LE NEGLOGUE…

Ne cherchez pas !  Ce nouveau mot vient de naître des réflexions de Sylvain Rochex et comme toujours, c’est imparable. Donnez votre avis. Partagez ! Volti

*************

Auteur Sylvain Rochex pour Déscolarisation.org

Pixabay

Nous avons besoin d’un nouveau mot de toute urgence. La distinction entre virtuel et présentiel (ou IRL) ne suffit plus. Voici ma proposition : LE NEGLOGUE.

Les NEGLOGUES correspondent à ces situations où les êtres humains assassinent LE LOGOS et LE DIALOGOS.

Le LOGOS, c’est la relation, le rapport, et en géométrie, on ne fait pas n’importe quoi.

Deux personnes qui s’échangent des SMS sont-elles dans un DIALOGUE ? Dans un échange épistolaire ? Non, elles sont dans un NEGLOGUE. Elles sont dans de l’onanisme communicationnel. Le « DIA », dans DIALOGUE signifie avant tout « AU TRAVERS » bien avant de signifier « A DEUX ». Dans un NEGLOGUE, rien ne traverse, rien ne transpire, rien ne circule. Le DIALOGUE est un voyage au travers du LOGOS car il y a un effort et un courage qui sont mis au service du jeu des similitudes et des différences et un courage pour supporter les faiblesses des uns et des autres. Le DIALOGUE suppose le CONTACT. Et TACT signifie le toucher, fut-il avec des molécules d’air. Le DIALOGUE en humanité implique la PRÉSENCE de l’autre, par les SENS (vue, toucher, ouïe, odorat) —> DANS LA MATIÈRE. Car l’esprit a besoin de la matière comme support.

Plus concrètement en 2018, le NEGLOGUE correspond à toutes ces tentatives de dialogue par l’écrit instantané avec les écrans. Depuis plusieurs années, j’ai bien précisé que mes réflexions et autres pamphlets diffusés par Internet ne visent aucunement le DIALOGUE. Je dis cela pour expliciter qu’on ne commet pas forcément un NEGLOGUE en écrivant sur Internet. Si vous souhaitez DIALOGUER avec moi sur le sujet ou tout autre sujet, vous pouvez me téléphoner au 07 81 38 72 20. Je sors donc aussi les échanges téléphoniques vocaux et direct du NEGLOGUE car ils impliquent l’ouïe et le contact franc, direct et courageux.

Le NEGLOGUE qui se répand de façon exponentielle est cette vaine tentative d’aller vers l’autre tout en se protégeant (sans rien prendre de l’autre). Cependant, la rencontre avec l’autre suppose précisément le dépouillement et la nudité : le contact direct. Ce contact direct supposant effort et courage, les prothèses proposées par les entreprises de la silicone-Valey sont donc d’un grand secours. Mais il serait temps de dire que par l’usage de ces prothèses, il ne reste plus rien du DIALOGUE entre les êtres, plus rien du tout.. Cette humiliation* totale de la parole (* Cf : Jacques Ellul : « La parole humiliée ») est devenue extermination systématique et radicale de la parole. Ainsi les actes de vérité réalisés par la parole ne peuvent plus avoir lieu et on assiste à un développement sans précédent et apocalyptique du faux, de l’inauthentique, des masques, des rôles, des mensonges, des manipulations, des travestissements. Le « connais-toi toi-même » qui donne naissance à l’ÊTRE, vient du DIALOGUE. Sans DIALOGUE, on assiste à une dégénérescence de l’ÊTRE.

Merci de répandre ce nouveau mot pour qu’il exerce de toute urgence son action spirituelle (Exemple : quelqu’un échange des SMS à table, il est permis de lui dire : « t’arrête un peu avec ton NEGLOGUE !! ça va te mener nul-part »).

Merci d’abandonner chacun le NEGLOGUE (tous vos NEGLOGUES) pour retrouver le DIALOGUE. C’est-à-dire l’AUTRE, c’est-à-dire, vous, dans l’AUTRE.

Sylvain Rochex, 24 août 2018 pour Déscolarisation.org

 

16 commentaires

Laisser un commentaire