Gironde : une conseillère départementale suspendue pour avoir perçu le RSA …

Elle ne vérifie jamais ses comptes.. De qui se moque t-on ? On peut tout se permettre avec l’argent des autres, tout s’est fait à l’insu de son plein gré ? L’enquête nous le dira.. Merci Confucius.

Corinne Guillemot, qui fait partie de la majorité socialiste au département, a été suspendue de ses fonctions : elle est soupçonnée d’avoir touché le Revenu de Solidarité Active, malgré son indemnité d’élu. L’intéressée se défend en expliquant que son compagnon a fait la demande à son insu.

Une conseillère départementale se retrouve dans la tourmente : Corinne Guillemot, élue socialiste du canton de Bordeaux-Nord, a été suspendue de ses fonctions par le président Jean-Luc Gleyze. Elle est soupçonnée d’avoir touché, malgré son indemnité, le RSA, le Revenu de Solidarité Active.

Corinne Guillemot percevait depuis le printemps dernier une allocation mensuelle de 800 euros, et une allocation logement de 380 euros par mois. Or, son indemnité de conseillère départementale tourne autour de deux mille euros par mois, et elle perçoit également des revenus pour les cours qu’elle dispense dans une école de commerce privée de Bordeaux.

Dans les colonnes de nos confrères de Sud-Ouest, l’intéressée se défend de toute malhonnêteté

Ce n’est pas moi qui ai fait la demande de RSA, c’est mon compagnon, sans emploi, qui l’a fait à mon insu. Et je ne vérifie jamais mes comptes – Corinne Guillemot à Sud-Ouest

Peut-on toucher le RSA et une indemnité d’élu ?
L’élue invoque aussi le flou juridique autour de l’indemnité d’élu, qui pourrait ne pas rentrer en ligne de compte dans l’obtention de cette prestation. Pour vérifier tout cela, le Conseil départemental a ouvert une enquête, et en attendant les résultats de ces investigations, la conseillère départementale a été suspendue à titre conservatoire de ses fonctions et de ses délégations.

Selon Sud-Ouest, c’est une sommation d’huissier qui a déclenché l’enquête de la CAF, la Caisse d’Allocations Familiales de Gironde. Corinne Guillemot aurait derrière elle trois années d’impayées dans son ancien logement, et la justice l’aurait condamné à verser 15 mille euros à son ancien propriétaire. Le président du Conseil Départemental, Jean-Luc Gleyze, lui a aussi demandé de se retirer de la présidence de l’ADIL, l’association départementale d’information sur le Logement.

Source France-Bleue-Gironde

Voir:

RSA, APL, Smic, retraites… Ce que propose Emmanuel Macron pour les plus modestes

30 commentaires

  • Si mon conjoint touchait 2000 euros par mois, je ne me serais pas permis de demander le RSA. Mais évidemment, mes principes ne sont pas les leurs…
    Il y a peut-être confusion dans l’article me semble-t-il. Si c’est le conjoint qui a fait la demande, pour madame, il a du faire un faux en écriture car il faut signer plusieurs fois vu le nombre de papiers qu’il faut remplir.
    Or s’il a fait la demande alors qu’il est sans emploi, c’est pour lui qu’il l’aura faite. Cela semble logique. Donc c’est lui qui devrait le toucher, pas elle.
    Bon, si vous, vous avez compris…

    • Voltigeur Voltigeur

      J’attends les comptes rendus d’enquête, c’est vraiment pas clair cette histoire. Le compagnon n’a pas pu demander pour elle donc… De plus il faudrait qu’il dise vivre seul et être sans ressource. S’il vit avec quelqu’un qui encaisse presque 3000€ par mois, ce n’est pas à la société de le financer, mais la solidarité « conjugale ». J’ai une amie qui, (comme elle était hébergée chez un retraité de l’EDF), s’est vu refusé le RSA. Il a fallu qu’elle quitte la chambre qu’on lui prêtait pour prétendre à l’aide sociale, résultat des courses, elle a le RSA, mais elle est aussi SDF! La connerie dans toute sa splendeur! :(

      • kalon kalon

        Des conneries pareilles, j’en ai vécu énormément !
        Et, invariablement, la réponse qu’on te donne c’est :  » c’est pas moi ! »
        Et puis, une femme qui ne regarde jamais ses comptes, heu….là, c’est vraiment poussé ! :-)

      • engel

        Mon dieu, qu’on nous a bien façonnés!!!https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif
        …Parce que tu as besoin d’un « compte rendu d’enquête » pour avoir un avis certain.https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

      • Lol, le compte rendu « d’enquête ou de fait » a le vent en poupe, c’est le principe du sbire qui s’ignore.
        Je le dis depuis 10ans, les « anarchistes » ne sont pas sur le net.
        Cependant voltigeur vient de mettre le doigt sur une discrimination d’Etat, le RSA est digne de vichy, ils peuvent même contrôler les comptes…
        Et oui… https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

        Je suis sur le sujet, donc j’en profite, voltigeur il serait bien que tu puisses faire un sujet sur l’insertion, l’école étant obligatoire jusque 16ans, je ne vois pas comment ils peuvent imposer des diplômes pour les concours ou les études supérieures, c’est la base des disparités, d’après moi.
        @plush

      • Voltigeur Voltigeur

        Ecris l’article avec tes critiques, pensées et solutions et je publierai. C’est un bon sujet ;)

      • logic

        Dans son sens courant la conjugalité est définie comme « État de conjoint ; vie conjugale », dans le domaine du droit et de la sociologie, elle désigne l’état d’un couple.

        Un couple, en sociologie comme en droit désigne un « ensemble de deux personnes liées par une volonté de former une communauté matérielle et affective, potentiellement concrétisée par une relation sexuelle conforme à la loi

        Le problème est que la société a tout fait pour rendre les personnes individualistes mais quand il s »agit de social, l’état considère la conjugalité comme un couple, or il y a bien longtemps que ce n’est plus le cas ( matériellement parlant)!!

        Attention, je ne suis pas en train de défendre la conseillère! mais juste à préciser les condition d’attribution du RSA!

      • Voltigeur Voltigeur

        Les conditions sont claires, si tu vis avec quelqu’un qui a des revenus considérés comme conséquents et suffisants, c’est à la personne avec qui tu vis d’être solidaire et de t’apporter aide et assistance, pas à la société. J’ai le cas dans mes relations où, parce qu’il y a hébergement chez un ami masculin retraité d’EDF, l’amie qui était hébergée, a été obligée de quitter les lieux pour prétendre au RSA, sa situation étant considérée comme « maritale », (ce qui n’était pas le cas). Donc oui, elle a le RSA mais elle est aussi SDF. C’est dingue, a force de vouloir lutter contre les fraudes, ils mettent les gens dans des situations aberrantes.

      • logic

        @jadis

        le problème n’est pas qu’ils imposent des diplômes au concours, non, le problème est bien plus grave car pour un concours ou il faut un bac au minimum, ceux qui se présentent on bien souvent une licence voire plus!!! Et quand on sait que c’est l’état lui même qui a payé les études….

  • Leveilleur

    Il y en a qui sont prêts à tous les mensonges pour grappiller quelques euros de plus, non seulement elle se met à dos son compagnon quelle accuse à sa place mais en plus elle risque une condamnation pour fraude. Cependant oui, c’est troublant qu’elle puisse bénéficier du RSA avec les revenus qu’elle a, auquel cas, même son compagnon ne peut y prétendre si elle possède un bon revenu.

  • Michel F.

    En tant que présidente de l’ADIL de son département, elle connaissait apparemment bien la façon de contourner le système…
    Mais ce qui étonne, c’est la sommation d’huissier qui a déclenché le contrôle de la CAF. Cela voudrait-il dire que l’huissier a demandé à ponctionner directement ses allocations ? Avec des comptes approvisionnés avec + de 2000€ par mois ? Elle n’a pas du tout déclarer non plus au tribunal alors.
    Et comment fait-elle pour toucher 380€ par mois d’APL en touchant 2000€ d’indemnité de conseillère départementale + son salaire dans l’école privée ?
    C’est beau le socialisme ! J’espère qu’elle va manger grave et qu’ils vont la sucer jusqu’à la moelle.

  • sombre

    La question se porte aussi sur la fiabilité du système : comment l’allocation peut lui être octroyer si elle à déjà ses 2000€ / mois ? il serait temps de modernisé ce bordel et arrêter toute cette foutu paperasse…

    • logic

      le système est avant tout déclaratif, personne ne vient vérifier ce que tu as déclaré comme ressources…. sauf bien sur en cas de contrôle! c’est clair, c’est du grand n’importe quoi!….. c’est un peu comme le patrimoine des présidentiables…..

  • sitting bull

    Bonjour à tous
    D ‘autant que la sommation de l’ huissier fait suite à un loyer impayé de plus de trois ans, nous avons à faire là une fois de plus à un bel exemple de ce que que sont la plupart des  » élus  » .

  • logic

    C’est dire si la misère explose en France, même les conseiller départementaux vont chercher le RSA !
    si ça continu Macron va pointer au chômage!

  • JBL1960 JBL1960

    Encore une qui s’est fait « mettre » à l’insu de son plein gré !
    Mais quand on sait comment on est fliqué aussi bien chez le Paul Emploi, qu’à la CAF ou la MSA c’est pas chelou, c’est très très chelou.
    Je me permets juste une précision ; Dans les années 95/98 les femmes de Médecin, et de Notables des petits villages, n’hésitaient pas à s’inscrire au chômage pour pouvoir bénéficier des Contrats Emplois Solidarités et comme argent de poche (4000 FRANCS/mois) et pour les gueux, il fallait produire un argumentaire justifiant de nos motivations pour espérer accéder à un CES… NO COMMENT. Enfin, si, car ces pratiques ont cours partout ; En février 2015, à la suite de révélations du site Mediapart, le sénateur de l’Yonne avait en effet reconnu avoir perçu 4.000 euros par mois de 2008 à 2011, versés depuis un compte au nom de l’UMP (aujourd’hui Les Républicains). Or, selon une source proche du dossier, la déclaration faite en fin de mandat en 2014 par M. de Raincourt a montré qu’il n’avait pas mentionné ces 4.000 euros reçus mensuels, soit quelque 150.000 euros. Tout est là ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/07/12/les-zeros-hics/

  • samedi soir

    Trois années d’impayés de loyers? présidente de l’adil? déontologiquement ça craint.
    Elle ne vérifie pas ses comptes et ne sait pas qu’elle perçoit le RSA…? c’est complètement fou.
    Parfois j’ai des difficultés à croire ce que je lis!!!

  • Philippe30

    Après la phobie administrative voila la phobie bancaire qui consiste à ne pas regarder ses comptes et à prendre des Français pour des cons ….

    Philippe

  • Donc elle percevait un RSA (800 balles) ET une APL de 380 balles c’est ça ?

    Alors j’invite tout ceux qui voudraient se prêter au jeu et ayant son salaire d’essayer de toucher ces deux indemnités en même temps. C’est impossible pour le péquin lambda.
    Cette députée a les réseaux et les soutiens qu’il faut, elle a été trop gourmande et s’est faite gaulée.
    Je me dis de plus en plus qu’être honnête de nos jours c’est presque être con. Ils magouillent tous, et rares sont ceux qui sont attrapés.
    La corruption sévit à tous les étages. Et cahuzac il est pas en taule, malgré sa condamnation? hahahaha

Laisser un commentaire