Vaccins DT-Polio appel urgent du Pr Henry Joyeux….

Merci à tous pour l’alerte. Notez qu’une autre alerte du Pr Joyeux, contre la vaccination des enfants contre les Papillomavirus, est toujours en cours, elle peut être signée ICI .

Le Professeur Joyeux a un message urgent à vous délivrer.

Regardez cette vidéo. Elle vous concerne. Il en va de la santé de nos enfants. C’est un sujet majeur de santé publique qui pourrait se transformer en scandale d’Etat.

Mais dépêchez-vous, elle pourrait être interdite par les autorités !! Transférez-la le plus largement possible avant qu’il ne soit trop tard !

 

JE SIGNE

Lisez aussi les dernières nouvelles de La Ligue Nationale pour la Liberté des Vaccinations

21 commentaires

  • sichri

    Allez-y ! Vous ne serez pas les seuls !
    Lancée depuis moins de 48 heures la pétition a déjà recueilli près de 180 000 signatures ! Et transférez à tous vos carnets d’adresse.

  • ROY

    CANADA:
    La face cachée de l’industrie pharmaceutique : remèdes mortels et crime organisé…
    L’industrie pharmaceutique a infiltré et corrompu tous les systèmes de santé publique dans le monde à tous les niveaux : médecins, instituts de recherche, publications scientifiques prestigieuses de même que les agences gouvernementales comme la FDA. Très peu de gens tirent avantage des médicaments qu’ils consomment. En fait, les médicaments seraient la troisième cause de décès dans les pays riches. En entrevue avec Franco Nuovo, le Dr Fernand Turcotte, professeur au Département de médecine sociale et préventive de l’Université Laval, nous livre les conclusions troublantes du chercheur danois Peter C. Gøtzsche. 
     
    Pour sortir de cette situation intenable, il faudrait rien de moins qu’une révolution : abolition des brevets en pharmacie; interdiction de tout marketing et de toute recherche clinique à l’industrie; disqualification systématique de tout expert ayant un conflit d’intérêts, qu’il soit financier ou simplement intellectuel. Notre système de santé serait donc menacé non pas par le vieillissement de la population, mais bien par l’explosion de la pharmaceutique. 
     
    – Remèdes mortels et crime organisé : comment l’industrie pharmaceutique a corrompu les services de santé, de Peter C. Gøtzsche M.D., traduit par Fernand Turcotte M.D., publié aux Presses de l’Université Laval, 2015. 

  • « Depuis 2008 les laboratoires ont cessé, sans raisons apparentes, de commercialiser le vaccin DTP »

    Oh si, la raison évidente c’est pour faire plus de pognon.

    L’arnaque du retrait du vaccin DTPOLIO:

    http://fawkes-news.blogspot.fr/2013/06/larnaque-du-retrait-du-vaccin-dtpolio.html

    D’ailleurs, cette évidence s’est vérifiée cette année.

    Arnaque: Big Pharma organise une pénurie de certains vaccins pour augmenter ses profits:

    http://fawkes-news.blogspot.fr/2015/04/arnaque-big-pharma-organise-une-penurie.html

    Ils se moquent royalement des gens…

    C’est une très bonne nouvelle qu’un professeur de médecine se joigne à nous pour dénoncer cette imposture de Big Pharma :)

  • Pierre L

    Il faut se réjouir qu’il existe au moins un médecin sérieux, mais le professeur Henri Joyeux ne sait hélas pas grand chose, ou a peur de se faire excommunier. Il lui manque le panache du Dr Alain Scohy, entre autres.

    Il n’existe aucun vaccin « normal, efficace et sûr », puisque le principe vaccinal est archifaux. Cela a été démontré par le professeur Antoine Béchamp, puis confirmé ensuite par de nombreux savants, dont le docteur Tissot.

    Le vaccin antitétanique est un exemple particulièrement scrogneugneu du peu d’estime qu’ont les savants de Marseille de l’Ordre des médecins de l’intelligence des gens ordinaires.
    Selon leur science, le microbe à l’origine du tétanos est anaérobie, l’air le tue. Or, le vaccin est inoculé dans la circulation sanguine, un milieu riche en oxygène. Comment les soi-disant anticorps du vaccin font-ils pour rencontrer le soi-disant microbe et le mettre hors de nuire ?

    Il ne faut jamais vacciner les enfants. Si le vaccin est exigé à l’école, demander un certificat de vaccination au médecin de famille sans vacciner l’enfant. S’il refuse, il faut demander à un autre médecin.

    L’Ordre des médecins est entre les mains d’une engeance maléfique. Rappelez-vous le cas du cancer :
    http://lesmoutonsenrages.fr/2014/11/19/medicaments-meurtriers-et-crime-organise-interview-du-professeur-peter-gotzsche-sur-la-pharmafia/comment-page-1/#comment-327006

    • voltigeur voltigeur

      Voir tout ce que contiennent les vaccins
      http://tinyurl.com/p2up9f4
      Ne pas manquer de lire le dernier paragraphe sur les romains…

    • Darkos

      Le principe vaccinale est archifaux? Wa des milliers de chercheurs seraient donc en train de faire des recherches sur un truc bidon et aucun même au début n’aurait remarqué ça?

      En plus dans le cas du tétanos c’est les spores qui produisent des toxines et elles rentrent par les plaies. Du coup votre explication des anticorps qui rencontrent le microbe ne tient pas. Enfin je sais pas mais le tétanos le fonctionnement est quand même bien connu, vous pouvez plein de liens sur internet qui expliquent son fonctionnement.

      Moi je suis pour vous laisser le choix de vacciner vos enfants, de un ça évitera les gens qui souhaitent tricher avec leur médecin et faire des faux certificats, ensuite si votre enfant souffre d’une maladie pour laquelle il y a un vaccin, alors il sera normal que vous payez les frais d’hospitalisation ou les médicaments.

      Après, si les virus mutent car ils se propagent sur plein d’hôtes et qu’ils contaminent du coup des gens qui s’étaient vaccinés, je suis également pour que ces nouvelles personnes touchées puissent attaquer en justice les gens non vaccinés http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif

      • Natacha Natacha

        Mais pourquoi attaquer les non vaccinés si les vaccins sont si efficaces ?
        https://
        http://www.youtube.com/watch?v=sx5GkXhfh20
        Son livre est très documenté. Un bon début d’informations!

      • Natacha Natacha

        Il y en a beaucoup d’autres …

      • sceptique

        « Après, si les virus mutent car ils se propagent sur plein d’hôtes et qu’ils contaminent du coup des gens qui s’étaient vaccinés, je suis également pour que ces nouvelles personnes touchées puissent attaquer en justice les gens non vaccinés »

        c’est un peu illogique: les mutations observées sont généralement le fait des mutations liées aux vaccinations, pas l’inverse.

        « Le principe vaccinale est archifaux? Wa des milliers de chercheurs seraient donc en train de faire des recherches sur un truc bidon et aucun même au début n’aurait remarqué ça?  »

        On les paye pour cela; le mensonge scientifique repose sur l’égalité : production d’anticorps= immunité; ces chercheurs se basent sur la production d’anticorps, supposant qu’elle produit l’immunité, ce que la recherche clinique a invalidé à de nombreuses reprises.
        Tu m’expliqueras aussi pourquoi les vaccins sont exemptés de tests pharmacocinétiques, muta-génétiques, cancérogénétiques, tératogénétiques.
        En fait, plus que le principe de vaccination, ce sont les produits proposés qui sont mis en cause; leur retrait du marché provoquerait un manque à gagner certain pour les labos, voire provoquerait un effondrement de leur cotation en bourse. Dans notre monde néolibéral, l’échange et le profit sont la finalité de tout acte, et non plus la satisfaction des besoins de l’homme (économie traditionnel et libéraux des 18 ème et 19ème siècles).

        http://www.initiativecitoyenne.be/article-infanrix-hexa-le-document-confidentiel-accablant-113251207.html
        http://www.initiativecitoyenne.be/pages/Constituants-des-vaccins-dr-j-pilette-5989850.html
        http://www.initiativecitoyenne.be/article-la-securite-des-vaccins-n-a-jamais-ete-une-priorite-97113833.html

      • Darkos

        Les mutations surviennent si le virus initial se propage, or si il y a immunité le virus n’atteint pas le stade de contagion.

        Sur la question de la toxicité des vaccins je suis plutot d’accord mais ça a été toujours le cas au niveau de la médecine, il y a toujours un risque/bénéfice pris en compte. L’aluminium ou les conservateurs ne sont pas là pour le plaisir des labos (imaginer si ça marchait sans ils en vendraient encore plus c’est logique). Est ce qu’il vaut mieux avoir une augmentation de certaines maladies extremement rare que la mort de centaines de milliers de personnes?

        Ca me fait penser, j’ai vu une offre de thèse sur l’imagerie de l’efficacité vaccinale (en gros imager le processus de vaccination au niveau des lymphes), du coup si tout se passe bien dans 2 ans on devrait avoir de bonnes publications scientifiques qui prouveront où invalideront les hypothèses de chacun =)

      • Balou

        Excellente initiative du Pr Henri Joyeux sauf qu’il faut ajouter que le DTP est aussi une escroquerie intellectuelle. Pour s’en convaincre, il vous suffit de lire l’exceptionnel livre de Françoise Joët, Tétanos, le mirage de la vaccination. Pour résumer, le vaccin contre le tétanos ne peut pas exister scientifiquement puisque le Clostridium tetani étant anaérobie strict, il ne peut se retrouver dans le sang qui lui est plein d’O² ! Pire encore, puisque la maladie elle-même n’immunise pas, comment un quelconque vaccin le pourrait ? Bref, il reste encore beaucoup de chemin à faire pour que les gens commencent à comprendre l’énorme supercherie…

        http://reseauinternational.net/message-du-professeur-henri-joyeux-contre-les-super-vaccins/

        Signer la pétition : http://petition.ipsn.eu/penurie-vaccin-dt-polio/index.php?utm_source=VIDEO&utm_medium=Newsletter-gratuite&utm_campaign=201505-13-DTP_VdT

      • Michele

        Darkos, le vaccin contre le tétanos est un leurre, j’ai un amis qui a fait un tétanos alors qu’il avait été vacciné 2 ans auparavant
        et son médecin de lui dire « ça ne marche pas les vaccins contre le tétanos, c’est juste un effet placébo »
        La toxine ne passe pas par les vaisseaux sanguins, mais par les nerfs et du coup, comme dans les nerfs il n’y a pas d’anticorps et bien la toxine peut se balader tranquillement dans le corps sans être attaquée
        et puis comme cette toxine ne survit qu’en anaérobie, et que le sang est plein d’oxygène, tu crois franchement que cette toxine survivrait dans le sang????
        « Ils » le savent très bien, mais comme il y a un vaccin, faut bien l’utiliser, ça fait du fric en plus dans les fouilles

  • sceptique

    je viens de recevoir ceci:
    henri.joyeux@sante-nature-innovation.fr

    Phénomène étrange
    Chers amis,

    Avez-vous remarqué une chose très curieuse ?

    Plus de 700 000 personnes ont visionné mon appel sur le scandale du vaccin DT-Polio en moins de 48 heures. Les réseaux sociaux sont incandescents. Près de 150 000 personnes ont recommandé ma vidéo sur Facebook et Twitter. Bien entendu, je n’arrive absolument pas à répondre à tous les messages qui m’arrivent tant cette pétition suscite d’enthousiasme, avec déjà 200 000 signatures.

    Mais du côté de la presse, supposée assurée notre « information santé » objective, RIEN !!

    Ils ne nous critiquent pas, ils ne nous soutiennent pas. C’est bien simple, ils ont pour l’instant adopté la stratégie du silence.

    Ni les télévisions, ni les médias, ni même la plupart des blogs ne font la moindre allusion à cet appel, qui touche pourtant à un sujet brûlant pour la santé de tous.

    Cela montre le poids de la chappe de plomb et de la désinformation qui règne en France. Les sujets médicaux qui dérangent vraiment sont tout simplement ignorés. Il faut des années pour faire enfin publiquement éclater un scandale, comme l’a montré l’affaire du Médiator.

    Mais ils ne peuvent rien contre notre mobilisation, contre les courriers électroniques, contre les messages que des centaines de milliers de personnes comme vous et moi pouvons faire circuler à notre entourage direct !

    C’est pourquoi je compte sur vous absolument. Personne d’autre que vous ne fera circuler cette vidéo auprès de vos proches.

    Votre responsabilité est énorme. Vous êtes un maillon essentiel de la chaîne. Nous ne pouvons compter que sur vous. Agissez maintenant en envoyant le lien de la vidéo partout autour de vous, par tous moyens.

    C’est la mobilisation populaire qui fera sauter les verrous, comme une porte de forteresse enfoncée par une foule immense. Mais pour l’instant, il faut faire monter la pression car nous ne sommes pas encore assez nombreux.

    Ne rien faire maintenant, c’est rendre un grand service aux autorités et à l’industrie pharmaceutique. Leur souhait le plus cher est que notre mouvement s’arrête de lui-même. Ne leur faites pas ce plaisir. Alimentez la pétition en faisant circuler la vidéo par tous les moyens à vos amis, y compris à des journalistes si vous en avez dans votre entourage.

    De mon côté, je continue à mobiliser tous mes réseaux. Et je vous promets que, si vous participez, nous allons réussir.

    Voici le lien vers la pétition : Vaccin DT-POLIO : l’appel urgent.

    Joyeux DTP vaccin

    Bien à vous,

    Professeur Henri Joyeux

  • Mehdi

    Le vaccin DTP sans alu n’est plus disponible en France depuis 1987.

    Preuve : http://www.petition-medecins-dtpolio.fr/tentatives.php

    En lisant la pétition on pourrait croire que seul le vaccin hexavalent contient de l’alu et du formaldéhyde mais le DTP, le tetravalent et le pentavalent en contenaient aussi.

  • J’ai signé, et je vous invite à en faire autant, parents, grands parents, oncles, tantes, voisins etc… Ce scandale a assez duré, coûte extrêmement cher à la sécu, pour en plus nous rendre malades…. Cherchez l’erreur…. Ou plutôt, à qui profite le crime, comme d’habitude…
    « Les gens sont nourris par l’industrie agroalimentaire qui ne s’intéresse pas à la santé, et sont soignés par l’industrie pharmaceutique qui ne s’intéresse pas à leur alimentation ».
    Wendell Berry

  • sceptique

    http://www.initiativecitoyenne.be/article-tous-les-vaccins-sont-experimentaux-voici-pourquoi-118489412.html

    Plusieurs personnes nous ont déjà demandé en matière de vaccination « Qui faut-il croire? ». Pour nous, très clairement, cette question est hélas mal posée car celui qui croit s’en remet en fait à des arguments d’autorité, alors que celui qui préfère SAVOIR, fait le choix d’informations objectives, dont la valeur et la pertinence sont universelles, indépendamment de celui qui les expose ou de la langue utilisée.

    La question centrale en matière de vaccination et qui concerne en fait tous les vaccins, quels qu’ils soient, est donc la suivante: CROIRE ou SAVOIR?

    Croire que les vaccins sont bien évalués ou SAVOIR et surtout COMPRENDRE en quoi et pourquoi tous les vaccins sont des produits expérimentaux et les vaccinés, des cobayes qui s’ignorent.

    Comme vous allez vous en rendre compte, les exigences règlementaires imposées aux vaccins sont nettement plus laxistes que ne le sont celles imposées aux autres médicaments en général, et même aux cosmétiques….

    Voici les quatre grandes raisons qui font de tous les vaccins, depuis toujours, c’est à dire depuis plus de 200 ans, des produits expérimentaux et de la vaccination en général, la plus grande expérimentation sans consentement jamais réalisée dans toute l’histoire de l’humanité:

    1°) On ne compare JAMAIS les vaccins à des placebos réels (= substances neutres, inertes) pour évaluer valablement leurs effets secondaires réels; on donne alors des autres vaccins ou d’autres substances intrinsèquement toxiques comme l’aluminium dans le faux groupe placebo, de façon à « diluer » les effets secondaires du nouveau vaccin testé puisque, par contraste, les effets secondaires du faux groupe placebo se trouvent ainsi gonflés avec une telle astuce bien commode, ce qui permet ainsi aux fabricants de conclure que « le nouveau vaccin a un profil de sécurité acceptable par rapport au (faux) groupe placebo! » Un des pseudo-arguments scandaleux des officiels pour justifier la non réalisation de telles études réellement scientifiques et donc réellement comparatives, est de décréter que cela ne serait pas éthique !!!! Mais dire cela, c’est donc décréter a priori, de façon dogmatique et non scientifique que les vaccins font donc forcément GLOBALEMENT plus de bien que de tort!

    La VRAIE Science ne refuse jamais de savoir par peur de ce qu’elle risque de trouver et qui pourrait malmener les intérêts financiers en jeu. On est donc dans un système hypocrite qui estime plus éthique de préserver les intérêts de Big Pharma, quitte à imposer à tous des vaccins expérimentaux qui font de nous tous des cobayes qui s’ignorent!! (NB: en fait, pour être complet et précis, ils recourent à des placebos pour le volet « efficacité » donc évaluation des taux d’anticorps produits par un nouveau vaccin; du coup, le mot « placebo » apparaît dans les comptes-rendus d’études que lisent les médecins pressés dans leurs revues sponsorisées mais peu si pas aucun ne se rend compte du drame sanitaire que représente le fait de se priver de vrais groupes neutres en matière d’évaluation de la tolérance!!)

    2°) Aucune étude des effets secondaires à long terme alors que les maladies auto-immunes post-vaccinales peuvent prendre des mois voire des années à se déclarer! Gardasil? Des effets secondaires évalués sur seulement 14 jours après chacune des doses? Engerix B (= vaccin hépatite B)? 5 jours seulement!! Twinrix (vaccin anti-hépatite B et A imposé aux professionnels de santé)? 4 jours seulement selon des documents confidentiels de la firme elle-même que nous avons pu consulter!!! Et là aussi, ce sont des vaccins contenant notamment de l’aluminium. Par comparaison, il faut savoir que les effets des contraceptifs oraux ont eux été évalués sur des décennies! [Lire aussi la lettre qu’avait écrit le Dr J. B Classen au British Medical Journal en 1999 pour s’indigner de cette absence d’études à long terme.]

    3°) Autre passe-droit, les vaccins sont dispensés de la moindre analyse pharmacocinétique, contrairement aux autres médicaments. On peut en effet lire en page 4 de ce document règlementaire de l’Agence européenne des Médicaments (EMEA) et de son Comité des Médicaments à usage humain (CHMP): « Etudes pharmacocinétiques. Elles ne sont généralement pas exigées pour les vaccins parce que les propriétés cinétiques des antigènes ne fournissent pas d’informations utiles pour déterminer les recommandations du nombre de doses. Cependant de telles études pourraient être d’application en cas de recours à des nouveaux systèmes d’administration ou d’emploi de nouveaux adjuvants ou d’excipients. »

    Cette analyse n’est donc pas effectuée car on part du principe qu’elle devrait avant tout servir la logique idéologique étroite qui sous-tend la vaccination (à savoir qu’un bon vaccin prétendument efficace doit avant tout générer des anticorps et qu’il faut à tout prix faire produire ces anticorps et donc focaliser toute l’attention sur le nombre de doses et les seuls antigènes dans cette optique-là.) Mais cette analyse, qui est pourtant capitale puisqu’elle consiste très précisément à étudier le devenir et la répartition des différents composants du médicament une fois administré (donc comment les composants se diffusent, où ils vont se loger, s’ils persistent ou non et si oui où et combien de temps, comment ils sont métabolisés, comment ils sont éliminés et par quelle voie etc.) n’a jamais été menée de façon rigoureuse pour chaque composant de chaque vaccin pris individuellement ni non plus vaccin par vaccin pour chaque ensemble de composants (dont on sait bien qu’ils peuvent aussi interférer entre eux et créer des synergies négatives). Ce genre d’études serait pourtant d’autant plus importante pour les vaccins que, contrairement aux autres médicaments, en cas d’effets secondaires, on ne sait pas arrêter la prise, une fois que c’est injecté, c’est irréversible! Si cela avait été réalisé, des milliers de cas inutiles de maladies, notamment dégénératives, auraient pu être évités et l’aluminium, qui migre notamment au cerveau, cessé d’être utilisé dans les vaccins alors qu’il l’est depuis… 1926.

    Chose intéressante à ce sujet, les aveux accablants du Dr Nathalie Garçon, responsable du Centre Mondial des Adjuvants chez GSK, au sujet de l’aluminium vaccinal. Cette doctoresse déclarait en effet en 2002 aux USA à l’occasion d’un symposium sur la sécurité des adjuvants que: « En réalité, le seul adjuvant [aluminique] autorisé pour la consommation humaine, est le plus empirique. Personne ne sait comment il fonctionne, personne ne connaît sa biodistribution. […] En fait, je crois que si l’alun arrivait maintenant, il ne serait pas accepté. » [cfr page 220 de ce workshop aux USA]

    Si « personne ne sait » ce qu’il advient d’une telle substance faisant partie d’une majorité de vaccins une fois qu’ils sont injectés, on est donc bien clairement dans quelque chose d’expérimental et les mots ne sont donc ni trop forts, ni exagérés, ni usurpés. Il faut pouvoir appeler un chat, un chat!

    4°) Enfin, Xième passe-droit dramatique, les vaccins sont aussi dispensés, là encore contrairement aux autres médicaments (et même aux cosmétiques qui eux ne sont jamais obligatoires!) de tests destinés à évaluer leurs potentiels cancérogène, mutagène et tératogène, c’est à dire leur capacité d’induire un cancer, une mutation de notre ADN (dont certaines débouchent aussi sur des cancers) et des maladies chez la descendance (alors qu’on préconise désormais la vaccination aux femmes enceintes… y compris contre la grippe & bientôt aussi contre la coqueluche). Les notices francophones ne mentionnent plus que les vaccins sont dispensés de ces tests, sans doute pour ne plus trop rebuter les patients, mais les notices américaines des vaccins identiques, de même composition, continuent elles de le mentionner (cf. point 13.1). Ce passe-droit est d’autant plus scandaleux que les vaccins contiennent pourtant plusieurs composants notoirement cancérogènes (pensons au formaldéhyde, reconnu comme cancérigène certain par le CICR qui dépend pourtant de l’OMS!!)!

    Le Dr Deborah Novicki de Novartis a confirmé que ces tests pour évaluer la cancérogénicité n’avaient pas été effectués sur l’adjuvant à base de squalène des vaccins H1N1 (le MF59) ni sur aucun des vaccins du groupe et qu’il n’était pas prévu que cela se fasse. « Nous n’avons pas testé le potentiel cancérogène du squalène MF59 de notre vaccin H1N1 ni d’aucun autre de nos vaccins et nous n’avons pas l’intention de le faire. » a-t-elle déclaré lors d’une réunion à l’Agence Américaine du Médicament (FDA). [cfr p. 391]
    […] lire la suite sur le site.

  • Michele

    Moi je ne signerai pas ce torchon, pourquoi??
    et bien parce que pour moi un vaccin ou un autre, c’est du poison pareil, ce qu’il faudrait c’est faire signer une pétition pour supprimer totalement l’obligation vaccinale, et pas cette connerie, qui en plus est un mensonge, car il y avait déjà de l’alu dans le vaccin trivalent!!!