L’UE met en garde contre des terroristes exploitant la crise du Covid-19

Comme si ça n’était pas assez compliqué…. Partagez ! Volti

******

Img/Observateur-Continental

Par Pierre Duval  pour https://data.consilium.europa.eu/doc/document/ST-7838-2020-REV-1/en/pdf via Observateur-Continental

«Les groupes extrémistes de toutes sortes utilisent spécifiquement la crise du Covid-19 pour appeler à la violence en allant dans leur sens». Selon une étude de l’UE publiée le 14 mai, «les militants des nouveaux mythes du complot» gagnent du terrain.  

Le responsable de la lutte contre le terrorisme de l’UE, Gilles de Kerchov, avertit que la pandémie du Covid-19 est utilisée par les extrémistes pour diffuser leurs messages qui pourraient être exploitées pour mener des attaques. Dans ce sens, il a publié une expertise qui doit être envoyée à tous les Etats membres de l’Union européenne. La crise du Covid-19 ébranle globalement et profondément les bases de la société.  

Le document de l’UE explique que les extrémistes accusent les Asiatiques de la pandémie du Covid-19, que pour les groupes de gauche, le «système capitaliste» est responsable de la crise et que les islamistes croient qu’Allah frappe les «infidèles» avec la peste. Selon l’UE, la crise liée au Covid-19 est maintenant reprise par presque tous les groupes et organisations extrémistes et utilisée pour répandre la haine et appeler à la violence qui se dirigent, selon le groupe, contre les Asiatiques, les Juifs, les migrants, les musulmans, les Occidentaux, les incroyants.  «Alors que la priorité doit être de s’attaquer aux retombées sanitaires et économiques du Covid-19, les gouvernements ne devraient pas négliger les problèmes de sécurité, y compris le risque de frustration face aux blocages et aux difficultés économiques encourageant la radicalisation et le recrutement», a déclaré Gilles de Kerchove.

Avec la crise actuelle, de nombreuses mesures pour lutter contre la maladie, telles que la fermeture des frontières, les restrictions de sortie et la présence accrue de la police, rendraient, toujours selon les experts en terrorisme de l’UE, plus difficile la possibilité pour les terroristes de commettre des attaques. Ces derniers disent que «la situation terroriste actuelle et en particulier l’insécurité et la peur dans certaines parties de la population -la crise économique et sanitaire provoque un désespoir généralisé- sont désormais utilisées par les extrémistes de manière ciblée à leurs fins et que les extrémistes de droite utiliseraient la pandémie pour propager la haine des minorités, disperser les mythes du complot et déclencher une «guerre raciale»». L’analyse de l’UE explique qu’ «ils utilisent la crise actuelle pour stigmatiser les minorités et répandre la désinformation». L’ouverture des frontières et les migrants seraient la cause de la pandémie du Covid-19. Les thèses, qui disent que la Chine, les États-Unis ou Israël avaient produit et libéré intentionnellement le virus et la pandémie, sont souvent décrites comme faisant partie d’un «plan sioniste» selon les experts de l’UE.  

Le département de la lutte contre le terrorisme de l’UE explique que «la menace terroriste des djihadistes est toujours grande», que «le ramadan pourrait encore déclencher une augmentation de l’activité terroriste, comme c’est le cas presque chaque année» car au-delà du mois du ramadan, la pandémie liée au coronavirus pourrait améliorer le moral des terroristes, aider à répandre des récits extrémistes et des théories du complot, entraver les efforts de la police et de l’armée pour lutter contre le terrorisme et saper les politiques antiterroristes». La propagande djihadiste de Daesh et d’Al-Qaida «a utilisé la pandémie dans leurs publications officielles. Daesh a consacré plusieurs articles à la crise du Covid-19 dans son bulletin officiel Al-Naba. Dans la 225e édition d’Al-Naba, Daesh a conseillé à ses partisans d’éviter les zones de contagion. Dans Al-Naba 226, Daesh a incité ses partisans occidentaux à profiter de la crise actuelle pour organiser des attaques». 

Le rapport fait le constat qu’ il y a une haine et une agitation accrues contre les minorités religieuses et ethniques et que les extrémistes de droite détesteraient particulièrement les Asiatiques, les qualifiant de «parasites». En conséquence, des attaques racistes ont déjà eu lieu dans de nombreux pays. Les groupes d’extrême droite, toujours selon le document, appellent également à des attaques terroristes contre des mosquées ou des synagogues et le Covid-19 doit être utilisé comme une «arme biologique» pour infecter intentionnellement les musulmans ou les juifs.

Gilles de Kerchove a averti que les extrémistes de droite et les terroristes islamistes «pouvaient considérer les attaques contre le personnel médical et les installations comme très efficaces car elles provoqueraient un choc massif dans la société». Le rapport souligne que «certaines répercussions liées à la pandémie, telles que ses effets sur la propagande terroriste, sont déjà clairement discernables mais que d’autres restent troubles à ce stade relativement précoce de la crise» et qu’ «inévitablement, donc, ce document reste provisoire». «L’objectif est de discuter des probabilités et des possibilités
sur la base des modèles passés et des nouvelles preuves récentes. Il ne prétend pas faire un pronostic très précis», fait cependant remarquer le document de l’UE.  

Pierre Duval 

Source: https://data.consilium.europa.eu/doc/document/ST-7838-2020-REV-1/en/pdf

Via Observateur-Continental

Voir :

2 commentaires

  • jules vallés jules vallés

    « L’UE met en garde contre des terroristes exploitant la crise du Covid-19 »

    Et L’UE elle fait quoi ? si ce n’est exploiter la «  » »pandémie » » » pour nous terroriser ??

  • Pfft ! Pardon mais je ne lis pas. Pourquoi ? parce que je pense que les terr… ce sont justement eux, ceux qui nous gouvernent. Que certains petits malfrats en profitent, pourquoi pas ? Mais le gros de la troupe, c’est bien EUX !!
    C’est là qu’il faut faire le ménage ! Ce qui n’empêche pas d’avoir l’œil sur ceux qui n’attendent que notre déliquescence pour bondir de leurs tanières et nous foncer dans le lard.