Le règne sans partage des chochottes !…

Ça fait du bien de rire un peu, pour peu que l’on ait le sens de l’humour et la faculté de se remettre en cause. Même si c’est un constat à l’acide fluorhydrique, plus corrosif que chlorhydrique et bien moins que fluoroantimonique, et…. je ne vais pas vous faire un cours, cherchez ! Ce billet d’humeur a fait monter le degré de la mienne dans le bon sens, avec sourires associés… Vous pouvez partager, ça ne mange pas de pain.

A part à Notre Dame des Landes et en quelques autres lieux dynamiques et vivants du territoire, partout ailleurs règne ce qu’on appelle la Chochotte. L’objectif il me semble était pourtant qu’on devienne des gens vaillants et solides, capables d’affronter les éléments sans pleurnicher pour un rien. Mais il semblerait que ça aussi, ça a foiré, et que ça soit la chochotte qui l’ait emporté !On parle beaucoup d’un peuple de moutons, mais on oublie de dire qu’il ne s’agit pas de beaux et rustiques mérinos solides dans la tempête, mais de vraies chochottes douillettes à peau tendre de nourrisson.

Multiples et infinies situations de chochottage :
– Allez, on monte sur la colline ! Oh non, la chochotte a le souffle coupé au bout d’une centaine de mètres et veut prendre une voiture !
– Allez, on coupe tout droit hors du sentier ! Oh non, c’est raide, y’a pas de sentier, et il y a des branchages partout ! La chochotte est très perturbée et violentée par ce choix barbare !
– Allez, on travaille la terre à mains nues (après passage de la grelinette) ! Oh non, la chochotte ne veut pas se salir les mains (ni les genoux, ni les fringues) et de toutes façons, ça fait mal aux mains (et aux genoux, et aux fringues) !
– Allez, on transporte ces 1/4 de troncs d’arbre sur l’épaule ! Oh non, la chochotte trouve que c’est vraiment trop lourd, tout comme ce seau d’eau de 12 L…
– Allez, on traverse cette lande ! Oh non, il y a des ronces et puis, aïe, j’ai déjà des éraflures, et je me suis tordu la cheville, on fait demi-tour !
– Allez, on fait des piquets en pointe à la machette ! Oh non, la chochotte a mal au bras et trouve ça beaucoup plus facile de programmer un jeu-vidéo !
– Mais comment tu fais pour marcher pieds nus dans la nature, demande la chochotte ?
– Il commence à pleuvoir doucement… Allez, on attend un peu que ça passe et on continue l’ouvrage ! Oh non, la chochotte veut rentrer… Elle a senti des gouttes !!!!!!
– Mais qu’est-ce qu’on fout à passer la journée dehors alors que le thermomètre affiche 5 degrés, se dit la chochotte ???
– Allez, on s’allonge dans l’herbe dans la forêt ! Oh non, la chochotte demande si on n’a pas un matelas ?
– Et si on sautait un repas ? Oh non, on ne saute pas de repas sinon la chochotte va s’effondrer psychiquement et physiquement !
– Quel plaisir immense ce grand soleil qui darde ses rayons ! Mais la chochotte sort ses lunettes de soleil et sa crème solaire (et installe un parasol…).
– Quel plaisir de dormir dans les bois ! Mais la chochotte dit qu’il y a des tiques et qu’on peut choper la maladie de Lyme et que c’est très dangereux.
– Quel plaisir de manger des baies et des plantes sauvages dans la nature ! Mais la chochotte nous dit qu’on va attraper l’échinococcose et que c’est très dangereux !
– Hum, ce n’est pas désagréable de ne pas se laver pendant 5 jours et de jouir de toutes les odeurs fortes des corps ! … Oh non, la chochotte veut se savonner tous les jours et pense que ceux qui ne le font pas sont vraiment des gros dégueulasses !
– Des toilettes… sèches ??! Oh non, c’est vraiment dégueulasse ! Ça pue et ça attire des mouches et des maladies, pense la chochotte, qui veut à tout prix voir son caca disparaître et surtout ne pas devoir s’en occuper.
– Allez, on va faire un peu de bois à la scie à bûche et le fendre au merlin ! Mais la chochotte nous demande pourquoi on n’a pas de tronçonneuse et de fendeuse, ça irait beaucoup plus vite !
– Allez, maintenant qu’on a bien mangé tous ensemble et qu’on a flâné dans le jardin et digéré dans le hamac, on se met à l’ouvrage et alors là la Chochotte nous dit : « Ha bah je vais y aller alors, je vais vous laisser travailler, j’veux pas surtout vous déranger ! » …
– La chochotte arrive dans les bois mais elle y vient avec plein d’allergies, de pathologies en tout genre et de médicaments à prendre (et d’hôpital à rejoindre bientôt).
– Comme c’est agréable de transpirer tous ensemble par beau temps, de piocher et de charrier des brouettes de terre, en buvant de l’eau de source et avec Gabi qui joue de la gratte ! Mais non, la chochotte nous le répète tous les 1/4 d’heure : « Franchement, avec une pelle mécanique, ça serait fait une demie-heure ce truc ! Là, on se pète le dos pour rien, c’est n’importe quoi ! »
– Trop froid, trop chaud, trop humide, trop boueux, trop ceci ou trop cela, ou pas assez… Ce n’est jamais comme il faut pour la chochotte !
– Allez, on va se faire une petite bande de culture 100% panais, okay ? Et on va leur offrir, pour le coup, une bonne terre bien fine, bien profonde et bien binée ! Oh non ! nous dit la Chochotte, qui connaît la permaculture dans les livres et en vidéo sur Internet, il ne faut pas du tout toucher la terre, ça ne sert à rien qu’à perturber toute la vie du sol ! Moi je suis pour « l’agriculture du non-agir » de Fukuoka, nous dit-elle.
– Allez, on va ramasser les châtaignes ! Mais pourquoi on en ramasse autant, ça fait des sacs vraiment très lourds, nous demande la chochotte ?
– ETC.

Et le plus intéressant, c’est si on passe du champ, au champ politique… Là, on dirait que c’est exactement pareil, la chochotte ne veut pas, ça fait trop mal… (pas au mêmes endroits, mais ça fait mal pareil car c’est L’EFFORT ET LE RISQUE qui fait mal). Et plutôt que de prendre la parole en assemblée, elle rejoindra son ordi, son frigo et sa télé…

Ne pas mettre les mains dans la terre et ne pas faire de politique (ne point œuvrer aux confins de la matière brute, ne point penser aux confins de la pensée, ne point risquer). Tels sont les objectifs principaux du mouton-chochotte qui peuple actuellement la surface de la Terre.

Sylvain Rochex — www.descolarisation.org — le 5 avril 2018

8 commentaires

  • Graine de piaf Graine de piaf

    Un peu d’humour, ah oui ! cela fait plaisir à lire, à sourire, à rire. Merci pour ce joli morceau qui décrit si bien une bonne partie de notre société qui veut que tout lui tombe dans le bec, tout cuit, tout rôti, et surtout sans avoir eu à bouger un cil.
    J’ai adoré !

  • Super texte en effet ! J’ai juste un point de chochotte (il faut bien quand même… et puis… je suis honnête !), c’est le fait de sauter un repas. Bon, même un grignotage me convient très bien, car comme dirait ma mère: on ne nourrit pas les petits cochons à l’eau claire ! https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif
    Même s’il s’agit là de moutons … bêêêêê …

  • Alors, on découvre le panache à la française et le combat du Papacito? Faut passer chez les FDP, le raptor invite tout le monde :) (je connaissais pas mais franchement, c’est violent :) )

  • Je ris, mais ne me moque pas…

    Je compatis, en fait…

    Et évite de perdre mon temps avec des boulets…

  • xc

    Je vais faire ma chochotte, mais travailler la terre à mains nues, ou n’importe quoi d’autre susceptible de faire entrer en contact avec les bactéries du sol, c’est à déconseiller si on n’est pas vacciné contre le tétanos. Surtout pour les femmes enceintes.

    • Graine de piaf Graine de piaf

      ne me fais pas rire avec le tétanos ! si dès que l’on se blesse on nettoie plaie ou piqûre avec de l’eau oxygénée il n’y a aucun danger. D’autre part le vaccin n’est valable que trois mois une fois injecté ( ce qui n’est bien sûr jamais indiqué) alors pour quelqu’un qui a toujours les mains dans la terre il faudrait se faire vacciner tous les trois mois ? quelle foutaise !
      Depuis mon enfance j’ai toujours fait joujou avec de la terre, me suis blessée plus d’une fois, piquée avec toutes sortes d’épines et je n’ai jamais été vaccinée, mais j’ai appris tout de suite que l’eau oxygénée était indispensable. Idem pour bien des gens que j’ai côtoyés à la campagne, c’est un truc des citadins ça….https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif ils ont peur de leur ombre ! https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

  • clarita

    Vous me faîtes rigoler :les mêmes qui pleurnichent à cause d’un nouveau compteur électrique,et autres niaiseries, mais ne se sentent pas concernés par l’idée d’être des chochottes. Textes très caricatural, d’ailleurs.
    Et ça pleurnichent pour des conneries, mais ça se vante de ne pas être vacciné contre le tétanos… Allez comprendre…

  • Graine de piaf Graine de piaf

    bon Linky Clarita ! as-tu réservé ta place à l’hosto et fait faire ton caveau ? qu’est-ce que tu aimes comme fleurs ? si tu n’es pas trop loin, le jour venu, je me ferai un plaisir de t’en porter. Bonne chance