Trump imagine une guerre américaine éclair sans plan B, mais il ne lui vient pas à l’idée que l’Iran pourrait en avoir un.

Des menaces, des sanctions, Trump n’est pas avare de plans d’intervention. Dangereuse déclaration s’il croit que tout le monde à vocation à devenir le caniche de cette belliqueuse nation, qui est en guerre en permanence, pour s’assurer de rester le Numéro 1 mondial. Cette région du globe est une poudrière. Partagez ! Volti

******

Par Elijah J. Magnier publié par Mondialisation.ca via ejmagnier.com

Dans un autre de ses Tweet caractéristiques, le président américain Donald Trump a dit que son armée était capable d’”anéantir” l’Iran si nécessaire et en cas de guerre entre les deux pays. De plus, Trump affirme que la guerre ne durerait pas “très longtemps”.

Les deux déclarations montrent que l’administration américaine a compris qu’elle est incapable de confronter ou de vaincre l’Iran avec des armes conventionnelles ; Trump semble dire qu’il pourrait utiliser des bombes nucléaires tactiques (ou des ogives à rayonnement renforcé) contre l’Iran, comme les États-Unis l’ont fait en Afghanistan, en Irak, en Syrie et au Liban en 2006 (armes à base d’uranium). Il a également déclaré à la presse qu’aucun plan de sortie, aucun plan B n’était nécessaire. Trump est en train d’annoncer au monde entier que les Etats-Unis croient que l’Iran se rendra tout au début de la guerre, montrant par là que les responsables américains ne tirent aucun enseignement de leur histoire car ils ont cru exactement la même chose lors des guerres précédentes, en particulier en Afghanistan et en Syrie, avec leur tentative de changement de régime. Mais comment l’Iran va-t-il réagir et quelles sont les choix qui s’offrent à lui aujourd’hui ?

Il ne fait guère de doute que l’administration Trump fait une fixation sur la puissance militaire américaine, au lieu d’explorer tous les scénarios possibles et notamment les éventuelles représailles iraniennes. Si Trump se lance dans une guerre, les conséquences seront désastreuses pour le Moyen-Orient, mais Trump ne semble pas en avoir conscience.

Lorsque le président George W. Bush a lancé l’opération “Liberté immuable” en 2001, il croyait que sa guerre en Afghanistan serait une promenade ; mais le président Trump est toujours en négociation avec les talibans pour mettre fin à la guerre. Le président Barack Obama et les responsables de l’ONU pensaient que la chute du président syrien Bachar al-Assad était juste une “question de temps”. Trump dit qu’en cas de guerre, il bombarderait l’Iran plutôt que d’envoyer des troupes au sol, sur la côte ou à l’intérieur des terres, limitant ainsi son intervention à la destruction d’une série de cibles préalablement décidées.

L’administration Trump semble croire qu’un puissant bombardement éclair suffirait à convaincre l’Iran de ravaler sa fierté, aussi douloureux que cela puisse être, et de se résigner à venir à la table des négociations. Mais il se peut que l’Iran absorbe la première vague de bombardements, aussi douloureux que cela puisse être, et tire des missiles de croisière contre les cibles américaines, les aéroports et les installations pétrolières du pays à partir duquel l’attaque a été lancée.

Une attaque étasunienne détruirait sans aucun doute les installations pétrolières de l’Iran, ses bases de lancement de missiles, une partie de son industrie militaire et causerait de nombreuses pertes humaines en Iran. Mais des soldats étasuniens perdraient également la vie et le prix du pétrole monterait en flèche, gâchant les chances électorales de Trump.

Lire l’article complet

Elijah J. Magnier

Traduction Dominique Muselet

Sur le sujet:

Poutine : une guerre contre l’Iran serait une catastrophe sans précédent (Reportage de la TV russe)

Moyen Orient:

Nasrallah : nous possédons assez de missiles pour redessiner la carte du Moyen-Orient

Nasrallah : l’Arabie Saoudite est en déroute au Yémen et dans tout le Moyen-Orient

L’Accord du Siècle révèle l’imposture du processus de paix israélo-palestinien (Jonathan Cook)

10 commentaires

  • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

    Les us sont imcapables de vaincre la moindre armée sans organiser le massacre des civiles

    • Avatar engel

      Et pour cause,
      La victoire est embarrassante.

      – Les Us ont parfaitement compris que la victoire focalise tous les regards sur le vainqueur.
      Et ça, ils n’en veulent surtout plus*!

      – Ils ne recherchent pas à vaincre un ennemi.
      Ils cherchent sa sournoise mise en esclavage par trahison de son élite.

      Pour y parvenir, il faut anéantir la cohésion sociale, les capacités économiques, structurelles, décisionnelles et pour finir, idéologiques et culturelles du pays convoités.

      …Le massacre de la populations n’étant qu’un facilitateur « dommage collatéral ».

      * Exemple célèbre:
      A la stupéfaction du monde entier, le président des USA (père Bush) arrêta sa guerre d’Irak aux portes de Bagdad(1991).
      ..Laissant ainsi, le « président » d’opérette Saddam-Hussein en place.

    • Il n’y a plus que les ventes d’armes qui font tenir l’économie us.
      Pardon, j’oubliais la vente de drogue.

  • Avatar LaoTzu

    « Quand le Général Wesley Clark dévoilait le plan des Etats-Unis pour envahir 7 pays »

    « J’ai reçu ce mémo du Secrétaire à la Défense … qui dit que nous allons attaquer et détruire les gouvernements dans 7 pays en 5 ans. Nous allons commencer par l’Irak, et puis nous irons en Syrie, au Liban, en Libye, Somalie, au Soudan et en Iran. »

    http://arretsurinfo.ch/video-quand-le-general-wesley-clark-devoilait-le-plan-des-etats-unis-pour-envahir-7-pays/

  • Il n’y a pas de « guerre éclair » possible. D’ailleurs, entre « guerre éclair » et « pas très longtemps », il y a une nuance importante.
    Les deux parties ne se battent pas de la même façon car elles n’ont pas du tout les mêmes mentalités. Pour vaincre, il faut connaître son ennemi, jusqu’au plus profond de son âme: façon de penser, de respirer, de se mouvoir…Gonfler son plastron et faire cocorico, ça ne marche même plus pour les Français (allusion bien sûr à notre emblème national qui chante même quand il a les pieds dans la m…), ça ne marche pas non plus pour les USA.
    Et de plus, l’Iran doit bien avoir des amis, non ? Trump pense-t-il qu’en leur disant: couchés !, ils ne bougeront pas ? Je crois qu’il faut le renvoyer à ses petits soldats de plomb…

    • Avatar engel

      – Mais quand comprendrez-vous enfin?

      Que les USA ont changé OFFICIELLEMENT leur doctrine d’emploi depuis 15 ans.

      … « Guerre éclair », parce que très rapide, mais aussi très lumineuse.

      – Par cette menace, Trump ne parle évidemment pas de ses « soldats de plomb ».
      Mais bien de ses armes (bombes-obus-missiles) spécialisées à effet rayonnant atténué,…comme ils disent.

      En clair, il menace d’utiliser ses « ARMES ATOMIQUES-TACTIQUES.

      C’est plus clair, là?

      • Volti Volti

        Ce qui n’est pas médiatisé c’est le forum d’Oufa en Russie, qui réunit des représentants de 120 pays et cette fois, les USA ont envoyé un haut responsable du Conseil national de sécurité. Donc au delà des menaces il y a des discussions pour tenter de désamorcer les potentiels conflits et, c’est la Chine et la Russie qui sont les médiateurs probables.. :) l’article sera en ligne à 13 heures :)

        • Avatar engel

          …Oui bien sûr.

          Si j’étais pessimiste je te dirais: « Comme avant 14 et 39… ».
          Mais gardons espoir, cette fois-ci, ce n’est pas pareil…https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif