Le scandale Facebook continue: Les VPNs partagent les données des utilisateurs avec Facebook …

Mais c’est pas possible ça, même en payant pour ne pas être traqué, on est suivi à la trace. Réagissez, surtout si vous avez acheté un VPN pour protéger vos données personnelles.. Merci à Sarah Barron pour l’alerte..

Le 20 Avril 2018 – 50 des 280 VPN disponibles ont partagé des données personnelles avec Facebook à travers le pixel de Facebook sans que les utilisateurs ne le sachent, selon une nouvelle étude publiée par vpnMentor,

Le pixel Facebook est un plugin de remarketing utilisé pour aider les sites web à optimiser leurs efforts publicitaires sur le réseau social. Cependant, en utilisant le pixel, les sites de VPN collectent des données personnelles et les transfèrent instantanément vers Facebook.

Ceci à des implications conséquentes sur la vie privée, par exemple Facebook peut tout à fait traquer les utilisateurs qui ont acheté un VPN: d’autant plus inquiétant pour une clientèle qui paye pour la confidentialité que peut apporter un VPN.

Les fournisseurs VPN ont rapidement réagi aux résultats de la recherche (accessible ici), 9 fournisseurs ont supprimé le pixel Facebook de leurs sites depuis la publication de la recherche.

vpnMentor appelle à tous les utilisateurs de VPNs qui emploient le pixel de Facebook, à contacter leur fournisseur pour les avertir de leurs problèmes de confidentialité.

Pour plus d’informations :

Sarah Barron

Hopscotch Europe

sbarron@hopscotch.eu

14 commentaires

  • GROS

    Quand on n’a rien à se reprocher, ça ne pose pas de problème.

  • çà c’est ballot https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_smile.gif

    Manquerait plus que l’on apprenne la même chose pour thor et le cryptage https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

    Comment faire la différence entre un mouton et un mouton (enragé) ?
    Écoutons un mouton
    Beh
    Écoutons un mouton (enragé)
    Beh Beh

    Vous l’avez remarqué. le mouton enragé bêle deux fois plus. https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

    • suzanna

      Tor est totalement surveillé par le FBI, le cryptage n’y change rien, certains pensent même que c’était une idée des services pour surveiller particulièrement une catégorie d’internaute, quand on connait le but des réseaux sociaux à la couleur bleue, y’a plus rien qui m’étonne, et même chose pour la blockchain, toujours un pseudo individu ayant crée la chose, individu qui n’existe manifestement après moulte recherches par la communauté, mais on voit maintenant que ce n’était qu’un énième tour de passe passe du système pour nous y familiariser, avant qu’on y tombe tête la première en échange de la disparition du cash.

      Toujours la même astuce, ils créent la technologie, mettent un pantin crée de toute pièce à sa tête pour épater la gallerie, et le plan de surveillance et de controle global avance, les humains sont bien des moutons, c’est affligeant.

  • ROSSEL

    Ceux qui persistent à utiliser Facebook malgré tous les avertissements concernant sa dangerosité n’ont pas à se plaindre.

    • C’est ce que j’allais dire, si on n’est pas sur les réseaux sociaux, on n’a pas à s’inquiéter…

    • M.G. M.G.

      Sauf que vous avez un train de retard. Aujourd’hui il n’est plus nécessaire d’être membre FB pour se faire violer, il suffit d’utiliser certaines applications ou fréquenter certains sites pour voir nos données personnelles rejoindre l’escarcelle des GAFAM.

      M.G.

  • M.G. M.G.

    Les VNP contournent des services tels que « hadopi » ou encore certaines censures inhérentes au pays depuis lequel vous vous connectez, mais les VNP ne ne vous isolent pas du monde !

    Pour naviguer le plus incognito possible sur le net, sachant que le 100 % anonymat n’existe pas, il faut en passer par le système d’exploitation Tails (logiciel libre) installé sur une clé USB. Tails permet notamment de forcer toutes vos connexions internet à passer par le réseau décentralisé « Tor ». Tails est livré avec tous les logiciels libres nécessaires pour travailler sur un PC sans y laisser la moindre trace + toute une batterie d’outils pour crypter vos fichiers, courriels et messageries instantanées. L’installation demande un peu de temps et de concentration, mais reste accessible à tous.
    A propos de Tails

    Perso je possède Tails sur une clé USB, mais je ne l’utilise pas en toutes circonstances … Pas encore !

    Faites vos choix, dans ce monde rien ne va plus … M.G.

  • M’en fout. C’est loin fesses de boucs