs revenus diminuer fortement et devront attendre leur chèque pour obtenir l’argent. Cela donne beaucoup de pouvoir à la direction et il ne serait pas difficile pour quelqu’un de manipuler les montants que les travailleurs ont gagnés.

Enfants

J’ai écrit de nombreuses fois sur l’importance de permettre aux enfants de gérer leur propre argent. Cela leur apprend la responsabilité et des compétences de vie qui seront bien utiles à l’avenir. Mes filles ont accès à de l’argent depuis qu’elles sont en maternelle, et peut-être même avant.

Maintenant, comment allez-vous permettre à un enfant de cinq ans d’avoir accès à de l’argent si tout est électronique ? Va-t-il se retrouver avec son propre compte bancaire et une carte de débit ? Cela ne semble guère réaliste. Il existe aussi la possibilité d’utiliser des cartes-cadeaux, mais cela signifie que l’argent ne peut être dépensé qu’à certains endroits, ce qui supprime la courbe d’apprentissage essentielle qui consiste à économiser son argent pour le mettre au service d’un grand objectif. Oubliez les stands de limonade, les cadeaux de grand-père ou le fait de mettre de la monnaie dans une tirelire – tout cela fera partie du passé.

Les personnes non bancarisées ou sous-bancarisées

Huit millions de ménages aux États-Unis sont « sous-bancarisés » ou « non bancarisés ». Cela signifie qu’ils n’ont pas de compte bancaire en raison des frais, d’une mauvaise note de crédit ou d’autres obstacles. Ces personnes comptent sur les entreprises d’encaissement de chèques qui prélèvent déjà des frais importants pour leur donner le salaire qu’elles ont gagné. Que feront-elles lorsque cette option ne sera plus possible ?

La plupart des personnes non bancarisées ou sous-bancarisées vivent déjà en dessous du seuil de pauvreté. Cela signifie qu’elles ne pourront plus se procurer des aides pour joindre les deux bouts, faire des petits boulots et qu’il leur sera plus difficile d’obtenir une aide quelconque.

Slate rapporte comment la pénurie de pièces affecte ces Américains :

Pour l’Américain moyen, cette pénurie peut ne causer que des maux de tête mineurs – plus difficile de payer au parcmètre ou de rendre la monnaie exacte dans un café. Mais quelque 8 millions de ménages américains, soit 6 % de la population, sont « non bancarisés », ce qui signifie qu’en raison des frais et autres obstacles financiers, ils n’ont pas de compte chèque ou d’épargne. Beaucoup d’entre eux ont plutôt recours à des services tels que les mandats, les prêts sur gage ou les prêts sur salaire. Selon Venky Shankar, professeur de marketing au Center for Retailing Studies de la Texas A&M University, les Américains qui gagnent 25 000 dollars par an ou moins utilisent l’argent liquide pour environ 45 % de leurs achats. Ces Américains pourraient donc avoir du mal à payer les services essentiels sans avoir de monnaie sur eux. Ils peuvent aussi trouver plus stressant de faire l’appoint, d’arrondir ou rendre la monnaie, si les magasins le demandent. « Pour une personne non bancarisée ou sous-bancarisée, cela pourrait être une situation horrible si elle n’a pas accès aux cartes », a déclaré Angela Lyons, professeur d’économie à l’université de l’Illinois à Urbana-Champaign.

Et ce n’est qu’une pénurie de pièces. Imaginez combien il serait difficile que notre société devienne complètement sans cash.

Les problèmes d’accès à l’argent liquide sont alarmants.

Nous pouvons donc constater que ce n’est une situation idéale pour aucun d’entre nous.

Mais même ces choses sont relativement mineures par rapport au potentiel d’abus contre les citoyens dans une société sans cash. Si chaque centime que vous apportez est suivi et enregistré, vous n’aurez aucune confidentialité financière, et vous serez également beaucoup plus en danger. Beaucoup d’entre nous gardent une partie de leurs économies à la maison pour les cas d’urgence. Même s’il y a un jour férié, tout ira bien, car nous avons l’argent nécessaire pour faire face aux imprévus pendant que nous n’avons pas accès à notre argent en banque.

Mais que se passe-t-il lorsque nous n’aurons plus d’argent liquide ? Tout l’argent que nous avons mis de côté au fil des ans devra retourner en banque et nous perdrons un certain contrôle.

C’est bien beau quand tout va bien, mais que se passe-t-il lorsqu’un événement de type chypriote se produit et que le gouvernement décide qu’un bail-in est nécessaire ? Si vous ne vous souvenez pas, en 2013, des milliards de dollars ont été saisis sur les comptes des déposants pour protéger le système bancaire du petit pays. Cela a été fait pour rembourser une dette de 11,6 milliards de dollars due à des créanciers extérieurs au pays.

Si vous pensez que cela semble tiré par les cheveux – comme quelque chose qui ne pourrait « jamais arriver ici », il est incroyablement important de noter que nous avons déjà une réglementation qui permet un bail-in ici aux États-Unis. Après les plans de sauvetage de la crise économique de 2008, le Congrès a adopté la loi Dodd-Frank Wall Street Reform and Consumer Act de janvier 2010, qui interdit les plans de sauvetage gouvernementaux mais autorise les bail-in. Donc, oui, l’argent sur votre compte pourrait effectivement être utilisé pour sauver une banque en difficulté.

Mais ce n’est pas tout, pensez aussi au phénomène scandaleux de la confiscation des biens civils. Si vous ne le connaissez pas, cela signifie qu’une entité peut saisir vos biens ou votre argent même si vous n’avez pas été condamné pour un crime. La confiscation civile des biens rapporte chaque année des milliards de dollars au gouvernement américain et aux services de police locaux. Imaginez combien cela serait plus facile si vos biens étaient regroupés en un seul endroit.

Et permettez-moi d’aller encore plus loin avant de vous laisser – pensez au nombre de sites web, de chaînes YouTube et de comptes de médias sociaux qui ont été purgés et démonétisés au cours des dernières années. Serait-il possible d’aller plus loin ? Que des opinions peut-être impopulaires pourraient être sanctionnées par des amendes et que de l’argent pourrait être immédiatement retiré des comptes de ceux qui sont en désaccord avec le statu quo ?

Peut-être que je ne suis qu’un autre théoricien paranoïaque du complot. Mais êtes-vous vraiment paranoïaque alors qu’« ils » sont vraiment hors de contrôle ?

Qu’en pensez-vous ?

Pensez-vous que nous nous dirigeons vers une société sans argent liquide ? Cela vous inquiète-t-il ? Avez-vous réfléchi à la façon dont vous géreriez cette situation si elle devait se produire ?

Daisy Luther

Traduit par Hervé, relu par jj pour le Saker Francophone

Les commentaires publiés sont signés du nom des auteurs et engagent leur seule responsabilité sans que « lesmoutonsenrages » ne prennent en rien à leur compte leur orientation.

Les opinions exprimées par les analystes ne peuvent être considérées comme émanant des moutonsenragés. Elles n’engagent que la responsabilité des auteurs.

46 commentaires

  • Avatar mouton70

    Nous en reviendrons aux trocs un jour ou l’autre.
    Exemple : Tiens, j’ai construit une échelle en bois et je l’échange contre 10 kgs de pomme de terre.
    Ou comme le dit Sylvain Rochex, pourquoi ne pas mettre certaines choses en commun, ça peut être une bonne idée pour une petite communauté.
    Pour être supportable, il faudra vraiment redevenir minimaliste.
    La disparition du cash va vraiment ouvrir les portes du marché noir pour ne pas se faire plumer par les banques et gouvernements, mais attention aux coups bas venants de leur part, ça risque d’être chaotique pour ceux qui ne voudrons pas rentrer dans le rang.
    Il est vraiment temps qu’un mouvement de grande ampleur naisse pour construire un autre monde hors institutions, hors d’état et des banques et de retrouver une vie meilleure.
    Si nous ne le faisons pas pour nous, faisons le au moins pour nos enfants et futures générations.
    Comme je le disais hier, le pognon qui contrôle tout c’est vraiment de la merde.
    Le pognon nous aura vraiment tiré vers le malheur et la désolation.
    Ce n’est pas le monde que j’imaginais lorsque j’étais enfant, et je ne dois pas être le seul dans ce cas, plus on avance, plus l’avenir s’annonce orageux.
    Mais bon, gardons la pêche, tout n’est pas encore perdu.
    Soyons fort et solidaire comme l’était jadis nos Ancêtres.
    Ceci n’est pas la pure réalité, d’autres idées ou mouvement verrons certainement le jour, j’ai confiance dans l’être humain, les pommes ne sont pas toutes pourries.

    • ConscienceU12 ConscienceU12

      Y’a déjà une autre solution que leur monde de banksters de merde, « la Ğ1 » – regarde mon com juste en dessous ! https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

      • Disons que l’alternative suprême à leur crypto monnaie mondiale est la monnaie libre. Pour une fois que nous avons un cout d’avance, j’ai l’impression que l’on n’en tire pas profit. En ce moment ça tourne un peu en rond avec la monnaie libre car son utilisation est limitée aux échanges entre particulier mais une fois que les agriculteurs et autres producteurs locaux vont s’y mettre, ça devrait décoller, je dirais même exploser.

  • ConscienceU12 ConscienceU12

    Ben oui Volti comme tu dis, ça semble ne pas en toucher une à grand monde, …alors faire bouger l’autre je t’en parle même pas ! https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif …faut croire que la plupart l’on déjà accepté comme irrémédiable, pire la souhaite afin de rendre leur pauvre vie toujours plus pratique ! https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif

    Quant au côté pratique de la chose je ne me fais pas trop soucis, si tout le monde n’a pas de compte bancaire tout le monde à un portable ou ce sera facile d’en procurer un à tous comme c’est déjà le cas dans certains pays africains ; …tout est déjà planifié, et ensuite une fois démocratisé, les zombies accepteront la puce pour que ce soit encore plus pratique ! https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_sad.gif

    https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif Alors quitte à passer à l’argent numérique obligatoire, autant passer à une Monnaie Libre et qui rapporte au lieu de coûter https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif – passons direct à la June (Ğ1) : https://monnaie-libre.fr/ https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_smile.gif
    – MAD*

  • « Ce n’est pas le monde que j’imaginais lorsque j’étais enfant, et je ne dois pas être le seul dans ce cas, » Là, on est déjà deux https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif
    Edit : ceci est une réponse à Mouton70 qui s’est égarée.

  • Avatar Jean Xana

    Fabriquer une « échelle en bois » pour l’échanger contre 10 kg de patates, il faut ne rien connaître au travail du bois et encore moins à la valeur réelle alimentaire de 10 kg de patates. Mais on me peut pas demander à quelqu’un qui vit en ville de se rendre compte des âneries qu’il raconte.

    Par contre l’idée du troc est bonne, et la meilleure preuve est que c’est ainsi que les société se sont constituées (donc ce n’est pas non plus une idée neuve, elle doit avoir été inventée il y a presque 6000 ans).

    Chez nous tout le monde plante des patates, du maïs, de la luzerne et des légumes, parce que c’est ce qu’on mange (oui, il existe encore des gens qui n’achètent pas leur bouffe au supermarché) et ce que mangent nos bêtes (Porcs, lapins, poules etc). Et le jour où je vais sortir mes patates, je ne suis pas seul dans mon champ : Tous les voisins viennent pour m’aider. Et ils le font parce que le lendemain, je serai chez eux pour les aider à sortir les leurs, de patates. Et dans deux-trois semaines, on ira chez l’un ou chez l’autre pour récolter les maïs à la main, et ils viendront aussi chez moi, aussi je ne me fais pas de souci.

    Ceux qui ont de grands champs ont des machines, mais eux ils vendent leur production à des industriels qui en font de la malbouffe, celle que vous achetez au supermarché.
    Et personne ne vient les aider, parce qu’eux ne viendront pas aider les voisins. Ils n’ont pas de temps pour ça, et leurs voisins ils leur ch… dessus. Ces gens là ont choisi de gagner de l’argent, pas de s’entr’aider. C’est des copains de mouton70 (le pognon ! le pognon!)
    Chez nous on se sert un peu d’argent. Pour acheter des bières quand les voisins viennent aider. Mais on ne paie pas, simplement on prend rendez-vous pour aller ensemble demain chez X lui tirer ses patates.

    Alors se faire traiter de suppôt du « pognon » par un petit crétin de la ville qui ne connaît rien à rien, ca fait rire cinq minutes, puis on le renvoie jouer aux playmobils. Moi demain je suis au maïs chez Dumitru, je ne vais pas passer mon temps ce soir à discutailler avec un blanc-bec. Qu’il essaie de fabriquer une échelle « en bois », et dans huit jours il aura abandonné sans demander ses 10 kg de patates. A t’il jamais ramassé des patates dans sa courte vie ? Oui, sur un jeu Internet probablement.

  • Avatar CORELIA

    C’est de l’utopie, il n’y a pas que des gens aisés dans ce monde, et puis je n’ose pas penser à une panne d’électricité dans un data center ou autre…
    En plus nous ne sommes pas à l’abri d’un conflit grave… nous avons des fous qui semblent être aveugles, sourds et muets, qui sont en fait de véritables monstres.
    Des criminels en puissance, aidés par des corrompus pour détruire encore un peu plus notre société, nous vouer à l’esclavagisme numérique tout autant…

    Sans être réellement hors sujet, dans cet état d’esprit nous y sommes presque avec la fausse épidémie de Covid qui est la première avancée, contre l’humanité, de ces individus.
    On voit combien tout est faussé, on voit combien la vérité est souillée par des esprits diaboliques, qui ont qu’un seul leitmotiv se faire le plus d’argent possible sur la misère humaine, sur les calamités …plonger insidieusement nos peuples vers une dictature dictée par le profit, l’exploitation des hommes, des femmes, des enfants etc etc

    Sont-ce des êtres humains ? La question est posée.

  • Voilà un message des plus concrets. Je me suis souvent imaginé ce genre de situation. On voit souvent les problèmes les plus gros mais il faut bien comprendre en effet tous les petits gestes de la vie: une pièce à un SDF – lui faudra-t-il un compte ?-, un billet à un gamin – idem ?-… tout sera encore plus surveillé que maintenant et il faudra déclarer le moindre sou touché.

    Pour la monnaie libre ? Je dis peut-être une bêtise, mais elle ne semble aller qu’avec Internet, donc une connexion, donc un ordinateur, donc l’électricité, donc un logement… Alors quid
    – de ceux qui n’ont pas ça,
    – de ceux qui seront interdits de tout ça parce qu’ils auront refusé le puçage,
    – de ceux qui ne pourront pas payer quand Internet sera payant (avec la 5G)… ?

    Le troc, c’est sûr, il faut s’en servir autant que possible, dès maintenant d’ailleurs.

    • Une monnaie libre basée sur la théorie relative de la monnaie(une théorie géniale et révolutionnaire), pourrait tout à fait être une monnaie papier mais sa mise en œuvre serait plus compliquée de nos jours et surtout plus facilement corruptible. De toute façon, on n’attend pas que cette monnaie libre soit parfaite sur le plan de l’utilisation, on veut simplement qu’elle remplace le système actuel d’argent dette. Rien que ça, on serait tous gagnants et on pourrait commencer à réfléchir sans pression, de financiers despotiques, à un nouveau système économique, politique, médicale, environnementale etc….. Pour rappel, avec une monnaie libre nous somme tous co-créateur à parts égales de la monnaie en circulation. De plus, le calcul de la part de monnaie créée émane d’une équation mathématique prenant en compte des critères propres à tous les êtres humains, à savoir, l’espérance de vie moyenne. Ce n’est pas un montant qui tombe du ciel comme par enchantement. Notre premier devoir actuellement, si on veut que les choses changent, est de virer le système d’argent dette.

    • ConscienceU12 ConscienceU12

      Pour la Ğ1 je crois qu’ils pensaient à un moment à la décliner en monnaie https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif

      – Laurence t’en sais un peu plus sur sujet ou bien ? https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

      • J’ai entendu parler de monnaies locales adossées à la G1 plutôt qu’à l’euros. A Lodève, ils avaient fabriqué des pièces en bois à l’époque. On a aussi parlé de billet de façon plus générale mais pour le moment même la monnaie libre subit l’apathie ambiante due au covid, donc c’est piano, piano…..

  • En Chine, une mauvaise note en crédit social affecté vos capacités d’accès aux comptes bancaires..

    En France , l’absence d’argent liquide mettrait le feu aux banlieues…

    Aux Pays Bas , c’était très avancé, impossible de payer un billet de bus ou train en liquide…mais les piratages des gangs de l’Est remettent tout en question..

    Enfin, la seule solution pour ne pas subir trop violemment consiste pour les plus âgés d’entre nous à investir en resilience., Pour les plus jeunes idem , sauf si vous travaillez pour les secteurs concernés…

    Et E.Philippe chez Atos https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

Laisser un commentaire