Le piège de la Place d’Italie « Acte 53 »..

Le sentiment est unanime, la manifestation des Gilets Jaunes a été sciemment sabotée. Une petite rectification, qui concerne le bouclier tenu par un individu et estampillé « gendarmerie ». Ce bouclier a été récupéré par l’individu aux forces de l’ordre. Que le bouclier soit récupérer ne change pas grand-chose étant donné qu’il est pratiquement impossible d’identifier avec certitude les véritables casseurs ! Ceci dit, le reste est éminemment problématique concernant la gestion de cette manif. La France Insoumise a demandé de démettre de ses fonctions le préfet Didier Lallement, ( à la réputation sulfureuse) après une passe d’armes houleuse à l’Assemblée. La vidéo montre les moments forts de cet acte 53. Partagez ! Volti

******

Mis en ligne par Arr Bat

Pour illustration

Le guet-apens soigneusement orchestré lors de l’Acte 53 des Gilets Jaunes pour la mobilisation d’un an de lutte à l’encontre de la politique du gouvernement Macron.

Voir aussi :

Yvan Le Bolloc’h : « Comment il s’endort, Castaner, tous les soirs ? » – Les Incorrectibles

2 commentaires

  • Avant on disait ‘mort aux vaches’, maintenant on dit ‘castaner de boeufs’, oops, je suis rentré dans l’étable au lieu de la bergerie…https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif

  • On voit en effet nettement les deux types de manifestations. Pour quelles raisons est-ce que les blacks-blocks ne viendraient pas casser aussi dans les autres manifs ? Si je veux casser, n’importe quelle raison serait valable, non ? Je me moquerais bien de savoir que c’est une manif pour ceci ou contre cela, j’en profiterais tout autant pour me défouler.
    Non, ils viennent dans les manifs de type politique, celles qui gênent le pouvoir. Ce sont donc des organes du pouvoir, point.