Airbus, vers un plan de licenciement de 10 000 emplois !

Partagez ! Volti

******

Charles Sannat pour Insolentiae

J’ai une pensée amicale pour la très sympathique troupe de fidèles lecteurs que notre petite communauté a chez Airbus.

En effet l’avionneur européen pourrait supprimer 10 000 emplois ce qui serait une terrible saignée dans les effectifs tout en sachant que dans l’écosystème aéronautique c’est déjà l’hécatombe en particulier chez tous les sous-traitants de second et troisième rang.

Si pour le moment aucune décision n’a été prise, chez Airbus on réfléchit à une restructuration qui pourrait porter sur 7 % à 10 % des effectifs !

Le président exécutif d’Airbus, Guillaume Faury, devrait faire un point ce jeudi 14 mai avec les cadres dirigeants du groupe. Aucun commentaire n’a pu être obtenu auprès de la direction du groupe, qui doit en informer au préalable les organisations syndicales représentatives. Des propositions pourraient être présentées vers la fin du mois aux syndicats.

L’aérien va être très durablement touché, et rien ne dit que nous retrouverons un jour les niveaux sur lesquels nous avons évolué jusqu’à la fin de l’année 2019.

J’ai toujours dit que à mon sens le transport de masse en avion était en réalité condamné par la transition écologique nécessaire à la protection de l’environnement, un petit virus venu de Chine, semble vouloir hâter ce processus qui, a mon sens, était inéluctable ce qui ne remet pas en cause la qualité exceptionnelle d’un groupe comme Airbus et de ses collaborateurs, mais pour beaucoup, il va être temps de penser à faire autre chose que de faire voler des immenses bus volants… en tous les cas pour quelques années, parce que les proportions ne seront peut-être plus jamais les mêmes.

Bon courage à tous ceux qui travaillent dans ce secteur à Toulouse et ailleurs.

Charles SANNAT

« Ceci est un article « presslib » et sans droit voisin, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

10 commentaires

  • Avatar CryptoKrom

    Tu m’etonne, des milliards en cadeau, et en remerciement des licenciements…pfff.
    veulent-ils les faire voler a vide et sans personnel comme se fut le cas
    pour les infectés de l’Ebola ? ( faisant semblant de ramener des caissons etanches aseptisés sans contaminés dedans ? …photos prises en douce de loin avec zoom par des journalistes cachés…depuis introuvables sur le net. )

    Qu’est ce qu’ils « bricolent » encore en coulisses ceux-là ?
    https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif

    • C’est dingue le nombre de choses que tu vois sur le net, et qui disparaissent…

      Tout comme les extraordinaires mesures électro-sensibilo-magnéto-ondes que tu évoques régulièrement sans nous fournir les éléments techniques des matériels avec lesquels tu les effectues.

      Ceci, sans parler de tes affirmations sans aucunes preuves, fondements, ou débuts d’éléments…

      C’est sûr que tu nous aides vachement à avancer.

  • Avatar An_selme

    chez Airbus on réfléchit à une restructuration qui pourrait porter sur 70 % à 100 % des effectifs !

    voilà, c’est corrigé

    • Avatar CryptoKrom

      On verra sa…
      Quel genre de restructuration hein…
      Le genre Lolita-Express a Epstein peut-etre… vue le « traffic humain » facilité par le pucage des enfants…

  • Avatar predateur

    mince v’là qu on va gueuler parce qu il y a moins d avion dans le ciel https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif

  • C’est évident que l’industrie aéronautique va marquer le pas pour un temps.

    Mais Airbus va pouvoir profiter de cette pause pour se restructurer et régler les questions de productions liés au Brexit.

    Je pense que l’industrie anglaise risque d’être la plus sérieusement impactée.

    D’autant plus qu’elle aura du mal à pouvoir compter sur Boeing qui va être encore plus impacté qu’Airbus.

    Si l’industrie aéronautique licencie, cela permettra d’avoir des personnels compétents et disponibles pour les entreprises qui vont se lancer dans la réindustrialisation relocalisée sur le territoire national.

    Nous avons de réels besoin de main d’oeuvre très qualifiée.

    Je m’inquiéterai plus pour l’industrie du tourisme et pour tous les prestataires de services, dans les années qui viennent…

    • Avatar engel

      Dixit:
      -« Si l’industrie aéronautique licencie, cela permettra d’avoir des personnels compétents et disponibles pour les entreprises qui vont se lancer dans la réindustrialisation relocalisée sur le territoire national. »

      -Ce n’est absolument pas se que j’ai entendu de personnes ayant des contacts en interne .

      1°) -Cette société, comme bien d’autres, est gangrenée.
      Comme Boeing elle souffre de maux profonds.
      Airbus étant une société plus récente, cela ne se voit pas encore…

      De tout façon, que vienne la concurrence du consortium constitué Russo-asiatique et s’en sera fini pour nous.
      …A l’instar d’Alstom qui fabrique « le plus beau train au monde, le plus rapide que le monde entier nous envie »…mais que plus personne n’achète.

      2°) -Le fiasco De l’ A-380 et surtout du A-400 n’ont rien a voir avec le hasard.
      -Le premier fiasco démontre la mégalomanie à la française des hautes strates dirigeantes. Techniquement, défi relativement « facile » à réaliser en sur-vitaminant leur ancien concept/réalisation maison qui avait fait ses magnifiques preuves.
      – Tandis que le deuxième fiasco démontre la suffisance, ou plutôt l’insuffisance catastrophique des techniciens actuels d’Airbus, maintenant que les « vieux cons » des premiers jours sont partis à la retraite.
      …Même plus capable de faire un bon avion à hélices !https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif
      https://fr.sputniknews.com/defense/201605241025273413-airbus-a400m-defauts-moteurs/

      – C’est pas gagné….