Les téléphones tuent la planète encore plus vite que prévu…

On peut se demander jusqu’où ira cette folie du tout connecté. Les ondes générées, ne sont pas des plus amicales pour notre santé. Nous baignons dans un environnement saturé d’ondes et on en rajoute toujours plus (Bientôt Linky et ses répéteurs, antennes, la 4 et 5G idem etc…). Pourvu qu’on ait le « dernier cri » en la matière, avant de pousser l’ultime cri pour notre stupidité, quand les conséquences seront irréversibles. Partagez ! Volti

*****************

Source Aphadolie via Slate

Vous achetez compulsivement tous les derniers iPhones? Il n’y a pas de quoi être fier…

Tous les ans, vous changez de téléphone. Vous venez d’acheter une enceinte connectée pour aller avec votre montre connectée. Mais quand vous rechargez votre téléphone à la gare, vous pédalez –alors ça va. En réalité, pas tant que ça. Une étude confirme qu’acheter un nouveau smartphone consomme plus d’énergie que d’utiliser le même téléphone pendant dix ans.

Ce travail de deux chercheurs de l’Université de McMaster aux États-Unis a été publié dans le Journal d’une production plus propre. Ils ont analysé l’empreinte carbone de l’industrie des technologies de l’information et de la communication (TIC) et réalisé des prédictions pour 2040. Leur travail inclut les ordinateurs portables, écrans, smartphones et serveurs.

Les chercheurs rappellent d’abord que les petits appareils d’aujourd’hui ne consomment pas forcément moins d’énergie que les anciens modèles, type grosse tour d’ordinateur. L’impact environnemental des TIC est au contraire en constante augmentation. Alors que cette industrie ne représentait qu’1% de l’empreinte carbone en 2007, ce chiffre a déjà triplé et devrait dépasser 14% d’ici à 2040. Cela représente la moitié de l’industrie du transport –avions, trains, bus, voitures, etc.

Le diable smartphone

Les smartphones sont devenus plus ou moins jetables, avec une espérance de vie de deux ans en moyenne. Le problème c’est que construire un nouveau téléphone, en particulier à cause des métaux rares qui le composent, représente 85% à 95% de ses émissions de CO2. Acheter un nouveau téléphone représente la même dépense d’énergie que de le recharger et de l’utiliser pendant dix ans.

Il y a du mieux, cependant, dans nos usages. Alors qu’en 2013, les gens changeaient de téléphone tous les vingt mois, ils en changeraient aujourd’hui plutôt tous les vingt-neuf mois. Mais, pour essayer de compenser les pertes en profits, les entreprises construisent des téléphones plus larges, plus équipés. Ceux-là même dont la production consomme plus d’énergie. Un iPhone 6s utilise 57% plus de CO2 qu’un iPhone 4s. Ces appareils sont peu nombreux à être recyclés, 1% selon l’étude.

Conserver votre téléphone trois ans au lieu de deux a donc déjà un gros impact sur votre empreinte carbone. C’est un peu le même principe que d’acheter une voiture d’occasion, explique le journaliste de Co.Design.

Outre la fabrication des smartphones, les centres de données et les serveurs brûlent de l’énergie : 45% des émissions de l’industrie des TIC d’ici à 2020, selon les scientifiques. Chaque recherche, chaque tweet inutile, chaque article est mis sur le cloud en utilisant de l’énergie.

Pour Lotfi Belkhir, l’un des deux chercheurs responsables de l’enquête, les gouvernements sont les plus à même d’apporter des solutions, en imposant des taxes. Google, Facebook et Apple ont tous promis de passer à des systèmes 100% renouvelables, Apple va bientôt atteindre cet objectif, mais ce n’est pas suffisant. « C’est encourageant mais je ne pense pas que cela déplace le nœud du problème. », explique le scientifique.

La multiplication des appareils connectés risque de ne pas arranger les choses. « Si cette tendance s’accentue, on ne peut que se demander l’impact de ces nouveaux outils sur des centres de données, en plus de la consommation d’énergie pour les fabriquer. », peut-on lire dans l’étude. « À moins que toutes les structures passent au 100% renouvelables, cela pourrait bien augmenter les émissions de CO2 bien au-dessus de nos prédictions. »

« En résumé, et pour prendre de la hauteur, l’utilisation d’un téléphone portable pendant un an émet autant de CO2 qu’un aller-retour en TGV entre Lyon et Paris. Frédéric Bordage, Green IT, 2 février 2010

Source Aphadolie via :

http://www.slate.fr/story/164204/telephones-tuent-planete-environnement

https://www.greenit.fr/2010/02/02/quelle-est-l-empreinte-carbone-d-un-telephone-portable/

https://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/guide-pratique-impacts-smartphone.pdf

https://www.actu-environnement.com/ae/news/empreinte-environnementale-smartphone-fne-ademe-29628.php4

Voir aussi:

 

8 commentaires

  • Pimpin

    C’est vrai que ces téléphones utilisent de nombreuses ressources. Mais bon, concernant le CO2, vu qu’il s’agit d’une escroquerie, on mettra cet argument à la poubelle.
    Par contre, dire que les iphones 6s ne sont recyclés qu’à 1%, c’est une blague vu que ces engins sont sortis il y a moins de 3 ans, et vu leur prix ça m’étonnerait fort que les gens les mettent à la poubelle ! Le mien a 2 ans et 8 mois, il fonctionne parfaitement bien, la batterie est toujours au top, alors évidemment on ne le verra pas en recyclage avant longtemps !
    Ensuite, recycler en récupérant pratiquement toutes les matières, c’est possible.

  • Graine de piaf Graine de piaf

    Quelle satisfaction que de se dire que l’on est hors circuit en n’ayant pas cédé aux sirènes de la consommation à outrance !

  • L’info est dispo. a vous de savoir si vous vous sentez concerné ou si vous applaudissez quand les multinationales vous entubent.

    http://data.passageenseine.org/2018/m4dz_privacy-by-design.webm
    L’info est un peu noyée dans la vidéo mais elle est présente.

  • Cyrildu44

    Le meilleur smartphone encore disponible sur le marché est celui qui n’est pas connecté : le téléphone filaire.

  • Passetec Passetec

    Mon téléphone portable date de 2003 et marche très bien … pour téléphoner !!!

  • GROS

    Pour ma part, mon smartphone dernier cri me donne entière satisfaction.

  • Patrick

    Perso j’ai acheté un Samsung S7 pour 9€ (abonnement de deux ans), mais il me permet de faire des vidéos pour mes chaînes youtube dédiées aux langues et à la permaculture, de prendre des photos d’une excellente qualité, de composer des chansons qui parlent d’effondrement, bref de contribuer non pas à la transition, mais bien à la Renaissance :-) il est également évident que ce Samsung sera mon DERNIER téléphone portable… de toute façon il n’y aura bientôt plus d’électricité pour le recharger ;-)

  • gloubiboulga

    Vos téléphones consomment trop d’énergie blabla donc émettent trop de CO2 blabla d’où, réchauffement climatique blabla alors nous avons la solution à cela mes chers concitoyens: une nouvelle tax…contribution sur l’achat et sur les abonnements. Hop et voilou. https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif