Pourquoi ne sommes nous PAS en DÉMOCRATIE et pourquoi le PEUPLE doit-il ÉCRIRE sa CONSTITUTION…

Est ce que les étiquettes « complotistes/extrême droite/utopistes » sont mises sur le dos de ceux qui dérangent? Il y a un moment que nous n’avons pas écouté Etienne Chouard, grand trublion de l’ordre établi, qui nous explique une énième fois, la fausse démocratie. Voir aussi « comment reconstruire l’espoir« .Merci à C.D.

Source Ptitcolibri via Stop-Mensonge

 

56 commentaires

  • firebird2

    Voilà qui fait écho à la fameuse lettre de vendredihttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif

  • quidam31

    Il manque d’après moi à la réflexion très pertinente d’Etienne Chouard ce qui constitue le squelette de toute constitution, La Déclaration des Droits de l’Homme et du citoyen de 1789.
    A ce propos Claude Lemoal en explique remarquablement les tenants et les aboutissants dans son livre « La Dictature à la française », abordé dans une vidéo réçente par le Conseil National de Transition dans cette vidéo:
    http://www.youtube.com/watch?v=QUovUmLdPnw

    Car il ne suffit pas de lire rapidement la DDHC de 1789 pour en comprendre le pouvoir libérateur qu’elle contient, et l’auteur fait une démonstration méticuleuse de ses applications au quotidien.
    Le livre est distribué gratuitement en pdf ici:
    http://www.conseilnational.fr/PDF/Dictature_a_la_Francaise.pdf

    • bonjour Quidam31,

      Pour rappel, la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen, préambule de notre Constitution, est effectivement, actuellement celle de 1789.

      N’oublions pas, que celle-ci était une Constitution mettant en place une monarchie parlementaire.

      http://www.conseil-constitutionnel.fr/conseil-constitutionnel/francais/la-constitution/la-constitution-du-4-octobre-1958/declaration-des-droits-de-l-homme-et-du-citoyen-de-1789.5076.html

      Pour ma part, je préfère la DDHC du 24 juin 1793, en 35 articles, celle de la Ière République et qui ne fut jamais appliquée…

      http://www.conseil-constitutionnel.fr/conseil-constitutionnel/francais/la-constitution/les-constitutions-de-la-france/constitution-du-24-juin-1793.5084.html

      Vous pouvez facilement mener une réflexion sur les textes qui nous régissent, et vous faire votre opinion, en étudiant les diverses moutures de nos successives DDHC et Constitution ici :

      http://www.conseil-constitutionnel.fr/conseil-constitutionnel/francais/la-constitution/les-constitutions-de-la-france/les-constitutions-de-la-france.5080.html

      Bonne lecture, Citoyennes et Citoyenshttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

      • AntOne

        Merci pour les liens.?

      • quidam31

        la Déclararation des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789 N’EST PAS la Constitution mais la Décalaration solennelle qui préside à TOUTE Constitution. Elle est la LOI des lois en quelque sorte même si le mot est mal choisi.
        Aucune loi ne peut s’écarter de la Consctitution qui elle ne peut s’écarter de la DDHC de 1789. (par voie d conséquence aucune loi n’est valable si elle s’écarte un tant soit peu de la DDHC de 1789)
        La distinction est de taille si tu veux bien te pencher dessus Fenrir

        Il n’y a pas de « préférence » à avoir, ce sont deux choses différentes même si la deuxième (la constitution) dépend de la première (DDHC)

      • Ne montes pas sur tes grands chevaux.

        La DDHC de 1789 est le Préambule de la Constitution de 1791, et de celle dîte de la Vème République.

        Toutes les lois actuelles doivent correspondre au texte de la DDHC de 1789, et de la Constitution de 1958 revue et corrigée moultes fois depuis.

        J’ai l’impression qu’il s’agit d’un quiproquo sur mes propos.

        Effectivement, la DDHC de 1789, n’est pas la Constitution. Je n’ai pas dit le contraire. Je disais simplement qu’elle servait de préambule à la Constitution de 1791, qui était une monarchie parlementaire.

        Que la Constitution de 1958, ait préféré reprendre la DDHC de 1789 de 17 articles, plutôt que celle de 1793 en 35 articles, est en un sens révélateur.

        Et pour ta gouverne, il y a plusieurs DDHC qui ont servies de préambules à nos diverses Constitutions.

        J’ai parfaitement le droit d’avoir une « préférence » pour l’une d’entre elles.

        Et c’est bien la DDHC du 24 juin 1793 qui me semble la plus intéressante comme base de travail, pour en refaire une nouvelle mouture comme préambule à une nouvelle Constitution.

        J’espère avoir été plus clair.

      • quidam31

        j’ai déjà donné mon avis, arguments à l’appui sur les incohérences de la ddhc de 1793, arguments auxquels tu n’as pas répondu.

        Quant à La DDHC de 1789, elle énonce les droits naturels, sacrés, inaliénables et imprescriptibles de l’homme.
        Ceux qui ont écrit ce texte savait que des bidouillages ne manqueraient pas de venir s’ils avaient simplement fait une ou des lois. C’est pourquoi ce texte prend la forme d’une déclaration solennel.
        Tu as parfaitement le droit de préférer ce que tu veux, Fenrir, je ne vois simplement pas la valeur de ton post lorsqu’il ne s’appuie que sur des « je préfère ».
        Moi je préfère la glace à la vanille, je ne vais pas débattre de sa suprématie sur celle au chocolat ;-)

      • Excuse-moi encore une fois, mais je n’ai pas vu ton com concernant les incohérences de la DDHC de 1793 ??? http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif
        Merci de me mettre le lien en réponse, ou de faire un copier-coller, afin que je puisse éventuellement y répondre.

        Après, que ta préférence aille à celle du 26 août 1789, ne me gène pas.

        J’estime simplement que l’une comme l’autre, voire que les suivantes, sont intéressantes pour en réécrire une nouvelle.

        Et que les 35 articles de celle de 1793, sont plus aboutis que la première formulation de 1789.

        Dans tous les cas, les DDHC sont des déclarations solennelles, énonçant des droits sacrés et inaliénables.

        Pour ma part, d’en un cas comme dans l’autre, je retirerai la référence à l’Être suprême, mais, là aussi, cela n’engage que moi.

        C’est bien pour cela que j’évoque la question de préférence.

        Ce sera déjà un sacré boulot de réécrire une mouture de la DDHC.

        Pour ma part, là encore, je serais partisan d’une Déclaration des Droits et Devoirs de l’Individu et du Citoyen.

        Et nous abordons là, un sacré débat.http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

      • quidam31

        « Dans tous les cas, les DDHC sont des déclarations solennelles, énonçant des droits sacrés et inaliénables. »
        Ah bah non Fenrir, parce que si la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen constitue les droits sacrés et inaliénables, toute modification ultérieure du dit texte est nulle et non avenue !
        Et la DDHC de 1793 est bien une modification (je dirais une pâle copie) de celle de 1789.

        La DDHC de 1789 intègre parfaitement les devoirs.
        Il n’y a pas besoin de réécrire ce qui ne nécessite que d’être compris et rappelé à l’ensemble du corps social puisque c’est l’oubli et l’ignorance qui est la seule cause du malheur des peuples

        Pour ta demande:
        http://lesmoutonsenrages.fr/2015/08/31/vos-infos-news-liens-et-autres-du-31-aout-2015/
        (mais la liste des arguments n’est pas exhaustive…)

      • quidam31

        Et puis je monte pas sur mes grands chevaux, j’avais oublié comment on mettait en gras alors j’ai mis en majuscules http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

      • Ayayaye !!!

        Aucun de tes commentaires ci-dessous, ne m’affiche l’icone « Répondre ».

        Je crains deux choses.

        1/ que nos échanges ne deviennent que très embrouillés, et limite incompréhensibles.

        2/ que nous ne nous égarions dans les mérites et défauts respectifs de nos diverses Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen.

        Alors que le débat porte sur la Constitution…

        Si tu souhaites conservé, tel quel, celle de 1789, en un sens peu m’importe.

        La question étant de changer de Constitution, et de savoir par qui elle doit être écrite.

        Je rejoins Chouard concernant l’utilisation du Tirage au sort parmi les Citoyennes et Citoyens.

        Et vais très certainement au delà, en pensant que le principe du Tirage au Sort devrait être intégré sous diverses formes que les Constituants proposeront, dans les trois pouvoirs (législatif, exécutif, et judiciaire).

        Ne considères pas que je me débine du débat concernat les mérites et défauts respectifs de nos diverses DDHC, mais cela est en train de totalement faire dévier le débat du sujet de l’article.

      • voltigeur voltigeur

        L’imbrication du niveau de réponse est atteinte (10).
        remet un commentaire avec @ le nom et les réponses
        s’imbriqueront automatiquement jusqu’à 10 etc….

      • AH ! Excuse moi, j’avais manqué tes coms ce jour là. Désolé.

        Et nous sommes d’accord sur le fait que celle de 1793 est une modification de celle de 1789.

        Tu estimes que c’est une pâle copie, et moi, que s’en est une amélioration.

        Glace au chocolat ou glace à la vanille…http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

        En fait, si j’ai bien compris ton argumentation, c’est la formulation concernant les droits naturels et imprescriptibles de l’homme qui seraient l’égalité, la liberté, la sûreté, la propriété.

        Mais je te signale, que le même problème se pose avec la formulation de l’article 2 de celle de 1789. http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

        Le souci provient de l’expression : droits NATURELS.

        Quand je dis qu’il faut également écrire une nouvelle mouture de la DDHC…

        Mais des précisions dans les 18 articles de plus de celle de 1793 mériterait d’y être intégré.

        Bref, autant tout remettre à plat.

      • verisheep

        Et tant qu’à faire, séparer la propriété d’usage de la propriété lucrative, qui sont deux concepts très différents…

      • quidam31

        sauf que la DDHC de 1789 parle d’égalité en droits
        ce à quoi elle ajoute que les distinctions sociales (inévitables) ne peuvent être fondées que sur l’utilité commune.

        Ah la la Fenrir ! Quand tu ne veux pas voir, tu ne vois pas.
        Au passage tu en profites pour zapper la définition du bonheur commun comme nos joyeux rédacteurs de la DDHC de 1793 ont fixé pour but de la société sans en définir clairement les contours.

        Dire que les hommes sont égaux par la nature est une connerie qui nous conduit tout droit vers l’URSS.

        Et on pourrait continuer longtemps sur cette déclaration bancale.

        La DDHC de 1789, elle, reste cohérente d’un bout à l’autre.
        Et si tu veux réellement la comprendre je te renvoie au livre en pdf ci dessus.

        Mon argumentation (une autre que tu ne veux pas voir) tout en précisant:
        « Et nous sommes d’accord sur le fait que celle de 1793 est une modification de celle de 1789. »

        C’est que l’on ne peut rien retrancher ni ajouter à cette déclaration solennelle de 1789 puisque sont contenu est inaliénable et impréscriptible !!!!

        On peut modifier les lois, la constitution, et nos gouvernements corrompu ont bien vite compris que ce serait plus pratique de la modifier eux même, la DDHC de 1789, NON !
        Elle n’est pas seulement un préambule à lire à la va vite et que l’on peut bidouiller à notre guise, elle est l’Esprit de toute constitution.

      • quidam31

        « Pour moi, elle est incomplète, et encore influencée par la Monarchie. »
        Il n’y a aucun argument la dedans. La DDHC au contraire signe la fin de la monarchie. Tu affirmes sans donner le moindre exemple qui viendrait étayer ton propos.
        La simple lecture attentive du premier article dément cette affirmation.

      • quidam31

        Pour le fun :

        Article 3 1. – Les délits des mandataires du peuple et de ses agents ne doivent jamais être impunis. Nul n’a le droit de se prétendre plus inviolable que les autres citoyens.
        Inutile car déjà compris dans l’article 6

        Art. 6. La Loi est l’expression de la volonté générale. Tous les Citoyens ont droit de concourir personnellement, ou par leurs Représentants, à sa formation. Elle doit être la même pour tous, soit qu’elle protège, soit qu’elle punisse. Tous les Citoyens étant égaux à ses yeux sont également admissibles à toutes dignités, places et emplois publics, selon leur capacité, et sans autre distinction que celle de leurs vertus et de leurs talents. 

        Article 32. – Le droit de présenter des pétitions aux dépositaires de l’autorité publique ne peut, en aucun cas, être interdit, suspendu ni limité.
        Et le droit de porter des chaussettes bleues ? On n’est plus du tout dans l’Esprit des lois mais dans une particularité qui n’a rien à faire là, même pas dans une constitution.
        Inutile car déjà comprise dans l’article 5 :

        Art. 5. La Loi n’a le droit de défendre que les actions nuisibles à la Société. Tout ce qui n’est pas défendu par la Loi ne peut être empêché, et nul ne peut être contraint à faire ce qu’elle n’ordonne pas.

        Article 33. – La résistance à l’oppression est la conséquence des autres Droits de l’homme.
        Déjà compris dans l’article 2

        Article 34. – Il y a oppression contre le corps social lorsqu’un seul de ses membres est opprimé. Il y a oppression contre chaque membre lorsque le corps social est opprimé.
        Il y a oppression dès lors que la DDHC n’est pas respectée. Voir article 2

        Art. 2. Le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de l’Homme. Ces droits sont la liberté, la propriété, la sûreté, et la résistance à l’oppression

        etc etc. c’était vraiment pas la peine d’en faire 35 articles ;-)

      • Tu as, ainsi que moi, remarqué, que les droits sacrés et inaliénables, ne sont pas les mêmes dans l’une et dans l’autre.

        Pour toi, celle de 1789, est parfaite.

        Pour moi, elle est incomplète, et encore influencée par la Monarchie.

        Celle de 1793, comporte bien des défauts de formulation.

        Mais, si la résistance à l’oppression, est bien citée dans l’article 2 de celle de 1789.

        Quand est-il de son application dans la Constitution que nous subissons actuellement ?

        « Inaliénables », ne veut pas dire que le texte de 1789 ne peut pas être amélioré.

        L’article 28 de celle de 1793 l’évoque pour la Constitution.

        Bien des choses ont changées en 226 ans, non ?

      • quidam31

        voir mon post plus haut.
        Oui bien des choses ont changé. Pas l’Esprit de ces choses. Rien de nouveau sous le soleil.
        C’est ce qui fait que l’on peut encore lire shakespeare ou Corneille aujourd’hui et se retrouver dans l’un des personnages.

      • @ Quidam31

        Merci et bisous Voltihttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif

      • rouletabille rouletabille

        FENRIR

        quidam31 je l’ai reconnus dans l’auberge ,pas loin de la Tamise un jour de spleen ,oui,oui,CPT en retraite ,sait plus son nom ?
        hahahahah
        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_smile.gif

      • firebird2

        Moi la déclaration de 1789 me pose problème sur 2 ou 3 points comme par exemple :
        Art. 10. Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l’ordre public établi par la Loi.

        Comment est défini l’ordre public car si le négationisme trouble l’ordre public cette loi est constitutionnelle, dans le cas contraire, cette li est inconstitutionnelle. Et à partir de quand a t’on trouble à l’ordre public car si demain je manifeste pour le tirage au sort, comme je scande, je trouble l’ordre public, donc hop , on peut créer une loi qui m’interdit de penser et scander le tirage au sort ?
        C’est flou car la consitution est là pour dire on peut penser ce qu’on veut, mais vu que le sauf est dicté par la loi, si on fait une loi pourrie, alors cet article ne vaut plus tripette.

  • si on doit copier les athéniens, on va rétablir l’esclavage aussi ?
    son modèle de démocratie ne fonctionnera pas :
    * ca marche pour une petite ville, ca peut s’etendre a une région (comme la Suisse) mais pas un gros pays
    * ca marche pour des « citoyen » (les esclaves en sont exclus)
    * qui va faire la révolution pour mettre en place son utopie ? les zentil virus castrés ? lol
    * ca marche en temps de paix

    le dernière point est le plus important : nous ne sommes plus en temps de paix.
    Je me demande si tout le monde l’a compris d’ailleurs …

    On est en temps de guerre, donc, les gouvernements, quels qu’ils soient, sont obligés de prendre des mesures…

    Ils n’y peuvent plus rien la mécanique en enclenchée.

    Après, ça fait prendre conscience aux gens qu’on n’est pas démocratie, ça les déniaise un peu. Donc je ne suis pas « contre » les Chouardises mais bon … après faut grandir un peu quoi !

    • verisheep

      Qui parle de copier les athéniens ou de rétablir l’esclavage?
      D’ailleurs, aux origines de notre système électif actuel l’esclavage existait encore en France…
      Il n’est pas question de reproduire à l’identique, mais de s’inspirer et d’améliorer.

      Tu dis que ça ne marchera pas pour un gros pays; sur quoi se base cette déclaration? Ça pourrait très bien fonctionner, par exemple sur un principe de fédération de communes; il ne tient qu’à nous de repenser les institutions pour que ça fonctionne.

      Qui va faire la révolution? Pas toi visiblement, puisque tu sembles considérer le système actuel comme un idéal indépassable.
      Je ne suis pas d’accord avec la stratégie -se bornant à la réflexion et à l’éducation populaire- de la plupart des promoteurs de cette idée, mais c’est mieux que rien.

      Nous ne sommes plus en temps de paix: en effet, nous sommes dans une guerre de classes extrêmement violente, et nous la perdons car nous n’avons aucun moyen de nous défendre…
      A moins que tu n’évoques les graves tensions géopolitiques causées et sciemment entretenues par nos dirigeants.
      Tu en conclues qu’il faut continuer à suivre aveuglement un chef; ça me laisse assez perplexe.

      Tu constates que nous ne sommes pas en démocratie, c’est déjà ça… Mais qu’entends-tu par « il faut grandir un peu quoi »?
      Ta proposition, c’est la résignation soumise et le statut quo, c’est bien ça?

    • Bonsoir Yonanda,

      Il est exact que la démocratie athénienne s’appuyait sur l’esclavage, et que les femmes n’étaient pas des citoyennes.

      Les esclaves n’existent plus. Nous avons créé des machines qui les remplace, ou, nous les utilisons à l’autre bout de la planète. C’est moins gênant…

      Au moins, le tirage au sort permettrait aux femmes d’être correctement représentées, car vous êtes, mes chères Citoyennes, majoritaires.http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

      Tu évoques un état de guerre.

      Désolé, mais ton argument ne tient pas.

      Comme la guerre vient, nous devons laisser s’instaurer une dictature ?

      Mais par qui est-il créé, voulu, et entretenu ?

      Par ces gouvernements oligarchiques qui veulent une fois de plus faire la fortune du complexe militaro-industriel, de l’industrie pétro-chimique, et des Banksters&Co.

      Et c’est encore les zélecteurs qui iront à la boucherie, et les zélectrices qui pleureront devant les listes sur les Monuments au Morts.

      Si pour toi, tout est joué, par pour moi.

      Et l’instauration de la Démocratie en France, est très certainement la seule solution qui peut nous permettre d’éviter de participer à celle qui s’annonce.

      Sinon, ce sera aux survivantes et survivants qui auront été contaminé(e)s par les Gentils Virus que tu dénigres avec légèreté, de reprendre le flambeau.

    • rouletabille rouletabille

      Continue yoananda,hahah
      Sur les crises ca vas chauffer pour toi ,n’oublie pas qu’ici t’est acceptée et peinarde ,continue ton minimum syndical plutôt ici ou on t’aime bien.
      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif

    • firebird2

      Yoanada : vraiment je ne pensais pas que sur ce cite on pourrait reprendre encore cet argument falacieux qu’est l’esclavage pour essayer de démonter le tirage au sort.

      Tu dois quand même bien te douter que l’un n’est pas une condition nécéssaire de l’autre.

      Ensuite tu dis que ça ne fonctionnera pas sans arguenter sur le pourquoi. Qui a dit de reprendre à la virgule près le système athénien. Il est en revanche possible de s’en inspirer largement et de trouver les solutions pour l’appliquer le plus intelligement à la France actuelle.
      D’autre part cela peut être mis en place progressivement en commencant par des villages puis de plus grandes villes etc. C’est une piste comme une autre.

      Pour l’argument de la révolution, alors quoi comme c’est compliqué à mettre en place face aux politiques qui vont nous barrer le passage, alors on abandonne et on continue comme actuellement ?

      Ca marche en temps de paix. Heu le système éthénien oui, rien n’empèche de déterminer les modalités de fonctionnement en temps de guerre. Que ce système soit flexible et puisse est facilement et rapidement refaconé suivant la situation. Le but est de bien en définir les contours.
      Mais c’est une bonne réflexion, vu que le modèle athénien n’a pas fonctionne en temps de guerre, à nous de réfléchir pour ne pas voir cette erreur se reproduire.

  • Selon moi le pouvoir doit être redistribué aux peuples, mais à des scientifiques qui seraient composer par un conseils des sages. Dont les réunions auraient lieu dans un forum, avec chaque circonscriptions serait représentée par une coalition constitué par des citoyens. Toutes l’économie serait basée sur l’écologie, et les énergies nouvelles (énergie libre, ou propre).
    Chaque citoyens aura droit à une allocation universelles sans aucune conditions et cumulable avec son salaire…Ainsi le droit à la paresse sera possible, et libre à chacun de gagner de l’argent en récompense du travail fourni.

    La spiritualité serait en avant plan, ainsi que l’art et lettres.

    Il n’y aurait plus qu’une seule religion libre de dogme, ou le culte de la personnalité serait la base, et on parlerait du créateur plutôt qu’un dieu omnipotent et omniprésent, parce qu’en chacun de nous il y a la divinité qui nous relient au grand tout.

    Le monde doit changer en profondeur, les concept politiques sont pour moi tous obsolètes et tous récupérable.

    On dois se diriger vers un nouveau paganisme humaniste.

    Akasha.

    • quidam31

      « le culte de la personnalité serait la base » ???
      comme base, celle de l’utilité commune me semble plus appropriée.
      Le culte de la personnalité c’est la culture de l’égo, celle qui a court de nos jours et dont nous souffrons tous.(ou presque)

    • Désolé, mais c’est encore un système aristocratique.

      En plus, l’idée d’imposer une seule religion me hérisse le poil.

      Par culte de la personnalité, je suppose que tu évoques l’attention à accorder au développement personnel ? Sinon, tu m’inquiètes.

      Quand à un « paganisme humaniste »…

      Ben, voilà encore un bel oxymore pour ma collection.http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif

      • firebird2

        l’idée rejoint un peu celle d’utoro avec les sages/scientifiques, mais on retombe sur le même problème, qui défini qui est sage ? comment se retrouvera t’il à cette assemblée ? élection ?

        Après, on n’est pas loin de l’idée du mouvement zeitgeist qui consiste à créer un monde dont l’économie est basée sur les ressources et dont la redistribution ne serait faite que par logique scientifique. Ce qui n’est pas idiot dans l’absolu mais beaucoup de questions se posent néanmoins

        sur l’idée d’une seule religion c’est par définition impossible et est ce souhaitable ? Je ne suis d’ailleur pas certain que le fait d’imposer une religion puisse être à la fois viable et bon.

  • oui par culte de personnalité je parle bien de développement personnel. Sinon de par mon approche du système de gouvernance basé sur l’écologie et le reste, cela me parait logique que c’est la solidarité qui prime…Et on doit être uni autours d’une même cause..Ils existent des tas de métiers et d’occupations pour que chacun puissent vivre de sa différence.

    Pour la paresse, j’ai dis que se serai un droit pas une vertu ou un but à atteindre…

    Je pense à une seule religion par logique, car il n »y a qu’une seule spiritualité, et avoir différentes religions sème guerres et division.

    Ils existent différents paganismes Fenrir…http://www.lething.org/articles.php?lng=fr&pg=75
    C’est un exemple…

    Bonne soirée, moi j’y vais à plus tard bizz

    Akasha.

    • Il n’y a rien de logique dans le phénomène religieux.

      Et désolé, mais, il existe bien des approches forts différentes de la spiritualité.

      Quand au fait qu’il existait diverses formes de paganismes, et que certaines formes modernes s’en réclament, tu ne m’apprends rien.

      Par contre, si tu me trouves un paganisme « humaniste », j’aimerai assez bien savoir ce que tu vas me sortir.http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif

      Bosses bien, et bonne soirée.

      • Justement c’est pour cela que je rejette les religions, tout ce qui sont des dogmes…L’humanité s’en portera bien mieux.

        Je le sais qu’il existent plusieurs approches de spiritualité, Bouddhisme, hindouismes, rien dans se derniers tu en as des centaines. Comme le shivaisme par exemple.

        Mais ici je fais référence à une forme pure et originelle de la spiritualité. Pour contrecarré le new âge qui elle est une forme dénaturé de la spiritualité..

        Pour le paganisme je suis comment dire confuse et un peu gênée…car en vérité je me suis gourée de terme. J’ai voulu parler de paradigme !

        Donc un paradigme nouveau basé sur l’humanisme, va laisser le citoyens libre de ces choix de vie.

        Mais selon moi, les deux points le plus important, sont l’allocation universelle pour tous, et de constituer un forum pour les grandes décisions autours d’un conseil des sages et de délégations constitué de citoyens lambda.

        Akasha.

      • firebird2

        OUi mais tu ne peux pas imposer aux gens leur spiritualité, même si dans l’absolu j’aimerais que cela se passe comme tu dis.
        Tu ne peux pas dire à une chétien ou un musulman, bon on parle plus de votre dieu omnipotent, maintenant c’est un créateur, dont on ne sait rien et point barre

      • Et comment désignes-tu les sages ? http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif

        Quand à la spiritualité, ou aux religions, moi qui n’ai « Ni Dieu, ni Maître », je suis partisan du principe laïque dans une République.

        Chacune et chacun étant libre de croire en ce qu’il veut, tant qu’il n’emmerde pas son monde…

      • Bonjour les gens :)

        Bon je me rend compte que hier, j’ai très mal écrit…La raison ? Un p’tit Chardonnay au couleur de miel lol

        Les sages seront désigné parmi les universités, qui dans se système seront en partenariat internationale.

        Quand au niveau spirituel, il ne sera pas imposer, donc l’athéisme aura évidemment sa place.

        Je reviens avec un poste un peu plus cohérent que celui de hier, bouge pas je re^^

        Akasha.

  • Thierry92 Thierry92

    Ouaip. C’est bien beau tous ces parlottes mais le sujet est

    Pourquoi ne sommes nous PAS en DÉMOCRATIE et pourquoi le PEUPLE doit-il ÉCRIRE sa CONSTITUTION…

    On croirait une réunion entre orné akasha et quidam pour faire glisser le sujet.

    On dirait que c’est un sujet qui gène.

    • Bonsoir Thierryhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

      La Grève du Vote, la dénonciation du système électif comme étant d’essence aristocratique, l’appel à une Grève Générale pour obtenir la Convocation d’une Assemblée Constituante fait son petit bonhomme de chemin dans l’esprit des Zélectrices et Zélecteurs.

      Les oligarques de tout bords, le savent, et s’en inquiètent, mais ne veulent surtout pas que ce débat ne s’étende.

      Il leur faut continuer à entretenir coûte que coûte la confusion que la démocratie c’est le système électif.

      Une discussion m’a interpellé sur France Infos, alors que je roulais, un oligarque évoquait le fait d’incorporer avec internet, la _possibilité_ pour des groupes de citoyens (entendre zélecteurs) des amendements dont les élus débattront…

      Pour les oligarques, cela commence à être : « Debout les crabes, la mer monte »…http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

      • Thierry92 Thierry92

        J’ai vaguement entendu ce discours.
        Cela me rappelle le discours sur le referendum d’initiative populaire , qui de populaire n’en a que le nom.
        Cela commence a sentir le roussi chez eux et ils le savent. Donc on envoie des émissaires sur les blogs de façon a essayer de désamorcer le sujet, surtout sur les blogs qui ont une certaine écoute.

      • Thierry92 Thierry92

        La prochaine manifestation de la DEMO cratie sera les régionales.
        Faire des affichettes sur les panneaux de tous bords.
        Appeler les abstentionnistes a faire des piquets de greves sous forme de pique niques devant les bureau de vote, et expliquer que le vote c’est le don de sa voix a un parti qui ne se réclame que de lui meme, pour lui meme.
        Le vote n’est que la démission personnelle de sa responsabilité et de sa liberté de citoyen

      • Natacha Natacha

        Bien dit Thierry !
        « Le vote n’est que la démission personnelle de sa responsabilité et de sa liberté de citoyen »

      • Cela commence a sentir le roussi …
        Tout à fait Thierry …http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif

    • Non moi le sujet ne me gène pas du tout Thierry. Justement tant qu’à réécrire la constitution autant de changer de système non ? Réécrire la constitution ne changera pas grand chose, elle se fera reprendre tôt ou tard par les politiques, vu que de plus à l’heure actuelle elles n’ont plus ou peu de pouvoir, c’est les finances qui décident, ta nouvelle constitution, ils s’asseyent dessus…http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

      J’aime beaucoup l’approche de Etienne Chouard sur ces grands thèmes du changement de constitution..C’est un des rares que j’écoute encore : http://www.youtube.com/watch?v=sbUoBHX2VBk Ici on est justement dans le sujet, car comme il le dit, tout le monde veut y aller de sa petite contribution, mais ce qu’il manque c’est une cohérence autours d’une même idée, il n’y a plus d’unité !

      Akasha.

      • Excuse moi encore une fois Akasha, mais je trouve une certaine contradiction, (à moins que ce ne soit une contradiction certainehttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif) dans tes propos.

        Réécrire la Constitution, c’est changer de système.

        D’autant plus, si elle est enfin écrite par des Citoyennes et des Citoyens.

        Et dans la foulée, tu dis que cela ne changera pas grand chose. http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif

        Pourquoi, et comment les oligarques reprendraient-ils le pouvoir, si nous les virons de l’ensemble du système institutionnel ?

        Quand à la Finance que tu évoques, tu devrais réécouter les propos de Chouard dans la vidéo. Sa puissance vient de la soumission des politiques professionnels pour financer leur campagne électorale dans le cadre du système électif.

        En supprimant le système électif, nous reprenons le pouvoir sur la Finance.

        Et ce, d’autant plus, si nous nous réapproprions la création monétaire en redonnant cette prérogative à la seule Banque de France, soit, à l’Etat.

        La nationalisation des Banques, (je n’ose parler de collectivisationhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif) sans indemnisation des actionnaires, devrait calmer les Banksters et les remettre à leur place.

        C’est bien beau de dire que tu aimes l’approche d’Etienne Chouard, mais j’ai l’impression que tu n’en as pas encore saisi toute la portée.

        La cohérence autour d’une même idée !

        C’est de réclamer (exiger) la Convocation d’une Assemblée Constituante issue d’un Tirage au Sort sur les listes électorales.

        Elle est là l’unité.
        e

      • Bonjour Fenrir :)
        Je vais tout reformuler, je me suis un peu emmêlé les pinceaux..La faute à un Chardonnay hors catégorie^^

        Actuellement le savoir est privé et est une source de profit comme une autre, ce qui de plus le freine.

        C’est pour ça que le pouvoir doit être redistribué et réorganisé. La gouvernance doit être aux mains de personne responsable, au plus proche des vrais défit.

        Le savoir et l’avenir se trouve au sain des universités, et dans se système nouveau, elles seront partenaire mondialement et plus en concurrence.

        Dans se système, chaque amélioration doit être partagée. Qu’elle concerne, la méthode d’éducation, la méthode de recherche, la méthode de travail, la méthode de gestion..

        On doit pouvoir débattre chaque problème de façon mondiale, jusqu’à que l’on trouve LA solution… Une solution qui devra convenir à tous ceux concernés. Et si elle ne convient pas à tous, elle devra convenir à la majorité et non pas à une minorité….Se sera basé sur un système de partage, ou chaque spécialiste pourra apporté sa pierre à l’édifice.

        Scientifiques, économistes, gestionnaires, professionnels qualifiés, éducateurs… A nous tous, nous sommes capable de faire le point sur nos ressources et de trouver le moyen optimal de les utiliser et les distribuer équitablement. De faire tendre le gaspillage à 0, et de remplir nos vies d’abondance. Et ce sur tous les sujets possibles et imaginables…

        « L’université doit donc être le pilier de notre système. Libre et sans propriété. Elle doit être l’exemple à suivre. »

        L’économie sera basé sur les ressources, les nouvelles énergies, dans un partage équitable..Une allocation universelle pour tous, cumulable avec votre salaire brut..

        L’autonomie de chacun doit être assurée, pour un bon fonctionnement de la société, basé sur une certaine liberté, mais une fermeté aussi pour tout ceux qui voudrait allez à l’encontre des libertés données.

        Pour les cultes et religions, je dois un peu réfléchir, car même si je reste persuadée que les religions doivent être abolie, car elles divisent de trop et vont à l’encontre même du cœur de se système. On ne peu non plus aller vers une imposition, qui serai alors en contradiction avec la notion large de liberté…Je pense qu’il suffirai simplement d’éloigner le pouvoir religieux au maximum, et le réduire totalement. Car à l’heure actuelle, si le pouvoir religieux est sensé être séparé de la politique, elle ne l’est que théoriquement, quand à certains pays, il n’y a pas photo, elle est au cœur même du pouvoir. Et c’est là que le bas blesse, dans se système, ce sera terminer, un culte devra rester à l’avenir personnel, et rester dans le cadre privé.

        Et dans un postulat plus officiel, se sera la spiritualité et le développement personnel, qui jouira d’une plus grande exposition et de subside dans les universités et collectivités..

        Akasha.

      • Je ne suis pas là pour blablater sur un monde de bisounours. Encore et toujours désolé.

        Tu développes sur un truc fumeux d’universitaires du monde entier, et de réglement mondial des problèmes…

        Bref, le sujet de l’article c’est : « Pourquoi ne sommes nous PAS en DÉMOCRATIE et pourquoi le PEUPLE doit-il ÉCRIRE sa CONSTITUTION… »

        Franchement désolé d’être aussi tranchant, mais tes propos sont complétement à coté de la plaque.

        Arrête le Chardonnayhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

      • Ah non pas question^^ Puis il me reste le sauternes au pire…
        Bois un verre ça te détendra un peu http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif Si nous ne somme pas en démocratie, il y a une raison à ça, c’est que le système est obsolète et ne convient plus…Donc il faut en instaurer un nouveau. Et un qui ne puisse être récupéré…

        Aller tend moi ton ballon que je le remplisse d’un bon Riesling^^

        Akasha.

      • firebird2

        Quand on commence à parler de démocratie, on fini vite par toucher d’autres vastes sujets car tout est lié.

        Mais pourrevenir au sujet lui même, je pense que c’est clair, pour on est pas en démocratie car le peuple lui même ne crée et ne vote pas ses lois et pourquoi on doit écrire nôtre constitution, tout simplement (comme le dit Chouard) car ce n’est pas aux hommes de pouvoir d’écrire ce qui doit les contraindre et limiter les abus de pouvoir.
        Quand on écrit texte qui doit limiter notre champ d’action, il va de soi qu’on ne va pas écrire une texte qui soit trop limitant.
        Il n’y a même pas de complor à voir la dedans, c’est logique, mais on passe à coté.

  • verisheep

    Marc Ogeret – Faut Plus d’Gouvernement

    […]
    Même des socialistes
    Membres de comités
    Soutiennent des fumistes
    Qui s’portent députés
    Y’a pas à s’y méprendre
    Qu’ils soient rouges, bleus ou blancs
    Il vaudrait mieux les pendre
    Que d’leur foutre vingt-cinq francs

    Tu leur paies des ripailles
    Toi, peuple souverain
    Et lorsque tu travailles
    À peine as-tu du pain
    Ne sois donc plus si bête
    Au lieu d’aller voter
    Casse-leur la margoulette
    Et tu pourras chanter

    L’gouvernement d’Ferry
    Est un système pourri
    Ceux d’Floquet, de Constans
    Sont aussi dégoûtants
    Carnot ni Boulanger
    Ne pourront rien changer
    Pour être heureux vraiment
    Faut plus d’gouvernement
    […]

    http://www.youtube.com/watch?v=gZU7C-U2kOg

  • verisheep

    René Binamé – Quelques mots sur le cirque électoral

    Si les élections n’étaient pas indispensables à la prospérité du capital, on ne nous les servirait pas partout, toujours, à coup de fric,
    à coup de flics.
    Si le vote n’était pas le meilleur antidote contre nos grèves et nos révoltes, on ne nous l’assénerait pas, à tous les coups,
    à coup d’assemblées syndicales.

    Si le spectacle électoral n’était pas si propice à l’extension du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l’épaule.

    Quand le cirque politicien ne suffit plus à nous faire parler, à nous faire taire, on maintient l’ordre à coup de sabre, on lâche la bride à la flicaille.

    http://biname.propagande.org/mp3-ltp.htm (3ème piste)
    (La 2ème piste « Tic-Tac », est excellente aussi.)