Les Français auront-ils le choix de refuser le traçage numérique?

Partagez ! Volti

******

Source Observateur-Continental

Lucien Cerise, chercheur en ingénierie sociale explique qu’il y a «certains stratagèmes pour faire accepter dans l’opinion publique le développement de l’identité numérique». Dans un entretien réalisé pour Rébellion Diffusion le chercheur donne son analyse sur le «nouveau contrôle social à venir». Observateur Continental a repris des éléments de cet entretien pour ses lecteurs. 

Pour vous, le confinement est-il un instrument d’ingénierie sociale? 

– Cet état d’urgence sanitaire est le prétexte idéal pour tenter de fabriquer le consentement des populations à une transformation du lien social sur une base transhumaniste, c’est-à-dire fondée sur un encadrement scientifique général, présentant un fort caractère carcéral et concentrationnaire, et allant dans le sens de l’artificialisation et de la réification du vivant, sa chosification, sa réduction à un objet. On peut reprendre à Michel Foucault et Giorgio Agamben la notion de biopouvoir pour décrire un pouvoir politique qui étudie la biologie, la médecine et les sciences de la vie autant que le droit ou l’économie. Le biopouvoir, qui n’est qu’une mise à jour de la notion d’eugénisme, se caractérise donc par une intrusion toujours croissante dans l’intimité physique des gens pour la modifier et surtout la contrôler. 

En effet, ce qui dérange le biopouvoir, c’est la prolifération de la vie et de l’organique, impossible à contrôler totalement. Le transhumanisme est une tentative d’enfermement de l’organique dans une forme prétendument augmentée, mais surtout aseptisée, standardisée et sous contrôle, tentative de meurtre du vivant et de son aspect toujours imprévisible et débordant. Les gens normaux se refusent donc naturellement au transhumanisme. Pour parvenir à les emprisonner là-dedans malgré tout, il faut les séduire ou leur faire peur, afin de les soumettre volontairement par des manœuvres d’ingénierie sociale du type «pompier pyromane» et triangle de Karpman, consistant à exploiter les projections psycho-émotionnelles de la trilogie bourreau/victime/sauveur (…). 

Comment les États et les grandes multinationales de la Silicon Valley se partagent les informations et les rôles dans cette opération? 

– Les États et les grandes multinationales sont toujours en fait dirigés directement ou indirectement par ce que l’on appelle le complexe militaro-industriel, qui n’est pas exclusivement américain, chaque pays possède le sien, mais celui des USA est le plus agressif. L’avant-garde de la recherche scientifique est toujours sponsorisée, surveillée et récupérée en premier lieu par les unités de «recherche et développement» militaires. Au niveau géopolitique international, tout est militarisé (weaponized, comme disent les anglophones), tout est rapport de forces, tout est volonté de puissance et relations dominant/dominé. Les applications de géolocalisation et de surveillance numérique de masse sont des outils de contrôle social, c’est-à-dire en fait de militarisation des comportements. 

Nous sommes dans une guerre hybride mondiale. Par exemple, la Chine, qui est, sous attaque permanente des USA et des réseaux de George Soros, a besoin de militariser et discipliner sa population par un encadrement informatique global. Afin de conserver sa souveraineté numérique et le contrôle de sa population, la Chine doit aussi prévenir et limiter les risques de piratages informatiques de l’étranger, d’où la campagne lancée par Pékin pour débarrasser totalement son parc informatique des systèmes d’exploitation étrangers, dont le plus connu est Windows de Microsoft, et développer de nouveaux systèmes d’exploitation et outils informatiques de conception chinoise et fabriqués en Chine, et qui seront dépourvus des backdoors et autres logiciels espions de la NSA. Cet exemple chinois aura une forte capacité d’entraînement à l’internationale et fera des émules par effet domino en Asie et partout dans le monde. On comprend que cette émancipation chinoise de l’hégémonie numérique occidentale provoque un vent de panique de la Silicon Valley à Washington en passant par Tel-Aviv : c’est la fin du projet néoconservateur de domination mondiale (…). 

 Les Français auront-ils le choix de refuser le traçage numérique? 

– Pour le biopouvoir, il n’est pas prévu que nous ayons le choix. Comme beaucoup de gens, je vois les pièces du puzzle s’assembler depuis un certain temps, mais c’est l’affaire de Tarnac en 2008 qui a joué pour moi un rôle de catalyseur et m’a poussé à rédiger un texte que j’ai publié sous anonymat, Gouverner par le chaos – Ingénierie sociale et mondialisation. 

J’exposais dans cet opuscule comment certaines forces politiques et économiques cherchaient à implémenter une dictature numérique au moyen d’une stratégie du choc qui pouvait être une épidémie, et je citais à l’appui de cette prospective un texte manifeste de 2004, le Livre Bleu1, rédigé par le lobby du numérique en France, le GIXEL (devenu ACSIEL en 2013), dans lequel étaient exposés certains stratagèmes pour faire accepter dans l’opinion publique le développement de l’identité numérique. Dans le cadre de sa fondation ID-2020, Bill Gates élabore aussi un système d’identification numérique pour le monde entier et cherche à le vendre ainsi: à cause du coronavirus, il faut vacciner toute la planète, et nous devons tous recevoir un certificat numérique de vaccination. Plusieurs technologies de certificat numérique plus ou moins invasives sont à l’étude: dans votre Smartphone ; dans un bracelet électronique ; sur la peau sous forme de tatouage à points quantiques; sous la peau sous forme de puces électroniques. Si finalement nous pouvons avoir le choix et échapper à ce sort, c’est parce que nous aurons remporté le rapport de forces pour dire «Non!» Tout est axé autour de la formule confinement/distanciation sociale/vaccination/surveillance électronique, dont il faut attaquer chaque point (…). Il faut sortir du rôle de spectateur ou d’analyste des événements, il faut créer les événements. Le biopouvoir mondialiste a de gros moyens financiers pour créer des événements au niveau international, impacter le réel et écrire l’Histoire. Il possède des millions, donc, en face, nous devons être des millions. 

Note : (1)   https://reflets.info/articles/pierre-gattaz-le-guide-supreme-du-medef-et-son-petit-livre-bleu 

Source: http://rebellion-sre.fr/entretien-avec-lucien-cerise-face-au-biopouvoir-nous-navons-pas-le-capital-economique-mais-nous-avons-le-capital-humain/

Source Observateur-Continental

Voir :

La technologie de « contrôle de l’humanité » inventée par Bill Gates

Lutte contre le Covid-19: échange d’expérience entre la Chine et l’Afrique du Sud

27 commentaires

  • Avatar JP alias Madsick

    Je suis assez perplexe après cette lecture qui part du principe qu’il faut pour nous les « occidentaux » refuser le traçage numérique mais qu’il est bien normal pour la Chine d’avoir « le contrôle de sa population ».
    Personnellement, je ne voies pas la différence entre les uns et les autres qui ont tous pour objectif de contrôler leur population au fond.
    Je trouves beaucoup trop simpliste de croire qu’il y a un bon ( la Chine ) et un mauvais ( les USA ). J’aimerais que quand l’un est le méchant alors l’autre est le gentil mais malheureusement, je crois surtout que c’est les deux faces d’une même médaille. D’ailleurs, les USA et la Chine sont tout à fait capable de s’entendre quand ça les arrangent ( commerces ) mais présentes l’autre comme un « ennemi » quand il s’agit d’être liberticide.
    Pour moi, ce sont des ennemis à l’amiable… Comme dans 1984 avec l’Eurasia, l’Océania et l’Estasia qui passes d’amis à ennemis selon les besoins. Les 3 puissances se livrent une « guerre », qui leur permet de justifier le contrôle des populations.
    L’auteur écrit :
     » Par exemple, la Chine, qui est, sous attaque permanente des USA et des réseaux de George Soros, a besoin de militariser et discipliner sa population par un encadrement informatique global. »
    Je pourrais tout à fait écrire l’inverse :
    « Par exemple, l’occident, qui est, sous attaque permanente de la Chine et de la Russie a besoin de militariser et discipliner sa population par un encadrement informatique global. » ou encore :
    « Par exemple, la Russie, qui est, sous attaque permanente des USA et des réseaux de George Soros, a besoin de militariser et discipliner sa population par un encadrement informatique global. »
    Un vrai monde Orwellien qui comme avec le triangle de Karpman fait passé les uns et les autres du rôle de bourreau à celui de sauveur ou de victimes.

  • M.G. M.G.

    Bien sûr qu’on aura le choix. Qui a le droit de décider à ta place de ce que tu fais de ta vie sur terre ? Personne !

    Je ne fais pas partie de ceux qui ont baissé les bras et répètent à longueur de journée ce mantra : « c’est comme ça ». Encore une fois, personne ne peut avoir d’emprise sur toi, sauf si tu abdiques en laissant les commandes de ton esprit à quelqu’un d’autre. Dans ce cas tu deviens un esclave consentant.

    Et la peur dans tout ça ? La peur du gendarme, de l’amende, de la justice ne sont que peurs irrationnelles qu’il faut transcender. En d’autres termes, tu n’as en face de toi que de simples mortels qui tentent d’abuser de tes faiblesses, mais qui ne te feront jamais un deuxième trou au Q. Sache qu’ils n’ont au final aucun réel pouvoir, aucune emprise sur toi sans ton consentement. Ta liberté c’est ta force d’esprit …

    M.G.

    • Avatar JP alias Madsick

      Mais si les simples mortelles décident que c’est ça ou rien. Alors ça sera traçage de force ( à moins de partir ). Aucune des personnes ayant reçu un tatouage par les nazis n’étaient volontaires…
      Peu de gens vont en prisons volontairement. La contrainte peut s’appliquer si les gendarmes viennent vous chercher que vous ayez peur ou non ne changeras rien… Personne ne sors de cellule sans donner son ADN de nos jours alors que personne n’est d’accord pour le faire. Si le refus de traçage est criminalisé, il n’y auras plus vraiment de choix. Les Chinois qui ne veulent pas de crédit citoyen, ont une note quand même.
      L’avantage c’est qu’un bracelet, ça se coupes, un smart phone ça se jettes mais il faut être prêt à tout quitter pour refuser si la chose devient obligatoire.

      • M.G. M.G.

        Pour conserver sa liberté il suffit de ne pas nourrir la matrice. Donc oui, jeter son smartphone est un pas de plus vers la liberté. Les seules choses que les « pouvoirs » peuvent nous (re)prendre sont les éléments qu’ils nous octroient en échange de notre servitude. Donc arrêtons déjà de jouer le jeu de la consommation, remettons les pieds sur terre et renouons avec les lois naturelles.

        Je ne dit pas que c’est une opération de tout repos, on ne quitte pas des décennies de servitude en un claquement de doigts, mais lorsque l’on à compris quel est le sens profond de notre existence il devient urgent de tout mettre en oeuvre pour nous défaire des égrégores néfastes qui dominent le monde …

        M.G.

        • Avatar JP alias Madsick

          Je suis d’accord avec vous mais moins optimiste, il me sembles. Car même si je ne nourris pas le système d’autres le font, si ça tenait qu’à moi, ils n’auraient même pas pu s’offrir un flash ball ou une antenne basique pour les portables…
          Pis si j’ajoutes à cela l’automatisation et la robotisation, ils ont de moins en moins besoins de nous, il faudrait donc que beaucoup de citoyens le fassent pour que ça freines vraiment.
          Les réfractaires qui assument leur logique jusqu’au bout ( ou du moins essayes ) sont peu nombreux et je n’ai aucun doute que si nous étions nombreux à le faire, ils nous pondéraient une loi pour taxer les terres, l’eau, l’ensoleillement et ainsi rendraient impossible, l’émancipation individuelle et collective.
          J’ai cet tendance à toujours imaginer le pire car je n’ai aucun doute que les « dominants » en sont capables… Et je penses qu’un jour ou l’autre pour être libre, la seule solution sera de tout abandonné et de partir…
          Quand je vois que les gens se plaignent du « tracking » et se disent contre l’esclavagisme mais ont tous un smart phone… Les gens veulent une « révolution » mais sont traumatisés par le moindre tir d’artifice. Je me dis que la suite est couru d’avance et que les gens ( en grande majorité ) ne l’auront pas voler quand à leur tour ils seront vraiment des esclaves.
          J’espères très sincèrement avoir tort mais pour l’instant, à mon grand regret, chaque jour me confirmes la direction…
          Les gens sont doués pour voir les pailles dans les yeux des autres mais pas pour chercher les poutres dans les leurs… J’essayes à titre personnel de m’améliorer petit à petit mais je vois bien que peu de gens se considères comme imparfait et donc cherches à « évoluer ».
          L’Homme n’aimes pas se regarder dans un miroir avec sincérité… Sans doute par peur de se voir tel qu’il est…

        • Avatar engel

          Toujours aussi candide le MG.

          … »On a toujours le choix ». https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

          • M.G. M.G.

            Bien sûr qu’on a TOUJOURS le choix. Seulement, par peur, « on » choisi toujours l’option qui va le moins bousculer sa petite vie routinière …

            M.G.

            • Avatar engel

              – Principe premier de dame nature.

              Quand la fuite n’est point possible et que vu le rapport de force, la soumission en devient inéluctable. Alors, seul celui qui est prêt à mourir pour défendre ses résolutions « a toujours le choix ».
              …De mourir, plutôt que de se soumettre.

              Serais-tu de ce bois ?https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

              • M.G. M.G.

                Prêt, je le suis !
                Mais pas pour n’importe quoi évidemment. La vie n’étant faite que de compromis, j’en fais quand cela s’avère nécessaire. Je suis réfractaire à la connerie, mais pas borné pour autant, je sais m’adapter à la société. Par contre, en ce qui concerne le traçage numérique et les futurs vaccins qui risquent de devenir une obligation, mon choix est fait, c’est non quoi qu’il en coûte …

                M.G.

              • ConscienceU12 ConscienceU12

                @En gel, moi je suis prêt tout comme MG, quoi qu’il m’en coût, c’est refus total, test, traking, vaccin, puce, …c’est niet ! https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif

    • KromoZom Y KromoZom Y

      J’ai publier un article (en attente de validation) qui justement fait état de la peur et de son utilisation en tant que levier pour la manipulation des masses.
      Je le vois un peu partout autour de moi, la peur permet vraiment une emprise considérable sur tout type d’individus.

      • Volti Volti

        Programmé pour 14h. Merci à toi ;)

      • Avatar CryptoKrom

        Tant mieux, l’Education nationale c’est deja plaint sur les risques de détournements / récupérations des peurs par des groupes radicaux,
        sectaires ou complotistes, concernant les enfants a l’Ecole.

        Ils citent trés bien et textuellement « récupération des peurs »…
        Sa donne l’impression que des peurs deja présentes ne doivent servir que pour des privilégiés, d’où le terme « récupération, détournement  »

        Seraient-ils jaloux que d’autres utilisent les mémes outils psychologiques de masse ?
        https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif

  • Avatar CryptoKrom

    Bon, voyons voir si l’inverse pourrais avoir un meilleur effet:

     » Vous n’avez pas le choix, car vous étes devenus des esclaves du numérique !
    Des esclaves de chaque propos de toute personne a pouvoir.
    Oublier votre « constitution » et vos droits et libertés car vous préférez l’argent et le confort technologique dont vous étes devenus les pantins…

    Oubliez votre humanité car vous n’etes que Ressources et Materiel Humain.
    Oubliez vos possessions, car vous ne possédez rien. Tout vous sera pris. ( …et ensuite jettés a la rue ! )
    Et vous allez acceptez tout cela car ce sont les Ordres !  »

    « Chers/res « Inutiles » , obeissez a vos « Dieux »….vos faux-Dieux !  »
     » Obeissez !  »
     » Obeissez ! »
     » Obeissez ! »

    https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

  • Avatar CryptoKrom

    Vous voulez pas et un NON suffit pas alors boycottez …
    Rendez leur la tache plus ardue.

     » 01010001 01110101 01011100 00100111 01101001 01101100 01110011 00100000 01100001 01101001 01101100 01101100 01100101 01101110 01110100 00100000 01100001 01110101 00100000 01100100 01101001 01100001 01100010 01101100 01100101 « 

    • .article35. .article35.

      01101100 01100101 00100000 01110011 01101111 01110101 01100011 01101001 00100000 01100011 01011100 00100111 01100101 01110011 01110100 00100000 01110001 01110101 01100101 00100000 01101100 01100101 00100000 01100100 01101001 01100001 01100010 01101100 01100101 00100000 01100101 01110011 01110100 00100000 01101100 01100101 01110101 01110010 00100000 01100001 01101100 01101100 01101001 11101001

  • Avatar CryptoKrom

    Bon, assez polémiqué pour aujourdhui, a plus.
    https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

  • Avatar CORELIA

    Choix ou pas !
    Je refuse tout traçage quel qu’il soit !
    Le prétexte sanitaire me fait rire, ils ne savent plus quoi trouver pour nous ficher.
    Je possède un téléphone portable qui ne peut être tracé, et en plus quand je sors je le mets dans une enveloppe en alu afin que je l’utilise quand j’en ai besoin seulement et ça évite qu’il sonne intempestivement alors que je suis entrain de faire des courses par exemple.
    Par ailleurs si le téléphone devient un problème pour moi, mon contrat sera supprimé.
    Et, puis si pour vivre libre il faut aller vivre dans un pays perdu et bien pas de problèmes, la meilleure des résistances souvent se réalise à l’extérieur du pays opprimé.
    Un point important : commençons déjà par viser les têtes et nous nous en porterons que mieux.

    • KromoZom Y KromoZom Y

      Tout téléphone peut être tracé, même un ancien modèle 2g par triangulation des antennes relais.
      Ceci dit, c’est beaucoup plus approximatif de l’ordre que quelques kilomètres à quelques centaines de mètres en fonction de la distance entre le téléphone et la première antenne. https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

  • Avatar beserker

    Je me pose une question. Même si on fini pas se faire tatouer comme un animal que l’on marque, qui peut nous empêcher d’enlever ce tatouage (ou puce)?

    Aussi, comment aller à l’encontre de l’inviolabilité du corps humain?
    Article 16-3 du Code civil : « Il ne peut être porté atteinte à l’intégrité du corps humain qu’en cas de nécessité médicale pour la personne ou à titre exceptionnel dans l’intérêt thérapeutique d’autrui. Le consentement de l’intéressé doit être recueilli préalablement hors le cas où son état rend nécessaire une intervention thérapeutique à laquelle il n’est pas à même de consentir. »

    • KromoZom Y KromoZom Y

      T’inquiète, tout est déjà prévu avec l’injection de nanoparticules en sous cutanée ce qui pourra servir de carnet de vaccination, invisible à l’oeil nu donc aucune modification corporelle, juste un petit vaccin de rien du tout. 😁
      Et des nano particules, c’est pas demain que tu pourra t’en débarrasser.

      https://www.sciencesetavenir.fr/sante/e-sante/un-carnet-de-vaccination-invisible-sous-la-peau_139973

      • Avatar beserker

        Ben si justement, on peut s’en débarrasser « assez facilement »: Brûlure directe ou gros choc électrique local. D’où ma question.

        • KromoZom Y KromoZom Y

          Pourquoi se mutiler alors que de toute façon, tu es vacciné, c’est cuit.

          Le but du jeu est de surtout ne pas en arriver là, en refusant massivement leurs conneries.

          • Avatar beserker

            D’accord avec toi qu’il faut se battre avant, pas après, mais mon post initial est dans le cas d’un marquage forcé. Si je n’ai pas d’autre solution que la mutilation (réduite quand même) pour me débarrasser de ce marquage, alors pour moi la décision est prise. Ma question était plutôt dans le sens: Si cette possibilité d’enlever ce marquage existe, alors les satanistes ont du y penser aussi, donc quelle serait la solution qu’ils pourraient envisager contre ce contournement?