Grande-Bretagne : saut spectaculaire des crimes haineux à caractère racial

Ce qui devait arriver arriva…. La tension commence à être explosive, et comme cela a déjà été annoncé il y a longtemps maintenant, cela finira dans le sang! Le multiculturalisme a ses limite, et l’on peut se poser des questions sur ce concept imposé aux populations locales. Peut-on réellement accueillir indéfiniment d’autres cultures sans garanties que celles-ci acceptent de s’intégrer? Car cette idée de multiculturalisme suit le plan mis en place par l’ONU pour imposer un maximum d’immigration aux pays européens, le paroxysme étant la vague de migrants actuelle qui déferle sur l’Europe, avec une promesse de prospérité absolue.

Mais cette vague migratoire n’est-elle pas voulue? Suivant la gauche allemande, ce sont les États-Unis qui l’ont organisé pour déstabiliser les pays européens, ceux-là même qui via l’ONU avaient programmé des vagues migratoires il y a des décennies. Cela porte un nom: le plan Kalergi. Quant aux grands humanistes du Moyen-Orient qui ne savent pas quoi faire de leurs milliards, ils ont refusé d’accueillir le moindre migrant, même au nom d’une quelconque solidarité, ils préfèrent payer pour que les migrants soient accueillis en France, comme c’est ici le cas avec la Sorbonne. Quant à la moindre critique, elle est considérée comme preuve de racisme, de xénophobie, et déclenche les foudres divines des associations anti-racistes. Pourtant, si l’on se réfère aux faits, et uniquement aux faits…

Le multiculturalisme n’est pas une mauvaise chose ni un fléau, bien au contraire, mais comme pour tout, les excès ont des conséquences, et c’est justement l’une de ces conséquences qui se fait sentir à Londres… Le problème est connu, le président Obama lui-même a pu le constater durant sa visite à Londres en 2001, mais ce sont des images qui n’ont pas été trop médiatisées…

london-icons-620x350

Le nombre de crimes de haine au Royaume-Uni a augmenté de 18% entre 2014 et 2015, démontre le nouveau rapport du Bureau de l’Intérieur britannique, alors que la majorité de ses crimes ont un caractère racial.

La police a enregistré quelque 52 528 crime de haine durant la période sous revue, lit-on dans le rapport du Bureau de l’Intérieur de la Grande-Bretagne, publié le 13 octobre. Cela représente une hausse de 18% par rapport à la période 2013-2014 (44 471), notent les auteurs du rapport.

Ces nouveaux chiffres montrent que plus de 82% de ces crimes de haine ont été perpétrés avec des motivations raciales. Par ailleurs, comme l’avait annoncé le Premier ministre David Cameron, les crimes commis contre les musulmans viennent d’obtenir leur propre catégorie dans les statistiques de la police britannique.

Cette évolution, voulue par les autorités, permettra d’obtenir «une première image exacte de l’envergure des crimes islamophobes dans le pays», estime le 10, Downing Street.

Les statistiques publiées par le Bureau de l’Intérieur britannique

Mais cette image ne sera disponible que lors de la publication de la prochaine statistique, car les crimes contre les musulmans n’ont pas été spécifiquement étudiés dans cette dernière publication. On constate cependant qu’ils augmentent dans le pays, a expliqué à RT l’activiste britannique Mohammed Ansar.

«Nous recevons régulièrement des informations venues tout le pays selon lesquelles les musulmans sont attaqués et maltraités. Les enfants à l’école, les adultes qui sont exclus sur leur lieu de travail, les crimes dans la rue – attaques au couteau, à l’arme à feu, les mines dans les mosquées ; la situation est assez sérieuse», a souligné Mohammed Ansar.

Les tensions raciales et religieuses progressent en Grande-Bretagne

D’après lui, les procureurs britanniques faisaient auparavant preuve de réticence à répertorier de tels crimes.

«Auparavant, la police n’effectuait pas de suivi particulier de ces crimes. Mais maintenant, le Bureau de l’Intérieur a décidé de changer cette réglementation», s’est félicité Mohammed Ansar.

Alors que le nombre de crimes liés aux tensions religieuses a progressé de 45% en 2013-2014, ce chiffre a continué son ascension en progressant encore de 30% lors de la période 2014-2015, démontre le rapport du Bureau de l’Intérieur.

Source: Russia Today

Cela risque de se terminer en guerre civile, ne pensez pas que cela soit impossible, François Fillon a émis des craintes à ce sujet, c’est également dans ce sens que va cet article du quotidien Atlantico, cela peut se terminer en guerre civile, et personne ne regarde vers les responsables de cela, mais vers les différents pions joués sur le grand échiquier pour que cela se termine effectivement comme cela.

Cet article est proposé pour faire évoluer le débat, et uniquement pour cela. Merci de ne pas vous tromper de sujet et de ne pas tomber dans les propos violents et les réactions qui seraient inévitablement modérées.

48 commentaires

  • Le multiculturalisme en Grande Bretagne? je croyait que le modèle Anglais était à l’inverse du modèle Français un modèle communautariste… bon ok le modèle Français à quelque peu échoué! on cherche à qui la faute !?

    Quant à l’explosion de violence elle est dû selon au contexte international médiatique depuis 2001 rien de plus ou si peu.

    En outre j’aimerais qu’un bon Français vous savez celui qui est bien blanc, qu’importe qu’il soit d’origine Polonaise ou Portugaise… me disent qu’elles sont les garanties que le basané doit appliquer pour que les autres ai le sentiment qu’il soit pleinement intégrer. Merci

    • Je ne souhaite pas paraitre suspicieux… mais quant je lis ce genre de chose, j’ai comme l’impression que vous appeler de vos voeux la guerre civile! les faits sont là! nous sommes(le peuple) en échec et mat à tous les niveaux, ou plus optimistement si vous le souhaiter en position de pat!

      La guerre civile, le carnage comme je l’ai sagement explicité à M. Hillard professeur émérite ayant oeuvrer entre autre à révéler le Plan de Coudenhove de Kalergi fera tout autant le jeu du mondialisme que le laisser faire…

      Plus jamais sa et bla bla bla et bla bla bla.
      Qui plaide pour la vie, qui pour la mort de nos enfants?

      • Non, une guerre civile n’est pas souhaitable, loin de là, mais c’est ce vers quoi nous sommes menés en acceptant tout le monde avec une trop grande souplesse.
        Génétiquement, je reconnais moi-même être un mélange d’un peu tout et n’importe quoi, mais si je dois me rendre dans un pays, que cela soit l’Angleterre, l’Algérie, ou la Chine, j’y vais avec mes bagages, mais vais tenter de me conformer aux lois en vigueur sans vouloir absolument imposer le mode de vie que j’avais auparavant, et cela en acceptant ceux qui m’accueillent. Le souci, c’est que nombre de personnes arrivent sur le sol d’un pays comme en Angleterre et tentent d’imposer leur mode de vie puisque pas compatible avec le pays de départ, et les politiques finissent par suivre, et là, il y a un problème!
        Va tenter d’imposer la minijupe ou le Pastis 51 au Maroc ou au chez les saoudiens? Cela va te faire quel effet le traitement qu’ils vont t’infliger? ici, on a pas le droit de râler, et on en voit les conséquences.
        Le problème n’est pas celui qui arrive, mais les choix qu’il fait en arrivant, et si ce n’est pas pour respecter les lois ou râler dès que quelque chose ne lui convient pas, cela coince forcément…

      • Pelerin

        +100 Benji. moi qui ai vécu à l’étranger 15 ans je me suis conformé aux lois uss et coutumes en vigueur, j’ai soin de me faire accepté et de m’intégré. ça c’est une chose.
        L’autre chose est plus grave, ce qui se passe est comme vous le savez tous, planifié, une nation, une religion un gvt mondial..donc détruire tout ce qui a trait aux nations et à leur identifé. Moi, je suis de souche depuis 1460, mais mes ancêtres comme tous les hommes sont issus des 12 tribus d’israel, mais ceci est une autre histoire et une autre éducation sur la création de l’homme (au risque de me faire huer).

    • verisheep

      « Pleinement intégré »?
      Mais intégré à quoi?

      En tant que bon français bien blanc, je ne pense pas être pleinement intégré, dans le sens ou je ne suis pas encore complètement digéré par la machine capitaliste occidentale.
      En espérant que cette réponse corresponde à tes attentes…

      • Merci de ta réponse verisheep! dès lors peut-on en déduire que ceux qui se gargarisent d’être pleinement intégrer en reniant à l’autre le droit de se sentir FRANCAIS sont des pur produit de la machine capitaliste occidentale?

        – comme dis précédemment, nos points de vue convergent pour l’essentiel ;)

      • verisheep

        Je ne te suivrai pas sur ce paralogisme: je ne fais pas de lien entre patriotisme, aliénation idéologique ou couleur de peau.

        Pour répondre plus explicitement à ta question précédente, je dirais que s’il veut être pleinement intégré parmi les charlies le basané DOIT devenir un bon produit docile de la machine à broyer, consommateur compulsif et corvéable à merci… et surtout ne pas trop se poser de questions.

        Mais je suis d’accord avec toi sur la ligne éditoriale du blog qui ne s’oriente pas vraiment vers l’entente cordiale.

      • Mais qui a parlé de basané ici??? Il n’y a pas que le Maghreb dans lequel les personnes n’ont pas la peau blanche, il y a l’Asie, il y a l’Amérique du sud, et bien d’autres coins de la planète. Parler des « basanés », terme que je ne supporte pas puisque à caractère ouvertement raciste, c’est assez réducteur et implique que la grande majorité des ressortissants vient du Maghreb (même si cela n’est pas totalement faux on plus…).

      • verisheep

        Être basané signifie avoir la peau brune, naturellement ou par bronzage… Comme beaucoup d’asiatiques ou de sud-américains justement.
        Ce terme ne définit pas une origine ethnique précise mais une teinte de peau (au même titre que noir ou blanc) et n’est pas péjoratif.

      • C’est là qu’on voit à quel point le formatage est puissant….dont sur moi!

      • engel

        Benji,

        Tu n’y couperas pas!
        C’est LE cheval de bataille.
        Tout doit être ramener au racisme, afin de discréditer l’autre et imposer ses propre idées, comme une vérité morale et incontestable.
        …Depuis le temps!
        « Tu ne l’a pas dit, mais tu aurais pu le dire, donc… ».http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif

        Solution: Envoies-les chi*..!

        * Énergie très positive dans la cosmologie chinoise. http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

    • mustapha.
      Moi bien blanc, d’origine celtique, je te réponds.
      Pour que le basané me donne le sentiment d’être intégré dans notre société…
      faut qu’il arrête de me bassiner avec sa culture.
      Faut qu’il arrête de traiter nos femmes de putes sous prétextes qu’elles montrent leurs jambes ou leurs cheveux.
      Faut qu’il arrête d’exiger de ne plus voir de cochonnaille dans les vitrines de nos charcutiers.
      De ne plus voir de père noel dans les rues ( comme à Strasbourg ), de demander la suppression des cloches de nos cathédrales.
      Faut qu’il arrête de nous traiter de mécréants et de nous menacer d’égorgement pour un oui ou un non.
      Et puis faut qu’il respecte un minimum nos lois, nos règles sociétales et nos traditions.
      Bref faut qu’il arrête de se croire en pays conquis, tout simplement.
      Moi les basanés je les aime bien…quand ils m’em… pas.

      • donarmando

        Je suis d’accord avec Odin29, même si j’ai envie de dire « malheureusement ».

        C’est vrai que c’est de plus en plus pénible de toujours entendre « Ma religion est la seule et gna gna gna », toutes les exigences issues de vos traditions religieuses, de voir porter le voile et plus, de toujours entendre dire « moi je vais au bled », de cracher sur la France mais en profitant bien de sa générosité, de ne pas respecter nos traditions et de vouloir les modifier …

        Bref ce n’est pas la couleur de peau ou le pays d’origine qui dérange de plus en plus les Français, mais bien la vision de la vie tout simplement.
        Nos ancêtres se sont battus pour certains droits, pour une égalité homme-femme (qui n’est pas encore parfaite), pour se désaliéner des dogmes religieux, et de voir les voiles se multiplier, les dogmes religieux qui font leur retour en force, forcément on a l’impression de régresser à fond les manettes, et je pense que nous n’avons pas envie de cela …

    • mustapha.
      Moi bien blanc, d’origine celtique, je te réponds.
      Pour qu’un basané, comme tu dis, passe pour parfaitement intégré dans notre société… faut qu’il ne nous bassine pas avec sa culture et qu’il respecte la notre.
      Faut qu’il arrête d’EXIGER car il n’est qu’un invité.
      Et puis faut qu’il ai un minimum de respect pour nos lois, nos règles sociétales, nos traditions ( et oui…on est chez nous ).
      Moi les  » basanés », j’ai rien contre quand ils se comportent
      en hommes civilisés.

      • « Faut qu’il arrête d’EXIGER car il n’est qu’un invité. »

        Voila qui est horrible. Voila qui prouve largement que le problème est loin d’incomber uniquement au « basané ». Non ce n’est pas qu’un invité. C’est un français comme un autre.

        « ( et oui…on est chez nous ) »

        Et les « basanés » ne le sont pas (sachant que la « basané » en question peut très bien être né en France) ? Tu prouves que quoi qu’ils puissent dire ou faire, tu ne considèreras jamais un « basané » comme « intégré », comme français.

        Je ne suis pas en désaccord avec tout ce que tu dis, mais je constate malheureusement que même si un « basané » faisait tout ce qui est possible pour s’intégrer, voire être assimilé, tu continuerais à le considérer comme un « basané », et, de fait, cette façon de voir les choses interdit toute intégration.

        Quant-a la question d’origine, elle est excessivement complexe. Cependant, je dirais qu’exiger et revendiquer ne fait que contribuer à accroître les tensions et provoquer ce genre de réaction. Pour qu’une culture minoritaire puisse être acceptée, elle ne doit pas être ressentie comme une menace par la culture majoritaire, et doit donc pouvoir être mise un peu de coté dans les moments tendus. Parce que si elle n’a pas la sagesse de s’effacer temporairement pour ne pas provoquer de conflits stériles, ça nourrira le repli communautaire et aggravera les tensions. Deux positions opposées ne peuvent pas coexister. Par exemple, les femmes en mini-jupe. C’est une chose normale en France. Mais si ta culture t’empêche de l’accepter sans faire d’esclandre, alors tu ne seras jamais accepté. Pas plus qu’un français qui n’accepterait pas le voile dans un pays musulman et insulterait celles qui le portent ne pourrait être accepté dans ce pays. S’intégrer implique donc inévitablement de renoncer, d’oublier une partie de ses coutumes culturelles. « L’intégré » (terme plutôt pourri) est à mi-chemin entre sa culture d’origine et sa culture « d’accueil ». La question étant quelles sont les parties qui peuvent être conservées et celles qui doivent être mises de coté. Et ceux qui considèrent qu’il ne s’agit pas d’intégration mais d’assimilation devraient en tirer les conséquences et ne pas vivre dans un pays qui ne partage pas leur culture d’origine.

    • engel

      Au final:
      « Echec et mat s’approche dangereusement de échec aux mats ».

      Dixit:
      -« j’aimerais qu’un bon Français vous savez celui qui est bien blanc, qu’importe qu’il soit d’origine Polonaise ou Portugaise… me disent qu’elles sont les garanties que le basané doit appliquer pour que les autres ai le sentiment qu’il soit pleinement intégrer. Merci »

      Mais c’est très simple:
      -Qu’il se conforme au us, coutumes et lois du pays et qu’il les respectent.

      En quoi en retour, les autochtones lui doivent liberté de culte, d’opinion, d’action dans les limites définies ci-dessus.

      Et si d’aventure cela ne lui convient pas, en toute simplicité et sans haine, il repart dans son beau pays.
      Et il les laisse survivre entre eux, appauvris qu’ils seront de se passer de ses multi-richesses personnelles si généreusement offertes.

      …Et surtout, il ne vient pas nous faire la morale, hein!

      • engel

        Là, ai-je été assez clair, pour un intellectuel chercheur de vérité cosmopolite?

      • Engel les us et coutumes… Habitudes, traditions, synonyme de moeurs! quant aux lois du pays… qui les respectent?

        Vous avez bien appris votre leçon, même si ce sont des phrases à la con.

        C’est pas de morale que ceux qui régurgitent ces phrases ont besoin, c’est d’un cerveau fonctionnel.
        __________________________

        Benji on ne compare pas les choux et les carottes, cela se dénomme du sophisme, ou du simplisme. Je ne vous ferez pas un cours sur les ambitions civilisationnels de la France, à juste titre peut être, soit… défendez sa grandeur, car nous autres nous le feront comme l’on fait nos parents qu’ils soit blancs beur ou black ou un de chaque.

      • Prenons un exemple concret, le voile intégral (burka ou je sais pas trop le terme exact).

        Il est considéré comme injuste de vouloir empêcher une personne de le porter si c’est son choix. Pourtant, en France, on considère cette façon de se vêtir comme extrême.

        Imaginons la situation inverse. Une femme maquillée comme une voiture volée, avec mini-jupe, bas résille et décolleté abyssal. En France on y verrait sans doute une pute ou au moins une chaudasse si elle se ballade dans la rue comme ça, mais rien ne lui interdit, même si c’est un peu excessif comme tenue de tous les jours.

        Par contre, dans un pays du Maghreb, ce serait vraiment très mal vu. On y verrait une provocation, et les réactions seraient sans aucun doute violentes. Et si ce genre de tenues tendaient à se multiplier, les pays en question n’hésiteraient sans doute pas à légiférer pour exiger une tenue décente sans que ceux qui crient au racisme quand il s’agit de burqa n’y trouveraient à redire…

        Alors au nom de quoi il serait injuste d’interdire à une femme de porter la burqa en France mais normal d’interdire une tenue trop aguichante ailleurs ? La religion ? En France elle n’est pas une excuse valable. Exiger pour soi quelque chose qu’on accorderait pas aux autres, imposer sa propre façon de vivre au mépris des règles en vigueur, voila des choses propres à générer à juste titre de l’exclusion.

        Encore une fois, s’intégrer nécessite de renoncer à une partie de ses coutumes lorsqu’on est dans un pays ou ces coutumes ne sont pas acceptées. Refuser catégoriquement de le faire et accuser le pays d’accueil de ne pas avoir su intégrer les auteurs de ce refus, c’est juste de la mauvaise foi. Et si le sacrifice est trop grand, il suffit de vivre dans un pays ou elles sont acceptées.

        Autre exemple, que se passerait-il si je vivais au Maroc et exigeait qu’une fois par semaine, mon gamin mange du porc à la cantine ? Le seul moyen qu’il aurait ne serait-il pas qu’il se démerde pour amener sa bouffe une fois par semaine (en admettant qu’on ne lui confisque pas ou qu’il ne soit pas victime de ses camarades) ? Et qui parmi ceux qui exigent d’avoir des repas sans porc dans les cantines en France se battraient, ou simplement seraient d’accord pour que les petits français vivant dans leur pays d’origine puissent manger du porc une fois par semaine dans les cantines scolaires ?

        Dans ces conditions, comment veux-tu que le français moyen ne finisse pas par refuser d’accepter l’intégration de certains étrangers, et même devenir « raciste » ?

      • verisheep

        Que les pays appliquant la loi islamique (ou plutôt leur interprétation de cette loi) soient rétrogrades est une chose, que nous le soyons en retour en est une autre.

        Ce n’est pas parce que certains lapident les femmes infidèles que nous devons lapider les femmes fidèles…

        Empêcher ceux qui veulent bouffer du porc (et qui ont bien raison, le cochon c’est vachement bon) de le faire n’est pas acceptable, mais proposer autre chose à ceux qui ne le souhaitent pas est normal aussi.
        Déjà que les gosses bouffent de la merde à la cantine, au moins qu’ils puissent la choisir!

        Tant qu’on ne m’impose rien, je n’ai rien à imposer non plus. Si on m’emmerde par contre je ne me laisse pas faire.

        Et concernant la Burqa, je suis égoïstement pour qu’elle soit ré-autorisée, car ça nous autoriserait du même coup à masquer notre visage dans les espaces publics, et donc de limiter la répression et la surveillance si nous nous décidions un jour à nous bouger le cul.

      • « Que les pays appliquant la loi islamique (ou plutôt leur interprétation de cette loi) soient rétrogrades est une chose, que nous le soyons en retour en est une autre. »

        Je ne parle pas vraiment des pays, mais plutôt des gens.

        Si tu vas vivre dans un autre pays et qu’une fois la bas tu exiges de ce pays d’obtenir le droit de vote en tant qu’immigré, alors qu’en France tu le refuserais aux immigrés et considèrerais cette exigence comme une provocation, tu cherches clairement la merde. Et c’est un peu facile de venir crier au racisme, à l’injustice et à la faillite de l’intégration du pays d’accueil quand tu la trouves.

        En gros, évite d’exiger des autres plus que ce que tu serais prêt à leur accorder si la situation était inversée, et si tu le fais quand même, ne vient pas jouer les victimes si ils refusent. C’est une bonne base pour construire un avenir commun je crois.

      • engel

        Ces phrases sont « à la con » car elles vous déplaisent.
        …Le reste n’est que gargarisme pour pédant imbus de sa personne. Que vous incarnez à merveille.

  • Le veilleur

    Le Plan de Kalergi est effectivement contre nature car quoi de plus beau que la diversité, faire de l’Europe une population uniquement métissé ne se fera bien évidement pas sans refus, ni heurt, car effectivement comment faire accepter aux Européens qu’ils doivent renier leur histoire, leur culture, leur religion pour être remplacés par une race métissée sans origine.

    Les Européens autochtones sont porteurs d’une civilisation, laquelle résulte d’une évolution millénaire, et le remplacement de cette branche de l’humanité par des immigrants venus d’autres continents conduit à la disparition de cette civilisation.

    Or les Européens de souche ont le droit de préserver leur existence, leurs spécificités, leur avenir dans une civilisation qui resterait européenne, avec ses propres spécificités.

    C’est la diversité des peuples qui est une richesse pour l’Humanité et non son uniformisation, fruit d’une pensée progressiste contredite par toute l’histoire des hommes.

    • Non monsieur le métis n’est pas uniforme et sans origine… bien au contraire et techniquement il en à plus que les autres!

      En quoi les métisses provoque la disparition des autres, les empêchent ils de s’accoupler, de se rendre à l’église?

      Le métis est l’évolution génétique de la race humaine et là je vous parle de science pur ou parfaite, oui monsieur! en outre nul n’est contraint au métissage.

      • Le veilleur

        Mustapha bonjour, d’abord je suis une dame pas un Monsieur, après si tu lis le plan Kalergi dans le lien plus haut, tu comprendras pourquoi j’ai parlé « d’être remplacés par une race métissée sans origine ».

        Effectivement ce plan consistait d’abord pour les élites à dominer l’Europe, il prévoyait de transformer les peuples homogènes en un peuple métissé ; il attribuait aux métis des caractéristiques de cruauté et d’infidélité, ce qui est bien évidement une hypothèse donc ils étaient eux persuadé.

        Ce peuple, selon lui, devait être créé et ce nouveau peuple métissé permettrait à l’élite de lui être supérieure. Grâce aux moyens de communication de masse, on a poussé les Européens à renier leurs propres origines, à oublier leurs propres identités, et on le voit encore aujourd’hui, petit à petit les livres d’écoles ne parle plus d’histoire de France, les signes religieux comme les crèches ou même un simple sapin de Noël qui rappelle nos origines Chrétiennes sont de plus en plus attaqué. Par endroit, on nous impose d’autre croyance religieuse qui ne sont pas les nôtres.

        Or personnellement je n’ai rien contre les métisses mais avoir comme objectif une nation composé uniquement de métisse n’est pas la diversité, avec le temps ces enfants perdront leur histoire, leur identité profonde pour devenir une race d’homme coupé de leur racines et ne se souvenant plus qui ils sont et d’où ils viennent. Est-ce ça que l’on souhaite pour les hommes du futur ?

      • engel

        Dans ce com.
        Le mot important n’est pas « métis », mais « plan »(Kalergi)!!!

        Tu l’as vu et tu le sais pertimement, mais bon… http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif

    • ConscienceU12 ConscienceU12

      Bien dit, pas mieux, merci à toi le veilleur http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif

    • verisheep

      Les « européens autochtones » c’est quoi?
      Un métissage de peuplades de Scandinavie, de l’Asie Mineure, d’Europe orientale, de l’Afrique du Nord…

      Tu présupposes l’existence de civilisations homogènes; pourtant l’histoire européenne n’est pas celle d’une uniformité ethnique millénaire, mais celle d’une multitude d’influences de cultures, de croyances, de dialectes et finalement de peuples à différentes époques (Celtes, Magyars, Thraces, Maures, etc,…).

      La diversité des peuples est en effet une richesse et elle n’est pas menacée, du moins en Europe (le problème est différent en Papouasie); le communautarisme qu’il soit allogène ou indigène en est la preuve.
      Le fait qu’elle mutera sur le très long terme comme elle l’a toujours fait est en revanche une évidence anthropologique.

      Le métissage est aussi une chance complémentaire, marginale car limitée par la culture mais aussi par l’attirance sexuelle pour un même groupe ethnique (qu’elle soit innée ou acquise est un autre débat), et qui n’est donc pas synonyme d’une uniformisation mais d’une plus grande diversité.
      Par ailleurs il limite les risques de consanguinité (forte prévalence des cas de luxation congénitale de la hanche en pays bigoudin, des cas de schizophrénie chez les ashkénazes, des cas de drépanocytose dans les populations noires par exemple).

      Le seul risque d’uniformisation viendrait de la disparition totale des cultures locales et du sentiment d’appartenance. Je doute que cela soit possible actuellement: c’est bien loin de ce qu’on peut constater, quelles que soient les ambitions de certains.

      • utoro

        Il y a bien eu isolation des populations pendant des millénaires. D’où la création de BEEEP (mot interdit par hollande) comme toute espèce animale d’ailleurs. D’où le fait que l’on arrive à reconnaitre le type européen, asiatique, africain etc… Bon on va pas faire débat sur le mot BEEP remplacé par le mot « ethnie » (mot non censuré par hollande) (la religion est dans l’ADN ?) mais l’un et l’autre n’ont rien à voir.

        Mais il est vrai qu’il y a eu aussi brassage par la suite et on voit que celui-ci n’a pas tant d’incidence que cela.

        Le métissage des ethnies dans une BEEP (sous-groupe de BEEP) oui il existe, le métissage des BEEP il est quasiment inexistant.

      • Euh ! Késako les BEEEP ??? http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif

      • 1ère lettre du RER …
        1ère lettre de l’alphabet …
        3ième lettre de l’alphabet …
        1ère lettre de ton post …

        Mon tout est un « truc » qui existe dans les concepts actuels et passés sur la distinction des gens par leur couleur de peau …ce qui biologiquement n’a aucun sens …

      • engel

        Et si,…. biologiquement ça un sens.
        Puisque c’est une distinction génétiquement inscrite dans l’ADN humain.
        Par contre moralement, Oui cela n’a aucun sens.
        ..Un peu comme si on jugeait la valeur d’un individu à la grosseur de ses orteils. http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif

      • Ah ! Merci ! Suis ballot des fois.http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

        Je n’avais pas percuté sur le « Biiip » de la censure…

        Mais bon, je lisais « bééép » et ne trouvais pas d’acronyme, ni de rapport avec un mouton bélant avec un accent trainant.

        Bref, serait-il donc interdit d’utiliser le mot « Race » ?

        Certains ne s’en privent pas pourtant.

        Mais qu’importe !

        Dans tous les cas, l’important, c’est l’individu, et son comportement avec autrui.

        Le reste n’étant que billevesées et source à division, et au final à la peur, puis à la haine d’autres individus en les globalisant sous une appellation générale.

        Il faut absolument que je me prenne le temps de relire « l’étranger » de Camus, cet hiver…http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

      • verisheep

        Utoro,
        le mot race n’est heureusement pas encore interdit, et à ce jour il est toujours présent dans le code pénal et dans la constitution.
        Tu peux donc l’utiliser sans crainte.

        Par contre à l’inverse de ce que tu avances il y a bien eu depuis toujours un métissage de races (ce qui n’a pas pour autant entrainé la disparition de la race blanche):

        – Dans « Les Hommes de la Pierre ancienne », Henri Breuil et Raymond Lantier écrivent au sujet de l’humanité préhistorique:

        On constate l’existence d’éléments négroïdes, éthiopiens, blancs et probablement jaunes. […] Elle est déjà très mélangée, et l’Homme européen du Paléolithique supérieur est déjà, comme l’observait Marcellin Boule, « un chien de rue », un métis de formes diverses de l’Homo sapiens.

        – On retrouve des similitudes morphologiques entre l’éthiopien ancien et les langues méditerranéennes (basque, copte, égyptien ancien…), ce qui donne à penser qu’il s’agit de langues métisses.

        – la présence importante de noirs occupant des métiers très divers (soldats, religieux, pédagogues,…) dans le monde grec et surtout dans l’empire romain est un fait avéré par les auteurs anciens, et s’explique en grande partie par la colonisation.

        Chez les grecs, les métèques n’étaient pas citoyens mais étaient intégrés à la société au point de combattre aux côtés de leur cité d’adoption quand leur statut ne les y forçait pas.
        Beaucoup de divinités grecques étaient noires (Delphos, Andromède, Céphée, Persée, Memmon, Circé, Cybèle, Cassiopée).

        Preuves difficilement contestables de métissage, l’empire romain a eu un empereur métisse (Septime Sévère) de mère romaine et de père punique, et même un pape berbère (Melchiade l’Africain) au IVème siècle après JC.

      • engel

        Verisheep,

        C’est tellement évident et juste, que je me demande le pourquoi tu le dis.

        Et là, je remarque que tu oublies de préciser un fait capitale:
        -Quand ce processus de malaxage dépasse sa capacité normale d’assimilation, cela passe OBLIGATOIREMENT par des GUERRES! q
        Qu’elles soient civils, militaires, régionales ou mondiales(et oui ex:conquêtes du nouveau monde).
        Bien sûr, avec toutes les joyeusetés qui s’y rattachent: -persécution éradication, génocide, camps, réserves, villes non-franches, ghettos, stérilisation voir castration, etc…
        …Puis le gagnant écrit l’histoire!

        Le vrai problème, c’est le nombre et sa soudaineté.
        ..Et la démagogie de certains qui refusent les évidences du passé. Et qui nous disent que cette fois-ci, cela sera différent.

        …Mais oui bien sûr, l’homme depuis la semaine dernière est devenu bon. Qu’on se le dise. http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

      • « Mais oui bien sûr, l’homme depuis la semaine dernière est devenu bon. Qu’on se le dise. »
        …encore une info que j’ai loupé …m’en vais de ce pas le dire à tout le monde …dès fois que personne soit au courant …

      • verisheep

        Engel, je n’ai jamais prétendu que l’homme serait subitement devenu bon!
        Quand je parlais de multitude d’influences, je n’ai pas détaillé les vecteurs; la guerre en est le principal, et ça me semblait tellement évident que je ne l’ai précisé.

        Ce n’est pas un oubli et encore moins de la démagogie, puisque c’est sans rapport avec mon propos consistant uniquement à expliquer pourquoi je ne crois ni au risque d’uniformisation par le métissage ni à la préexistence d’européens autochtones.

        Tu as du lire entre mes lignes des idées qui n’y étaient pas…
        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif

  • Scipion

    Kek.

    Intéressant…

    Le pays du libéralisme et celui qui imposait le multiculturalisme qui finalement voit son modèle arriver à terme ?

  • J’aimerais qu’on m’explique ce que veut dire « multiculturalisme », quand le Système américaniste s’applique depuis des années
    à détruire toutes les nations traditionnellement « multiculturelles ». Quelle différence avec « communautarisme » ?
    Pour ce qu’on en voit, « multiculturel » veut dire dissolution de toutes les cultures humaines dans le chaudron du Globalisme
    anglo-saxon. Chacun son patois et l’Anglais pour tous, #WelcomeRefugees et #alltogetheragainstracism.

    Et en banalisant le racisme, en traitant de racistes les gens qui ne font que s’interroger sur l’immigration, on libère en fait le
    VRAI racisme, la pulsion de mort, la jalousie à base sexuelle ( Wilhelm Reich ) qu’on projette sur l’autre.
    La responsabilité des bonnes âmes de gauche est immense dans ce qui se passe…

    Deux liens intéressants pour ceux qui veulent poursuivre la réflexion:
    Une intervioue de Jean Bricmont ( bien connu dans la #fachosphère, vulgarisateur d’un autre « Facho » notoire, Noam Chomsky )
    « La tragédie des réfugiés et la gauche morale  » https://francais.rt.com/opinions/7888-tragedie-refugies-gauche-morale
    Un article de Latsa accompagné du commentaire -toujours instructif- de Grasset, concernant les origines de l’aide aux
    mouvements migratoires.
    « Sociétostratégie des réfugiés-migrants » http://www.dedefensa.org/article/une-societostrategie-des-refugies-migrants

  • nicolas43

    Bonjour , ce qui se passe aujourd’hui est d’une telle évidence !
    Ce n’est malheureusement que le début car tout le monde va s’organiser de part et d’autre …. rodéo et ok coral garantis !
    Rien qu’en Auvergne , les gens de la ville sont appelés les doryphores et portant tout le monde est blanc , c’est vous dire pour les autres !
    A force de nier les évidences et de prendre les gens pour des c.. , voilà ce qui arrive .
    Merci qui ?
    N.

  • ben oui les migrants sont hyper racistes entre eux !!!
    rien d’étonnant dans l’augmentation des crimes raciaux, ils ne sont pas au courant qu’ils arrivent au pays des bisounours.

  • tiendez, vidéo sur la manière dont les migrants se préparent a venir nous enrichir :
    http://www.youtube.com/watch?v=7NSKjY4QsKQ

  • So So

    Cher Benji,

    en bon français de France, et contrairement à ce que propose Google translate, on ne dit pas un « saut »*, mais un « bond ». (James Bond Ah! Ah! Ah !)

    Quant au reste, mondialisation et guerres colonialistes obligent, il est à prévoir que cela ne se cantonnera plus très longtemps à la Grande-Bretagne (il est particulièrement malséant de montrer du doigt et il appartient à chacun de balayer devant sa propre porte…)

    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif
    *dans le titre

  • Vous vous foutez de la gueule de qui là, avec vos pitoyables arguments! à vous lire on à l’impression que les problèmes d’intégration date d’hier… vous vous en foutez assurément mais je vous rappelle qu’avant les migrants, avant les voiles et autre burqa avant l’islam de france (revendicatif), qu’avant les attentats et autre terroriste nous n’étions pas intégrer, enfin intégrable! pourtant nous étions relativement peu (à subir votre racisme ouvert) mais cela change et changera avec toutes ces nouvelles générations.

    Continuez de rédiger votre rejet, mépris et haine! il ni a que cela que vous pouvez faire en outre les statistiques mondiale du tourisme, puisque vous parler de voyager en pays étranger est éloquent… Les Français sont les plus détestable radin exigeant et arrogant.

    Ah oui je m’y sent bien moi dans mon pays France ;)