Tri des patients : des dérives laissent penser que les personnes en situation de handicap sont discriminées

Comment avoir confiance ? Un tri sélectif entre les citoyens, une maltraitance silencieuse. Alors qu’un spot télé et un numéro était disponible pour dénoncer les violences faites aux enfants ou aux femmes… Quelles seront les « excuses » pour expliquer cela ? Partagez ! Volti

******

Source BASTA

Les chiffres du ministère de la Santé sont de plus en plus confus sur les personnes en situation de handicap mortes du Covid sans avoir pu être prises en charge à l’hôpital. Plusieurs documents officiels montrent que ces personnes ont pu ne pas été considérées comme prioritaires pour accéder aux soins. Or, le handicap ne constitue pas en soi un facteur de comorbidité aggravant face au Covid.

Depuis début avril, le ministère de la Santé communique chaque semaine le nombre de décès dus au Covid dans les Ehpad, les établissements d’hébergement pour personnes âgées [1]. Depuis mi-avril, les chiffres hebdomadaires du ministère font aussi le point sur les contaminations et les décès dans les établissements médico-sociaux d’hébergement de personnes en situation de handicap, comme les foyers d’accueil médicalisé (Fam) ou les maisons d’accueil spécialisé (Mas). Mais ces chiffres posent question, le ministère ne cessant, d’une semaine à l’autre, de les remettre en cause.

Mi-avril, 6400 cas de Covid étaient recensés chez des résidents d’établissements dédiés au handicap, dont 1989 cas « confirmés », c’est-à-dire testés. Entre le 1er mars et le 14 avril, le bilan indique 305 décès de résidents de ces établissements (la moitié sur place, l’autre moitié, 162, à l’hôpital). Dans le point du 23 avril, le ministère se ravise, faisant état d’une « sur-déclaration et surestimation des cas cumulés chez les résidents » [2]. Le service de presse de Santé publique France nous explique qu’il s’agissait de « doublons » dans la comptabilisation des décès.

Lire l’article complet

Source Basta

3 commentaires

  • Ce qui est le plus scandaleux, encore, si possible, c’est l’affirmation d’un Pujadas par exemple, qui affirme que notre système, si bon, qu’il a permis de ne pas procéder au tri des patients, sans qu’aucun médecin ne le remette à sa place (mais bon, on a compris où était leur intérêt, hein ?).

    Oui, les hôpitaux ont bien procédé au «tri» des patients : Une semaine après de premières révélations sur des recommandations des autorités sanitaires de «limiter fortement» l’admission en réanimation des «personnes les plus fragiles», le Canard enchaîné revient à la charge après le démenti du ministère. Le document en question existe bel et bien et Sputnik l’a analysé : il laisse peu de place au doute.

    «Dans un hôpital public d’Île-de-France –des documents en possession du “Canard” en attestent–, aucun patient de plus de 70 ans n’a été admis en réa durant les six jours les plus critiques de la crise. Un “tri” que personne ne semble prêt à assumer aujourd’hui…» Canard Enchainé + Sputnik News, dans ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2020/05/01/il-est-encore-temps-de-refuser-leur-nouvelle-normalite-de-distanciation-sociale/

    J’ai été particulièrement choquée par ce document qui analyse les «scores de fragilité» car précisément, en situation de handicap physique, depuis peu, pour faire mes courses, par exemple, je suis obligée de m’appuyer sur des béquilles, car je n’ai plus de rotules et qu’une maladie dégénérative chronique gagnant du terrain, je n’ai plus vu personne depuis 2 mois…

    Je me suis retrouvée aux urgences le 14/04 dernier, car il y avait une suspicion de phlébite (artérite) et je puis témoigner qu’il n’y avait personne dans la zone COVID 19 en plus d’urgences vides… Je m’étais faite gronder car je ne portais pas de masque, sauf qu’on n’en trouvait pas ! Et maintenant, le port du masque est obligatoire, sauf qu’on en trouve toujours pas, sauf à en acheter et… Mer*e !

    Avec toutes les infos qu’on met bout à bout, y’en a encore beaucoup qui roupillent. Alors je sais pour l’avoir étudié, que 10% (et en France 15% ne sera pas du luxe) est tout ce dont nous avons besoin ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/03/dune-idee-minoritaire-au-plebiscite-la-solution-a-10-pour-cent-de-matthew-philips-2011.pdf pour se sortir les doigts du nez, le cul des ronces et limiter au max les effets grégaires de l’inévitable chaos organisé par les zélites un chouïa aux abois quand même, pour inverser notre réalité totalement luciférienne !

    Je ne vais pas mentir, je suis particulièrement fatiguée et découragée…
    Je vais me recentrer et me reconnecter avec la terre, E la nave va…
    JBL
    https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_heart.gif

    • Avatar CryptoKrom

      Se reconnecter a la Terre,
      pas évident pour ceux et celles qui n’arrivent plus a déménager vers un lieu plus sain.

      Allez Courage, il y a d’autres « mouvements » qui vont naitre…
      en faveur d’une vie plus saine, loin de ces malfras et lobotomisés toxiques.

  • Salut JBL https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif
    « Je ne vais pas mentir, je suis particulièrement fatiguée et découragée… »
    Tu n’es pas la seule, quand je vois le nombre de moutruches autour de moi, j’ai du mal à garder mon calme….
    Un article pour enfoncer le clou, je l’ai conservé tellement il symbolise bien notre « magnifique » époque : mais bon, nous sommes en macronie, c’est marche avant vers l’eugénismehttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cry.gif
    https://akratnode.wordpress.com/2020/05/02/tri-euthanasique-article-de-florence-aubenas-le-monde-26-avril/?fbclid=IwAR2aYZfbMg946EdE234aPa2An962JOLixjWMYaSaBPnStNwozycIDQw70Hw