Bruxelles donne 1,8 milliard à Soros et à ses ONG pseudo-humanitaires..

C’est assez tragique cette collusion. Tout les secteurs souffrent, et l’argent est gaspillé pour des projets pseudo humanistes. Partagez ! Volti

******

Sources : Origo.hu via Les observateurs.ch par Réseau-International

Par Hunor BOTH, MTI

Cela a valu la peine pour George Soros de dépenser des millions d’euros  dans l’Union Européenne, en particulier pour le lobbying de la Commission européenne, de s’y rendre plus de vingt fois pour rencontrer les dirigeants de la Commission, et de déléguer des lobbyistes permanents au sein du Parlement européen et de la Commission.

Le spéculateur boursier américain a maintenant réussi à tripler le soutien du Parlement européen à « la protection des valeurs démocratiques » et notamment aux ONG de l’empire Soros, dans le budget-cadre 2021-2027 de l’UE adopté lors de la session plénière du 17 janvier à Strasbourg, au Parlement européen.

Selon le rapport approuvé par 426 voix contre 152, l’UE allouera 1,8 milliard d’euros au nouveau programme européen « Droits et valeurs » dans le prochain budget septennal, au lieu des 642 millions initialement prévus par la Commission européenne.

L’autre co-législateur de l’UE, le Conseil européen, qui regroupe les gouvernements des États membres, doit encore définir sa position sur la création et le financement du programme des ONG, après quoi les négociations interinstitutionnelles pourront commencer.

Soros s’entretient régulièrement avec la Commission européenne, personnellement et par l’intermédiaire de ses lobbyistes

Comme le site Origo l’avait résumé sur la base des investigations préalables du quotidien Magyar Idök, il ressort de données accessibles au public que George Soros a eu plus de vingt réunions avec les principales commissions européennes depuis l’entrée en fonction de Jean-Claude Juncker le 1er novembre 2014.

En s’appuyant sur le calendrier de la Commission européenne ou sur les sites des ONG de Soros elles-mêmes, on peut affirmer que l’Open Society European Policy Institute dispose d’une accréditation auprès du Parlement européen.

Les 12 lobbyistes ont rencontré 52 fois par année les représentants des commissions européennes, donc en moyenne une fois par semaine.

Le journal Magyar Idöka a trouvé une liste de réunions tenues avec des commissaires, des membres du Cabinet ou des directeurs généraux de la Commission européenne depuis novembre 2014. La Commission européenne ne publie pas d’informations sur les activités de lobbying auprès du personnel de rang moins élevé.

Dans les procès-verbaux des quarante-cinq réunions, nous avons également trouvé que, depuis 2015, Franz Timmermans et Jean-Claude Juncker discutent régulièrement des affaires de l’UE, en particulier de la situation des migrations, et bien sûr de la Hongrie…

Les millions d’euros dépensés par Soros pour le lobbying européen se sont révélés payants 

Magyar Idöka également écrit que l’organisation de Soros s’était infiltrée au Parlement européen de manière étonnante. Fait important, les membres des Open Society Foundations étaient déjà bien présents à Bruxelles depuis 2008, mais ils ne se sont activés qu’en se concentrant sur les élections de 2014.
Puis, au début de la vague migratoire, ils ont mis le turbo et activé des dizaines de lobbyistes avec accréditation officielle qui se rendaient au Parlement tous les jours.

Entre le 1er janvier et le 1er décembre 2016 seulement, période pendant laquelle 10 des 17 lobbyistes étaient déjà accrédités, les frais de lobbying auraient atteint, selon les données officielles, entre 2 250 000 et 2 499 999 euros.

En 2017, l’équipe a été complétée par deux autres lobbyistes, qui ont rencontré cinquante fois (!) les dirigeants de la Commission.

C’est ainsi qu’un tiers des eurodéputés sont dans la poche de Soros.

La décision prise jeudi par le Parlement européen n’a rien d’étonnant, puisque, on s’en souvient, on a trouvé dans la base de données interne de la Fondation Soros Open Society (OSF), une liste de députés proches du milliardaire.

Sous le titre « Alliés fiables », on peut lire les noms de décideurs et il s’avère que George Soros a une influence directe sur 226 des 751 députés européens.

Avec cela, Soros est la plus grande faction du Parlement européen, avec un tiers des eurodéputés dans sa poche.

Source : http://www.origo.hu/nagyvilag/20190117-civil-szervezetek.html

via: https://lesobservateurs.ch/2019/01/23/bruxelles-donne-18-milliard-a-soros-et-a-ses-ong-pseudo-humanitaires/

Publié par Réseau-International

Voir :

Des scientifiques de 13 pays écrivent au secrétaire général des Nations Unies contre l’alarmisme climatique

Voiture électrique en Chine : le pari risqué des stations d’échange de batteries

Shoigu : Nous n’avons pas besoin de porte-avions, mais seulement d’armes capables de les couler

18 commentaires

  • KromoZom Y KromoZom Y

    Au final, tout n’est que corruption.
    On parle de lobbyisme parce que le mot corruption est sale.

    C’est la seule conclusion que j’en tire.

  • Avatar Leveilleur

    C’est toujours pareil l’argent est distribué entre riche, mais le peuple lui s’il a besoin d’argent il doit l’emprunter à la sueur de son front, c’est vraiment du foutage de gueule !

    Si les banques ont besoin d’argent et hop, la Fed fait des billets gratis, si les milliardaires ont besoin d’argent et hop, Bruxelles leur en donne sans contrepartie et sans remboursement sous couvert d’être humaniste, si le peuple a besoin d’argent et hop, il y a le crédit mais dans tout les cas vous devrez travailler pour le rembourser, de plus on ne demande jamais au peuple si lui il a besoin d’argent, pourtant c’est le peuple qui consomme et c’est lui qui enrichie les plus riches mais là pas de cadeau !

    Si Bruxelles veut faire dans l’humanisme qu’ils donnent cet argent au peuple qui souffre du manque mais franchement pas à Sorot, là c’est inadmissible, ce mec est un suppôt de Satan, alors pourquoi à lui ? Ça prouve bien ce que ça prouve, que les loups ne sont généreux qu’entre eux et aussi en fonction du mal qu’ils peuvent faire et là c’est sûr ils sont démasqués !

    Mais le pire dans tout ça, c’est le peuple qui regarde partir son argent sans rien dire comme si tous ces prétendus sauveurs et humanistes pouvez agir en toutes impunités avec leur argent sans rendre des comptes et sans contreparties, ces prétendus sauveurs vampires et manipulateurs n’ont que le pouvoir que le peuple leur accorde et là il est temps que tout le monde s’en rende compte et leur rappelle qui a le pouvoir !

  • faits et documents est une lettre bimestrielle.
    Cette lettre traite les infos et documente ses dires avec des faits et donc les documents qui vont de pair.
    Certes les propos politiques sont orientés, faut il tuer le messager sans écouter le message?
    Si oui alors ce lien ne vous intéresse pas.
    SI non, il vous faudra quand même faire un peu de recherche sur le net pour avoir tous les éléments, mais les recherches ne sont que quelques mots et clics de souris.

    https://www.youtube.com/results?search_query=faits+et+documents

  • rouletabille rouletabille

    Seulement 1.8 Milliards,les radins,auraient put donner 2 Milliards

  • M.G. M.G.

    Bien trop d’argent pour les uns, rien pour les autres. Vous pourrez toujours lui dire : Noël à trop par rapport à Léon, sachez que Soros s’en cogne totalement …

    Deux palindromes dans un commentaire c’était trop tentant :)

    M.G.

  • Passetec Passetec

    Le milliardaire George Soros investit 500 millions de dollars en faveur des migrants,
    « J’ai décidé d’affecter 500 millions de dollars d’investissements aux besoins spécifiques des migrants, des réfugiés et des communautés d’accueil », écrit le milliardaire dans le quotidien économique américain. « Je vais investir dans des startups, des sociétés établies, des initiatives sociales et des activités fondées par les migrants et les réfugiés eux-mêmes », détaille l’homme d’affaires philanthrope.

    En 2016 … et maintenant l’Europe lui file 1,8 milliard d’euros pour le remercier de l’envahissement …. et le faire continuer ….

  • Avatar Flo500

    Que les chefs d’Etat libres, lancent un mandat d’arrêt international contre Georges Soros.

    A commencer par la Hongrie (il est bien hongroie, n’est-ce pas ?)
    Par l’Angleterre dont il a usé de manipulations monétaires pour faire sauter la banque d’Angleterre et s’approprier des milliards.
    A commencer par Poutine. Les associations vassales de Soros attaquent Poutine, cela s’appelle une atteinte à l’autorité de l’Etat, voire du terrorisme.
    Et puisque les USA ont passé des lois comme quoi ils peuvent poursuivre des ressortissants dans les autres pays, il n’y a aucune raison que a Russie ne dispose pas d’une loi analogue.

Laisser un commentaire