Boris Cyrulnik est formel : “Pas d’écran du tout avant trois ans”….

On peut rappeler que ceux qui travaillent dans la silicon vallée, interdisent écrans et autres tablettes à leurs enfants, ce n’est pas pour rien. Volti

***************

Article d’Axel Leclerq pour Positivr.fr

Le psychiatre insiste et enfonce le clou : les écrans sont mauvais aussi bien pour le développement cérébral que pour l’empathie de l’enfant. A.L

Vous voyez encore de très jeunes enfants les yeux scotchés sur une tablette ? Alors c’est que le message n’est pas encore bien passé. En dessous de trois, ans c’est zéro écran. Point à la ligne. Nouvelle démonstration avec le célèbre neuro-psychiatre français Bros Cyrulnik.

Invité à se prononcer pour ou contre l’usage des écrans chez les enfants, ce spécialiste n’a pas hésité une seconde, donnant une appréciation on ne peut plus claire et limpide sur le sujet. Regardez (une vidéo France Culture) :

 

« Pas d’écran du tout avant trois ans. Les enfants sont hypnotisés par un smartphone et ils sont addicts en quelques jours. Ils deviennent addicts au smartphone qui les hypnotise, qui altère leur développement cérébral.

Un smartphone ou un écran n’établit pas d’interaction. Mon écran d’ordinateur ne m’a jamais souri. Or, un enfant ou un bébé a besoin de sentir l’autre. Il a besoin d’apprendre à décoder ces gestes, ces mimiques, pour se synchroniser avec l’autre.

S’il y a trop d’écran, il n’apprend pas les interactions, il a un trouble de l’empathie donc il est soumis à ses pulsions. Comme on le voit aujourd’hui chez beaucoup d’adolescents, garçons et filles, qui ne contrôlent pas leurs émotions et qui passent à l’acte ou bien contre eux-mêmes ou bien contre les autres. »

Source Positivr.fr

Voir aussi:

“La France défigurée” : en 1973, un reportage sur les dangers du plastique

Preuve qu’on a parfois bien du mal à entendre les vérités qui dérangent, cette émission a été diffusée il y a plus de 45 ans… Axel Leclerq

12 commentaires

Laisser un commentaire