Que se passe-t-il dans la tête d’un pervers narcissique ? Réponse en vidéo…

Difficile de résister à un personnage de ce genre ? Partagez !

Yvonne Poncet-Bonnissol, psychoclinicienne, explique ce qui pousse le pervers narcissique à agir ainsi, quitte à anéantir ses proches. Très éclairant…

Qu’ils soient hommes ou femmes, les pervers narcissiques sont capables de puissants ravages auprès de leur entourage. Pourtant, au-delà de leur foyer, ils offrent toujours l’image du copain, du collègue ou du gendre idéal. Pourquoi ? Comment font-ils et, finalement, qui sont-ils ? Réponses et explications avec Yvonne Poncet-Bonissol, spécialiste du sujet.

Psychoclinicienne, Yvonne Poncet-Bonnssol a été invitée par RFI à partager sa connaissance du pervers narcissique, à nous expliquer comment il fonctionne et ce qui l’anime. Une intervention précieuse pour mieux identifier ce type de prédateur mais aussi pour mieux le comprendre et, donc, lui résister.

« La perversion narcissique est un mécanisme de défense contre un effondrement psychique. »

« Ce sont des êtres qui souffrent d’un trouble de l’altérité. L’autre n’existe pas. Ils ont un rapport à l’autre qui est un rapport de façade, un rapport de séduction, un rapport d’image. Mais, au fond, ils sont incapables de véritable attachement et de véritable amour. »

« Ils ont des émotions, mais pour eux. Ils sont hypersensibles, mais hypersensibles pour eux. »

« À l’extérieur, ce sont de vrais comédiens, des comédiens du sentiment qui ne sont pas « dans » le sentiment. »

 « Un vrai double visage accompagné d’un discours paradoxal : la victime d’un pervers peut être merveilleuse et le lendemain trop grosse. »

Yvonne Poncet-Bonnissol

Pour en savoir plus et mieux s’armer contre ce type de profil, sachez qu’Yvonne Poncet-Bonnssol a écrit Pour en finir avec les tyrans et les pervers narcissiques dans la famille, un livre disponible notamment chez Les Librairies Indépendantes, sur Amazon, ou la Fnac.

Fred et Marie : ce court-métrage belge nous aide à reconnaître le pervers narcissique qui, dans les coulisses d’un foyer heureux en apparence, agit discrètement, tel un serpent…

Source Aphadolie via :

https://positivr.fr/pervers-narcissique-yvonne-poncet-bonissol/

https://positivr.fr/pervers-narcissique-violence-conjugale-fred-et-marie-court-metrage/

9 commentaires

  • Chèvre intello

    Je ne comprends pas tout du but de cet article. Il fera sans doute parler les pervers en quête de narcisses. Et ils sont nombreux.
    A la prochaine… :)

    • Voltigeur Voltigeur

      Tu ne vois vraiment pas ? Il ne s’agit pas seulement de violence conjugale. Au plus haut niveau il y en a de ces PN..

  • Leveilleur

    Dans le cour métrage nous pouvons voir que la victime du pervers narcissique a aussi un gros problème d’affirmation d’elle même et nous pouvons nous demander pourquoi elle reste avec ce minable, qui ne la respecte pas et qui l’empêche de vivre.

    Il faut savoir que le pervers narcissique ne choisit pas ses victimes au hasard mais une belle âme naïve en manque d’affirmation d’elle même et qui a tendance à voir la vie derrière des lunettes roses, sans voir le mal à l’œuvre dans le monde.

    Les pervers narcissiques ont la faculté de séduire, de convaincre et celui qui manque de force ou de discernement pourra facilement se retrouver entre ses griffes, par contre il fuira les personnes qui ne se laissent pas faire, qui s’affirment et qui voient son manège au delà des apparences, qui écoute leur petite voix intérieure, qui ne se laissent pas embarquer dans de belles paroles, qui le remettent à sa place, qui n’ont pas besoin d’un sauveur, qui savent ce qu’elles veulent et qui ne se laissent pas soumettre pour satisfaire ses besoins personnels.

    Le but du pervers narcissique est bien évidement de trouver une victime gentille, de la séparer de ses proches, de lui faire porter la faute sur tout, de lui faire perdre le sens des réalités, des valeurs pour qu’elle ne sache plus ce qui est bien ou mal, qu’elle abandonne ses rêves et ses envies pour satisfaire tous ses désirs personnels. C’est un être vide qui se nourrit des autres tel un vampire.

    Cependant il vaut mieux être vigilant car il pourra flatter votre égo pour arriver à ses fins, l’amitié comme l’amour se voit dans les actes, ce ne sont pas que des mots.

    Le pervers narcissique est souvent un manipulateur qui a pour but de vous dévaloriser, de casser votre personnalité pour en reconstruire une autre à des fins personnels. On le reconnait à la faculté de ne jamais se remettre en question et pour lui ce sont les autres qui ont un problème.

    En conclusion, le pervers narcissique est un nombriliste dépourvu d’humanité qui a la faculté de vous faire croire le contraire !

    Cela mérite réflexion… !

    Le masque du pervers narcissique

    https://www.youtube.com/watch?v=SwHqpDLtNC4

    Tic, tac ou l’attaque des tiques

    https://www.pierre-lassalle.org/tic-tac-ou-lattaque-des-tiques/

  • Graine de piaf Graine de piaf

    Super analyse Leveilleur. C’est très exactement ça !

  • lily lily

    C’est exactement çà, une belle saloperie https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif
    j’ai connu çà parmi mes proches
    çà souffle le chaud, le froid
    Pourquoi elle ne partait pas? parce qu’il a détourné tout son héritage
    elle me disait qu’elle se faisait tout le temps avoir et qu’elle oubliait dès qu’il redevenait « gentil »…
    Elle le reconnaissait dans ce genre d’articles qu’elle lisait sur le forum « docti… »
    Je plains les femmes (mais y’a aussi des hommes , on les oublie) qui pètent un câble à la fois de trop..

    • J’ai vécu ça aussi… durant trois ans, lui aussi c’était arrangé pour que je sois dépendante de lui, je n’avais plus rien, plus de voiture, plus de boulot, je ne pouvais même pas me maquiller. J’ai eue dure à m’en remettre car j’ai toujours été forte et indépendante, et être tombée aussi bas, m’avait fait perdre confiance en moi.

      Puis j’ai dû reprendre tout à zéro, c’est grâce à Orné qui m’a aidée, car c’est juste avant que retourne auprès de lui. J’ai beau avoir une grande confiance en lui, jamais plus je ne serais dépendante financièrement d’un mec.

      Sinon c’est évident que la plupart des gens de pouvoir le sont, car il faut l’être pour avoir envie d’exercer son pouvoir et le soumettre aux autres !

      Akasha.

  • Dans le genre, ça c’est bien aussi: https://www.youtube.com/watch?v=o5d43Ig0CX4
    Car il n’y a pas que les relations de couples.
    Et là, c’est plus compliqué car ça part de l’enfance. L’enfant n’a pas le discernement possible pour repérer ce problème et de plus, il n’a pas l’autonomie qui lui permettrait de se libérer.
    Et quand il en a la possibilité, c’est trop tard. Surtout quand on est célibataire. Le parent toxique ramène l’enfant à lui et l’empêche d’aller vivre sa vie, physiquement, ou au moins psychologiquement.
    En tant que tel, l’enfant DOIT se consacrer à ses parents, vu qu’il est censé ne rien avoir à faire d’autre, rien à vivre d’autre…La vieille école, celle qui arrange bien.
    Et même en couple, le parent toxique s’infiltre dans le couple, se mêle de tout, critique tout.
    Le PN est un geôlier de la prison psychologique.

    C’est un article utile, même si on ne vise pas en haut lieu. Car ces PN sont très répandus, à différents stades.