Loi Schiappa : Après le temps « péri-scolaire », le temps « sexi-scolaire » ! …

La rentrée va être rock n’ roll. Comment les parents vont-ils gérer, cette « nouvelle matière »  qui va être enseignée à leurs enfants ? Les enseignants seront-ils suffisamment formés pour parler de sexe aux jeunes enfants ? C’est un sujet important, qui peut avoir une incidence néfaste, sur les jeunes esprits pas encore matures. Pourra-ton invoquer le « consentement » de l’enfant, en cas de rapport avec un adulte ? On s’enfonce dans un système pervers, qui va légaliser l’impensable. Réagissez ! Partagez ! Volti

********

Source Boulevard Voltaire publié et enrichi par Aphadolie

Marlène Schiappa, Secrétaire d’État chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes

Jean-Michel Blanquer a rendu aux écoles leur liberté de choix des rythmes scolaires, et beaucoup ont renoncé au « temps périscolaire », au grand dam des associations.

Qu’elles se consolent. Marlène Schiappa leur ouvrira, pour la rentrée 2018, un nouveau champ d’activité. Son secrétariat à l’Égalité entre les femmes et les hommes enverra, en effet, une circulaire à tous les recteurs « pour qu’ils mettent en œuvre une loi qui existe déjà et qui n’est pas mise en œuvre, qui demande qu’il y ait trois séances par an d’éducation à la vie sexuelle et affective ».

Après le temps « péri-scolaire », le temps « sexi-scolaire » !

Sa mise en œuvre est urgente, car on y parlera, dit le ministre, « de la manière dont effectivement ce n’est pas faire la fête que d’aller mettre une main aux fesses à une femme ». Cela aurait donc à voir avec ce-dont-on-ne-parle-pas mais qui se serait néanmoins passé dimanche soir sur les Champs-Élysées après la victoire des « Bleus »…

La future loi sur les violences sexuelles adoptée par le Sénat le 5 juillet contient, du reste (ça tombe bien), un volet « contre le harcèlement de rue » où la « main aux fesses », qui jadis relevait d’une simple claque retentissante donnée par la femme offensée, pourra coûter 90 euros à l’indélicat.

La République n’en finit plus de colmater les brèches ouvertes dans notre société par l’éviction de l’Église des écoles, où des religieux se vouaient à l’éducation morale et pas seulement intellectuelle des enfants. L’école laïque a pu faire illusion tant qu’elle a diffusé la morale qui avait imprégné la vie sociale depuis tant de siècles qu’on pouvait la croire autonome de cette religion dont on ne voulait plus. Un siècle et demi après, le temps en a érodé les fondements.

Pire : il en construit de nouveaux où la femme, présumée identique à l’homme, ne nécessite plus aucun égard spécifique.

La sexualité masculine – surtout suractivée par une société où le sexe s’invite jusqu’à l’Élysée – peut être brutale, immédiate, peu délicate quant à son mode de satisfaction. Jadis, on l’apprenait à toute jeune fille, en même temps que l’attitude à avoir pour s’en prémunir.

Mais ces filles qu’on persuade que si elles aiment une fille, « C’est comme si elles aimaient un garçon », qu’un garçon n’en est pas forcément un, et qu’elles-mêmes peuvent être des hommes en puissance, pourquoi se protégeraient-elles ?

Si les « écoles à domicile » se multiplient, c’est parfois aussi pour perpétuer l’éducation morale à la complémentarité de cette différence entre filles et garçons désormais niée, voire combattue par l’école publique. Mais le gouvernement est peu favorable à cette pratique, lui qui a inscrit l’obligation de scolarisation dès 3 ans qui sera effective à la rentrée 2019.

Parents, profitez bien des plages. La rentrée sera dure.

Ces séances de rééducation sexuelle « seront dispensées par des associations ayant des agréments “IMS” d’intervention en milieu scolaire ». Il y en a sans doute peu disposant de l’agrément IMS qui parleront d’amour aux enfants, loin d’un discours militant fondé sur la confusion entre égalité et identité.

Que cette identité soit fictive, la belle Marlène le démontre d’elle-même, du reste, non seulement dans ses livres – comme Osezl’amour des ronde, mais aussi dans cette initiative.

Sinon, pourquoi seuls les hommes seraient-ils potentiellement coupables du délit de « main aux fesses » ?

Bd Voltaire via Aphadolie

La loi Schiappa, ON EN VEUT PAS !

Stoppons la loi Schiappa qui indirectement légalise la pédophilie afin de protéger nos enfants ! Ne fermons pas les yeux et réagissons !Les violences sexuelles subies dans l’enfance ont de lourdes conséquences à l’âge adulte, même 50 ans après. Et ce faute de prise en charge appropriée. 

En France, une femme sur cinq et un homme sur quatorze déclarent avoir subi des violences sexuelles. Les enfants sont les principales victimes : 81% ont subi ces violences avant l’âge de 18 ans, dont 51% avant 11 ans et 21% avant 6 ans. 

Le nombre de suicide bien plus élevé. Plus la victime est jeune au moment des faits, plus les conséquences sont lourdes. 42% des personnes interrogées ont déjà tenté de se suicider, parfois plus de dix fois. Et 95% reconnaissent un impact des violences sur leur santé mentale et physique.

C’est pourquoi nous devons dire non à cette loi ! Nos enfants n’ont pas à subir tout ça. 

Ensemble nous pouvons y arriver ! 

Par Mégane – Pétition adressée à Mme Marlène Shiappa, la secrétaire d’État ; et M. Emmanuel Macron, président de la République Française

Pétition : https://www.mesopinions.com/petition/justice/loi-schiappa-veut/46696

Sources:

http://contrelesap.canalblog.com/

https://fr.wikipedia.org/wiki/Alfred_Kinsey

https://fr.wikipedia.org/wiki/Rapports_Kinsey

http://media.education.gouv.fr/file/64/2/4642.pdf

https://fr.wikipedia.org/wiki/Richard_A._Gardner

http://www.bvoltaire.fr/apres-le-temps-peri-scolaire-le-temps-sexi-scolaire/

https://reseauinternational.net/drag-queen-dans-les-ecoles-us-bientot-en-france/

http://www.medias-presse.info/kinsey-la-face-obscure-de-la-revolution-sexuelle-judith-reisman/66311/

https://blogs.mediapart.fr/wael-mejrissi/blog/070818/marlene-schiappa-assure-la-communication-de-son-livre-avec-notre-pognon-de-dingue

Quelques œuvres ‘littéraires’ de Mme Marlène Schiappa :

  • Le deuxième sexe de la démocratie
  • Les filles bien n’avalent pas
  • Lettres à mon utérus
  • Osez l’amour des rondes

Pour comprendre les enjeux :

Le Dr. Maurice Berger, lanceur d’alerte pédopsychiatre tire la sonnette d’alarme concernant l’éducation sexuelle à l’école

Voir aussi:

 

 

 

 

88 commentaires

  • M.G. M.G.

    La République n’en finit plus de colmater les brèches ouvertes dans notre société par l’éviction de l’Église des écoles, où des religieux se vouaient à l’éducation morale et pas seulement intellectuelle des enfants.

    Faut-il encore préciser que l’éducation prodiguée par les religieux ne se cantonnait pas toujours à l’intellect et à la morale ? Inutile de faire un dessin pour évoquer une spécialité éducative largement enseignée par de nombreux religieux dévoués, notamment dans les internats, dont les victimes sont encore légion …

    Quoi qu’il en soit, nous quittons l’ère de l’enfant-roi pour entrer dans celle de l’enfant-objet. Ceci signera sans doute l’amorce du déclin de notre civilisation …

    M.G.

    • « Ceci signera sans doute l’amorce du déclin de notre civilisation … » Ah bon, il me semblait que le déclin était déjà bien amorcé.
      Il n’y a pas que chez les curés que les massacreurs d’innocence sévissent, dans les écoles publiques, certains profs laïques ne sont pas en restent. Comme dirait donarmondo « pas d’amalgame »…

      • M.G. M.G.

        Je relève simplement un argument de l’auteur qui tente, par celui-ci, de nous faire croire que les perversités rencontrées actuellement dans le laïc découleraient de l’éviction de l’église et des religieux de l’école, qui jadis, selon l’auteur, étaient voués à l’éducation morale, oubliant un peu vite que ceux-ci ont sournoisement participé à la dégradation des moeurs et à la destruction des jeunes esprits. Je ne faisais que remettre tout le monde « dans le même panier », comme tu le dis …

        https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif M.G.

        • engel

          A quoi sert cet amalgame systématique en « message » et « messagers » (pervers).

          Les pervers, tu en trouves partout où ils peuvent se procurer « du matériel » pour assurer leurs jouissances de leurs dérives maléfiques…tout en se cachant, bien sûr!
          Certes les religions(blanches) offrent cette opportunité, comme bien d’autres endroits le font.

          Alors, est-ce vraiment une raison, pour systématiquement jeter le discret sur tous les religieux?
          …Surtout quand il est question du message véhiculé par ses religions(compassion et morale).

          • M.G. M.G.

            Demande donc à l’auteur de l’article pourquoi il tente subrepticement, à travers ses écrits, de dédouaner l’ensemble des religieux qui sont, encore une fois, et pour beaucoup (j’ai pas dit tous), à mettre dans le même sac que les laïcs en terme de perversité. Je ne fais pas d’amalgame, je remets l’église au centre du village …

            Quant au message globalement véhiculé par les religions « compassion et morale », bien naïf celui qui ne gratte pas le vernis pour découvrir les manipulations qui se cachent derrière les jolis symboles. C’est un peu comme pour les ONG qui oeuvrent pour la paix dans le monde …

            M.G.

            • engel

              Oui oui…
              Il n’y a que deux chemins de vie.
              Soit on s’élève, soit on régresse.

              Comme aussi il n’y a que deux façons de pratiquer.
              -Soit, on se sent humble et là, on s’inspire de l’expérience de ceux qui nous ont devancé et leurs écrits.
              – Soit, on se pense supérieur et là, on n’a que foutre des expériences de ses aïeux et des préceptes qu’ils en ont tiré.

              • M.G. M.G.

                Non non …
                Perso je ne suis pas doté d’une pensée binaire. Je préfère la nuance au noir&blanc, et quand un sujet est traité j’aime bien, autant que faire se peut, que toutes les données soient mises sur le tapis. Mais là on s’éloigne du sujet qui, il me semble, n’est pas « les schémas de pensée de M.G. » …

                https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif M.G.

            • engel

              Comme tu le dis ci bien :

              – » il(l’auteur) tente subrepticement.. »

              « subrepticement »
              …. là on n’est plus dans le factuel, mais dans l’interprétation, le ressenti….donc, principalement dans l’émotionnel.

              • M.G. M.G.

                On va arrêter de couper les cheveux en quatre, non ? Chacun aura compris ce que j’exprimais …

                https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif M.G.

                • engel

                  Mais alors,
                  Quelle est ton idée que tu voulais exprimer, si ce n’est le rejet de la « castre religieuse toujours pédophile » ???

                  • predateur

                    bien vu engel https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gifhttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif

                  • M.G. M.G.

                    Ce que j’exprimais, puisque visiblement vous êtes plus nombreux que prévu à être bouchés, c’est que lorsque l’on parle d’atteintes faites aux enfants il ne faut pas occulter, voire nier, les pratiques néfastes de certaines religions, ni absoudre tous les religieux.

                    Et merci de ne pas me faire dire ce que je n’ai pas dit. Non, les religieux ne sont pas tous des pédophiles, comme tous les enseignants ou éducateurs ne le sont pas non plus. Si certains ici ne sont pas assez futés pour comprendre ce qu’ils lisent, je n’y suis pour rien …

                    M.G.

      • Quand je disais que le déclin était déjà bien amorcé….. Merci gnafron pour ce mauvais goût qui fait le jeu du système.

        • JBL1960 JBL1960

          Dans ce documentaire France2 (l’un des rares, peut-être le seul) que j’ai intégré dans ce billet ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2018/03/31/le-silence-des-eglises-se-fait-au-n-o-m-de-crimen-sollicitationnis/

          Qui fait état d’actes de pédophilie dans l’É-N, & dans l’Église malheureusement la réalité dépasse la crudité de ce dessin, laurence.

          Normalement ; Le cardinal Barbarin sera devant la justice en avril pour « non-dénonciation » d’agressions sexuelles – Les juges avaient prévu deux jours de débat. Finalement, trois seront nécessaires pour déterminer la responsabilité de sept prévenus cités à comparaître pour « non-dénonciation » des agressions sexuelles commises par le père Bernard Preynat. Parmi eux, l’archevêque de Lyon, le cardinal Philippe Barbarin. Ainsi en a décidé mardi 19 septembre le tribunal correctionnel de Lyon, qui a renvoyé aux 4, 5 et 6 avril prochains le procès voulu par neuf victimes du père Preynat.

          Mais profitant de la grève des avocats d’Avril (ne te découvre pas d’un fil) ce procès a été renvoyé à Janvier 2019…

          J’ai contacté les fondateurs et victimes de La Parole Libérée et pour avoir échangé avec eux, ils m’ont dit être épuisés et ne sachant plus que faire car tout ça est passé sous silence, volontairement… Pour qu’à jamais la vérité sois tue…
          JBL

          • Coucou JBL,
            je ne nie pas les faits de pédophilie dans l’Eglise mais j’aimerais que l’on ne s’arrête pas à l’église et que l’on mette dans le m^me panier, les nombreux faits de pédophilie dans l’enseignement publique. Faits qui de part et d’autre essayent d’être camouflés par les hiérarchies concernés.

            • Balou

              On ne peut nier que nombre de gens d’église ont donné l’exemple, ouvert la voie… montré le chemin… https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

            • JBL1960 JBL1960

              C’est bien le cas dans ce documentaire, qui en première partie traite des cas de pédophilie dans l’Éducation Nationale, et des résistances, des pressions que subissent les parents pour étouffer les affaires, afin que comme dans l’Église, la vérité soit tue !

              C’est pour cela que ce doc est vraiment intéressant, car c’est très rare et à ma connaissance, c’était peut-être bien le seul ?

              Mais comme dit Balou « On ne peut nier que nombre de gens d’église ont donné l’exemple, ouvert la voie… montré le chemin… »

        • gnafron

          assurément mauvais goût, mais en quoi fait-il le « jeu du système » ?

          • Mauvais goût qui m’a fait sourire car pertinent de vérité mais qui ne devrait pas être véhiculé car cela remet en question uniquement l’église. L’Eglise qui est encore une des rares institutions garante de nos valeurs ancestrales, telle la famille, le respect de la nature, de soi-même, etc….
            Je ne dis pas que la religion est la solution, au vu des massacres perpétrés en son nom, ce serait risible, mais bien que je préfère ne pas voir participer à cette chasse aux sorcières orchestrées par des mouvement laïques qui deviennent plus dangereux pour l’espèce humaine que la religion catholique ne l’a jamais été.
            La pédophilie est partout et de toutes les époques mais c’est aujourd’hui que l’on tente de la banaliser, pire, peut-être dans un futur proche, de la légaliser.

            • gnafron

              merci de ta réponse circonstanciée…
              je ne peux parler correctement que de la religion catholique, y étant tombé tout petit,
              mais j’ai appris à me méfier des « autorités morales » = espèces de salopards qui viennent
              prospérer sur le besoin des gens simples et honnêtes de trouver des indications pour
              leur vie.
              l’église n’est pas une et indivisible:
              il y a des gens simples et honnêtes……..
              il y a des saloperies faites homme qui vivent et prospèrent…….

              j’ai eu pourtant l’occasion de côtoyer des mahométans, et là aussi, les salopards
              savent se parer des meilleurs atours

              en résumé, j’ai grande méfiance envers les «  »autorités morales » »

              • engel

                Et tu as bien raison! https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif

                La plupart du temps les gens sont l’inverse de se qu’il disent-être.
                …Et d’autant plus qu’ils le crient forts.

          • agnelette

            assurément mauvais gout https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gifhttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gifhttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif gaffe à la listeria, on comprend mieux pourquoi cela devient un phénomène galoppant https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gifhttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gifhttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gifhttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif

    • Pour les jeunes qui peuvent encore bouger.
      Apprenez le Russe, un peu d’histoire du pays, et fichez le camp la bas. ce n’est pas le dernier aïephone qui rend heureux.

      • engel

        Je me suis renseigné, c’est quasi mission impossible, un véritable parcours du combattant!
        Dommage car indubitablement un grand pays, peuplé d’Hommes et de Femmes de saines valeurs.

  • JBL1960 JBL1960

    En effet, il est notable que ;
    1) l’agression sexuelle, le viol sont des armes de guerre ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/11/05/lagression-sexuelle-comme-arme-de-guerre/ Hier comme aujourdh’ui.

    2) Les preuves d’archives démontrent que ces tortures de routine qui furent utilisées par toutes les églises gérant les pensionnats pour Indiens et leurs enfants pensionnaires, incluaient les actes [de barbarie] suivant :

    Rasage des têtes avec des rasoirs émoussés
    Passages à tabac avec des “poings américains”
    Passages à tabac avec des lanières de cuir lourd ou des pièces de métal
    Fouettage
    Viols par des individuels ou en bande organisée
    Confinement dans des endroits étroits, froids et sombres durant des jours sans boire ni manger
    Forcer les pensionnaires à réingurgiter de la nourriture rance ou vomie
    Malnutrition volontaire
    Chocs électriques à la tête
    Chocs électriques sur les gencives et parties génitales
    Forcer les pensionnaires à jeter vivant leur animal familier (souris) dans des chaudières ou feux continus
    Arrachage de dents et soins dentaires (plombages) sans anesthésie
    Enfonçage d’aiguilles ou de petits clous de cordonnier sous les ongles ou au travers de la langue, des mains ou des membres
    Forcer les pensionnaires à se tenir debout, nus, dans la neige
    Utilisation de menottes et de carcans, exposition publique dans l’école
    Soumettre les pensionnaires des jours durant aux intempéries
    Forcer des pensionnaires à regarder d’autres se faire violer, battre, torturer et tuer
    Forcer des pensionnaires à commettre de tels actes sur d’autres pensionnaires
    Forcer les pensionnaires à enterrer les morts dans des fosses communes secrètes.

    Ces tortures infligées ne l’étaient pas de manière aléatoire mais faisait partie d’un programme calculé et prescrit et furent aussi prévalentes dans les années 1960 qu’elles le furent dans les années 1930. (Pour ceux qui croient que c’est vieux toussa, toussa…) Le dernier pensionnat pour Indiens a été fermé au Canada en 1996 et aux USA en 1980.

    C’est pourquoi, je vous invite a lire, le Contre-rapport de la Commission Vérité & Réconciliation « MEURTRE PAR DÉCRET » le crime de génocide dans les Pensionnats pour Indiens de 1840 à 1996 et plus particulièrement les pages 24, 25, 26 & 28 ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2016/06/meurtrepardecretversionpdfdu30052017.pdf Ce sont des faits, avérés, documentés et non la recherche d’un quelconque sensationnalisme…
    Plutôt que de vous fader les bouquins à la Marlène Gratinella…

    • CryptoKrom

      Pas étonnant que ses pensionnats sont tous hantés par les ames des victimes, leurs souffrances se sont incrustées dans les batiments.

    • engel

      On vous parle « français, France, école, enseignants » et vous répondez pour la millième fois, « indiens, Amérique, Pensionnat, prêtres ».

      Certes les faits sont ignobles, dégueulasses, mais internet n’est pas un canapé thérapeutique.
      A ce niveau là, ce n’est plus une marotte, mais une obsession obsessionnelle.

      • JBL1960 JBL1960

        @ engel = Complément d’enquête – Scandales pédophiles : des secrets bien gardés 31 mars 2016

        Diffusé sur France 2 le jeudi 31 mars 2016 Au sommaire : L’Église face à la «parole libérée». Enquête sur l’affaire Preynat, ce prêtre de Lyon qui aurait abusé…

        J’ai choisi de mettre en avant ce document télévisuel du 31 mars 2016 de « COMPLÉMENT D’ENQUÊTES » sur France 2 car il traite, dans sa première partie, du même silence organisé dans l’Éducation Nationale, autre institution, qui protège systématiquement ses ouailles… Et parce qu’on me reproche souvent de ne traiter que de la pédophilie dans l’Église.
        =*=
        C’est la présentation du doc que j’en fait dans mon billet.
        Ni marotte (sic) ni obsession obsessionnelle.
        Et pour échanger avec de nombreuses personnes, victimes, et pas seulement des Pensionnats pour Indiens, justement, comme ceux de La Parole Libérée, qui sont pour beaucoup toujours croyants, leur feriez-vous cette réponse ?
        Pas moi…

  • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

    Perso j’lenverrais bien en vacance dans un camps de daech mais elle risquerai d’y prendre du plaisir

  • D’accord à 100% avec la personne de la vidéo. Une fois les enfants complètement anéantis psychiquement, c’est toute la société qui tombe*. Seuls les esprits forts, ceux de quelques parents qui refuseront le système, pourront survivre. Mais nous serons toutes et tous coincés par les autres rouleaux-compresseurs qui nous arrivent, et ce sera bientôt pire que 1989.
    * moralement parlant, parce que… économiquement, c’est déjà bien avancé.
    QI en baisse, économie en baisse, morale quasi inexistante, dormez braves gens, tout va bien. La grenouille s’est endormie dans l’eau bouillante…

  • lumpenproletariat

    Leur putain de loi à venir, censée sanctionner les « regards insistants »… Qu’est ce qu’un regard insistant?
    J’ai souvenir de 2 femmes qui ne me lâchaient pas du regard, qui me fixaient grave… Dont une avec qui j’étais sorti… Mais dans ce sens là, cela ne compte pas, c’est vrai, c’est les hommes les méchants… Et franchement, c’est toujours plaisant de se sentir plaire alors jamais j’aurais imaginé une prune pour ça.

    Quant aux guignols qui mettent des mains au cul, moi président, c’est atteinte à l’intégrité physique, et c’est pas 90€ d’amende… mais 1 an en tolle… et 5 ans en cas de récidive…

    • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

      le tarif pour une main au cul si la dame est pas daccord c’est une bonne claque dans la gueule au retour et tout le monde est content….
      mettre une amende pour ce genre de truc c’est déjà montré que la société est sérieusement abimé.
      Mettre une amende signifie d’octroyer un droit aux riches

      • lumpenproletariat

        Dans certaines situations on est tellement surpris, sur le cul, où certaines personnes étant parfois tellement surpassés, timides etc… que toutes ne peuvent pas avoir la réparti pour coller une baffe…
        Et puis, tu ne sais jamais à qui tu as à affaire et comment cela peut dégénérer.

        Pour coller une main au cul à une femme faut vraiment un pet au casque… C’est considérer une personne pour de la barbaque, on n’est pas là dans des considérations de misères sexuelles, affectives etc… C’est dans ce cas s’approprier le corps de l’autre, l’intégrité physique de l’autre, sans aucune volonté de charmer où ce genre de considération…

        Non, pour de tels comportements primaires, la tolle.

        Et je précise que je suis un antiféministe viscéral, du moins dans ces modes d’expressions et de préoccupations actuels…

        • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

          la peine de mort ou la torture pendant que tu y es https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif…. quand on commence à légiférer la dessus faut pas être surpris ensuite d’avoir des lois pour avoir regarder une femme.
          Le respect ça s’apprend et savoir se défendre aussi

      • LaoTseu

        Et quand c’est une femme qui met une main aux fesse d’un homme ? ça m’est deja arrivé quelque fois…

    • Billou223

      J’ai bien envie de te dire que les féministes récolteront ce qu’elles ont semé, à mettre tout les mecs dans le même panier par défaut, faudra pas qu’elles viennent se plaindre que les mecs ne paieront plus le verre, le restau, et n’oseront plus les aborder. => https://www.lemonde.fr/series-d-ete-2018-long-format/article/2018/08/08/la-drague-triste-en-allemagne_5340562_5325928.html

      La grande majorité des mecs relous dans la rue sont sans activité, des frustrés sexuels dont personne ne veut du fait de leur situation (bah oui, c’est pas un secret, le grandes majorités des femmes sont élevées dans une optique hyper sélective et matérialiste), et que faute d’éducation, et du fait d’être aigris, désespérés ils feraient n’importe quoi pour se revaloriser et avoir un peu d’amour charnel et/ou spirituel aussi. (Et c’est aussi pour ça, que touché en plein cœur, leur égo insulte le moindre rejet/ignorance de la part de la gente féminine, à plus forte raison s’ils se sentent humiliés devant les autres).

      Mais ça les tenants et les aboutissants, tout le monde s’en cogne, la sociologie, aux oubliettes, les dernières victimes importent seules, peu importe que la grande majorité des bourreaux quels qu’ils soient, aient été des victimes avant d’être de devenir bourreau à leur tour, ne réglons surtout pas les problèmes à la source, ne remettons rien en question.

      «Dieu se rit des hommes (et des femmes) qui se plaignent des conséquences dont ils/elles chérissent les causes.»

      Tant qu’il y aura des laissés pour compte, de la discrimination, il y aura des victimes et des bourreaux.

      • La guerre des sexes est déclarée! Que c’est triste, tout ça à cause de femmes mal bai…. Vous aurez compris ma penséehttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif
        Je te souhaite de tout coeur de trouver ta moitié mais fais attention, à être trop aigri, on peut passer à côté de quelque chose de beau qui s’appelle l’amour. Couragehttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_heart.gif

  • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

    les parents ont un devoir de protection de leurs enfants voir ceux des autres aussi. je me répète sans doute mais COMMENT ! des parents peuvent ne pas réagir façe à tout ça.
    les français n’ont vraiment aucune dignité

    • Billou223

      Ne met pas tout le monde dans le même panier.
      Tu veux qu’ils fassent quoi au juste les gens ? Si les mômes vont pas à l’école, ils paient une nounou et un prof particulier avec quel argent ?

      Si le gouvernement ne les écoute même pas lors de grandes manifestions et que l’opposition parlementaire ne peut rien faire, que crois tu qu’il soit possible ? Toutes les voies légales et pacifiques sont cloisonnées et bouchées.

      C’est bien beau de s’indigner de l’absence de mouvement du voisin, mais t’as une solution correcte toi pour aider tout le monde, à part se taper une guerre civile et mettre tout le monde en danger, y compris sa propre famille ?

      Avant de crier «Les gens, les gens !» suivi d’une critique acerbe comme si son prochain était forcément plus débile que soi, qu’on commence par proposer des solutions viables !

      • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

        des actions concrètes valent bien mieux que de l’indignation…
        la mienne étant de ne pas avoir fait d’enfant par simple observation dès l’enfance de la société et de son évolution. Faut pas être un génie pour voir que tout est sérieusement partie en couille depuis un moment.
        Un enfant c’est pas un caprice qu’on s’offre c’est une Vie dont on a la responsabilisé ; faut pouvoir lui assurer son apprentissage de la vie sa santé et son « bienêtre ».
        La société a décidé de détruire vos enfants et tu penses que c’est en disant « nous sommes pas contents » que ça va changer. Alors que c’est la juste suite de leurs ambitions de contrôle totale des individus pour entre autre leur éviter toute rébellion
        Les années 70-80 on vue l’éclatement des familles, s’en est suivie la destructions du couple . Maintenant ils s’attaquent aux relations hétéro et on pour ambition détruire la santé et le mentale de vos enfants pour en faire une véritable génération de morts-vivants.

        « Toutes les voies légales et pacifiques sont cloisonnées et bouchées. »
        forcément si vous avez pas encore compris que c’est pas par là qu’il faut passer ….

        Un hymne pour tout les indignés
        https://www.youtube.com/watch?v=Da5iA0_MriQ

      • soubiemyriam

        Que la paix vous accompagne

        Tout est une question de priorité. Soit pouvoir consommer à outrance et laisser ses gosses au système.
        Soit faire de ses enfants la priorité, leur faire l’école à la maison quitte à vivre avec les minima et astuces pour pauvre.
        Y’en a qui trouve inacceptable de vivre sans tunes…

        • Petit conseil soubie. Fais gaffe aux apparences, tu dois toujours avoir l’air dans le système pour qu’on te fiche la paix. Chez nous, on est chicos de prime abords, belle villa, enfants habillés chic et classiques , on a un style bourgeois et dès que tu grattes un peu, on est totalement en dehors du système. Cet aspect « bien sous tout rapport » nous a déjà éviter beaucoup de problème(vaccins, école à la maison, etc…). En fait, l’ennemi est facilement manipulable, il suffit de jouer avec ses armes.

          • M.G. M.G.

            tu dois toujours avoir l’air * dans le système pour qu’on te fiche la paix

            https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif C’est ce dont nous parlions mardi soir. En effet, il faut être plus malin que le système en jouant avec ses propres règles pour passer inaperçu dans la masse et avancer sans encombres vers notre propre but …

            M.G.

          • engel

            Laurence c’est aussi, beaucoup plus facile quand tu as eu la culture originelle pour pouvoir faire ce choix.https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif
            https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

          • predateur

            pi les pauvres et les étrangers tu les aimes laurence , d ailleurs ta femme de ménage portugaise peu en témoigner https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif
            les bourgeois révolutionnaires ça me fait gerber …..ça doit être la castre la plus représenté ici
            il y a des effluves de thé qui se dégagent du blog …….

            • M.G. M.G.

              Mon pauvre ami, comme je le dis plus haut : « certains ici ne sont pas assez futés pour comprendre ce qu’ils lisent » …

              M.G.

              • predateur

                pauvre https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif
                ami….. j ai un doute https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif
                c est vrai toi tu es un bourgeois cultivé ….merci de me le rappeler à tout tes commentaireshttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif

                • M.G. M.G.

                  Oui bien sûr, je suis un bourgeois, c’est indéniable, une variété de bourgeois qui vit avec moins de 500 balles par mois, les mains dans la terre pour pouvoir manger et qui roule dans une charrette qui a soufflé ses 250 000 km !

                  Mais vois-tu, en tant que bourgeois richissime, contrairement à toi je ne me permets pas d’extrapoler pas sur le mode de vie des gens à partir de leurs écrits sur un blog. Si tu as des frustrations, culturelles ou autres, ce n’est pas en crachant continuellement sur l’ensemble des articles et commentaires qui passent sur le blog que tu vas réussir à les gérer …

                  M.G.

                  • predateur

                    j ai la même charrette que toi
                    les bourgeois ne sont pas tous riches, c est comme les curés il y en a des défroqués …….papa n a pas toujours su sauver les meubles ….mais la mentalité reste intact encore quelques générations

                    faut il encore que les articles ne soient pas perpétuellement à la charges de notre société , ce qui tend à m exaspérer …….et bien souvent inexacte comme le sujet sur schiappa recadré par patreek 61https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif

            • Predateur,
              tu confonds tout. T’es mal barré, critiquer quelqu’un que tu connais pas, t’as vécu ma vie, je ne pense pas alors ton avis à l’emporte pièce garde le pour toi, c’est du vent.
              https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

  • LaoTseu

    Tellement dégueulasse ou va le monde…tellement de choses dégueulasse faite aux gosses…tellement triste pour eux de naître dans ce monde dégueulasse…tellement dégueulasse de faire des gosses dans ce monde…

    • CryptoKrom

      Ah oui, tellement dégueulasse que tu y soi aussi né….Lao !

      • LaoTseu

        Pas de choix et de manière subjective et surement teinté d’égoïsme vu la situation du moment , mais bon je suis là, certes pauvre et n’ayant presque rien ce qui a peu d impacts sur l’environnement c’est deja ça, mais je suis là avec le choix…

        Le seul mauvais choix est l’absence du choix

  • CryptoKrom

    90 euros ?
    Mais voyons, vous étes béte, donner cette somme aux « filles de joie »…vous y serez bien PLUS gagnant,
    sa vous évitera aussi la paperasse d’une amende et permet la réduction de l’empreinte climatique par economie de papier (…)

    • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

      le tout avec le service d’une professionnelle et en plus vous participerez au PIB. Attention tout du moin à ce que ce ne soit pas votre fille (avec toutes les étudiantes qui choisissent de se prostituer pour payer leurs études on sait jamais https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif)

  • agnelette

    Mme Schiappa ? … pas un seul bouquin sur l’égalité des femmes, leur émancipation (par exemple le port du voile en Europe), leur droits à l’université, à conduire, à voter… ce dont elles sont privées encore dans de très nombreux pays, et dont est aussi issue une partie de la population demandeuse d’asile. Il est important d’éduquer ces personnes à notre culture, mais dans le bon sens….

    et non que nos bambins soient éduqués par des tiers dans les écoles (et avant même qu’il se posent de telles questions) telles les préoccupations de Mme Schiappa, qui sont reprises dans ses livres :

    Quelques œuvres ‘littéraires’ de Mme Marlène Schiappa :

    Le deuxième sexe de la démocratie
    Les filles bien n’avalent pas
    Lettres à mon utérus
    Osez l’amour des rondes

    qui feront peut-être parti du programme obligatoire scolaire ? Le gouvernement a bien fait de la pub pour son dernier livre….
    http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/2018/08/03/25001-20180803ARTFIG00092-promotion-du-livre-de-schiappa-philippe-plaide-l-erreur-humaine.php

    • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

      mais bon si les femmes doivent pas avalez faut bien qu’on en fasse quelque chose , on va tout de même pas tout mettre par terre… Leur faire nettoyer le sol ensuite ça serait pas très classe je trouve https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

  • agnelette

    En attendant, on n’a plus qu’à attendre trois petites semaines, pour savoir à la rentrée scolaire, comment la majorité des parents se positionnera sur cette question et idem sur l’obligation de faire vacciner leurs enfants…

  • GROS

    La moindre des choses quand on veut faire diffuser un truc ou porter un message moralisateur, c’est de ne pas faire de faute…

    Bon sinon, la Schiappa, c’est une connasse vilaine personne que je n’ai jamais pu encadrer.

  • Ils sont 500 « peoples » a avoir signé la pếtition de soutien au navire aquarius de sos méditérannée qui avec MSF va chercher les migrants (envahisseurs économiques) en méditérannée.

    Ils n’on pas donné une tune, juste leurs signatures pour que les gogos donnent des sous.

    http://www.sosmediterranee.fr/journal-de-bord/Tribune-Aquarius-01-08-2018

    Voyez les noms vous ne serez pas surpris….

  • Freija Freija

    A l’heure où le Savoir et la Connaissance n’ont jamais été aussi accessible à tout être pensant, il est indispensable pour les nantis de maintenir les masses dans leur rôle de tube digestif et d’organes sexuels.

    Il faut à tout prix mettre dans la tête des gens qu il n’y a que la bouffe et le sexe dans la vie, entre matchs de foot sinon ils vont tous trouver l’ouverture de la porte de leur cage….

    Sortez de vos prisons mentales, c’est la seule façon de sauver cette civilisation occidentale au bord de la chute.

  • patreek61

    https://www.youtube.com/watch?v=MPkmGbkymck

    Non, la loi Schiappa n’a pas « légalisé la pédophilie » ni assoupli les règles de consentement

    « Légalisation de la pédophilie », « victoire de la pédo-criminalité », « il n’y a désormais plus d’âge pour le consentement »… Depuis la promulgation de la loi contre les violences sexistes et sexuelles, le 3 août, circulent sur les réseaux sociaux des rumeurs, alimentées par quelques sites d’extrême droite comme Réseau Libre ou La Gauche m’a tuer (qui nous apparaissent tous deux comme très peu fiables dans le Décodex), mais aussi par une campagne de vidéos sur YouTube. Elles ont été reprises par quelques personnalités d’extrême droite, comme le conseiller régional RN Olivier Monteil, par exemple, qui affirme que « Schiappa valide la pédophilie ».

    Pourquoi c’est faux

    Quelle situation avant la loi ?

    La France, contrairement à d’autres pays, ne dispose pas d’une loi consacrée spécifiquement à la pédophilie. Juridiquement, elle sera qualifiée, selon les circonstances, de viol ou d’atteinte sexuelle sur mineur de 15 ans.

    Et c’est ici qu’intervient cette notion de consentement : l’article 227-25 du code pénal punit de cinq ans de prison le fait « par un majeur, d’exercer sans violence, contrainte, menace ni surprise une atteinte sexuelle sur la personne d’un mineur de 15 ans ». C’est l’atteinte sexuelle sur mineur qui est donc un délit. C’est aussi cet article de loi qui fixe, de fait la majorité sexuelle, même si cette notion n’existe pas, à 15 ans.

    Un viol sur mineur, qui est un crime, est puni bien plus lourdement par la loi. Mais pour qu’il soit reconnu, il faut prouver qu’il y a eu « violence, contrainte, menace ou surprise », et ce même pour un enfant de moins de 15 ans. Il n’y avait pas, avant la loi Schiappa, de « présomption de non-consentement » qui rendrait automatique la qualification de viol pour un mineur au-dessous d’un certain âge. C’est précisément ce point qui était très attendu par les associations de protection de l’enfance.

    Contrairement à ce qu’on peut lire sur divers sites souvent peu fiables, ce n’est donc pas la loi Schiappa qui a introduit la nécessité de prouver qu’un mineur n’est pas consentant à un acte sexuel : c’était le cas avant ce texte, qui avait justement pour ambition d’introduire une présomption de non-consentement.
    Comment le projet de loi a-t-il évolué ?

    La question du consentement des mineurs a été soulevée après deux décisions de justice qui ont choqué l’opinion publique : un homme poursuivi pour le viol d’une fille de 11 ans a été acquitté par la cour d’assises de Seine-et-Marne en novembre 2017, et une autre plainte pour viol sur une autre fillette de 11 ans a été requalifiée en « atteinte sexuelle » par le parquet de Pontoise (Val-d’Oise), en avril 2017.

    Marlène Schiappa, secrétaire d’Etat chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes, a alors proposé d’« inscrire clairement dans la loi qu’en deçà d’un certain âge – qui reste à définir – il n’y a pas de débat sur le fait de savoir si l’enfant est ou non consentant ».

    Cette annonce a été bien accueillie et a déplacé le débat sur cet âge : valait-il mieux le fixer à 13 ans ou 15 ans ? Avant la présentation du texte, Marlène Schiappa annonce que « le gouvernement va proposer l’âge de 15 ans ».

    Le Conseil d’Etat opposé à la présomption de non-consentement

    Pourtant, lorsqu’il arrive devant les députés en mai, le projet de loi ne contient plus la présomption de non-consentement des mineurs de 15 ans. Le Conseil d’Etat a, en effet, mis en garde contre le risque que cet article soit contraire à la Constitution et finisse par être censuré par le Conseil constitutionnel.

    Il cite par exemple le cas de deux mineurs, de 14 ans et 17 ans, ayant une relation consentie : lorsque le plus âgé atteint ses 18 ans, leur relation deviendrait automatiquement un viol sur mineur. Autre écueil : le même comportement pourrait être passible soit d’atteinte sexuelle (cinq ans de prison) soit de viol (vingt ans), or, c’est incohérent d’avoir dans le code pénal des sanctions aussi différentes pour les mêmes faits.

    Pour renforcer la protection des mineurs, le projet de loi introduit alors dans son article 2 une circonstance aggravante de pénétration et d’atteinte sexuelle, passible de dix ans de prison au lieu de cinq. Mais les associations s’insurgent, estimant que le viol est rétrogradé au rang de simple délit et non plus de crime.

    Le gouvernement rétropédale alors une seconde fois en renonçant à cette mesure controversée, qui disparaît donc de la version finale du texte adoptée par les députés et sénateurs.
    Une loi qui n’« encourage » en rien la pédophilie

    La loi promulguée le 3 août ne contient donc plus de présomption de non-consentement, et se contente d’une formulation plus vague : « Lorsque les faits sont commis sur la personne d’un mineur de 15 ans, la contrainte morale ou la surprise sont caractérisées par l’abus de la vulnérabilité de la victime ne disposant pas du discernement nécessaire pour ces actes. » Et pour tous les mineurs, y compris de 15 ans à 18 ans, « la contrainte morale ou la surprise peuvent résulter de la différence d’âge existant entre la victime et l’auteur des faits ».

    Les associations de protection de l’enfance, « indignées », ont estimé que le gouvernement avait « trahi une promesse » de durcissement de la loi. Mais, en aucun cas, le texte actuel ne peut être considéré comme moins protecteur que la situation antérieure. Il est donc complètement faux de dire que la législation a été assouplie et encore davantage d’insinuer que le gouvernement aurait encouragé ou légalisé la pédophilie.

    https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2018/08/09/non-la-loi-schiappa-n-a-pas-legalise-la-pedophilie-ni-assoupli-les-regles-de-consentement_5340841_4355770.html

    • Voltigeur Voltigeur

      Tout est sujet à interprétation dans les textes, c’est le problème de ceux qui n’ont aucune formation en droit pénal ou autre (nous sommes nombreux). Donc dans l’obscurité on voit le pire.. :)

      • Non, la loi Schiappa n’a pas « légalisé la pédophilie » ni assoupli les règles de consentement

        Si si… Et venir une fois de plus avec l’extrême droite c’est le point Godwin… Je peux sortir des tas d’exemple de personnes indignées et qualifiées qui sont indignées, cela montre encore toute l’honnêteté de l’immonde et son p’tit troll..

        Le monde immonde pour ne pas changer, qui reprends pour le gouvernement en jouant sur les mots….

        Ils disent, « pourquoi c’est faut ? » Sans au final le démontrer.

        Plus d’âge limite c’est plus d’âge limite, et le fait que c’est l’enfant qui devra prouver son non consentement est totalement dénué de sens juridique et moral et pis c’est tout !

        Et l’autre qui pense que l’article et démontré comme faut par un stupide article du Decodex…. on aura tout lu ici… ):

        Akasha.

        • patreek61

          « Lorsque les faits sont commis sur la personne d’un mineur de 15 ans, la contrainte morale ou la surprise sont caractérisées par l’abus de la vulnérabilité de la victime ne disposant pas du discernement nécessaire pour ces actes. » Et pour tous les mineurs, y compris de 15 ans à 18 ans, « la contrainte morale ou la surprise peuvent résulter de la différence d’âge existant entre la victime et l’auteur des faits ».

          donc pas besoin que la victime prouve son non-consentement parce qu’il n’est considéré que la mineure ne disposant pas du discernement nécessaire pour ces actes, ce qu’il veut dire aussi que même si la mineure de 15 ans et moins donne son consentement c’est toujours considéré qu’elle n’a pas la maturité pour le faire.

          • Ça ne veut rien dire se charabia, cela signifie juste que l’accusé aura bien plus de facilité de se défendre que la victime, déjà affaiblie par un manque d’encadrement, voilà que maintenant elle le sera d’autant par une loi plus que floue…

            De toutes les façons, ça ne sert à rien de polémiquer, car malheureusement l’avenir me donnera raison et cette loi sera réformée, du moins je l’espère.

            Akasha.

            • Voltigeur Voltigeur

              C’est le problème des textes de lois sujets à diverses interprétations. Mais vu le nombre de ceux qui les décryptent et qui vont dans le même sens, il y a des questions qui se posent sur les fondements de cette loi. Et cette vidéo, postée n’arrange rien pour apaiser les esprits https://www.youtube.com/watch?v=qPW-P5OZDI8

            • patreek61

              « Ça ne veut rien dire se charabia »

              ceux qui ne peuvent pas comprendre ne comprendront rien.

              Que disait la loi avant?

              Elle reconnaissait déjà une différence entre atteinte sexuelle et viol sur les moins de 15 ans: 5 ans dans un cas, 20 dans l’autre.

              Atteinte sexuelle

              « Il est strictement interdit, pour une personne majeure, d’avoir des relations sexuelles avec un mineur de moins de 15 ans : « Le fait, par un majeur, d’exercer sans violence, contrainte, menace ni surprise une atteinte sexuelle sur la personne d’un mineur de quinze ans est puni de cinq ans d’emprisonnement et de 75 000 euros d’amende. » Code pénal, article 227-25

              De plus, une personne majeure ne peut pas avoir de relations sexuelles avec un mineur de plus de quinze ans si elle exerce une autorité sur ce dernier : « Les atteintes sexuelles sans violence, contrainte, menace ni surprise sur un mineur âgé de plus de quinze ans sont punies de trois ans d’emprisonnement et de 45 000 € d’amende :

              1° Lorsqu’elles sont commises par un ascendant ou par toute autre personne ayant sur la victime une autorité de droit ou de fait ;

              2° Lorsqu’elles sont commises par une personne qui abuse de l’autorité que lui confèrent ses fonctions. » Code pénal, article 227-27  »

              « Viol et agression sexuelle
              Si la victime a plus de 15 ans au moment des faits : le viol est puni de 15 ans de prison. Les attouchements sexuels sont punis de 5 ans d’emprisonnement.
              Si la victime a moins de 15 ans au moment des faits : le viol est puni de 20 ans et les attouchements de 10 ans de prison et de 150 000 € d’amende.  »

              « « le viol et l’agression sexuelle sont définis par le non consentement. » rappelle Muriel Salmona. « Pour définir un viol ou une agression sexuelle, il faut montrer que l’acte sexuel a été commis avec violence, contrainte, menace ou surprise. Il existe une jurisprudence qui indique qu’en dessous de cinq ans, l’âge de l’enfant est en soi une preuve de non-consentement. »

              On notera donc que, jusqu’à cette nouvelle loi, les enfants devaient déjà prouver leur non consentement lorsqu’ils avaient entre 5 et 15 ans lors des agressions donc cela n’a pas été introduit par cette loi contrairement à ce qu’on peut entendre actuellement. On peut citer le cas aberrant l’année dernière ou le parquet a estimé que Sarah, 11 ans, était consentante car « a subi sans protester ». Cela fait donc bien longtemps que la justice est défaillante sur ce point. Le jeune homme risquait donc 5 ans d’emprisonnement au lieu des 20 ans prévus pour les viols. Avec la nouvelle loi, la seule différence c’est qu’il aurait pris 7 ans au lieu de 5.

              La loi introduite par Schiappa devait justement introduire un âge en dessous duquel une relation sexuelle entre adulte et enfant était automatiquement considérée comme un viol car il s’agirait d’une relation non consentie. C’est le Conseil d’État qui a décidé de retirer cette notion sur la base d’exemples assez fragiles (et qui ne doivent pas arriver bien souvent en plus comparé aux viols):

              « Dans l’hypothèse, par exemple, d’une relation sexuelle qui serait librement décidée entre un mineur de 17 ans et demi et une adolescente venant d’avoir 14 ans et qui se poursuivrait de manière habituelle, pendant plusieurs mois au-delà de la première rencontre, – relation licite au regard du code pénal même si elle comporte des actes de pénétration sexuelle –, la disposition envisagée conduit à ce que le premier soit, dès ses dix-huit ans et alors que rien ne vient modifier son comportement, passible d’un crime de viol pouvant le renvoyer devant la cour d’assises : cette qualification sera d’autant plus automatique qu’il sera facilement démontré, s’agissant d’une relation suivie, qu’il « connaissait l’âge de la victime ou ne pouvait l’ignorer ». »

              Qu’est-ce qui va changer?

              On constate que l’atteinte sexuelle a été renforcée et passe de 5 à 7 ans de prison:

              « Art. 227-25.-Hors le cas de viol ou de toute autre agression sexuelle, le fait, par un majeur, d’exercer une atteinte sexuelle sur un mineur de quinze ans est puni de sept ans d’emprisonnement et de 100 000 € d’amende. »

              Lorsque les violences sont l’œuvre de personnes ayant autorité sur les victimes, les peines passent de 3 (peine très légère) à 10 ans ce qui rend la pédocriminalité intra-familiale plus dissuasive.

              « Les peines encourues sont portées à dix ans d’emprisonnement et à 150 000 euros d’amende lorsque l’infraction définie à l’article 222-11 est commise :

              « a) Sur un mineur de quinze ans par un ascendant légitime, naturel ou adoptif ou par toute autre personne ayant autorité sur le mineur ;

              « b) Alors qu’un mineur assiste aux faits et que ceux-ci sont commis par le conjoint ou le concubin de la victime ou le partenaire lié à la victime par un pacte civil de solidarité ou, si la victime est mineure, par un ascendant légitime, naturel ou adoptif ou par toute autre personne ayant autorité sur le mineur victime. » ;

              Le délai de prescription, anciennement de 20 ans est porté à 30 ans après la majorité de la victime.

              Ou est le problème?

              Ce que l’on peut reprocher à cette loi c’est donc d’avoir rétropédalé sur le point de la limite d’âge qui était prévue pour qualifier automatiquement une relation sexuelle entre un adulte et enfant de moins de 15 ans de viol (et non d’atteinte sexuelle, cette notion n’a pas changé et reste interdite).

              Là ou la loi prévoyait déjà qu’il fallait démontrer qu’il y avait eu « violence, contrainte, menace ou surprise » pour prouver un viol sur mineur, la nouvelle loi ne fait que préciser la notion de « contrainte morale » en rajoutant deux alinéas:

              « « Lorsque les faits sont commis sur la personne d’un mineur, la contrainte morale mentionnée au premier alinéa du présent article ou la surprise mentionnée au premier alinéa de l’article 222-22 peuvent résulter de la différence d’âge existant entre la victime et l’auteur des faits et de l’autorité de droit ou de fait que celui-ci exerce sur la victime, cette autorité de fait pouvant être caractérisée par une différence d’âge significative entre la victime mineure et l’auteur majeur.

              « Lorsque les faits sont commis sur la personne d’un mineur de quinze ans, la contrainte morale ou la surprise sont caractérisées par l’abus de la vulnérabilité de la victime ne disposant pas du discernement nécessaire pour ces actes. » ;

              http://www.fawkes-news.com/2018/08/la-loi-schiappa-sur-les-violences.html

              • Voltigeur Voltigeur

                Le début et le lien sont suffisants. L’espace commentaire n’est pas fait pour les articles entiers. :)

                • Oui mais vu que se sera à la victime de prouver qu’elle n’était pas consentante et qu’il n’y a plus de limite d’âge, ça ne sert à rien… N’importe quels avocats un peu doué jettera le trouble… La loi n’est pas assez claire, les pénalistes vont se régaler.

                  Et justement si je comprends très bien !

                  Akasha.

                  • Voltigeur Voltigeur

                    Il y a aussi et ce n’est pas dit, le fait qu’une personne agressée, menacée qui croit à tort ou à raison que sa vie est en jeu, peut très bien se laisser faire. Va-t-on dire que sa réaction de survie c’est du consentement ? Et si on reconnaît qu’à partir d’un certain âge, on est inapte à donner un avis « éclairé ». On qualifie de viol pur et simple, sans passer par le consentement ou pas. Le détournement de mineur ça n’existe plus ?

                    • agnelette

                      Au travers de cette loi Shiappar (fidèle petit soldat…), j’ai comme l’impression, concernant certains (maintenant hauts placés et très concernés par le sujet), qu’ils influent parce qu’ils en ont maintenant tout « pouvoir », pour mettre en place cette loi : pour les blanchir en quelque sorte ? et les dédouaner de toute responsabilité ? (détournement de mineur / mineur consentant), et faire passer cela, pour la normalité ?

                      Serait-ce une sorte de revanche, d’avoir à une époque été jugé(s), malmené(s), mis à l’index de la société ?

                      Une société qui est maintenant manipulée, pour lui faire accepter de telles situation, ou l’obliger à les accepter, par des textes de loi ?

                      C’est bizarre que d’un seul coup, les lois soient conçues pour « absoudre » de tels comportements, et les faire accepter. Et que ce ne soit plus l’adulte qui soit le fautif (bénéficiant de la présomption d’innocence), mais l’enfant qui doit être obligé maintenant de prouver qu’il a été la victime d’un adulte pervers et qu’il n’était pas consentant….

  • agnelette

    La franc maconnerie les réseaux pédophiles, et la République. Le double visage de la justice.

    https://www.youtube.com/watch?v=j41G8MbIBhk

  • agnelette

    Ils ont des idées de génie…

    Pour accompagner les cours d’éducation sexuelle à nos enfants dès la maternelle, il faut des instruments ! On en trouve maintenant dans les magasins GIFI, au rayon « rentrée des classes » entre les gommes et les cahiers, dans des emballages roses :

    http://www.wikistrike.com/2015/04/gifi-propose-des-zizi-sauteur-et-mini-bromasseur-a-son-aimable-clientele-de-moins-de-10-ans.html

    https://reseaulibre.org/site/2018/08/17/cadeaux-pour-nos-enfants-zizi-sauteur-et-mini-bromasseur/

  • Bonjour agnelette.

    A gifi, à côté des loisirs créatifs on a le récréatif et festif, puis , le rayon suivant, on a le scolaire/jouet.

    https://www.google.fr/url?sa=i&source=images&cd=&ved=2ahUKEwjwnZnHhvTcAhXhzIUKHbMPAyYQjhx6BAgBEAI&url=https%3A%2F%2Fwww.slideshare.net%2FJrmeBzanger%2Fgifi-presentation-du-groupe-2016-2017&psig=AOvVaw07l7p6sPJzjxbLHwTGZEJJ&ust=1534593992591311
    Je m’en étais fas la reflexion avec ma femme en 2011.

    https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif