Initiative solidaire: Porteurs de projets recherchés.

Résilience, non lucrativité des besoins vitaux, comment est-ce possible ? Posez vos questions. Pour toutes informations, contactez moi et je ferai suivre. Partagez ! Volti

******

Orgascic:

Illustration/Pixabay

Orgascic est une Société Coopérative d’Intérêt Collectif dont les objets sociaux sont les suivants:

  • Résilience du territoire d’implantation
  • Résilience des habitants du territoire d’implantation
  • Résilience par la production et les échanges locaux
  • Essaimage et soutien au projets portant la non lucrativité des besoins vitaux.

En cours de création agricole (poulets, cochons de lait, maraîchage et ppam), nous gérons un négoce non lucratif de produits bio à destination des professionnels.

Commerçants, transformateurs et restaurations collectives sont ainsi concrètement incitées à augmenter leur part de bio, tout en pérennisant leurs approvisionnements au meilleur prix dans un cadre de collégialité.

Les développements serons portés collégialement, et l’évolution d’Orgascic dépendra donc des futurs coopérateurs potentiels.

Nous recherchons des porteurs de projets expérimentés en agricole, para-agricole ou artisanat.

Les porteurs seront de projets auront la possibilité de devenir coopérateurs dans la SCIC.

La SCIC dispose d’un certain nombre de parcelles, à bâtir ou cultiver. Les productions seront de préférence en cohérence avec l’activité commerciale de la SCIC , afin que l’installation bénéficie de débouchés immédiats.

Le lieu se compose de 3 Ha en propriété, ainsi que de vastes surfaces attenantes ou non, en AFP, situées en moyenne montagne dans le PNR des Pyrénées.

Le projet est militant et non-lucratif. Tout travail est valorisé, mais les démarches visant à construire une propriété privée ou à transmettre un patrimoine ne trouveront pas leur compte en Orgascic.

Orgascic est militant et non-lucratif mais reste un projet d’entreprise. Les activités serons votées et gérées collégialement, mais la vie quotidienne reste privée.

16 commentaires

Laisser un commentaire