Casseur de Rêve Social

Un poème de Ben Zebut sur les violences policières.. Partagez ! Volti

******

Illustration/Pixabay

Par Ben Zebut

Marcher, toujours marcher

D’un pas décidé

Qu’importe le résultat

J’emporte la mort avec moi

Pupilles écarquillées

Ne jamais céder

Je suis un chien de garde

Muselé à leur voix criarde

Le pouvoir me fait bander

Et j’attends sur le pallier

L’ordre d’exécuter

Leur testament outrancier

Dans ce chaos souhaité

J’ôte toute force animée

Par le voile de la répression

Que j’agite en leur nom

Auteur : Ben Zebut

**La Tribune Libre est l’espace de libre expression des abonnés des ME. Son contenu n’engage pas le site des ME.**

Les commentaires publiés sont signés du nom des auteurs et engagent leur seule responsabilité sans que « lesmoutonsenrages » ne prennent en rien à leur compte leur orientation.

14 commentaires

  • rouletabille rouletabille

    Comme si etre larbin pour survivre ??
    Bof
    Tous pucés comme croire .

  • rouletabille rouletabille

    Vivre sans .
    https://www.youtube.com/watch?v=kkJC8p48g6g&list=RDkkJC8p48g6g&start_radio=1&t=0
    Meme savoir qu’on est juste une bestiole ,ca fait plaisant haha

  • rouletabille rouletabille

    Comme si nous serons les SEULS dans l’univers…??
    LADN et autres imbécilités ahahahahahahgahgah

    • Avatar boco

      ==== – 4 550 000 000 d’années
      Création / formation du système solaire;

      avec l’effondrement gravitationnel d’une petite partie d’un nuage moléculaire géant. La plus grande partie de la masse du nuage initial s’est effondrée au centre de cette zone, formant le Soleil, alors que ses restes épars ont formé le disque protoplanétaire sur la base duquel se sont formés les planètes, les lunes, les astéroïdes et les autres petits corps du Système solaire.

      ==== – 4 500 000 000 d’années
      Formation de la terre;

      Les plus anciennes météorites, telle que la météorite de Canyon Diablo, ont 4,6 milliards d’années ; par conséquent, le Système solaire doit au moins avoir cet âge. La condensation du Système solaire à partir de la nébuleuse primitive serait survenue en 10 millions d’années au plus.

      ==== – 3 500 000 000
      Apparition de la vie sur terre;

      https://www.rtflash.fr/cinq-grands-cataclysmes-ont-ponctue-l-evolution-especes/article

      ==== – 465 000 000 d’années
      La plus ancienne a frappé la fin de l’ordovicien, il y a 440 millions d’années ;

      La première a été marquée par la disparition de 85 % des espèces, notamment marines. Il semble que la planète ait subi à cette époque une glaciation, à un moment où le super-continent Gondwana était installé au pôle Sud. Cela a eu pour effet de le recouvrir d’une couche de glace, et de faire baisser le niveau des mers, en appauvrissant les eaux en oxygène. Soixante-quinze millions d’années plus tard, la crise du dévonien supérieur :

      ==== -365 000 000
      il y a eu celle du dévonien supérieur, il y a 365 millions d’années ;

      La crise du dévonien supérieur a, au contraire, été provoquée par un réchauffement climatique suivi d’une déglaciation. Les eaux mal oxygénées se sont alors répandues sur les plateaux continentaux, près des côtes, où vivaient 85 à 90 % des espèces marines, ce qui a provoqué un massacre. Sur les continents, en revanche, les plantes et les arthropodes n’ont pas paru affectés.

      ==== – 250 000 000
      celle de la fin du permien, il y a 250 millions d’années ;

      Mais  » la crise majeure « , la catastrophe la plus importante pour la vie sur la Terre, est, de l’avis de nombreux paléontologues, celle qui a frappé la fin du permien, il y a 250 millions d’années. Elle a presque entièrement dépeuplé les mers, où ne survécurent que quelques mollusques, des créatures aux allures de crevettes, ainsi que de rares requins et poissons osseux. Sur terre, les amphibiens primitifs ainsi que la plupart des reptiles mammaliens se sont presque complètement éteints. Il y eut également une régression des plantes.  » La vie a mis du temps pour récupérer « , insiste Claude Babin. A cette époque, tous les continents étaient réunis en un super-continent unique, la Pangée, s’étendant du pôle Nord au pôle Sud. Ce regroupement a eu pour conséquence de modifier le climat, et de réduire considérablement la surface des mers peu profondes où sont concentrés les êtres vivants. Ces grandes crises du vivant résultent donc souvent d’une conjonction de causes mêlant impacts météoritiques, volcanisme important, regroupements en super-continents et modification climatique. Elles ont joué un rôle important dans l’évolution des espèces, en ouvrant de nombreuses niches écologiques dans lesquelles de nouveaux organismes se sont développés. Il est classique de dire que la disparition des dinosaures a permis aux mammifères, jusque-là cantonnés à de petites tailles, de développer leurs potentialités, et aux oiseaux, descendants directs des dinosaures, de prendre leur essor.

      ==== – 210 000 000
      enfin celle du trias supérieur, il y a 210 millions d’années.

      L’extinction de la fin du trias se présente différemment. Elle fut, apparemment, beaucoup plus longue que les autres.

      ==== -65 000 000 d’années
      La plus étudiée et la plus connue est celle qui a entraîné la disparition des dinosaures, il y a 65 millions d’années. Avec eux ont également été rayés de la planète la plupart des organismes planctoniques ainsi qu’un grand nombre d’invertébrés marins et de grands vertébrés terrestres. Pas un animal d’un poids supérieur à 25 kilos n’a survécu au cataclysme. Les causes de cet événement, qui a marqué la fin du crétacé et le début du tertiaire, font encore l’objet d’âpres débats parmi les scientifiques. L’impact d’une météorite de 10 kilomètres de diamètre sur la presqu’île du Yucatan, au Mexique, qui aurait provoqué une sorte d' » hiver nucléaire « , d’une part, et de monstrueuses coulées de lave ayant duré 500 000 ans, d’autre part, sont les deux hypothèses avancées le plus souvent.

      =
      =
      =
      =

      ==== + 5 000 000 000

      Dans environ 5 milliards d’années, le Soleil se refroidira et s’étendra bien au-delà de son diamètre actuel, pour devenir une géante rouge. Il éjectera alors ses couches supérieures selon le schéma des nébuleuses planétaires, et laissera derrière lui un cadavre stellaire : une naine blanche. Dans un futur lointain, l’attraction gravitationnelle d’étoiles passant dans le voisinage arrachera alors progressivement le cortège des planètes de l’ancien système à son étoile. Certaines planètes seront détruites alors que d’autres seront éjectées dans l’espace. Au bout de plusieurs milliers de milliards d’années, il est probable que le Soleil, devenu une naine noire, sera seul et glacé, sans aucun corps gravitant dans son orbite2.

      Faites du tri sélectif les gars ! faut pas déconner ! La survie de l’univers est en jeu ?

      https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

  • Avatar mouton70

    Casseur de Rêve Social.
    Je dirai plutôt « casseur de vie » en nous empêchant de vivre nos rêves, en nous imposant la vie que d’autres ont décidé pour la masse.
    Sinon, bravo Ben Zebut, ce poème transpire la réalité.https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif

  • rouletabille rouletabille

    Il rexiste meme des bestioles qui croient que gouverner les autres bestioles est indispensable à la survie de l’espèce…

  • Avatar boco

    Et dire qu’ils n’ont pas assez de budget !!!

    https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

  • Avatar sansculotte

    buhfff…

    mais ils ne sont grand que parceque nous sommes a genoux ^^

Laisser un commentaire