La méditation à la conquête du monde de l’entreprise ….

Comment se sentir bien dans une société malade? Méditons….

Pour sa 4ème édition, le Forum de l’économie positive, qui s’est tenu cette semaine au Havre, a innové en proposant des ateliers autour de la méditation. Plus répandue dans les pays d’Asie ou en Amérique du Nord, cette pratique spirituelle commence timidement son envol en France, et notamment dans le monde de l’entreprise.

Méditation en entreprise : plus de créativité et moins de stress

« Travailler sur la méditation de pleine conscience permet d’être plus créatifs et d’éviter la surcharge de stress chez les employés », analyse Peter Weng. Venu tout droit de San Francisco, il y travaille comme directeur marketing du Search Inside Yourself Leadership Institute. En français : l’institut de la quête intérieure de leadership. Il explique cet engouement nouveau pour la méditation : « les exercices passent par le contrôle et la maîtrise de la respiration. Cela permet de mieux comprendre nos émotions et ce qui les suscite, et donc de réagir de manière plus maitrisée et moins impulsive dans des situations de stress ».

Des qualités appréciables dans les entreprises, de plus en plus contaminées par les situations de burn-out et de bore-out, respectivement, le syndrome d’épuisement professionnel caractérisé par une fatigue physique et psychique intense et l’épuisement professionnel caractérisé par le désintérêt ou l’ennui au travail.

Il y a beaucoup de souffrance dans le monde de l’entreprise.
Coco Brac de la Perrière

Pour la conseillère en qualité de vie au travail, Coco Brac de la Perrière, la méditation doit faire partie intégrante de l’économie : « il y a beaucoup de souffrance dans le monde de l’entreprise, les salariés sont de plus en plus sollicités et peinent à trouver du sens dans ce qu’ils font. La méditation permet de se réapproprier notre attention ».

Un exercice que l’intervenante propose régulièrement en entreprise consiste à inviter les employés à se bander les yeux. Puis, une chanteuse d’opéra intervient. L’expérience a pour but de réapprendre à écouter, et à ainsi devenir plus attentif à ce que dit notre collègue. « Dans le monde de l’entreprise, on n’écoute plus l’autre, on s’écoute seulement parler », estime la conseillère en qualité de vie…/…

Lire la suite

Un article d’Éléonore Vanel pour ConsoGlobe

Sur le sujet:

Etes-vous adepte du shinrin-yoku ?

8 commentaires

  • Méditer pour être plus productif !
    je ne suis pas sûr que la méditation serve a ça à la base.

    • MOUTON GRAIN MOUTON GRAIN

      Pour le coup, je suis d’accord avec Yoyo, l’entreprise et la méditation, c’est plutôt contradictoire.
      Eventuellement la méditation dynamique, avant d’attaquer une nouvelle journée d’esclave …

      « Un exercice que l’intervenante propose régulièrement en entreprise consiste à inviter les employés à se bander les yeux. Puis, une chanteuse d’opéra intervient. »
      Remplacez la chanteuse d’opéra par la cicciolina, effet garanti http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

      Non mais …
      M.G.

    • Scipion

      Ben à la place de méditation, ils pourraient instaurer de petites séances de Yoga ou de gym pour décompresser. L’idée n’est pas tant de rendre du sens à leur travail que de les garder un maximum de temps en bonne santé.

  • Trollzilla Trollzilla

    « Dans deux expériences, près de trois cents participants ont été divisés en deux groupes. Le premier a été invité à pratiquer quinze minutes de méditation guidée où les sujets devaient se concentrer sur leur souffle. Le second a eu pour consigne de seulement rester au calme et penser à ce qui lui venait à l’esprit. Puis tous ont été soumis à un test de mémorisation classique. On leur a fait lire une même liste de quinze mots ayant un lien sémantique. Ici c’était autour du concept « d’ordures », avec par exemple comme mots « poubelle », « déchets », « eaux usées », etc. sans pour autant que le mot clé « ordures » n’apparaisse. Ensuite, on leur a demandé de restituer autant de mots que possible. Et là, surprise ! Si tous se sont souvenus d’autant de mots, 39% des participants du groupe « méditation » se sont rappelés avoir lu le mot « ordures » dans la liste – qui n’y était pas – contre 20% seulement dans le groupe témoin! « Ces résultats démontrent une conséquence potentielle inattendue de la méditation de pleine conscience pour laquelle les souvenirs deviennent moins fiables », concluent les auteurs. »
    Ib http://www.sciencesetavenir.fr/sante/cerveau-et-psy/20150917.OBS5989/et-si-la-meditation-de-pleine-conscience-favorisait-la-creation-de-faux-souvenirs.html

    Merci à nos « supports de méditations » issus des urnes desquels on s’y glisse à la fin d’un cycle de nous donner un si bon moyen pour évoluer, sinon y a la musicothérapie pour le monde de l’entreprise, parait que ça marche plutôt bien…
    Un essai gratuit ?
    http://www.youtube.com/watch?v=zvPIFuleaeA
    http://www.youtube.com/watch?v=rGSA5AxH4Fs
    http://www.youtube.com/watch?v=oqaiH8iBZ5g

    • Graine de piaf

      Pour m’être plusieurs fois empoignée avec Sciences et Avenir pour des écrits complètement faux et fabriqués sur des sujets que je connais parfaitement, je sais par expérience qu’il ne faut pas prendre au pied de la lettre leurs écrits.

      Il a été prouvé au contraire,et de multiples fois, que la méditation aidait puissamment la mémoire !d’autre part 1/4 d’heure de méditation, réelle, et non simplement d’être assis en pensant à toutes sortes de choses, équivaut en général, et selon les personnes, à une bonne heure de sommeil. On en sort reposé et dispos pour continuer à travailler. Les entreprises ne sont pas des philanthropes et si elles proposent à leurs employés ce temps de récupération, pris sur le temps de travail, c’est bien parce qu’elles ont compris qu’elles sont gagnantes.

  • engel

    Pure récupération occidentale.. et on sait ce qu’elle vaut.

    ..De toute façon, au train où vont les choses, il n’y aura bientôt plus d’entreprise en France.http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_sad.gif

    Une fumisterie de plus!

    • Graine de piaf

      @ Engel as-tu essayé de méditer pendant disons une semaine ou simplement deux ou trois jours sérieusement ? non ? alors ne parle pas de ce que tu ne connais pas.

      Et si oui, c’est soit parce que tu n’étais pas dans l’état physique et d’esprit pour avoir un résultat positif, soit que tu n’as pas essayé assez longtemps.

      Cette remarque ne s’adresse d’ailleurs pas qu’à toi, j’ai remarqué à de nombreuses reprises, des réponses de personnes qui répliquaient négativement ou de façon moqueuse, à des sujets qu’elles ne connaissaient que par ouï-dire ! je trouve incroyable cette façon de rejeter systématiquement beaucoup de sujets simplement par ignorance.

      Quand je ne connais pas quelque chose, avant de répondre négativement, je m’informe et mieux, si c’est possible, j’essaie ensuite, et ensuite seulement je peux me permettre d’émettre une opinion. Et si je n’ai pas de réponse je m’abstiens de tout commentaire.

      Nier systématiquement quelque chose que l’on ne connaît pas par expérience personnelle,ou simplement parce que cela ne nous paraît pas crédible, est une offense vis-à-vis de la personne qui l’a émise et qui elle, sait ce dont elle parle.

      On n’est pas obligé de tout connaître et de croire à tout, certes, mais au lieu d’être négatif pourquoi ne pas laisser une place au doute ?