Kiev va remplacer le salut traditionnel de l’armée par le slogan des collaborateurs ukrainiens du régime Nazi…

Situation explosive en Ukraine et, vu sur 20Minutes « Des vétérans livrent des pizzas aux soldats sur la ligne de front » A 23 ans, cet Ukrainien a ouvert avec son ami Bogdan, une pizzeria à Marioupol, la dernière grande ville de l’Est, contrôlée par Kiev. On remarquera le traitement de l’information selon de quel bord il vient. Cette guerre fratricide qui n’en finit plus, avec une escalade vers une dérive politique « ultra nationaliste » de sinistre mémoire, que l’on aimerait oublier. Et tout ça,  aux portes de l’Europe. Partagez ! Volti

************

Auteur Christelle Néant pour DoniPress

Après avoir changé les couleurs des bérets de certaines de ses troupes pour casser l’héritage soviétique, décerné le titre de héros de l’Ukraine et renommé des rues en l’honneur des collaborateurs du régime Nazi comme Bandera, voilà que les autorités ukrainiennes ont décidé de remplacer le salut traditionnel au sein de l’armée par le slogan de ces mêmes collaborateurs antisémites et russophobes.

Ce passage du salut militaire traditionnel hérité de l’URSS vers le slogan nationaliste ukrainien « Gloire à l’Ukraine ! Gloire aux héros ! » sera entendu publiquement pour la première fois le 24 août lors de la parade militaire qui aura lieu à Kiev à l’occasion de jour de l’indépendance du pays. Ce changement a lieu à la demande de Porochenko lui-même, qui a déposé un projet de loi en ce sens à la Rada !

Les troupes ont d’ailleurs déjà salué ainsi Stepan Polotorak, le ministre ukrainien de la Défense, lors des répétitions de la parade qui ont eu lieu mardi à l’aéroport de l’usine Antonov. Et ce malgré le fait qu’il semble qu’une partie des troupes ukrainiennes ne soit pas franchement d’accord pour adopter ce salut, certains soldats rappelant que les FAU ne sont pas l’UPA.

« À l’occasion du 27e anniversaire de l’indépendance de l’Ukraine et du 100e anniversaire de la renaissance de l’état, une parade militaire sera organisée – extrêmement forte et plus grande que les années précédentes. Y participeront 4 500 soldats et 250 pièces d’équipement, » a déclaré le ministre après la répétition.

Poltorak a aussi déclaré que cette année, pour la première fois, 24 unités des forces armées, du service des frontières, du SBU, de la Garde Nationale, de la police nationale, du ministère des Situations d’urgence, et d’autres départements des forces de l’ordre participeront à cette parade.

Les femmes cadets de l’institut militaire de Kiev Taras Chevchenko y feront aussi leur première apparition, et la participation de troupes venant de pays alliés est attendue.

Ces troupes étrangères savent-elles ce que signifie ce slogan et quel genre de personnes l’ont mis au point ? Ces soldats venant de pays « alliés » de l’Ukraine savent-ils qu’ils vont se retrouver associés à un salut adopté par l’OUN (Organisation des Nationalistes Ukrainiens) et l’UPA (Armée Insurrectionnelle Ukrainienne) en 1941, et que ces organisations ont massacré des centaines de milliers de Polonais, de Juifs, de Tziganes et de Russes pendant leur collaboration avec les Nazis ?

Mais à part ça la presse occidentale, et européenne en particulier nous jurera la main sur le cœur que les néo-nazis et autres ultranationalistes sont minoritaires et n’ont pas le pouvoir en Ukraine…

Ils en ont assez en tout cas pour faire renommer des rues, décerner le titre de héros national à un collaborateur reconnu comme Bandera, et maintenant pour convertir l’armée ukrainienne toute entière à un salut de collaborateurs du régime Nazi !!!

Pourquoi ne pas leur faire faire un Sieg Heil pendant la parade tant qu’on y est, cela ne dénotera pas avec les marches aux flambeaux habituelles des groupes ultra-nationalistes ukrainiens comme Secteur Droit ! Sauf que là c’est d’une armée officielle qu’on parle, l’armée d’un pays qui se trouve aux portes de l’UE, et que cette dernière finance et soutient depuis plus de quatre ans !

Voilà ce que l’UE soutient sans réserve : la renaissance du nazisme à ses portes et avec l’argent de ses contribuables par-dessus le marché !!! Il est temps que les peuples européens se réveillent !!! Et il est surtout temps que les autorités européennes cessent de jouer les hypocrites en prétendant combattre l’antisémitisme et le racisme chez eux tout en finançant et soutenant un pays (l’Ukraine) qui se nazifie publiquement depuis quatre ans !

Christelle Néant pour DoniPress

Suivez DONi Press en français sur Telegram pour être sûr de ne jamais rater d’information.

3 commentaires

  • Michel F.

    Le retour de l’idéologie nazi était inévitable… Quand des dirigeants ont imposé à un continent entier une idéologie tout aussi malsaine, celle de l’islamisme, liée à une invasion migratoire, ils étaient bien conscients qu’ils allaient réveiller une autre forme d’extrémisme opposée.
    Mais en bons européens, on va, comme d’habitude, mettre toutes nos forces à combattre les symptômes plutôt que la cause, ce qui au final fera monter en force les extrêmes de tous bord.
    Et pendant ce temps là, on fait des marches aux chandelles pour protester, et le peuple reste bien sagement derrière sa télévision en attendant de voir par qui il se fera bouffer.

  • Sieg Heil.

    Les soldats néos nazis sont soignés en alemagne. les victimes crevent sur place. Merci Merkel.

    Sieg Heil.

Laisser un commentaire