Coronavirus et chaleur.

Comme le montre le tableau ci-dessous, le coronavirus est inactivé à des températures relativement basses.
Par exemple, il est inactivé après 30 minutes à la température de 56°C (ou après 5 minutes à 70°C).
Suivant https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2020.03.15.20036673v2

 

 

 

 

 

 

 

 


Si la température de 56°C paraît trop élevée pour certaines personnes, le temps nécessaire est de : 7 heures à 45°C et de 2 heures.à 50°C .

Peut-on considérer que respirer de l’air chaud diminuerait la charge virale ?

Cela paraît logique si on considère la période (plusieurs jours dans le cas du coronavirus contrairement à d’autres virus) pendant laquelle le coronavirus reste dans les voies respiratoires supérieures.

Deux infos qui pourraient montrer l’importance de la chaleur.

1) la température dans un sauna avoisine les 80 °C : si on calcule le taux de contaminés par 100.000 habitants pour quelques pays, le taux est inférieur pour les pays où la pratique du sauna est fort répandue (voir tableau ci-dessous).

 

2) Les fumeurs seraient moins atteints par ce virus.

5 fois moins chez les fumeurs chinois et 10 fois moins chez les fumeurs US.

Suivant cette étude, la chaleur inhalée par le fumeur pourrait tuer le virus !

Merci à Fichepain

 
Comment chauffer l’air à respirer ?

1) Le plus évident est d’insérer une résistance électrique dans un bout de tube avant l’entrée dans le masque (type à inhalation ou à oxygène ou de plongée) (voir dessin ci-dessous).

La puissance électrique minimale peut se calculer comme suit :
soit 600 L d’air par heure (0,720 kg), à chauffer de 20 à 80 °C,
chaleur à fournir : cp * (t2 – t1) * m = 0,34 * (80 – 20) * 0,72 = 15 watt*hr.
En considérant 1/2 temps pour l’inspiration, la puissance minimale est donc de 30 watts.

2) Le plus simple, à défaut d’ avoir le matériel nécessaire, est de faire passer le tuyau d’arrivée de l’air dans un récipient d’eau bouillante, en enroulant en spirale la partie immergée du tuyau pour améliorer l’échange de chaleur.
Il conviendrait d’utiliser un tuyau souple en polypropylène (résiste à 160 °C).

3) Le plus ancien ; respirer au-dessus d’un récipient d’eau très chaude avec un linge au-dessus de la tête (sans piquer du nez et sans se brûler). Il s’agit alors de chaleur humide, peut être moins intéressante, c’est à étudier.

Ce que pense un médecin de l’inhalation de chaleur.

Dr Pierre-Jacques Raybaud
 » … lançons des études auprès des scientifiques sur l’intérêt de l’utilisation de la chaleur inhalée au-dessus de 56-60 degrés, jamais testée jusqu’ici dans le monde. C’est logique scientifiquement. Étudions cette solution : l’inhalation, dont l’innocuité est connue, y compris celle des saunas à 80 degrés, ne diminuerait-elle pas le risque de contracter le virus ? Quel protocole, à quelle précocité, avec quelle fréquence ? Une fois la personne malade, diminue-t-elle les complications de la maladie et en réanimation ? Selon le protocole évoqué, ne diminue-t-on pas le taux de mortalité du SRAS ? C’est peut-être inefficace, mais, si c’est l’inverse, tout le monde médical réduira l’incidence des maladies respiratoires virales, avec un procédé simple et peu coûteux, en sus des autres traitements. »

Conclusion : cela vaudrait vraiment la peine :
– qu’une fablab construise au moins un exemplaire de cet appareil (cela peut se faire à partir d’un sèche-cheveux sans le ventilateur),
– que des scientifiques, dans le domaine médical, étudient sérieusement la question.

 

**La Tribune Libre est l’espace de libre expression des abonnés des ME. Son contenu n’engage pas le site des ME.**

16 commentaires

  • Ce serait la chaleur et pas le goudron ? Parce que… si on met du goudron contre une façade, rien ne passe…
    Les facteurs sont multiples en fait. Tiens, un exemple à propos du tabac: à fumeurs égaux (même nombre de cigarettes par jour, même marque), un fera un cancer du poumon ou de la gorge et l’autre non. Ils ont des vies différentes, ne mangent ( et boivent) pas la même chose, ne respirent pas le même air, ne vivent pas dans le même milieu, et surtout ne voient pas la vie de la même façon. L’un est stressé, l’autre non. L’un a des conflits, l’autre pas particulièrement, l’un a eu une mauvaise enfance, l’autre non ….
    Il en est de même pour les virus, bactéries, toutes les pathologies. Pourquoi l’un attrapera-t-il la grippe et l’autre non ?…

    • Je suis assez d’accord avec ton point de vue, surtout en ce qui concerne le stress.
      D’ailleurs, il est prouvé que le stress diminue les défenses immunitaires.
      Personnellement, c’est ce que j’essaierais en premier lieu, si j’avais le problème : des exercices de respiration et de relaxation.
      Mais si ça ne marche pas, il faut ajouter autre chose et il faut tout essayer : je pense que la chaleur a un rôle important à jouer, mais visiblement c’est trop simple pour les savants.
      Il faut reconnaître que jusqu’à présent, on n’a pas de remède miracle.

  • Avatar CryptoKrom

     » Si la température de 56°C paraît trop élevée pour certaines personnes, le temps nécessaire est de : 7 heures à 45°C et de 2 heures.à 50°C . »

    Propos a confusion où l’on croirais qu’on fait cuire les humains comme une soupe.

    • Il n’y a pas de confusion : il ne s’agit pas de faire cuire les humains comme une soupe, ni dans un sauna, mais simplement de respirer de l’air chaud pendant un certain temps : si on considère 50°C, c’est plus ou moins 15°C au-dessus de la température du corps, ça n’a rien d’exceptionnel.

      • Avatar CryptoKrom

        La brulure commence a 50 degrés, encore heureux que le corps a son systéme de refroidissement hein…
        https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif

        • Comment expliquer le sauna à 80 °C ?

          • Avatar CryptoKrom

            la réponse a ta question est pourtant déja citée juste au dessus
             » encore heureux que le corps a son systéme de refroidissement hein… »

            T’a pas lu ?

        • Avatar CryptoKrom

          J’en sais quelque chose aprés avoir travailler des années a des températures aux rayonnements infrarouges (chaleur rayonnée) allant de 15 a 120 degrés,
          sous atmosphére toxique, contenant assez d’Arsenic pour tuer n’importe quel virus…
          https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

  • Avatar CryptoKrom

    Ouhla, un com complet disparait sans aucune modération méme !?
    Bug Html ?
    On se fait hacker là ou c’est chez moi qu’on me bloque ?
    https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif

    • Volti Volti

      Si tu écris en « étranger » Akismet te prend pour un spammeur ;)

      • Avatar CryptoKrom

        ah ok, il prend pas l’anglais d’origine japonaise alors… lol.
        ( dont le lien est dans l’article méme )
        je pense c’est du coté de mon PC que sa bug alors.
        Bah, tanpis. Merci de l’info.

  • Avatar CryptoKrom

    Comme dans les générateurs d’ozone, qui déja l’attire sur les parois par champs electriques et le brule par l’ozone créé, qui n’est autre que l’O3 , 3 atomes d’oxygéne,
    au lieu des 2 habituels qu’on respirent.
    Sans avoir besoin de consommer énormément de watts pour chauffer l’air puisque sa reste froid…LOL !

  • Avatar CryptoKrom

    Je ne suis pas du tout étonné des propos de la Sale-pétrie-air a Pitié a sortir une étude
    sur le tabagisme où est occulté l’effet du Formaldéhyde contenu dans la fumée.

    Cet Hopital n’est qu’un Nid a Pourris qui ne mérite méme pas mon attention !!
    https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif

    ( misére, je fait plein de fautes aujourdhui, vais me refaire un grog anti-ondes alors )
    ( ah oui tiens, le 7Hz Linky a doubler de puissance comparé a hier…interessant sa ! )
    ( bon, je vais au Potager, ya moins de sales ondes labas… bises ! )

    • Ce n’est pas une étude sur le tabagisme en général, c’est une étude pour essayer de comprendre le rôle de la nicotine et son pouvoir éventuel de protection du fumeur contre le coronavirus.
      Par contre, sur le formaldéhyde, s’ il y a une étude, ce serait intéressant.

      • Avatar CryptoKrom

         » Par contre, sur le formaldéhyde, s’ il y a une étude, ce serait intéressant.  »

        je vois qu’il est trés difficile de faire des recherches google sur cet élément pourtant méme publié jusque dans wikipédia,
        mentionnant méme qu’il est utiliser dans les labos pour atténuer les virus.

        Faut pas croire que je vais republier pour la 4iéme fois ces liens !
        Lisez les articles des dates précédentes , tout y est.