Le dîner du Crif: avec Hollande, Valls, Vallaud-Belkacem, Sarkozy, Juppé, Cazeneuve, Macron, Hidalgo, Fillon, Le Maire, et bien plus…

Vous les mettez à peut-prêt tous dans le même panier, vous secouez bien fort, et qu’est-ce qu’il en ressort? Le fait qu’ils bouffent tous au même râtelier, surtout si celui-ci appartient à un pays que nous n’avons pas le droit de critiquer, car même si c’est totalement justifié, nous vivons dans un pays qui interdit la critique, il vaut mieux jouer les hypocrites. C’est donc toute la clique qui va se retrouver Lundi soir au diner du CRIF: Hollande, Valls, Vallaud-Belkacem, Sarkozy, Juppé, et j’en passe… En tout 800 personnalités, Qui n’étaient pas invités, l’extrême-gauche, l’extrême-droite, et les antisionistes (avérés ou non) qui ne sont pas pour autant antisémites. Vive la France…

Quant aux thèmes abordés, toujours les mêmes, il y a trop d’antisémitisme en France, et dans le mot antisémitisme, il faut compter ceux qui réellement haïssent les juifs (et qui ne sont probablement pas très nombreux au final), et ceux qui sont contre la politique ultra-nationaliste d’Israël (et là il y a plus de monde…), un amalgame très entretenu en France, et renforcé par les Etats-Unis eux-même.

Il faut néanmoins rappeler une chose de très importante, c’est que pendant que le chômage explose, que le nombre de pauvres augmente de manière exponentiel, que nos agriculteurs travaillent pour moins que le RSA, que les entrepreneurs « crèvent la gueule ouverte » étouffés par certaines charges, que les SDF sont négligés voire oubliés, et que les migrants se multiplient, nos politiques se permettent un repas sponsorisé (et lobbyisé) à……900 euros!!! Pour 800 participants, cela fait un total de 720 000 euros rien que pour participer et manger!!! Du moins, en se basant sur le prix annoncé pour l’année 2015. Et comme le monde est bien fait, sur ces 900 euros, 800 euros sont déductibles d’impôts. Elle est pas belle la vie?

crif_logo_01

Pour participer au dîner annuel du Conseil représentatif des institutions juives (Crif), il vous en coûtera 900 euros, comme en atteste le carton d’invitation qui circule sur les réseaux sociaux. Mais 800 euros sont déductibles d’impôt. Pour Daniel Schneidermann, ce sont donc les contribuables qui ont financé l’événement à hauteur de 528 euros par personne.

 

Lire la suite

Valls: « Ce qui est immoral, ce sont les positions du FN », et celles des socialistes, elles sont morales?

C’est le grand combat du moment, la lutte entre l’UMPS qui ne poursuit qu’une seule ligne politique, celle très servile aux intérêts d’autres pays comme le Qatar, Israël et les États-Unis, et le FN qui prétend vouloir « libérer » la France. Mais qu’est-ce que la moralité, surtout dans la bouche d’un socialiste sans aucune honte comme Her Valls? Conserver des repris de justice, des fraudeurs et des menteurs dans un parti sans aucune crédibilité, c’est de la moralité? Combien de socialistes avec un casier judiciaire? Auteurs de détournements de fonds, de magouilles, combien mériteraient d’être en prison? Aucun, c’est la moralité socialiste… Vous en avez même qui viennent à l’assemblée nationale avec un bracelet électronique!!!

La moralité, est-ce créer sans cesse de nouveaux impôts parfois iniques comme la taxe sur les terrains constructibles non-bâtis qui va exproprier un maximum de petits propriétaires? Est-ce protéger les banques qui ont ruiné la France avec des emprunts toxiques reconnus comme étant illégaux? Peut-être est-ce d’accueillir un sommet sur le climat qui est une forfaiture colossale qui n’existe que pour enrichir des organismes privés à l’honnêteté plus que douteuse? Est-ce également travailler contre la France en favorisant le chômage tout en proclamant le contraire? Est-ce imposer des règles sécuritaires que même Orwell n’aurait pas osé imaginer dans son livre 1984 simplement pour éviter les contestations et mieux contrôler la population? Est-ce également tout réformer et transformer, quitte à mépriser ce qu’est le pays, pour mettre en place un traité transatlantique dont personne ne veut? Et cela dans le plus grand silence! La loi Macron en est une preuve, la loi Touraine également, la réforme des régions, tout cela va dans un seul et unique sens, celui du TAFTA! Quant à l’état du pays, la moralité socialiste nous dit que tout va bien, que l’on va même se régaler en 2016, sans même reconnaître ne serait-ce qu’une seconde que le pays est dans un état plus que déplorable suite à plusieurs décennies d’une politique sans aucun courage!!! Lire la suite

Manuel Valls va créer une brigade de lutte contre la haine sur Internet

Il faut lutter contre la haine sur internet, et dans la réalité, c’est clair, et même justifié, mais en ne dépassant pas certaines limites que ne connait pas notre gouvernement. En effet, en voulant mener un tel combat, Manuel Valls souhaite également lutter contre l’ensemble des sites et blogs antisionistes comme l’expliquait il y a peu un article du site Numérama. C’est bien connu, l’antisionisme mène à l’antisémitisme, Vall l’a si bien expliqué… Sauf que dans ses discours, il a (volontairement?) oublié un détail important, il y a une grosse différence entre antisémitisme et antisionisme, simplement, Israël n’aime pas être critiquée, comme vous pourrez l’apprendre ici en détail.

n-VALLS-large570

L’«unité nationale de lutte contre la haine sur Internet» devrait être mise en place cet été, dans le cadre du plan de lutte contre le racisme et l’antisémitisme présenté par le premier ministre.

Manuel Valls avait promis de lutter contre le racisme et l’antisémitisme en ligne: il doit maintenant nommer ses soldats. Le premier ministre va mettre en place son «unité nationale de lutte contre la haine sur Internet» dès cet été, d’après les informations du site NextInpact. Cette nouvelle équipe sera chargée de faire le lien entre les différents sites Web et les autorités dans le cadre de la surveillance et la surveillance des discours de haine en ligne.

Lire la suite

Valls influencé par sa femme, où est le problème?

Mise à jour: Vidéos ajoutées et point sur la fausse polémique qu’on nous impose

À l’heure actuelle, on nous répète de plus en plus qu’un climat proche des sombres heures de notre histoire plane sur la France, que l’antisémitisme est de partout, et lorsque, Roland Dumas, ex-ministre sous Mitterand, tient des propos sur l’influence juive que peut avoir la femme de Valls sur son mari au micro de Jean-Jacques Bourdin, cela déclenche une polémique d’envergure! Où est l’antisémitisme là dedans? Il est dans les mots utilisés, car parler d’une influence juive peut être considéré comme un amalgame et une discrimination, les mots utilisés n’étaient pas les bons, il aurait fallu parler pour être plus juste de sionisme, ce mot pratiquement tabou chez nos politiques…

De plus, ce qui n’est pourtant pas un secret, Manuel Valls était jadis un grand défenseur de la Palestine, et son changement pour Israël à bien une origine, surtout que nous sommes toujours sous l’influence de quelqu’un, d’une idée, d’une philosophie, rien de bien anormal là-dedans…

Cela déclenche donc une polémique sur l’antisémitisme en France, une polémique bien plus grande que l’influence des lobbys pharmaceutiques sur le corps médical, bien plus grande que l’influence de la finance sur nos politiques, bien plus grande que le nombre de personnalités sous l’influence des Etats-Unis et de leurs idées transatlantistes, bien plus grandes que de très nombreux sujets bien plus graves comme les scandales qui vont tous finir par être étouffés, que l’état réel de la France, que l’origine réelle des conflits actuels, que le nombre de victimes dans ceux-ci, que le nombre réel de chômeurs dans le pays. Nous sommes soit en présence d’une tempête dans un verre d’eau, soit face à un nouveau bourrage de crâne, au choix…

Du coup, Jean-Jacques Bourdin doit se justifier alors qu’il ne faisait que récolter des réponses en direct,  le CSA instruit un dossier sur les propos tenus, les médias s’affolent nous en remettant une couche sur l’antisémitisme, etc…. Lire la suite

Dieudonné répond à Manuel Valls

Il y a quelques jours, Manuel Valls s’en est pris ouvertement à Dieudonné et Sorral durant l’université d’été du parti socialiste. Et attention, ce fut du lourd, du très lourd puisque les amalgames ont été relativement nombreux, mais pas grave, devant des personnes qui ne cherchent pas à comprendre le véritable sens des mots et des idées, cela passe très bien! Un exemple parmi tant d’autres quand à la novlangue de notre sinistre ministre: être nationaliste c’est être raciste, un classique mais un petit rappel sur ce sujet est toujours bon à prendre. Second exemple: être anti-sioniste c’est être antisémite, mais bien suuuuur! Sauf que le sionisme est une chose bien distincte, et qu’il y a des juifs antisionistes, et même des juifs d’Israël le sont! Encore une fois, un de ceux qui osent parler de démocratie (qui n’existe plus en France) nous prouve bien qu’ils se foutent tous de nous au final, encore…

Rappel des faits avant de passer à Dieudonné:

A La Rochelle, Manuel Valls a été l’auteur d’une attaque contre Dieudonné et Alain Soral, proches de l’extrême droite. Attaque qui met sur la place publique un vieux conflit entre le ministre et la « fachosphère », qui l’accuse d’être le « défenseur du lobby sioniste »…

Le discours de Manuel Valls à La Rochelle a marqué les esprits. Quelques jours après avoir été sifflé à Aurillac et traité de « facho » par le public du festival de théâtre de rue, le ministre de l’Intérieur a voulu mettre les points sur les « i ». Malgré les polémiques déclenchées au sein du gouvernement sur la sécurité et sur les Roms, l’ancien maire d’Evry se revendique bien « de gauche » et reste profondément « républicain ». Mais une courte phrase de ce discours, d’abord restée inaperçue, est en train d’être exhumée sur le Web et notamment dans ce qu’on appelle désormais la « réacosphère » voire la « fachosphère » : pour bien marquer ses distances avec l’extrême droite, Manuel Valls a ouvertement soutenu le journaliste Frédéric Haziza et pointé du doigt Alain Soral et Dieudonné, connus pour leurs positions nationalistes et antisionistes.

Le ministre de l’Intérieur faisait référence aux attaques subies début août par Frédéric Haziza sur Internet. Le journaliste de La Chaîne Parlementaire et de Radio J, radio de la communauté juive, s’est attiré une pétition et un déferlement de critiques acerbes, aux relents clairement antisémites, sur Twitter. Lire la suite

Vos infos, news, liens (et autres…) du 16 Décembre 2016

Il y a une chose de fantastique avec certains politiciens, c’est que lorsqu’ils sont en campagne, ils sont prêts prêts à TOUT, même à sortir les plus grosses bêtises. Nous avons droits à tous les arguments, toutes les envolées lyriques et mensongères sont possibles sauf lorsqu’il s’agit de sortir quelques vérités capitales aux français (comme le jeu des 12 questions), et là, nous avons un certains Manuel Valls qui a fait très fort! Lui qui a annoncé que sa candidature était une révolte, déjà, ça fait un peu rire, mais lorsqu’il ose dire qu’il veut « supprimer « purement et simplement » le 49-3, hors texte budgétaire, expliquant que l’utilisation de cet article est « devenue dépassée et apparaît comme brutale » ». Lui qui fut un très grand utilisateur de cet article pour faire passer des lois sans une once de démocratie, d’honnêteté, dans le seul but de profiter au TAFTA et au grand patronat, on appelle cela « se foutre du monde« ! On aura vraiment tout vu….

Valls fuck 49.3Mais le mieux, c’est de vous proposer cela en vidéo, celle-ci ayant été trouvée sur Koreus.com. Lire la suite

Tribunal correctionnel de Bastia : 5 500 euros avec sursis pour injures raciales

C’est un fait divers comme il y en a peu qui a fait l’actualité de la ville de Bastia en Corse, une autocollant-tete-maure-corsecondamnation pour injure raciale à l’encontre d’un cadre du Front National, ce dernier ayant été traité « d’ordure juive sioniste ». Le fait que le FN ou ses membres soient insultés n’est pas bien nouveau, c’en est même pratiquement un sport national en France relativement toléré dans les médias, certains étant très prolifiques ou imaginatifs dans le domaine, mais l’auteur de l’injure étant un spécimen tellement rare que cela méritait bien d’être souligné.

En effet, il ne doit pas y avoir beaucoup d’opposants au FN comme cela dans le pays, puisqu’il est nationaliste hexagonal, patriote, converti à l’Islam et ayant des racines juives de par sa mère.

Cela ne s’invente pas.

Un nationaliste hexagonal, qui s’est converti à l’islam mais ayant des racines juives de par sa mère, était poursuivi pour avoir traité un cadre du FN en Corse « d’ordure juive sioniste ».

P.V. a été amené à répondre de ces actes, ou plutôt de ces paroles, qui sont loin d’être amènes (c’est un euphémisme), devant le tribunal correctionnel de Bastia.

Il a été condamné à une amende de 5 000 euros avec sursis pour injure publique et 500 euros avec sursis pour l’injure non publique.

Lire la suite

Le CRIF a un nouveau président, et celui-ci veut dézinguer tous ceux qui touchent à Israël !

Ben voilà, on les change, ils se succèdent inlassablement, et le mensonge continue ! Ha ils sont forts ces bien-pensants qui veulent lutter contre la haine sur internet comme ailleurs, ils veulent lutter contre les Dieudonné et les Soral comme l’explique ce nouveau président censé représenter tous les juifs de France, quitte à entretenir les pires amalgames que nous dénonçons depuis longtemps ici, au risque de ne pas nous faire des amis !

Il l’a encore dit tout comme l’a fait Manuel Valls, derrière l’antisionisme se cache l’antisémitisme, peut-être, mais alors qu’ils expliquent comment des rabbins 100% juifs et casher peuvent être antisionistes ?

Je cite :

«La priorité sera de lutter contre l’antisémitisme, sous toutes ses formes, que ce soit sur Internet ou à travers les discours antisémites des Soral et Dieudonné» et de «s’attaquer à la dimension de l’antisémitisme, caché derrière l’antisionisme et véhiculé notamment par le mouvement BDS (boycott, désinvestissement et sanctions) mais aussi par tous les partis à l’extrême gauche de l’échiquier politique» Source: Le parisien

CjnbGHtUkAAxrQNSource de l’image: Twitter

Une simple photo pour démonter leurs arguments… Lire la suite

France: Une campagne #TousUnisContrelaHaine est lancée pour lutter contre le racisme, mais pas tous les racismes…

Une nouvelle campagne débute pour lutter contre le racisme et l’antisémitisme, une campagne à 3 millions d’euros pour tenter de faire passer « le message », le racisme et l’antisémitisme qu’il soit avéré ou non, c’est mal, surtout que nos politiques ne font aucune distinction entre les actes antisionistes et les actes antisémites par exemple (explications ici), ce qui d’entrée biaise les statistiques… Rien de neuf donc, nous le savons depuis longtemps, et sans réelle surprise nous comprenons au travers de ces spots que les victimes sont toujours les « minorités », en oubliant peut-être quelque chose…. Ha oui, le racisme anti-blanc, même si celui-ci n’existe pas, normal vu qu’il nous est présenté comme étant une imposture, ou comme un fait tellement minoritaire…

D’ailleurs, le gouvernement se justifie à ce sujet: « Un parti-pris : ne pas chercher à être exhaustif et se concentrer sur les faits, statistiquement, les plus nombreux. Un choix : traiter des types de racisme qui sont à la source aujourd’hui des agressions les plus fréquentes. C’est pour cette raison que les agressions et menaces anti-blancs, anti-roms et anti-asiatiques ne font pas l’objet de films dédiés car ils sont proportionnellement moins nombreux. Il va de soi que l’ensemble des catégories de racisme sont concernées et dénoncées par cette campagne. Toutes les formes de haine sont intolérables » (voir sur Gouvernement.fr).

C’est d’ailleurs risible, quant on sait que la plupart de ces bien-pensants ont également soutenu les néo-nazis ukrainiens

XVMaf02d466-eee2-11e5-ac62-7b3788839dcc

Avec six spots mettant en scène des agressions racistes et antisémites, le gouvernement lance une campagne de sensibilisation pour dénoncer les préjugés et provoquer une prise de conscience.

«Le racisme, l’antisémitisme, les actes antimusulmans, ça commence par des mots, ça finit par des crachats, des coups, du sang». C’est sur ce message que se terminent six vidéos mettant en scène des agressions racistes ou antisémites. À la veille de la journée mondiale pour l’élimination de la discrimination raciale, le gouvernement a lancé une campagne choc intitulée #TousUnisContrelaHaine pour dénoncer les préjugés et provoquer une prise de conscience.

Lire la suite

Une nouvelle application traque tout ce qu’elle considère comme «antisémite» sur internet

Comment imposer une idéologie contestable par tous les moyens sans que cela ne choque personne? En multipliant les amalgames, parfois même avec des moyens douteux, comme en mélangeant l’antisémitisme et l’antisionisme par exemple. Et le dernier outil à sortir s’appelle « Sniper », un nom guerrier et menaçant pour un site internet qui recensera via un algorithme le contenu « judéophobe » des sites du web, cela pour « permettre aux internautes de prendre les mesures nécessaires en justice ». Rien que ça… L’Organisation Sioniste Mondiale

Et la suite n’est pas plus brillante: « Une équipe de membres de l’OSM (organisation sioniste créée en 1897 à Bâle en Suisse) scanne ensuite les résultats et confirment les cas de «présence réelle d’antisémitisme» sur le site en question, puis contacte les autorités du pays où le site est hébergé« .

antisionisme-juif

Fraîchement lancée par l’Organisation sioniste mondiale (OSM), l’application «Sniper» recense via un algorythme le contenu judéophobe présumé d’un site internet, permettant aux internautes de prendre les mesures nécessaires en justice.

Le système de l’application «Sniper» est configuré pour numériser les informations du web en utilisant un algorithme qui permet d’identifier certains mots-clés dans de nombreuses langues différentes.

Une équipe de membres de l’OSM (organisation sioniste créée en 1897 à Bâle en Suisse) scanne ensuite les résultats et confirment les cas de «présence réelle d’antisémitisme» sur le site en question, puis contacte les autorités du pays où le site est hébergé.

L’OSM souligne (tout de même …) que l’application sera scrupuleusement contrôlée et supervisée, afin que des personnes ne soient pas accusées d’antisémitisme sans preuves concrètes. Lire la suite

1 2 3 4