Pour la première fois, deux chimères porc-singe sont nées en Chine..

On y est pas encore mais, ça avance. Triste d’en arriver là.. Partagez ! Volti

******

Source Trust-My-Science

Img/Tang Hai

La pénurie d’organes est aujourd’hui un véritable problème de santé publique à l’échelle mondiale. La demande excédant la disponibilité des stocks depuis plusieurs années, de nombreux patients en attente de greffe voient les délais d’attente rallongés, tandis que les victimes d’accident nécessitant des greffes d’urgence ne peuvent toujours être sauvées.

Pour pallier ce problème, les biologistes se sont orientés vers le chimérisme, une technique consistant à cultiver des organes humains à l’intérieur d’animaux. Et pour la première fois, une équipe de biologistes chinois a réussi à faire naître à terme, et vivantes, des chimères porc-singe. Bien qu’elles soient mortes au cours de la même semaine, ces résultats constituent une nouvelle étape importante.

Les deux porcelets, créés par une équipe en Chine, semblaient normaux bien qu’une petite proportion de leurs cellules provienne de macaques crabiers. « Il s’agit du premier rapport sur des chimères porc-singe nées à terme » explique Tang Hai, du Laboratoire d’État sur les cellules souches et la biologie de la reproduction à Pékin. La recherche a été publiée dans la revue Protein & Cell.

Le but ultime de ce travail est de développer des organes humains chez les animaux pour la transplantation. Mais les résultats montrent qu’il reste encore beaucoup à faire pour y parvenir. Hai et ses collègues ont génétiquement modifié des cellules de macaque crabier pour les faire produire une protéine fluorescente appelée GFP, leur permettant de suivre ces cellules et leurs descendants. Ils ont ensuite dérivé des cellules souches embryonnaires de ces cellules modifiées et les ont injectées dans des embryons de porc cinq jours après la fécondation.

Deux chimères porc-singe nées vivantes : un pas de plus vers le chimérisme

Plus de 4000 embryons ont été implantés chez des truies. En conséquence, dix porcelets sont nés, dont deux étaient des chimères. Tous sont décédés dans la semaine suivant leur naissance. Chez les porcelets chimériques, plusieurs tissus — dont le cœur, le foie, la rate, les poumons et la peau — étaient en partie constitués de cellules de singe, mais la proportion était faible : entre 1 sur 1000 et 1 sur 10’000. …/….

Lire l’article complet

Source Trust-My-Science

Voir aussi :

Plus d’un demi-million de bernard-l’hermite retrouvés morts sur une île à cause des déchets plastiques

La sonde solaire Parker montre que le champ magnétique solaire se retourne sur lui-même

Certaines maladies des gencives pourraient faire partie des potentielles causes d’Alzheimer

Les plantes émettent des sons lorsqu’elles sont stressées

4 commentaires

  • Avatar Leveilleur

    « Le but ultime de ce travail est de développer des organes humains chez les animaux pour la transplantation.  »

    Je peux répondre à ça, ils n’y arriveront jamais tout simplement parce l’animal et l’humain ont des constitutions et des groupes sanguins complètement différentes, il ne peut y avoir que rejet des greffes. Qu’ils arrêtent donc les frais.

    Si les gens prenaient soins de leur corps et cherchaient à comprendre les causes des maladies, il n’y aurait aucune raison de tomber malade.

    Dis-moi où tu as mal, je te dirai pourquoi » avec Michel Odoul

    https://www.youtube.com/watch?v=oXL3RHsiJxM

    • Bien triste, mais les animaux ont toujours été considérés comme des marchandises, pas de raison que ça s’arrête, vu l’absence d’évolution de nos congénères…
      @ Leveilleur https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif

  • Un chimere n’est pas prete a naitre. Un mouton avec des couilles.

  • Avatar arnaudx216

    Je trouve ça simplement monstrueux.
    Quand est-ce-qu’on arrêtera de faire n’importe quoi ?
    Quand est-ce-que l’Humanité prendra conscience des abbérations qu’elle réalise ?
    Quand est-ce-qu’on arrêtera les expériences indignes et irrespectueuses de la Nature ?
    Je suis profondément outré et triste de voir ça …