Le professeur Raoult visé par la plainte d’une société médicale

En science, le doute doit être permanent, la certitude n’existe pas. La meilleure des thèses peut être confirmée ou infirmée par des faits, qui peuvent être à leurs tours remis en cause par d’autres approches, qui demanderont confirmation ou infirmation etc… Rien n’est figé, tout évolue, les connaissances, la technologie, les découvertes la pratique, ou un usage qui a fait ses preuves depuis des dizaines d’années, jusqu’à ce qu’il y ait mieux, etc…. C’est ce que semble avoir oublié tous ces « sachant » bardés de diplômes, qui au lieu d’unir leurs efforts pour sauver des vies, se déchirent et s’affrontent. Cette crise nous a fait découvrir l’égo des uns et des autres, quand ce ne sont pas les conflits d’intérêts flagrants. Quant à la vie des malades, quelques uns en ont tenu compte et, ça n’a pas suscité l’adhésion de tous. À présent, place à la « Grande Peur », avec une litanie de chiffres journaliers, entre les porteurs sains du virus, nombreux à cause des « tests » (pas fiables selon certains) et les vrais malades infectés hospitalisés, qui sont de moins en moins nombreux, le port d’un masque dangereux et inutile, disent certains, les mesures de distanciation stupides, plus ou moins respectées, et ces enfants qui, rentrés à l’école, ne doivent plus rien comprendre à ces interdictions de jouer ensemble, de rester loin des autres enfants . Bonjour le traumatisme et les dégâts psychologiques à venir. On nage dans la confusion la plus totale, la « Grande Peur », nourrie par les spots télévisés et autres supports placardés partout, a remplacé le Bon Sens. Qui manipule qui et pourquoi ? Partagez ! Volti

******

Par Observateur-Continental

Devant le Conseil départemental de l’Ordre des médecins des Bouches-du-Rhône, une plainte contre le professeur Didier Raoult a été déposée par des spécialistes des maladies infectieuses, a rapporté Le Figaro ce mercredi. 

Le président de la Société de pathologie infectieuse de langue française (Spilf), Pr Pierre Tattevin, à l’origine de la plainte, a confirmé cette information auprès de BFMTV ce 3 septembre.

Ces médecins reprochent au directeur de l’Institut hospitalo-universitaire (IHU) de Marseille d’avoir fait la promotion de l’hydroxychloroquine, un médicament dont l’efficacité n’est, selon eux, pas prouvée pour lutter contre le coronavirus. 

Selon Le Figaro, les plaignants ont exposé leurs motifs dans un argumentaire de six pages en soulignant en particulier que le praticien marseillais «a délibérément prescrit de l’hydroxychloroquine souvent associée à de l’azithromycine à des patients atteints de Covid-19 sans qu’aucune donnée acquise de la science ne soit clairement établie à ce sujet, et en infraction avec les recommandations des autorités de santé».

En juillet dernier, cette plainte a été déposée par plusieurs centaines de spécialistes de la Société de pathologie infectieuse de langue française (Spilf). Contre l’infectiologue, il est reproché d’avoir enfreint neuf articles du code de déontologie médicale. Les éventuelles sanctions pourraient aller de l’avertissement à la radiation définitive, précise Le Figaro en citant les auteurs de la plainte: «On peut se demander si ses prises de position très tranchées (…) n’ont pas contribué à nuire au message de prévention et de santé publique et donc à la protection de la population, en décrédibilisant ces mesures de prévention sur des bases scientifiques infondées».

Didier Raoult se défend: «Sur cette période qu’on estime avoir commencé autour du 15 juin, qu’on appelle le deuxième acte, il y a eu 2953 personnes qui avaient été positives, dont neuf sont mortes, ce qui fait une mortalité très faible. Et parmi les gens qui ont été traités par hydroxychloroquine et azithromycine il y a eu un mort».

Didier Raoult avait qualifié l’étude du The Lancet contre ses recherches dans une vidéo. Le journal scientifique de réputation mondiale mettant en cause les études de l’infectiologue en charge de l’IHU de Marseille, a par la suite, indiqué retirer son étude jeudi 4 juin car trois des quatre auteurs de l’étude controversée sur l’utilisation de l’hydroxychloroquine ont demandé la rétractation de l’article. «Nous ne pouvons plus nous porter garant de la véracité des sources des données primaires», ont écrit les trois auteurs au Lancet, mettant en cause le refus du quatrième, patron de la société les ayant collectées, de donner accès à la base de données.

Au mois de juin dernier, le directeur de l’AP-HP, Martin Hirsch, avait déposé une plainte contre Didier Raoult pour «faux témoignage» lors de son audition par la commission d’enquête de l’Assemblée nationale au sujet de la gestion de la crise sanitaire.

Observateur-Continental

Voir :

Les commentaires publiés sont signés du nom des auteurs et engagent leur seule responsabilité sans que « lesmoutonsenrages » ne prennent en rien à leur compte leur orientation.

Les opinions exprimées par les analystes ne peuvent être considérées comme émanant des moutonsenragés. Elles n’engagent que la responsabilité des auteurs.

30 commentaires

  • Avatar criminalita

    Les savants qui portent plainte se sont des ignares qui ont acheté leur diplôme.
    Être idiot c’est une chose mais ce qui dépasse l’idiot c’est la connerie et pas la connaissance.

  • KromoZom Y KromoZom Y

    On voit bien ici la puissance du lobby pharmaceutique et la corruption des plaignants.
    Parler de conflits d’intérêt c’est du Novlang.

  • Ces « savants » qui ne sont pas de Marseille (vous connaissez sûrement les savants de Marseilles? il n’y a plus que de pâles imitations!) sont tous corrompus; le fumeux Pr Tattevin, lui, a « touché » 81083€ de subsides versés par bigpharma et plus particulièrement 15028€ de Gilead, donc que peut-on en déduire? Que ce sont des bon chienchien à sa mèmère qui remplissent leurs gamelles en léchant pitoyablement leurs maîtres du moment, mais qui se retrouveront fort dépourvus lorsque la bise sera revenue !
    Comme le relève le journaliste de France Soir, celles et ceux qui ont reçu les plus grosses sommes (Tattevin arrive en 4ème position) sont ceux qui sont le plus montés au créneau pour décrédibiliser le Pr Raoult et ses recherches sur l’hydroxychloroquine.
    infos et chiffres tirés d’un post de Trotta, et que l’on peut retrouver aussi ici:
    https://www.financialafrik.com/2020/07/18/france-les-juteuses-relations-dinteret-entre-gilead-et-des-medecins-anti-chloroquine/

  • Avatar ticheval

    Pardon Volti mais l’expression que tu emploies, « sauver des vies » … je ne la supporte plus elle me sort par les trous de nez. Je préfère qu’on me fiche la paix, pas qu’on s’acharne à « sauver ma vie » – dans le quotidien en tous cas.

    • Volti Volti

      Je suis aussi ulcérée que toi par le langage « convenu » mais, comment expliquer l’enfumage sans faire appel à ce qui se dit et redit au fil des JT et autres et que tous ont assimilé ?

    • Avatar CryptoKrom

      Sauver des vies… vacciner vos enfants

      • Avatar Cyrildu44

        c pour justement eviter de me retrouver sur un lit d’hopital que je refuserai le vaccin.

      • Avatar CryptoKrom

        On a beau secouer les Branches de l’Arbre de la Corruption, l’Arbre ne sera jamais abattu.
        Autant juste souffler dessus…

        https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

        • Avatar CryptoKrom

          Faut faire comme en Corse….a la Racine, BOUM ! Finis les labos …

          Mais pour sa, faut justement des produits …pharmaceutiques, pour que sa fasse BOUM !

          Donc aussi des ressources, et étre nombreux…
          Les gens préférent ne pas écouter, ne pas voir…
          et OBEIR… « C’est Obligatoire » ….  » C’est le Protocole »…..et tsoin tsoin ….PROUT !

        • Avatar Jean Xana

          Mais si, c’est possible !
          Peine de mort pour les corrompus ET pour les corrupteurs.

          Ah oui mais on a aboli la peine de mort ? Qui l’a abolie ? Les corrompus.

          Rétablissons la guillotine. Vite !

          • Avatar CryptoKrom

            Traduction: nous devrions faire Justice nous méme.

            La guerre contre le peuple, Macron l’a lui-méme déclarée.
            La destruction de la Liberté d’expression, il l’a lui méme ordonné.
            La Débilisation de la Masse, (affecter la Santé Mentale) il l’a lui méme ordonné.

            Un Directeur de la Santé Public axé Vaccin et Santé Mentale… c’est pourtant flagrant comme Plan de Guerre contre le peuple.

            Censure d’internet « Purification des Infos », Macron l’a lui méme ordonné.
            etc…

            Je l’ai cité dans un rappel deja, suffit de bien décrypter ses propos.

            Il ne manquais plus qu’un Cheval de Troyes pour appliquer tout sa.
            Un virus….Lié a Wuhan, lui méme lié a l’Institut Pasteur…
            Labos qu’il se dépéche de rapatrié… pour augmenter la censure et bloquer les fuites, non pas de virus, mais d’Infos !

            https://www.lefigaro.fr/vox/societe/2019/01/24/31003-20190124ARTFIG00294-fin-de-l-anonymat-sur-internet-quand-emmanuel-macron-veut-hygieniser-l-information.php

  • Avatar CryptoKrom

     » comment expliquer l’enfumage  »

    …bin laisser les en patir.

    • Avatar criminalita

      C’est pire que le totalitarisme nous sommes prisonniers et prisonnières d’une bande de voyous qui font ce qu’ils veulent de nos corps. Ils sont assassins et le pire c’est que c’est prémédité. Leur réunion en octobre 2019 pour mettre au point le covid çà s’appelle un complot. Bientôt la piqûre obligatoire comme dans les sectes suicidaires. Ils veulent nous éliminer, nous réduire en nombre, c’est un génocide planétaire.
      REVEILLEZ VOUS ET AGISSEZ AVANT DE VOUS FAIRE PERCER

  • Passetec Passetec

    En France, il ne peut exister d’obligation légale de vaccination
    Toute obligation serait anticonstitutionnelle :
    Art. 3 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, du 10-12-1948 :
     « Tout individu a droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne ».
    • Toute obligation serait contredite par le nouveau Code civil qui reconnaît le « principe du respect de l’intégrité du corps humain ».
    • Toute obligation serait en contradiction avec l’art. 36 du Code de Déontologie Médicale qui précise : « tout acte médical requiert le consentement libre et éclairé des personnes ».
    • Toute obligation serait contraire aux Arrêts de la Cour, du 25-02 et 14-10 1997, expliquant : Information des Patients. « Les praticiens doivent être en mesure de prouver qu’ils ont fourni au patient une information loyale, claire, appropriée et exhaustive, au moins sur les risques majeurs, et la plus complète possible sur les risques les plus légers. Cette information a pour but de permettre au patient de refuser la vaccination proposée en estimant que les risques sont supérieurs aux bénéfices escomptés ».
    • Toute obligation serait annulée d’office par la Loi du 04 mars 2 002, n° 2 002-303, Art. 11, Chapitre 1er, modifiant l’Art. L 1 111-4 du Chapitre 1er du Titre 1er du Livre 1er de la Première Partie du Code de la Santé Publique :
    « Aucun acte médical ni aucun traitement ne peut être pratiqué sans le consentement libre et éclairé de la personne et ce consentement peut être retiré à tout moment » .
    • Il appartient donc à chacun d’accepter ou refuser, librement, cet acte médical – contesté par une multitude de professionnels de la médecine – qu’est une vaccination.
    • Toute obligation de vaccination induit, pour tout opposant à cet empoisonnement, la notion de Résistance à l’0ppression – droit reconnu par la Constitution – et celle de Légitime Défense – qui ne limite pas le choix des moyens utilisables !… -.

  • Eh oui, le bonhomme gêne. Il faut l’éliminer ! Rien que de l’habituel… Ce fut pareil avec Hame, Flèche et bien d’autres.

  • Avatar Ananar

    Ces canailles corrompues viennent de commettre l’erreur fatale …

    • Volti Volti

      Quand on ne peut pas gérer un rebelle à la doxa, on fait tout pour le détruire. Il a tout de même eu plus de bons résultats, que tous ceux qui ont mal employé son protocole, ce qui leur a permis de déclarer inefficacité de l’HCL connue depuis des années. L’appât du gain, n’a rien à voir avec la volonté de soigner du Pr Raoult. Espérons que cette plainte hypocrite, tombera à l’eau. On ne peut aller contre les faits, et si ses pairs le condamnent, on aura la preuve que ce sont tous des vendus, incompétents pour gérer au mieux la santé du peuple, mais très compétents dans la gestion de leurs comptes en banques..

      • Avatar Jean Xana

        C’est exact.

        Moi je suis vraiment très étonné que Raoult n’ait pas encore été victime d’un « accident ».
        Merde, on vit dans un pays occidental, tout de même !

        • Volti Volti

          Cette inertie des gens est insupportable. Quoi que l’on pense du Pr Raoult, on ne doit pas le laisser seul.
          Bien que je pense, qu’à l’inverse de ses accusateurs aux mobiles plus que troubles, il a lui, des arguments plus que convaincants et factuels.
          Attendons la suite, si les corrompus gagnent, nous n’aurons plus d’illusions à nous faire. :(

      • Avatar CryptoKrom

        Comme en Afrique, d’abord contre les vaccins,
        puis avec quelques milliards…tous les enfants d’Afrique deviennent des cobayes a vaccins.

        Il y aura 2 possibilités principales:
        – l’accident (taux en hausse )
        – ou les milliards…et le silence / changement d’avis.

        • Avatar CryptoKrom

          Avec le Beamforming des Ondes des Nouvelles antennes,
          une autre option:
          – crise cardiaque
          – cancer brutal

          Les assassins aux mains propres hein…