Conférence pour le climat à Paris/COP21…

J’ai lu attentivement le pdf, et je vous incite à en faire autant. Que de bonnes résolutions, que des ministres motivés pour rehausser le prestige de la France, tels Fabius, Royal etc… Prestige bien mal en point, on ne peut le nier. Mais, comment va faire l’Allemagne, qui rase des villages entiers pour ouvrir des mines de charbon????? Ca donne encore une fois l’impression d’une hypocrisie, et  transition énergétique ne semblent être, que des mots rassurants, avant que les objectifs soient atteint en 2030…. Pour vous en convaincre suivez les liens en fin d’article.

url

La France présidera la Conférence des Parties de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques de 2015 (COP21/CMP11). C’est une échéance cruciale, puisqu’elle doit aboutir à un nouvel accord international sur le climat, applicable à tous les pays, dans l’objectif de maintenir le réchauffement mondial en deçà de 2°C. Le président de la République a annoncé la candidature française dès septembre 2012. Pour ce faire, la France agira au plan international pour faciliter la recherche d’un consensus, ainsi qu’au sein de l’Union européenne qui occupe une place clé dans les négociations sur le climat.

Quels enjeux pour cette conférence de 2015 ?
Cette conférence de décembre 2015 sera l’une des plus grandes conférences internationales sur le climat jamais organisée. L’enjeu est majeur : prévenir un dérèglement climatique qui menacerait nos sociétés et nos économies. La conférence Paris Climat 2015 devra adopter un accord international qui posera le cadre d’une transition vers des économies bas-carbone. À ce titre, la responsabilité de la France est double :
1. Accueillir pendant deux semaines, dans les meilleures conditions, des milliers de délégués et d’observateurs sous les auspices des Nations unies ;
2. Assurer un rôle de facilitateur auprès de tout les Parties pour rapprocher les points de vue et permettre une adoption de l’accord à l’unanimité…/…
La politique climat de la France sur la scène internationale.
Afin de répondre aux alertes données par les scientifiques du Groupe d’experts intergouvernemental
sur l’évolution du climat (GIEC) sur la responsabilité humaine dans le changement climatique et à la nécessité de l’urgence à agir, la France accorde un soutien prioritaire aux politiques nationales sur le climat et aux deux instruments juridiques adoptés par la communauté internationale (la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques et le protocole de Kyoto).
Faire de la France une nation de l’excellence environnementale : en septembre 2012, lors de la première Conférence environnementale, le président de la République a donné le cap. En un an, le gouvernement a engagé la France dans une transition écologique ambitieuse et partagée. Le projet de loi de programmation sur la transition énergétique a été présenté par la ministre Ségolène Royal en juin 2014. Cette transition va bien au-delà des frontières puisque qu’il s’agit de relever le défi climatique
mondial. De par sa forte réduction de ses émissions de gaz à effet de serre (-13 % par rapport à 1990), la France a contribué ainsi à l’engagement pris par l’Union européenne et ses États membres au titre du protocole de Kyoto (- 8 % en 2008 / 2012 par rapport à 1990) et fera de même pour la seconde période d’engagement de l’Union au protocole (- 20 % en 2020 par rapport à 1990). Le prochain paquet énergie 2030 sera quant à lui adopté par le Conseil de l’Union en octobre 2014 et servira de base pour la contribution de l’Union et de ses États membres à verser à l’accord de Paris.
La France mène en parallèle de nombreuses actions politiques et économiques d’atténuation et d’adaptation au changement climatique, que ce soit à l’échelle internationale, européenne, nationale ou locale. La lutte contre le changement climatique est une priorité transversale de sa politique de développement.

Lire le PDF

Et pendant ce temps là,  il y a le feu au lac, ce n’est malheureusement pas une métaphore. En Inde un lac est si pollué, qu’il a pris feu. C’est Nature-Alerte qui nous l’apprend.

Si partout dans le monde, en matiére de pollution, on peut pas dire qu' »il y ait le feu lac » en Inde en revanche la célèbre citation a véritablement un sens.
Vendredi soir dernier, à Bangalore, la mousse toxique qui recouvre le lac de Bellandur Varthur depuis des années, a littéralement pris feu, comme on le voit dans cette vidéo choquante.
C’est ainsi qu’en début de semaine les résidents de Bangalore ont été averti qu’un de leur lac avait pris feu, et qu’on avait déclenché l’alerte: il y a le  « Feu au lac ». 
Faut dire que depuis plusieurs semaines, le lac de Bellandur est litteralemnt recouvert de plusieurs métres d’une mousse toxique, et sous cette épaisse mousse blanche, quant à elle, l’eau a viré au noir, une véritable soupe de produits chimiques et d’eaux usées.

Lire l’article et voir la vidéo sur Nature-Alerte

Et aussi:

France: Airparif met en garde contre la « pollution chronique » en région parisienne

France, Orne: Alerte à la salmonelle dans des fromages commercialisés par Auchan

Tous nos cours d’eau, ruisseaux fleuves rivières, pourraient être contaminés par des niveaux élevés de bisphénol A (BPA) libérés dans l’atmosphère par les cheminées des industries installées à proximité.

USA: Une fuite de pétrole s’étend sur plus de 6 kilomètres au large de Santa Barbara et provoque une marée noire sur les côtes

Mauritanie: une mystérieuse marée noire disperse des galettes de fioul sur 200 km de côtes

USA: Des centaines de tortues d’eau douce Malaclemys terrapin ont déjà été retrouvées mortes, dispersées sur plusieurs plages de la Flandre Bay dans l’éat de New York, le nombre de cadavres découverts va grandissant chaque jour, on craint le pire. (et la mort de plus de 1300 oiseaux au Chili)

L’invraisemblable fiasco d’Areva à Tchernobyl par Martin Leers (pour lejournaldelenergie.com)

11 commentaires

  • criminalita

    La convention cadre…
    j’aime bien ces termes de technocrate.

    Pourquoi pas une convention TUBE
    … VOYEZ L’IDÉE. ..
    je veux pas dire entuber mais dans un cadre sur une terre ronde…oups je déconne. ..désolé

  • Zugzwang

    J’ai lu un numéro spécial du « Canard Enchaîné » cet hiver, « les profiteurs du bizness écolo » :

    http://museedelapresse.com/dossiers-du-canard-enchaine-les-no-115/

    Il est amusant de voir à quel point aucun grenelle de l’environnement n’a jamais pu accoucher de la moindre souris et à quel point les promesses écolo de nos candidats n’ont jamais été tenues… Je suis certain que cette nouvelle conférence n’apportera rien de plus qu’un bon coup de pub, comme d’habitude.

  • Pierre L

    Ce document est de l’enfumage, et qui plus est, pondu par des crétins. Il ne parle pas des vrais problèmes : la pollution généralisée qui détruit la vie, et monte en mayonnaise un faux problème.

    Il contient bien des absurdités. Par exemple :

    « dans l’objectif de maintenir le réchauffement mondial en deçà de 2°C. »
    Faut-il rappeler que le réchauffement, si réchauffement il y a, est dû à la lente sortie du petit âge glaciaire qui a suivi l’optimum moyenâgeux ? Et qu’il a été démontré (climategate) que le GIEC trompe les gens avec des mesures de températures et des modélisation informatiques du climat pipées ?

    « L’enjeu est majeur : prévenir un dérèglement climatique qui menacerait nos sociétés et nos économies. »
    Ce « dérèglement climatique » a été défini plus haut comme étant une montée de la température terrestre. S’il faisait plus chaud, ce serait très bien pour toute la vie sur Terre, elle ne s’en porterait que mieux.

    « La France placera cette conférence sous le signe de l’exemplarité environnementale, et mettra en œuvre un programme d’action permettant de réduire au maximum l’impact de la réunion sur le plan des consommations de ressources naturelles (eau, déchets, énergies) et des émissions de gaz à effet de serre. »
    S’il s’agit de « réduire au maximum l’impact de la réunion », pourquoi faire cette réunion ? Étant même incapable d’exprimer correctement leurs buts, ils démontrent par là que leur but est de faire semblant.

    Entre parenthèses, « l’année de l’ambition » arrive après « l’année de la mise en œuvre et de la planification ». N’est-ce pas la preuve du crétinisme des auteurs ? Qu’est-ce qu’ils pourront planifier avant d’en avoir défini l’ambition, c’est-à-dire le but ?

    Pour conclure : Le réchauffement anthropique sert à ne pas s’occuper des vrais problèmes en perdant du temps sur des problèmes fictifs.

    • voltigeur voltigeur

      Et au début du PDF:
      À ce titre, la responsabilité de la France est double :
      1.Accueillir pendant deux semaines, dans les meilleures conditions, (à nos frais?)
      des milliers de délégués et d’observateurs sous les auspices des Nations unies.
      2.Assurer un rôle de facilitateur auprès de tout les Parties pour rapprocher les points de vue
      et permettre une adoption de l’accord à l’unanimité….etc…

    • engel

      Comme il y aurait les adeptes vénales du « réchauffement anthropique »; pourquoi n’y aurait-il pas les vendus(scientistes) à la soldes des énormes multinationales?

      Alors, ces lobbyistes auraient pour seules buts le discrédit de la thèse du « réchauffement climatique humain » et la division de l’opinion public.

      Les enjeux sont plus qu’énormes!!!
      .. Et bien sûr de lui celui qui détient la vérité en ce domaine.

    • « maintenir le réchauffement mondial en deçà de 2°C »…. Alors qu’il y a eu une variation de 0.5° sur ces 18 dernières années…

  • dereco

    Merci de ces infos, j’ignorais le fiasco Areva à Tchernobyl !!
    Les profiteurs du bizness écolo sont très visibles partout avec de mauvaises solutions de faible durée, des pures arnaques, des pompes à chaleur chères et à durées courtes, à normes qui changent comme des girouettes pour des mauvaises solutions !!

    Personne ne dit, même pas les écologistes, qu’on peut sauver la planète en faisant tous comme à http://www.dlsc.ca
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Communaut%C3%A9_solaire_de_Drake_Landing

    se chauffer sans CO2 et conserver l’énergie du soleil gaspillée en trop en été pour s’en servir en hiver sans soleil !!
    Une géothermie à recharge solaire gratuite et perpétuelle sans aucune pollution et sans pompe à chaleur nucléaire.

    et personne n’écoute du tout !!!

    La géothermie de la terre profonde, présentée comme renouvelable qui se multiplie en région parisienne, est très peu renouvelable en réalité.
    Elle se multiplie en région parisienne faussement appelée renouvelable , capable de remplacer des centrales nucléaires pour se chauffer, alors que la puissance max par habitant en région parisienne 0,1W/m2 soit (100kW/km2)x(Surface 12000km2) divisé par le nombre d’habitants 12millions est de 100W par habitant réellement renouvelable , tout juste de quoi allumer une lampe en permanence et ne pas se chauffer avec plus qu’une lampe !!
    Voir :

    http://www.fr.wikipedia.org/wiki/G%C3%A9othermie

    « Elle est en général diffuse et rarement concentrée, avec un flux moyen de 0,1 MW/km2 (0,1 W/m2)

    Son exploitation durable implique un débit d’extraction d’énergie limité au flux de chaleur alimentant la ressource, à défaut de l’épuiser pour une certaine période … le rythme d’exploitation de la géothermie peut être supérieur au rythme de renouvellement naturel de la chaleur, ce qui peut entraîner un épuisement de la ressource à terme …. à comparer à la densité de puissance solaire moyenne reçue par la Terre, de l’ordre de 3400 fois plus important (340 W/m2) environ) »

    fr. wikipedia .org/wiki/%C3%8Ele-de-France

    ce renouvelable réel est quasi ridicule !! si développé pour tous les habitants en des endroits qui vont refroidir tout le sous sol parisien, le croyant inépuisable !! !!

    On écrit des mensonges :
    http:// http://www.gdfsuez.com/en/businesses/electricity/geothermal/what-is-geothermal/
    « la géothermie ne s’épuise pas à mesure que l’on s’en sert : l’eau extraite retourne au Dogger. » »
    Ils feraient bien de lire wikipedia !!
    http://www.consoglobe.com/geothermie-avantages-inconvenients-cg/2
    « La région Ile-de-France compte 34 centrales géothermiques, dont 16 dans le Val-de-Marne.
    Cette source d’énergie assure le chauffage d’environ 300 000 habitants, dont la moitié se trouve en Ile-de-France, grâce aux nombreuses zones géologiques favorables. »

    La seule vraie solution renouvelable est de recharger les puits avec de la chaleur solaire venant de capteurs solaires en surface. La géothermie solaire sert alors à stocker cette chaleur solaire du jour pour la nuit, de l’été pour l’hiver, rendant l’énergie solaire utilisable 24 h sur 24 et 365 jours par an, sans interruption.
    Cela a été utilisé pour le chauffage intersaison, de l’été pour l’hiver, comme à la Communauté solaire de Drake Landing. »
    http://www.wikipedia.org/wiki/Communaut%C3%A9_solaire_de_Drake_Landing

    Personne ne semble en avoir conscience, même écolo, et on découvrira cette absurdité dans quelques années !!!

  • romulus

    Les oligarques qui tiennent la société commencent à baliser pour leurs fesses et font monter au créneau leurs sous fifres; voir le challenge mobilité, émanation du Conseil Régional, organisé par les cadres et reproduisant exactement le schéma d’organisation (le concours entre entreprises avec classement) qui mène le monde à sa perte! Ils sont tellement cons qu’ils ne s’en rendent même pas compte (bonjour le débat actuel et débile sur l’école). C’est sûr, à ce rythme-là, en décembre, on va trouver du pétrole sous l’Elysée; et en 2016 on pourra enfin dire « en France on n’a pas d’idées mais qu’est ce qu’on a du pétrole ». Hollande transformé en Jeanne d’Arc à la place de Marine boutera les quataris hors du PSG et sera réélu triomphalement en 2017!

  • BA

    Requiem pour l’espèce humaine.

    “Notre génération a modifié la composition de l’atmosphère à l’échelle globale en […] augmentant régulièrement la quantité de gaz carbonique résultant de combustibles fossiles.” [Président Lyndon Johnson, message spécial au congrès en 1965]

    http://www.les-crises.fr/clive-hamilton-requiem-pour-lespece-humaine/

    Mais ça, c’était en 1965.

    On savait où était le problème en 1965.

    On connaissait la gravité du problème en 1965.

    ET POURTANT ON A CONTINUE A BRULER DES COMBUSTIBLES FOSSILES DEPUIS 1965.

    Autrement dit : l’espèce humaine est placée tout en haut d’un très grand arbre. L’espèce humaine est assise sur une branche. Elle est en train de scier la branche. Elle sait qu’elle va finir par tomber. Et pourtant elle continue de scier la branche.

    L’espèce humaine est tellement stupide qu’elle a choisi l’auto-destruction.

    L’espèce humaine est tellement stupide qu’elle a choisi le suicide collectif.

    Bilan de ces années 1965 – 2015 :

    Mercredi 6 mai 2015 :

    La concentration de CO2 dans l’atmosphère atteint un niveau record.

    Selon la NOAA, la concentration de dioxyde de carbone dans l’atmosphère a dépassé pour la première fois en mars le seuil des 400 ppm.

    La concentration de dioxyde de carbone (CO2) dans l’atmosphère a atteint un niveau record au mois de mars, un signe évident du réchauffement climatique, selon l’Agence américaine océanique et atmosphérique (NOAA) mercredi. En mars, la concentration mondiale moyenne mensuelle de CO2 dans l’atmosphère a ainsi dépassé pour la première fois le seuil des 400 parties par million (ppm).

    « Ce n’était qu’une question de temps », a souligné Pieter Tans, le principal scientifique chargé de la surveillance des gaz à effets de serre à la NOAA. Celui-ci a précisé que les stations de mesure de l’agence avaient déjà mesuré des seuils supérieurs à 400 ppm dans l’Arctique au printemps 2012 et à Hawaï en 2013. « Atteindre le seuil des 400 ppm en moyenne dans l’ensemble du monde est significatif », a estimé ce scientifique.

    Jusqu’à la révolution industrielle et le recours massif aux énergies fossiles, ce taux n’avait pas dépassé les 300 ppm durant au moins 800 000 ans, selon des prélèvements effectués dans les carottes de glace polaire. « Cela montre que la combustion du charbon et du pétrole a entraîné une augmentation de plus de 120 ppm des concentrations de CO2 depuis l’ère préindustrielle, dont la moitié depuis 1980 », a insisté Pieter Tans.

    L’Agence internationale de l’énergie a annoncé le 13 mars que l’augmentation des émissions mondiales de C02 provenant de la combustion des énergies fossiles s’était arrêtée en 2014 pour se stabiliser au même niveau qu’en 2013. Mais stabiliser le taux des émissions des gaz à effet de serre n’est pas suffisant pour empêcher le changement climatique, a souligné Pieter Tans. En outre, les données de la NOAA montrent que le taux moyen d’augmentation des concentrations de CO2 dans l’atmosphère a été de 2,25 ppm par an de 2012 à 2014, soit le niveau le plus élevé jamais enregistré au cours de trois années consécutives.

    Signe que la tendance est toujours à la hausse, l’observatoire hawaïen de la NOAA, à Mauna Loa, a continué à mesurer un taux supérieur à 400 ppm en avril. L’observatoire de Mauna Loa, qui date de 1958 et est la plus ancienne station de mesure du monde, a constaté un taux de 401,3 ppm, alors qu’en 2013 le cap des 400 ppm n’avait été franchi que durant deux jours.

  • dereco

    Il y en a sous terre de quoi bruler tout l’oxygène que nous respirons, en effet, la vie, en dégageant chaque molécule O2, a laissé sous terre un atome C non oxydé bon comme carburant, ceci environ 5 fois par million d’année sur 600 millions d’années, au total l’oxygène a été renouvelé 3000 fois !!!!!
    Une réalité jamais dite pourtant très simple à vérifier !!
    Pour cette raison simple, les gaz de schistes, le pétrole, le charbon, les gaz, CH4, sous terre, en quantité capable de bruler avec tout l’oxygène respiré, inépuisables avant l’oxygène, brulant en donnant le CO2, , sont, inutiles, dangereux comme le nucléaire et impossibles à utiliser longtemps, car après un échauffement énorme certain, ils nous étoufferont !!
    Le renouvelable solaire est la seule solution obligatoire qui marche en conservant la chaleur solaire de l’été pour chauffer l’hiver :
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Communaut%C3%A9_solaire_de_Drake_Landing
    bien réel fonctionnant depuis 2007, sans pompe à chaleur.
    Cela peut être généralisé en solaire à concentration géothermique à haute température pour donner de l’électricité non intermittente 24h sur 24h 365 sur 356 jours perpétuelle, vrai renouvelable comme le soleil gratuit sur nos têtes et nos toits, sans CO2, sans pollution, sans pompe à chaleur à électricité nucléaire.