La reconstitution historique menacée par une nouvelle loi sur les armes…

Il serait intéressant de connaître le nombre d’armes qui sont cachées dans les « zones de non-droit », qui comme on s’en doute, continueront de tuer. Le gouvernement craindrait-il une insurrection armée de la part des moutons tondus et exaspérés, au point de mettre en danger les associations qui nous font revivre notre passé historique et, détentrices d’armes neutralisées ? Et les épées en bois et pistolets en plastique, plus vrais que nature, faut-il les déclarer?!! Partagez !!


Les historiens amateurs de l’association Les Dragonnes rejouent les combats médiévaux

Une nouvelle législation sur les armes pourrait bien sonner le glas des associations de reconstitution historique. Votée en urgence, elle remet en cause leur droit de posséder et transporter des armes de collection historiques, même lorsqu’elles sont inoffensives.

Les associations de reconstitution historique tirent la sonnette d’alarme (ou sonnent le clairon, plutôt) ! Ces mordus d’histoire qui rejouent le weekend les grandes batailles des romains à la seconde guerre mondiale, sont inquiets de la nouvelle législation sur les armes.  Cette loi votée en urgence remet en cause le droit de posséder des armes de collection historiques, qu’il s’agisse d’armes à feu ou d’armes blanches.  Les reconstitueurs ont désormais peur des contrôles et n’osent plus sortir leurs épées et leurs mousquets.

C’est le cas de Stéphane Chimot, de l’association Les Dragonnes, basée à Tendu, dans l’Indre et spécialisée dans les reconstitutions médiévales. Pour lui, ses épées ou ses fléaux sont pourtant inoffensifs : « Les armes blanches sont toutes « bluntées », c’est-à-dire qu’elles sont désaffûtées, les lances ont même une boule en métal soudée sur la pointe, on ne peut pas transpercer quelqu’un avec. Au pire on peut les utiliser pour taper sur quelqu’un, mais ça, on peut aussi le faire avec une batte de Baseball ou même une chaise. »

Des passionnés d’histoire découragés

Sauf que ces armes blanches, tout comme les fusils neutralisés de la première guerre mondiale, ou encore les mousquets napoléoniens, changent de catégorie. Avec obligation de les déclarer en gendarmerie, et de nouvelles contraintes pour les transporter. « Déjà qu’on a du mal à recruter de nouvelles recrues. », regrette Stéphane Chimot, « Si en plus on leur impose de nouvelles contraintes administratives, plus personne ne voudra faire de la reconstitution ». Il s’inquiète également des contrôles aux sorties des manifestations : « Des collègues ont fait de la garde à vue, parce qu’il manquait des papiers. On aime bien l’histoire mais à ce point-là, il ne faut pas pousser»

Ces associations dispersées sur le territoire français sont en train de se regrouper. Christophe Guillemet a créé le collectif « sauvons la reconstitution historique » pour faire entendre leur voix auprès des législateurs : « Le but c’est pas de révolutionner les textes de loi, c’est juste de se mobiliser pour être entendus, et qu’on tienne compte de nos spécificité pour les textes de loi à venir»

Publié par Aphadolie

Source :

https://www.facebook.com/groups/SauvonsLaReconstitutionHistorique/

https://www.francebleu.fr/infos/culture-loisirs/la-reconstitution-historique-menacee-par-une-nouvelle-loi-sur-les-arme-1519383226

Voir aussi:

 

 

 

7 commentaires

  • On rêve ! Si nous étions le 1er avril, j’aurais cru à un poisson ! Imaginez la trouille des élites pour en arriver à ce point. Je ne voudrais pas être à leur place, elles doivent en faire dans leur pantalon…
    Alors attention, il va falloir se méfier si on transporte un coupe-papier (c’est pointu, ça !), du bois pour la cheminée (=gourdins), une bom*be insecticide ou de rasage, un couteau de cuisine, des brochettes en métal, un marteau…pfft, je manque d’imagination mais n’importe quel objet ou presque peut être détourné et devenir une arme…
    Tiens, je vois bien les magasins fournirent des autorisations de transport pour rentrer chez soi avec certains objets !

    Si j’avais une épée, ou un katana, sûr qu’ils seraient bien aiguisés…

  • KromoZom Y KromoZom Y

    Le désarmement des populations n’est pas un fait nouveau, cela glisse depuis 30 ans.
    Il ne tient qu’à vous de faire le nécessaire, parce qu’avec des bâtons, vous allez pas aller bien loin.
    Et c’est pourtant pas compliqué de s’équiper :
    ✓ certificat médical d’aptitude
    ✓ licence de tir ou de balltrap ou permis de chasse
    Avec ceci et à condition de renouveler tous les ans, vous pourrez acquérir sans le moindre problème des armes à feu de type:
    ✓ fusil de chasse calibre 12
    ✓ fusil à pompe à canon rayé calibre 12
    ✓ carabine 22lr de moins de 11 coups
    ✓ pistolet/revolver 22lr
    ✓…
    Sinon sans rien d’autre qu’une carte d’identité, toutes les armes à poudre noire, les arcs et autres arbalètes.

    Tout cela ne tient qu’à chacun.

    Après pour les adeptes de la reconstitution, dommage, mais c’est le transport qui pose problème parce qu’il faut vraiment être un couillon pour aller déclarer ses « armes » à la gendarmerie.

    C’est là que l’on va me tomber sur le rable.
    Je pense très sincèrement que les personnes qui sont anti armes sont juste des imbéciles qui ne voient pas plus loin que le bout de leur nez et qui n’ont que pour seule référence les plus débiles des américains.
    C’est pas le monde des Bisounours, vous ne défendrez/protègerez rien ni personne avec des arc en ciel et des bisous soufflés.
    Je ne ferai pas de débats, je laisse chacun à ses convictions.

    Comme dit l’autre, préparez vous il est déjà trop tard.

  • Graine de piaf Graine de piaf

    Pour aller s’entraîner dans une société de tir, on peu circuler avec son arme à condition qu’elle soit démontée et que l’on ait les papiers autorisant sa circulation en règle. Mais quel travail que de la remonter et démonter à chaque entraînement !
    Je crois que bon nombre de personnes vont acheter des fusils, s’affilier à une société de chasse afin d’avoir le permis et ainsi avoir la paix.
    Empêcher les reconstitutions historiques c’est de la crétinerie poussée à l’extrême. Il faut vraiment que tout « là-haut » ils aient une sacrée frousse de voir le peuple s’armer et craignent sans doute une révolution non pacifique ! s’ils continuent à pousser le bouchon aussi loin, cela se pourrait bien, et puis des armes on en a tant qu’on en veut sous le manteau, alors… leur histoire est encore plus débile… mais venant de « ces gens-là  » on peut s’attendre à tout côté imbécilité.

  • kalon kalon

    Et que vont’ils faire pour éviter les massacres à la tronçonneuse ? https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif

  • zantafio

    Ils sont en train de concocter un permis « tronçonneuse », payant évidement. Comme quoi on n’arrête pas la connerie surtout si elle rapporte.

  • KromoZom Y KromoZom Y

    Bien évidemment, le but du jeu est d’entraver la possession d’armes légales, le français est tellement con, qu’il est en mesure de se dénoncer tout seul.
    Méfiat, en chaque français sommeille un terroriste.

  • KromoZom Y KromoZom Y

    mefia’t, correcteur automatique de mes deux qui connait même pas le Gascon. ;)

    (PS: j’ai eu un message me disant que je n’étais pas autorisé à éditer mon post, d’où ce post qui lui est éditable. Mystère et banane flambée)