Twiza Réseau : Se faire aider par des bénévoles pour construire sa maison

Aider à construire une maison, quelle qu’elle soit, est une expérience qui ne peut être qu’intéressante puisque cela permet d’acquérir certaines techniques et astuces dans le cas où nous aussi nous sauterions le pas un jour, et de plus, cela rend service, et à l’heure actuelle, la solidarité est une chose capitale. C’est ce que propose le réseau Twiza. Et si c’était la solution de construire sa maison plus facilement et rapidement quel que soit le type de construction choisi?

Les personnes construisant elles-mêmes leur maison sont souvent en manque de bras. Le réseau de chantier participatif Twiza les aide à trouver des bénévoles qui, souhaitent se former aux différentes techniques, plutôt écologiques.

Dans un chantier participatif, le maître d’ouvrage fait appel à l’aide ponctuelle de bénévoles. Cela permet au premier de se faire aider en réalisant des économies, et aux seconds de se former à moindres frais. Mais l’aspect économique est loin d’être le seul intérêt de cette forme d’entraide.

 Capture222Twiza Réseau : un coup de main pour un chantier participatif

Ces chantiers sont l’occasion de rencontres et d’échanges de savoir-faire (pour réaliser un toit en paille, par exemple), le tout dans une ambiance souvent très conviviale. Le principe existe depuis longtemps, mais les responsables de chantiers et les bénévoles ont toujours eu du mal à se rencontrer. D’où la création du site Internet Twiza Réseau.

ET AUSSI : Consommation : comment changer votre mode de vie ?

Cette plate-forme gratuite met en relation des organisateurs de chantiers participatifs et écologiques et des « participants ».

Côté organisateurs, vous déposez une annonce. Dans la partie Description du chantier participatif, vous détaillez votre projet, ainsi que les étapes pour lesquelles vous requérez de l’aide. Donnez un maximum de précisions : dates, durée, nombre de participants, prestations offertes (douche, W-C, repas, hébergement…), matériel fourni, rythme de travail…

Ajoutez éventuellement une photo. A tout moment, vous pouvez modifier ou supprimer votre annonce.

Côté participants, il suffit de cliquer sur Trouver un chantier. Une carte de France s’affiche, avec des épingles rouges indiquant leur localisation. Vous disposez aussi d’une liste de thèmes (gros œuvre, second œuvre, finitions, travaux périphériques). Cliquez sur un thème pour localiser les chantiers concernés.

VOUS CONNAISSEZ : L’habitat partagé, une alternative au logement traditionnel

Sélectionnez-en un. Vous avez alors toutes les informations sous les yeux. S’il vous intéresse, cliquez sur Je participe. À partir de une journée de « participation » il est de bon ton d’offrir au moins le déjeuner. Durant le chantier, rappelez-vous que vous faites appel à des bonnes volontés, pas à des salariés, et encore moins à des esclaves. Veillez plutôt à demander plutôt qu’à ordonner, sauf si la sécurité des personnes ou des lieux est en jeu.

EN SAVOIR PLUS : www.twiza-reseau.com

Source: Tout vert

13 commentaires

  • Voilà une fort bonne idée qui demande un projet bien construit, une bonne organisation, et une bonne cuisinière. (je plaisante pour le n°3)
    Ce doit être fort conviviale.

  • Liloup

    « Le principe existe depuis longtemps, mais les responsables de chantiers et les bénévoles ont toujours eu du mal à se rencontrer. « 

    Tu m’étonnes..! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

  • icaromy

    dans la catégorie bénévole:Allemagne des parents s’offusquent que des élèves cuisinent et fassent les lits des réfugiés,D’après des informations diffusées récemment par certains médias, les Allemands qui expriment en ligne leur mécontentement envers les demandeurs d’asile ou les réfugiés syriens qui vivent dans leur voisinage, pourraient se voir privés de la garde de leurs enfants et de leur travail
    https://francais.rt.com/international/8449-allemagne-parents-eleves-refugies
    tic tac tic tac tic tac tic tac boum trop tard…….

    • l`article en question indique que les élèves de cette école ont souhaité eux-même prendre cette initiative et que ce sont eux-mêmes des enfants d`immigrés ou de migrants ( au goût de chacun). Les allemands sont très pragamatiques et ils leur a semblé bon d`envoyer des jeunes proches des migrants pour montrer à ceux-ci que l`intégration est possible et permettre une interaction constructive, une sorte de pont entre deux cultures. Ces jeunes jouent le rôle d`intermédiaires. Rien à voir avec de la réquisition de personnel asservis aux migrants… De plus, l`article ne mentionne pas de menace de l`administration allemande, ce qui serait grotesque…
      Enfin, si les migrants ne savent pas faire leur lit, c`est leur probleme mais c`est une mensonge ridicule, et si des jeunes issus de l`immigration veulent aider des coreligionnaires, c`est aussi leur affaire.
      Par contre, il est certain que la population allemande en a plein le dos des migrants et ca ne date pas d`hier. Faut se méfier des propagandes, d`où qu`elle viennent.

      • YO Heinrichhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

        J’ai répondu à ton mp. http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

        A bientôt au télhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

      • Liloup

        Le lien est assez vague.
        Quand on accueille quelqu’un, il faut le faire avec un minimum d’humanité.
        Après un long périple plus ou moins cahoteux, il est normal que les migrants soient bien reçus…
        Leur préparer à manger et faire leur lit, pour des collégiens volontaires est naturel.
        Je suppose qu’on ne leur a fait leur lit que le premier jour…Surtout que ces dortoirs ne ressemblent en rien à un hôtel..!

    • al2015

      Humour ! Chantiers participatifs et migrants sont 2 sujets à priori différents… Mais il y aurait peut être là une idée intéressante : cette plateforme pourrait permettre aux migrants de se voir construire leur maison dans notre beau pays pas des gentils bénévoles français qui voudraient les accueillir ? :-)

  • tyrion35

    Dommage ,rien à proximité de chez moi afin de faire un essai ….

  • Euh ! C’est pour celles et ceusses qui n’ont pas d’amis, ni de potes, qui savent manier un outil ?

    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif

    • verisheep

      C’est aussi pour ceux qui veulent voyager en ayant un hébergement gratuit et en apprenant des trucs…

      • Bonsoir Verisheephttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

        Possible aussi, mais tu peux également récupéré du pique-assiette qui te fera perdre plus de temps que si tu te démerdais tout seul…

        Cela peut permettre des rencontres intéressantes, et mutuellement enrichissantes, mais mes expériences avec La Garouterie, me rendent plus prudent avec certaines prétendues « bonnes volontés ».

        Dans tous les cas, c’est au pied du mur que tu vois les maçons…http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif