L’Espagne est insolvable, les anglais sont « invités » à y retirer tout leur argent avant que le grand braquage ne commence! (MàJ: traduction disponible)

Étrange que cette grosse information n’ait pas été relayée de partout, qu’elle n’ait pas fait les gros titres des médias en général alors que le pire est ici annoncé! Donc le braquage à la chypriote va recommencer pour les espagnols, l’argent sera directement pris sur les comptes. Une petite traduction de l’article source même résumée serait souhaitée, avis aux amateurs que je remercie par avance.

the telegraph

L’article est maintenant disponible en version traduite, faites-le circuler de partout car le braquage recommence!

Je n’avais pas remarqué jusqu’à ce que quelqu’un attire mon attention dans la dernière revue financière du FMI , publiée le mois dernier, qui déclare insolvable l’Espagne. Bien sûr, il ne l’est pas dit explicitement, le FMI voulant rester discret, mais le sens y est…

Prenons le déficit budgétaire prévu, il devrait diminuer assez fortement cette année à 6,6 %.
L’an prochain, le déficit devrait être de 6,9 %, et pis encore l’année suivante. Ces résultats prennent  en compte le dernier paquet de mesures d’austérité annoncé par le gouvernement espagnol.
La situation est encore pire sur une base corrigée aussi appelée le «déficit structurel»,
Pour faire court et en vulgarisant, la dette brute des administrations publiques devrait passer de 84,1 % du PIB l’an dernier à 110,6 % en 2018.  Lire la suite

Le Sénat vote la fin du CDI et tout le monde s’en fout !

Le pire, j’ai eu droit à des tracts de la CGT aujourd’hui concernant l’emploi, mais pour lutter contre les discriminations dans l’emploi, pas un mot là dessus! Ils mènent les combats qui les arrangent dirait-on…

liberalisme

14 mai 2013, la loi sur « la sécurisation de l’emploi » a été votée au Sénat, par 169 voix contre 33. La fin du CDI et tout le monde s’en moque… Pas une manifestation dans la rue, nada ! Pas le moindre sénateur pendu non plus… Les moutons ne voient pas l’abattoir que l’on construit devant la bergerie.

Le CDI vous préservait des licenciements sauf en cas de « cause sérieuse et réelle ». En clair, à moins d’une faute grave ou d’une inaptitude au travail, la seule chose que pouvait tenter votre patron était de vous pousser au suicide comme chez France Télécom…

Aujourd’hui, le boss pourra vous virer pour avoir refusé de changer de poste, pour avoir refusé de changer de lieu de travail, y compris de l’autre coté de l’Hexagone… Ou simplement s’il vous juge « incompétent » !

Le CDI prévoyait l’impossibilité de baisser votre rémunération sans votre accord. Le boss pouvait demander. Certains ont essayé… 
Grâce à notre Sénat, refuser une baisse de salaire (jusqu’au SMIC) devient un motif valable pour vous faire pointer à Pôle emploi (article 18 de l’accord national interprofessionnel – ANI). Lire la suite

Hollande à l’offensive face à la récession et aux inquiétudes

Pour qu’il y ait une réelle offensive, il faudrait du courage, le courage d’affronter et de dire non à Bruxelles, à cette union européenne qui gangrène nos vies et nos pays, aux USA qui pensent contrôler notre chute pour ralentir la leur, au Qatar, à Israël, à tous ceux qui font pression sur le pays, la politique… Mais Hollande n’est pas là pour sauver quoi que ce soit. Son discours reste européen, continue à nous faire croire (ou tenter de) que la crise est moins grave qu’il y a un an, et que tout est de la faute de ces prédécesseurs. Les grandes déclarations se sont enchainées, multipliées, mais le fond est complètement creux…

© epa.

Impopulaire et fragilisé par l’entrée en récession, François Hollande s’est dit à « l’offensive » jeudi lors de sa conférence de presse semestrielle, promettant une « initiative » pour sortir l’Europe de sa « langueur », avec notamment un gouvernement économique européen, et a écarté un remaniement dans l’immédiat de l’équipe Ayrault.

Comme lors de son premier grand oral devant la presse, le 13 novembre, M. Hollande, costume sombre et cravate bleu nuit, a livré un propos liminaire deux fois plus long que prévu. Vers 18H10, deux heures après le début de la conférence, il continuait de répondre aux questions.

Impopulaire comme aucun de ses prédécesseurs de la Ve République, il a livré un plaidoyer en faveur de son action depuis un an à la tête d’un Etat qui a « démontré sa crédibilité budgétaire, qui a amorcé le redressement de sa compétitivité et entrepris, par la négociation, la réforme du marché du travail », adoptée définitivement par le Parlement mercredi. Lire la suite

Pétrole : l’UE enquête sur une manipulation des prix

Soit dit en passant: ils compaent l’ampleur de ce scandale à celui du LIBOR, pourquoi, il y a eut un scandale avec le Libor? L’affaire à été magistralement étouffée, on a pas vu en France un seul banquier condamné ou ne serait-ce qu’inquiété avec cela! Les banques ont piqué l’argent de millions de français dans le silence le plus total dont celui de « l’ennemi de la finance »!

Alerté par un groupe hongrois, la Commission européenne enquête sur la fixation des prix pétroliers. L’UE a perquisitionné les locaux de Royal Dutch Shell, de BP et de Statoil.

Il s’agit d’une enquête de grande ampleur et on n’avait pas vu cela depuis le scandale du Libor. Un producteur d’éthanol hongrois a dit mercredi avoir alerté la Commission européenne sur le rôle de l’agence Platts dans la fixation des prix pétroliers, contribuant ainsi à inciter les autorités de la concurrence à lancer une enquête auprès de trois grandes compagnies pétrolières.

Pannonia Ethanol, un novice sur le marché européen de l’éthanol, est ainsi devenue la première entreprise à publiquement dire qu’elle s’était plainte auprès de Bruxelles dans ce dossier.

Perquisitions chez trois géants Lire la suite

La fabrique de votre (faux) thon en conserve

Partout en Occident comme en Orient, le thon en conserve est un produit très largement disponible. Mais ce qu’on trouve dans ces boîtes métalliques est assez énigmatique. Les conserves vendues au grand public dans les supermarchés français contiennent généralement de l’albacore ; cependant cette espèce emblématique est loin d’être représentative du marché du thon en boîte.

En effet, ce poisson se fait de plus en plus rare et cher ; ce n’est donc pas la seule espèce utilisée. De plus, les produits vendus aux particuliers ne sont que la partie émergée de l’iceberg. Les conserves destinées aux professionnels – les restaurateurs, boulangers et autres industriels – qui finissent dans votre assiette de salade niçoise ou votre sandwich ne contiennent souvent pas du tout la même chose.

Il en va de même pour le thon à l’huile ou au naturel vendu dans les enseignes de hard discount, et les salades et autres préparations à base de thon en boîte vendues par les grandes marques.

Faute de thon, on mange des bonites

C’est sur ces conserves-là que j’ai mené mon enquête, à General Santos, la capitale du thon aux Philippines. Là-bas, la crise du thon ne date pas d’hier. Lire la suite

Jeux de grattage : la Française des jeux tricherait sur la répartition des gains !

Évidemment les « gratteurs » ne sont pas au courant…..

Et si les jeux de grattage n’étaient pas vraiment des jeux de hasard ?
Il y a 12 ans, un ingénieur à la retraite a fait une découverte qui l’a conduit depuis lors dans une bataille juridique acharnée contre la Française des Jeux et son système de répartitions des gains. Les détails avec Planet.fr.

Robert Riblet est un ingénieur à la retraite qui s’attaque à l’énorme machine à sous qu’est la Française des Jeux. Il lui reproche sa répartition des gains des jeux de grattage qui, selon lui, devrait être arbitraire.
Après des années de recherches et d’observation, Roblet Riblet (cf photo ci-contre) est parvenu à la conclusion que les jeux de grattage sont distribués par lot de 50 tickets parmi lesquels un seul permettait de remporter une somme significative, supérieure à 20 euros. Un procédé que certains  buralistes ont compris et dont ils font profiter leurs bons clients. La combine consiste à gratter les jeux d’un livret, donc un lot de 50 tickets, jusqu’à l’obtention d’un gain de 20 euros ou plus, après quoi il est inutile de continuer à gratter.
 
Un combat en justice de plus de 12 ans  Lire la suite

L’Autre Monde du 13 mai 2013

Une revue d’actualité très fournie cette semaine avec entre autre :

– Une réflexion sur le nombre de théâtres d’opérations actuellement en cours dont les USA revendiquent une part de responsabilité direct ou indirect
– Un point sur les manipulations permettant la diabolisation de la Syrie avec un petit retour en arrière sur l’histoire des « libérations » US
– L’économie en folie
– Un large point sur les dérives de Big Pharma, dérives qui prennent de plus en plus l’allure d’une réelle volonté de nuire.
– Et bien plus encore…

Lire la suite

Les Etats-Unis devraient réduire leur déficit de plus de 40% en 2013

Alors là, chapeau! 40%!!! Avec une promesse comme celle-là, on peut également s’attendre à une paix éternelle sur la planète, au retour de Jésus, et peut-être même à une remontée de la côte de François Hollande dans les sondages!

Les Etats-Unis devraient faire baisser leur déficit public de plus de 40% au cours de l’exercice fiscal 2013 pour le ramener à 642 milliards de dollars, son niveau le plus faible depuis 2008, selon une étude du Bureau du budget du Congrès américain (CBO) publiée mardi.

Etant donné que les recettes doivent augmenter plus vite que les dépenses selon le régime légal en vigueur, les projections de déficits du CBO continuent d’être revues à la baisse, écrit cet organisme indépendant dans son rapport.

Au terme de l’exercice fiscal 2012, achevé fin septembre, le déficit public américain s’est élevé à 1.087 milliards de dollars et devrait fondre de 40,9% cette année pour atteindre 642 milliards de dollars, d’après le CBO.

Début février, l’organisme tablait sur une baisse moins marquée du déficit de l’Etat fédéral en 2013, à 845 milliards de dollars.

Ces nouvelles prévisions prennent en compte les coupes budgétaires automatiques entrées en vigueur début mars qui devraient, faute d’accord au Congrès, amputer les dépenses fédérales de 85 milliards de dollars d’ici à la fin septembre. Lire la suite

Selon les Nations-unies, c’est l’opposition soutenue par les États-Unis et non le régime syrien qui a utilisé du gaz sarin

Dans une série d’interviews, Carla del Ponté, enquêtrice des Nations-unies a dit que le gaz sarin utilisé en Syrie a été utilisé par l’opposition, soutenue par les Etats-Unis, et non par le régime du président Bashar al-Assad.

Son rapport fait voler en éclats les mensonges sur lesquels Washington et ses alliés européens fondent leur campagne pour une guerre avec la Syrie, et selon lesquels les Etats-Unis et leurs alliés se préparent à attaquer la Syrie pour protéger la population syrienne des armes chimiques d’Assad. En fait, les preuves disponibles concernant l’utilisation de gaz sarin mettent en cause les « rebelles » dominés par les islamistes et qui sont armés par des pays du Moyen-Orient, alliés aux Etats-Unis et sous la supervision de la CIA.

Les déclarations de del Ponte coïncident avec les frappes aériennes totalement illégales d’Israël contre la Syrie et qui ont été approuvées par le président Obama. Ces actes de guerre représentent une intensification majeure de la guerre sectaire, instiguée et soutenue par les Etats-Unis, pour un changement de régime en Syrie, guerre qui est elle-même une préparation à des attaques contre le principal allié du régime syrien dans la région, à savoir l’Iran.

Del Ponte a été précédemment procureur général du Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie ainsi que du Tribunal pénal international pour le Rwanda, tous deux soutenus par l’Occident. Lire la suite

La France ouvre le débat sur ses poubelles nucléaires

Ha elle est trop forte la France dans le domaine, elle qui disait que le nucléaire était une énergie propre, sans risques, qu’il n’y avait aucun souci et que tous les « anti-atomes » n’étaient que des mauvaises langues. Déjà, enfouir les déchets n’est réellement pas une solution comme cela a récemment été démontré aux USA avec des futs rongés et de la matière qui fuyait, mais de plus, la France ne s’est pas vraiment privée pour planquer des déchets un peu de partout! Sans oublier les leçons Tchernobyl-Fukushima qui ont fait couler de l’encre passé un moment sans pour autant changer les habitudes…

anti-nucleaire-390_-_Copie

La France projette d’enfouir ses déchets nucléaires les plus dangereux à 500 mètres sous terre, le seul tombeau désormais envisagé pour protéger l’homme pendant les 100 prochains millénaires des substances les plus radioactives jamais créées.

L’atome a fourni de l’électricité à la France en grande quantité depuis plus de 30 ans sans qu’une solution soit trouvée pour ses déchets. Le projet Cigéo doit répondre à ce paradoxe et sera détaillé dans un débat public qui s’ouvre mercredi.

L’Agence chargée des déchets nucléaires (Andra) déposera à cette occasion un dossier d’autorisation auprès de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN). Elle prévoit de débuter la construction des galeries en 2019 et de réceptionner les premiers déchets en 2025.

« C’est l’occasion de présenter toutes les facettes du projet, de répondre aux questions, d’intégrer des recommandations dans les études que l’on va mener jusqu’en 2015 », dit Thibaud Labalette, directeur des programmes de l’Andra. Lire la suite

1 677 678 679 680 681 751