Demain, les Etats pourront-ils être condamnés pour crime climatique et violation des droits des générations futures ?…

Bientôt la COP21 à Paris, initiative des pays industrialisés, sensée lutter contre le « réchauffement climatique ». On va encore mettre en avant, les « bonnes résolutions » des pollueurs, et ça restera encore et toujours, des mots sur des rapports alarmistes, des déclarations de bonne conduite, à l’instar des moult G 8/20/ etc… A moins que……

Des enfants américains attaquent en justice leur gouvernement pour ne pas prendre en compte les droits des générations futures. Des insulaires du Pacifique, menacés par la montée des océans, tentent de traîner les gros pollueurs devant les tribunaux. Aux Pays-Bas, des magistrats viennent même de condamner l’Etat néerlandais pour manquement à son devoir de vigilance en matière d’émissions de CO2. Les actions en justice contre l’indifférence des Etats et des gros pollueurs se multiplient. La notion de crime climatique pourrait être reconnue par la Cour pénale internationale. C’est en tout cas ce que défend la juriste Valérie Cabanes, qui est reçue ce 25 septembre par François Hollande.

C’est une lacune du droit international. Comment garantissons-nous aux générations futures le droit de vivre dignement dans un environnement sain ? Des déclarations – celles de Stockholm, de Rio et de Vienne – appellent à reconnaître notre droit à un environnement sain et notre devoir de le léguer aux générations suivantes. Mais aucune sanction n’est prévue pour ceux qui menacent ce droit, il n’a même pas été élevé au rang de droit fondamental de l’homme. Et pourtant il en va de la pérennité des conditions de la vie sur terre.

Le réchauffement climatique mais aussi toutes les autres limites planétaires que nous avons franchies ou que nous sommes sur le point de franchir – érosion de la biodiversité, déforestation massive, pollution des eaux et des sols, acidification des océans – sont des conséquences directes de nos modes de consommation et de production depuis l’avènement de l’ère industrielle. En 150 ans, en misant sur son développement et son confort via les énergies fossiles et l’exploitation effrénée des ressources terrestres, l’homme a bouleversé l’écosystème terrestre. Et nos choix menacent aujourd’hui la Paix et la sécurité humaine.

Quand des enfants font trembler des industriels

Si l’on veut limiter le réchauffement climatique, il faudra bien remettre en question notre modèle économique car celui-ci s’est construit sur l’usage des combustibles fossiles (pétrole, gaz, charbon). A-t-on vraiment amorcé la transition énergétique qui s’impose ? On peut en douter. En 2012, 775 milliards de dollars ont été attribués à l’exploration, la production et l’utilisation des combustibles fossiles contre 101 milliards pour les énergies renouvelables. Les technologies de demain existent, elles ne sont juste pas promues. Face à cette inaction, des citoyens, du Pacifique à l’Arctique, engagent des procédures judiciaires.

Pour protéger leur avenir, des jeunes américains se sont regroupés en 2011 et ont intenté ce qu’on appelle aux États-Unis une « class action » contre six agences fédérales américaines. Kids vs. Global Warming (« Enfants contre le réchauffement climatique ») représentée par son fondateur Alec Loorz, activiste depuis l’âge de 12 ans, et WildEarth Guardians (« Guardiens de la Terre sauvage ») représentée par son fondateur Xiuhtezcatl Martinez, 14 ans, ont attaqué collectivement le gouvernement américain.

Celui-ci est accusé par les jeunes plaignants d’avoir condamné leur avenir en ne mettant pas en place une stratégie pour éviter le scénario catastrophe d’une augmentation de 2°C d’ici à la fin du siècle. La Cour suprême a rejeté la plainte début mai 2014 considérant qu’elle n’avait pas la compétence pour protéger des ressources naturelles. L’affaire a cependant fait trembler la plus grande association d’industriels américains, l’American Association of Manufacturers, qui représente notamment les intérêts du secteur des énergies fossiles.

Les peuples arctiques face à la fonte des glaces

Les peuples arctiques, dont les moyens d’existence sont menacés par la fonte des glaces, ont eux-aussi décidé de déposer une plainte contre le gouvernement américain auprès de la Commission interaméricaine des Droits de l’Homme.

…/…

L’union des insulaires face aux gros pollueurs

Sous d’autres latitudes, dans le Pacifique, les insulaires crient au secours face à la submersion de leurs lieux de vie. Ils revendiquent leur droit de traîner les gros pollueurs en justice.

…/…

L’État néerlandais condamné à agir pour protéger l’environnement

A l’approche de la COP21, et en analysant les engagements déjà mis sur la table, on réalise que nos gouvernants sont incapables de faire des propositions où l’intérêt global – à savoir la sûreté de la planète – primerait sur l’intérêt national.

…/…

Les secteurs polluants doivent répondre de leurs décisions

Mais pour le mouvement End Ecocide on Earth, il faut aller encore plus loin. …/…

Lire l’article complet de Valérie Cabanes pour Basta vu aussi sur Les-mystères-d’Arkebi

8 commentaires

  • Wolfen

    Ne vous laissez pas embobiner par cette saloperie. Ces condamnations ne visent qu’ à empêcher les pays émergents à se développer avec les dites normes occidentale.
    Si cette mafia pseudo-scientifique avait vu juste, cela fait longtemps qu’ils auraient limité les transports aériens, qu’ils cesseraient l’utilisation du nucléaire et ses déchets, puisque pendant que cette vermine invente des lois afin de toujours mieux asservir les peuples, ils continuent de polluer les océans avec leur plastique, continuent d’exterminer les abeilles avec leurs pesticides (et quand elles résistent monsanto envoie ses brigades afin de confisquer les ruches), ils continuent d’enfouir les déchets radioactifs dans le sol et qui est une véritable bombe à retardement; etc.
    Ils prennent les gens pour les demeurés. Point. La théorie du réchauffement climatique, c’est une invention qui date de tatcher, la traînée de la city, et cela a été utilisé pour faire fermer les mines de charbon et remplacer le tout par le nucléaire. Voilà l’origine de cette merde ; mis en place par une putain qui protégeait des pédophiles.
    Le jour ou Mère Terre va vouloir se nettoyer, je vous garantis qu’elle ne prendra pas de gants. Ce n’est pas elle qui est malade, ce sont les peuples et leur inconsistance écologique, leur irrespect envers les nation qui le sont.
    Il se pourrait bien, d’ailleurs, qu’un continent le découvre au cours de cet hiver. Cette cabanes participe de cette escroquerie et comme de juste elle est ajouté à la liste des criminels écologiste.
    Luttez,dénoncez, cette saloperie, exigez que soit appliquez le crime écologique, lorsqu’ils détruisent volontairement des nations entières, oui, foutez leur au c.. mais refusez tout ce qui est liè à cette saloperie de dictature environnementale visant à racketter les peuples. C’est leur but unique.
    NE FAIBLISSEZ PAS !
    Fraternellement,
    Wolfen.

  • gnafron

    j’aimerais bien que l’on me dise pourquoi toute la planète s’affole

    pour le réchauffement, mais pas pour l’explosion démographique,

    l’épuisement des sols, de la biodiversité, l’empoisonnement de l’air

    (le CO² n’est pas un poison), des mers, etc…

    • clarita

      +1 avec gnafon. D’autant que ceux qui me disent que le réchauffement les inquiète beaucoup n’ont pas remis en cause leur mode de vie : voyages en avion, achat d’eau en bouteille, et produits sur-emballés, chauffage de leur appart aux premiers jours frais de l’automne…

      Le climat n’a jamais été stable, on doit savoir s adapter à un réchauffement ou un refroidissement (au passage, il serait amusant de lire les gros titres si nous allions vers du plus froid : « allons nous mourir de faim » « la fin des palmiers sur la Cote d’Azur » etc…). Par contre, nous pouvons agir très concrètement pour limiter nos déchets, limiter la pollution des sols et des mers etc… Quitte à aider vraiment les pays pauvres à organiser le traitement des déchets, et à investir massivement sur la R et D pour trouver des substituts au plastique.

      Pour ce qui est des atolls d’Océanie, certains s’enfoncent naturellement car ils sont de nature volcanique. D’autres îles s’enfoncent car on prélève en masse le sable marin pour la construction (mais ça, ca ne compte pas semble-t-il).

      • gnafron

        c’est sûr que le petit âge glaciaire (17-18emes siècles) a du être pénible…

      • il y a quelques années une PME française avait inventé le sac plastique en amidon (100% amidon), donc recyclable, écolo, résistant, etc, etc …
        Bref, ce sac amidon aurait du se retrouver dans tous les supermarchés …
        plus jamais entendu parler d’eux … les lobby pétroliers surement …

  • Pelerin

    httpxxs://www.youtube.com/watch?v=gWbKRCnrWdc

    **MODERATION**
    http://lesmoutonsenrages.fr/charte-des-commentaires-du-blog/

  • Le veilleur

    En 2012, 775 milliards de dollars ont été attribués à l’exploration, la production et l’utilisation des combustibles fossiles contre 101 milliards pour les énergies renouvelables. Les technologies de demain existent, elles ne sont juste pas promues.

    Voilà, tout est dit dans cette simple phrase, les gouvernements soumis aux compagnies pétrolières et industrielles ne veulent pas entendre parler de technologie de demain même si la barre de non retour va très bientôt être franchie ils ne veulent pas remettre en question les intérêts que cela génère, et après moi le déluge !

    De plus en plus de plainte devraient s’élever contre les pays industrialisés pour non respect des accords contre le réchauffement. Chaque seconde dans le monde, près de 1,2 million de kilos de CO2 sont émis dans l’atmosphère, autrement dit, avant que les gouvernements décident de tout stopper net, le point de non retour sera atteint.

    L’eau douce des glaciers mélangée à l’eau salé pourrait faire stopper le courant du Gulf Stream, déséquilibré tous les éco systèmes fragiles, recouvrir les terres et nous plonger en Europe dans une nouvelle ère glacière qui empêcherait toutes formes d’agricultures et d’élevages pendant des siècles…

    Triste constatation qui nous montre que l’homme a besoin de tomber dans le gouffre pour comprendre la gravité de sa situation et que le profit le mènera inévitablement vers son déclin.

    Emissions mondiales de CO2 dans l’atmosphère

    http://www.planetoscope.com/co2/261-emissions-mondiales-de-co2-dans-l-atmosphere.html

    Les Grands Reportages: Et si le Gulf Stream s’arrêtait?

    http://www.youtube.com/watch?v=ssfv-LB9rzU

  • monsieurklein

    Par rapport aux « violations des droits des générations futures », je verrai bien les programmes scolaires comme motif.