« Envoyé spécial » filme l’arnaque aux panneaux solaires en caméra cachée…

Tout ce qu’il faut savoir sur cette arnaque. Ne vous faites pas avoir par les jolis discours. Si vous connaissez des personnes fragiles qui pourraient être abusées, avertissez les. Partagez ! Volti

******

Source FranceTvInfo

Pixabay

C’est une spécialité française : en moyenne, chaque foyer est démarché au téléphone quatre fois par semaine. Les deux tiers des appels ont pour but de faire acheter des panneaux solaires ou des pompes à chaleur. Sous l’œil des caméras cachées d' »Envoyé spécial », un bénévole de l’UFC-Que Choisir se confronte à la technique de vente la plus redoutable du moment.

Voir l’extrait de l’émission ENVOYÉ SPÉCIAL / FRANCE 2

Vous avez forcément reçu de ces appels téléphoniques qui, sous couvert d’un prétendu « plan d’action pour l’indépendance énergétique mis en place par le gouvernement », ont pour but de vous vendre des panneaux solaires ou des pompes à chaleur. Pour la protection des consommateurs, Christian Maury, un ancien policier à la retraite, s’est engagé comme bénévole à l’UCF-Que Choisir du Mans.

Dans cet extrait d’un reportage d' »Envoyé spécial » à voir le 25 octobre 2018, Christian Maury a accepté de recevoir chez lui un soi-disant technicien EDF. Sa veste bleue pourrait faire illusion, mais l’étude pour l’Etat dont il se dit chargé n’existe pas. C’est en réalité un commercial qui travaille pour une société privée, et qui n’a qu’un objectif : vendre des panneaux solaires.

« Partenaire EDF », « crédit d’impôt » : les mensonges s’enchaînent

Le « technicien » présente sa société comme un « partenaire solution habitat d’EDF ». Premier mensonge : comme le précise son site internet, « EDF ne signe aucune convention de partenariat sur des activités photovoltaïques ». Il met ensuite en avant la possibilité de profiter d’un crédit d’impôt. Or, indique le site du ministère, « il n’est désormais plus possible de bénéficier d’un crédit d’impôt pour l’installation de panneaux solaires ».

Après les mensonges, l’enfumage à coups de termes techniques. Deux longues heures plus tard, on arrive au cœur du sujet : le « coût du système : 27 900 euros avant déduction fiscale », le tout soi-disant sans sortir un euro de votre poche…

Des crédits qui engagent sur dix ans ou plus

Christian Maury quitte un instant la pièce. Le commercial en profite aussitôt pour déplier devant son épouse le formulaire d’un prêt destiné à financer l’opération. Et commence à le remplir, sans préciser que les taux de ces crédits peuvent atteindre 8%, et qu’ils engagent souvent sur dix ans ou plus. C’est le moment où il faut fournir ses coordonnées bancaires – et où M. Maury va mettre le holà…

Extrait de « Abus de faiblesse », un reportage à voir dans « Envoyé spécial » le 25 octobre 2018.

Source FranceTvInfo (replay)

6 commentaires

  • JBL1960 JBL1960

    Ce qui est particulièrement questionnant, c’est que des gonzes en fassent leur métier, et sans vergogne !

    Enfin, le type qui accompagne ce M. fragilisé par un récent AVC à sa banque pour lui piquer de l’argent (32000 € au total) mais mais…

    Et le gars ne vient pas à l’audience car il travaille, comme technico-commercial = continue d’abuser des gens…

    C’est là qu’on comprend qu’on a pas le cul sorti des ronces.
    Heureusement malgré tout que la majorité n’est pas à convaincre…

  • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

    si le rendement financier des panneaux solaire était si juteux que ça c’est tout les jour qu’on serait solliciter pour nous installer gratuitement des panneaux en échange d’un léger % de leur rendement.

  • mianne

    Tout nouveau, tout beau, quand une technique est nouvelle dans notre pays, qu’elle porte le label écologique tendance, que l’Etat promet une aide fiscale et … que les clients peu fortunés ne sont pas au courant du prix réel du matériel installé, les escrocs et les banquiers se frottent les mains . Il y a une dizaine d’années, un ami de près de soixante-dix ans, passablement fauché, s’est fait avoir avec l’installation , pour 40 000 euros, de panneaux solaires (de mauvaise qualité) sur sa vieille maison, s’est endetté sur vingt ans avec une banque partenaire d’une entreprise nouvelle dans la région, qui fournissait et installait des panneaux solaires sur les maisons qu’ils avaient jugées bien orientées plein sud ( merci Google Earth). L’entreprise qui l’avait contacté par téléphone s’était présentée comme partenaire d’EDF, lui avait promis, en plus du crédit d’impôts, un rendement qui compensait sa facture d’électricité, ses mensualités de remboursement et lui laissait même un petit bénéfice . Difficile de résister quand on est au minimum vieillesse (ASPA) . Résultat : la toiture de sa vieille maison s’est mise à fuir mais l’entreprise ne s’est pas jugée responsable de la fuite et c’est mon ami qui a dû payer de sa poche le couvreur qui a réparé les dégâts . Quelques mois plus tard, le compteur censé enregistrer les kw récupérés par EDF est tombé en panne et pendant de longs mois, ce fut tout bénéfice pour EDF car EDF a continué de récupérer l’électricité des panneaux sans reverser à mon ami le moindre centime, en lui faisant payer intégralement sa consommation personnelle d’électricité . Il devait cependant continuer de rembourser son emprunt à la banque . Il ne pouvait pas faire changer ce compteur en faisant jouer la garantie parce que l’entreprise qui lui avait installé les panneaux et le compteur avait disparu (faillite) . Une association de consommateurs a fini par l’aider à se faire installer un nouveau compteur spécifique . Mon ami rembourse toujours son emprunt pour des panneaux de mauvaise qualité qui se sont opacifiés trop vite et qui n’ont plus le rendement initial .
    Moralité : se méfier de tous les charlatans qui viennent d’eux-mêmes vous solliciter en prétendant vous faire gagner de l’argent en se demandant combien ils comptent gagner à nos dépens .
    Je suis sollicitée presque chaque jour par des charlatans prétendument partenaires d’EDF qui ont vu sur Google Earth que ma maison est orientée comme il faut et qui veulent m’envoyer un technicien . Certains font même le forcing téléphonique: « nous vous informons que notre technicien passera tel jour à telle heure » . Si l’on veut les rappeler au numéro inscrit sur notre téléphone pour demander des explications, ledit numéro « n’a pas été attribué » . Comment se fait-il que la police laisse faire ? Entre les escrocs aux panneaux solaires et les cambrioleurs (plusieurs maisons du voisinage ont été cambriolées après le passage de « techniciens »), malfaiteurs sans doute bien connus des autorités complices ( c’est évident depuis le temps qu’ils opèrent en toute impunité !) les personnes en état de faiblesse, âgées ou malades, ont du mouron à se faire !https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_sad.gifhttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_sad.gif

  • boubou38

    En tout cas, la partie suivant sur les cours d’art oratoire est vraiment intéressante https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

Laisser un commentaire