Escalade en Méditerranée orientale : Les USA adoptent un positionnement d’attaque navale…

Ces manœuvres sont pour l’instant, une démonstration de force et il faut dire, qu’avec les provocations, les déclarations accusatoires sans preuves, et les sanctions, cela devait arriver. L’arrogance des USA est déplacée, ce pays est dirigé par des individus belliqueux et dangereux pour la paix, qu’ils ne connaissent pas. Ils rêvent asservir la planète. Et nous sommes alliés avec ses psychopathes ? Souhaitons qu’ils reprennent leurs esprits et s’occupent de la misère dans leur pays, au lieu de dépenser des milliards pour tuer encore et encore, ce qu’ils font depuis des années. Si nous sommes face à de la propagande, pour nous faire adhérer à leur folie, il serait temps que tout individu sensé, interpelle son gouvernement et dise NON. La situation économique mondiale, avec l’endettement abyssal des pays, nécessite une remise à zéro des compteurs. Par quel moyen? Une guerre, avec des milliers de morts rendus nécessaires et, victimes collatérales de la prétention de ces fous furieux et leur rêve de domination. On a déjà vu ça ! Souhaitons que la diplomatie soit efficace et nous évite cette perspective, dont personne ne sortira gagnant, vu les armes, dont on nous montre le pouvoir destructeur. Merci Balou

C’est la situation dans la Méditerranée orientale en ce moment avec les flottes de la Russie et de l’OTAN qui ont pris des positions de combat en raison des menaces lancées par Washington, selon lesquelles les Etats-Unis seraient « prêts à frapper Damas et le palais présidentiel, ne tenant pas compte de la présence de personnel russe « , et du fait que Moscou a répondu que Moscou frapperait les positions à partir desquelles les missiles seront lancés.

Il semble que je sois aux premières loges pour tout ce qui pourrait découler de ces menaces, étant donné que le premier caniche des Etats-Unis, le Royaume-Uni, a des bases militaires sur notre île, et elles ne seront probablement pas ignorées si le temps tournait à l’orage.

Un rapide tour d’horizon des continents a révélé que les États-Unis ont une implication politique très active dans chacun d’entre eux. Ils sont constitués d’États vassaux américains, de caniches, de membres de l’OTAN, de pays qui ont subi des «changements de régime» par les États-Unis, occupés par les États-Unis, dirigés par les États-Unis, «balkanisés» par les États-Unis, envahis et détruits par les États-Unis, menacés par les États-Unis ou sanctionnés par les États-Unis.

Il y avait quelques îles mineures et insignifiantes quelque part dans le Pacifique où les États-Unis ne se sont pas montrés très intéressés, mais je ne les connais pas assez pour écrire à leur sujet et de toute façon, beaucoup de gens n’en auraient jamais entendu parler auparavant.

En ce qui concerne la Russie, je peux en parler, car il semble que ce soit le seul pays qui offre une lueur d’espoir en tant que contrepoids et obstacle au monde unipolaire que veulent les États-Unis.

Donc, si je souhaite continuer à exprimer des opinions politiques, les Etats-Unis et la Russie en seront le point central.

Auteur Joaquin Flores

Source : https://www.fort-russ.com/2018/03/escalation-us-assumes-naval-attack-posture/

Traduction : AvicRéseau International

 

3 commentaires

  • Des sales gosses qui ont des armes d’adultes dans les mains ! Ils la veulent, et ils l’auront, leur guerre ! Mais qu’ils ne se croient pas à l’abri sur leur continent. C’est fini, ça.
    En attendant, ils auront mis l’Europe et une partie du monde à feu et à sang.

  • Faut arrêter de regarder le doigt. Les coupables sont aussi en France, et en Europe

  • Tom France

    Il faut comprendre que la Syrie est littéralement la croisé des chemins, son dénouement scellera le destin du monde! Car si la Russie et ses alliés venaient à gagner, non seulement le projet sioniste du nil à l’euphrate prendrait un sacré coup dans l’aile et menacerait plus que jamais l’existence de l’entité sioniste à long terme, mais le modèle de gouvernance unipolaire que tente d’imposer le monde judéo protestant s’écroulerait automatiquement au profit du monde multipolaire porté par la Russie et la Chine. Vous comprenez bien que ni l’un ni l’autre ne pourra lâcher prise en Syrie sous peine d’effondrement!