Non vaccinés, tous coupables ?

Le réveil des consciences est-il en train de s’amorcer ? Les propos de Macron ont-ils fait déborder le vase ? Quoi qu’il en soit, ce sont autant certains scientifiques de plateau que d’animateurs vedettes qui dénoncent aujourd’hui l’échec total de la stratégie vaccinale et l’absurdité des mesures coercitives au regard de cet échec. Les vaccinés sont malades, peuvent mourir, transmettent et ils commencent à douter, c’est bien normal. Il est vrai que depuis plusieurs semaines l’on teste à tour de bras et que, oh surprise, l’on découvre nombre de cas. Des cas qui manifestement ne sont pas des malades puisque l’hôpital, lui-même en réanimation depuis des années, n’est pas sur le point de craquer si l’on compare cette période avec celle du printemps 2020. Une « opération full tests » qui n’a sans doute comme objectif que de tenter de justifier la violence des mesures et des propos de ce Gouvernement à l’égard de ceux qui se posent des questions.

Le ballon se dégonfle au fil des jours et, c’est une bonne nouvelle, le variant Omicron n’est pas virulent. Il serait devenu largement majoritaire et les services de santé annoncent 79,8 % des cas liés à ce variant. Sans doute une extrapolation aussi précise que ce que nous a livré l’Institut Pasteur jusqu’ici, puisque la majorité des tests sont des antigéniques qui ne détectent pas le type de variant. Les PCR le peuvent à condition de réaliser un séquençage afin de connaître précisément le type de variant, ce qui n’est pratiqué que de façon anecdotique en France. En résumé, ces chiffres, comme tant d’autres, sont bidons, évidemment serais-je tenté d’ajouter.

Sinon, tout va bien. Il faut s’assoir pour prendre un café, ne plus manger de pop-corn au cinéma, le tout après avoir présenté vos données médicales et bientôt une pièce d’identité. Rien de tout cela pour les Députés au parlement qui viennent de voter le pas vaccinal mais bénéficient d’une protection spécifique, tout comme pour les Sénateurs dans leur hémicycle, mais tout le monde semble trouver cela parfaitement normal. Alors, histoire de tenter une dernière fois de justifier toute cette folie, l’on nous montre des coupables.

Il s’agissait jusque-là des « repentis », aussi foireux les uns que les autres comme le désormais célèbre comédien Francis Palombi, ou plus récemment la détresse de l’épouse d’un médecin décédé qui en veut au Professeur Raoult. Evidemment chacun peut comprendre sa douleur, mais le Directeur de l’IHU de Marseille n’a jamais prétendu sauver tout le monde, il a juste mis en évidence qu’avec son protocole de traitement, la mortalité était bien plus faible, de surcroît à une époque où il n’y avait pas de vaccin. Un Didier Raoult qui avait par ailleurs indiqué être favorable à la vaccination des plus fragiles. Décidément l’instrumentalisation n’a plus de limites, et arrive à point nommé alors que le Professeur marseillais se rappelle au bon souvenir du Gouvernement via l’émission de Cyril Hanouna.

Mais maintenant, l’on nous montre des « coupables ». Dans l’émission « sept à huit », des « journalistes » (il vaut mieux mettre des guillemets) interviewent un couple dans une chambre d’hôpital, non vaccinés. Lui va bien, il rend visite à son épouse, elle est sous respirateur et va bien mieux, n’a jamais été dans le coma ni intubée, juste un apport d’oxygène. L’on peut même imaginer qu’elle aurait pu être chez elle avec la location d’un respirateur. Mais si elle dit qu’elle aurait pu franchir le pas, lui ne veut toujours pas se faire vacciner. Ont-ils commis un délit ? Non. Sont-ils hors la loi ? Non. Mais ils sont coupables, aux yeux de ces journalistes qui insistent à plusieurs reprises. « Vous ne vous sentez pas coupables d’encombrer les services de l’hôpital ? ». La pauvre dame explique qu’elle n’a jamais été hospitalisée en dépit d’une vie de cotisations. Mais l’autre question, c’est de savoir si avec un vaccin elle aurait été hospitalisée, ce que demandent les journalistes. Sauf que bien évidemment, personne n’est capable de le dire…

Non, non et encore non, les non vaccinés ne sont pas majoritaires à l’hôpital en France (43% selon la DREES). Pire, les vaccinés devraient être bien moins nombreux si le vaccin fonctionnait à 95% comme l’avaient promis les labos. Non, les non-vaccinés ne doivent pas se sentir coupables, le vaccin protège mal et n’empêche pas la contamination. Oui, les vaccinés pourraient se sentir coupables d’encourager à le faire alors que des dizaines de milliers d’effets secondaires plus ou moins graves nécessitent aujourd’hui des soins hospitaliers. Oui, ils pourraient se sentir coupables de contaminer des personnes fragiles parce que le vaccin ne l’empêche pas. Mais non, ne nous trompons pas, l’ennemi ce n’est pas l’autre, c’est seulement le virus et il n’y a aujourd’hui pas qu’une méthode pour le combattre. La preuve, avec 300 000 cas par jour, il est clairement démontré que le vaccin ne sert à rien pour freiner les contaminations.

D’ailleurs à ce propos, je n’ai pas résisté à vous montrer cette carte du Covid dans le monde, au cours des 14 derniers jours et datée du 09 janvier 2022. Eh oui, ce sont bien les pays les plus vaccinés qui sont les plus infectés. Simple coïncidence ? Je vous laisse  le soin de faire les recherches que vous jugerez utiles mais culpabiliser les non-vaccinés n’a aucun fondement réel. Par contre, les réduire à des sous-citoyens ou proposer de les faire condamner est tout à fait répréhensible, aussi bien moralement que juridiquement.

Sylvain Devaux

Tous les articles, la tribune libre et commentaires sont sous la responsabilité de leurs auteurs. Les Moutons Enragés ne sauraient être tenus responsables de leur orientation.

10 commentaires

  • 📈🇪🇺 Le 12 janvier 2022 – Extraction des données de la pharmacovigilance Européenne ADR Reports de la semaine 1 (du 1er janvier 2022 au 11 janvier 2022).

    Depuis le début de la vaccination en Europe, pour les 4 substances (Pfizer, Astrazeneca, Moderna, Janssen):

    • Nombre de décès: 37527 (+1260)

    • Cas non résolus: 928592 (+23275)

    • Cas résolus: 1259860 (+20635)

    • Cas résolus avec séquelles: 44157 (+1006)

    • Cas en cours de résolution: 718123 (+15294)

    • Cas état inconnu: 640285 (+24461)

    Nombre de décès:

    • Astrazeneca: 7613

    • Janssen: 2314

    • Moderna: 10724

    • Pfizer: 16876

    Nombre de cas non résolus:

    • Astrazeneca: 298025

    • Janssen: 38028

    • Moderna: 151742

    • Pfizer: 440797

    Nombre de cas résolus avec handicap:

    • Astrazeneca: 17844

    • Janssen: 547

    • Moderna: 4174

    • Pfizer: 21592

    Explication sur les données et les méthodes d’extractions

  • Cette folie d’injections expérimentales où les ingrédients peuvent changer d’une série à l’autre ne vas pas s’arrêter sans une révolte d’ampleur des citoyens, car les tribunaux obéissent aux ordres viennent d’en haut. Les nombreuses plaintes qui ont été déposées sont bloques par les tribunaux lesquelles se déclarent incompétent pour juger les affaires. C’est une manière de bloquer le processus démocratique!

    Alors, non vaccinés et vaccinés, nous qui sommes les victimes de la plus grande escroquerie de l’histoire de la médecine, venez manifester avec nous, les samedis, manifestations qui ont lieu un peu partout en France! C’est par l’ampleur des manifestants révoltées qu’on peut changer notre destin. Ce n’est pas en restant chez vous et d’attendre un miracle que les choses vont changer!

    Cher parents, votre devoir est de protéger les enfants contre les injections toxico-génétiques, contre la tyrannie des dirigeants qui nous ont confisque la démocratie, la justice, … bref qui nous ont confisque notre vie, alors bougez vous, venez vous aussi manifester avec nous! Prochain RDV le samedi 15 janvier 2020.

    Lisez cet article et surtout REGARDEZ la première vidéo https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif :
    La « protection » d’un vaccin Pfizer est inférieur à 1% !

  • laspirateur

    Une application permettrait-elle au vaccinés de lire leur code barre et d’être potentiellement propriété des labos pour mise sur le marché?https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gifhttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

  • amaguedon

    Bonjour
    Une question que je me pose après les dires des scientifiques officiels sur la méconnaissance des effets à long terme des vaccins expérimentaux,
    Que devient le matériel arn injecté dans le sang sur la durée et, s il s avère toxique ,quid des transfusions et des naissances ,le monde entier ne risque t il pas déstabilisé
    Par précaution ,puisque les enfants ont un taux de létalité négligeable d après les données scientifiques internationales ,ne vaudrait il pas mieux ne pas obliger de vacciner les enfants afin que leur sang puissent être le recours pour la survie de l espèce humaine en cas de mauvaise surprise puisque qu aucun scientifique ne peut le prédire
    On a bien appliqué ce scénario pour les semences mondiales pour garder la pureté de celles ci en cas de problèmes,pourquoi ne le fait on pas pour l homme ?

  • citation : « Des cas qui manifestement ne sont pas des malades puisque l’hôpital, lui-même en réanimation depuis des années, n’est pas sur le point de craquer si l’on compare cette période avec celle du printemps 2020.

    Cela fait des années bien avant la FAKE Pandémie / Plandemie du Covid 19 que les cliniques sont chaque année à cette période hivernale saturée !!!

    Regardez des extraits des séquences vidéos prépositionné par année :

    2015 – saturation des lits des hôpitaux

    2016 – saturation des lits des hôpitaux

    2017 – saturation des lits des hôpitaux

    2018 – saturation des lits des hôpitaux

    2019 – saturation des lits des hôpitaux

    Et ce ne sont pas les patients covid qui saturent les cliniques ni les urgences!
    Preuve à l’appui par des chiffres sérieuses:

    Le rapport de l’I.R.SAN. l’Institut de Recherche pour la valorisation des données de SANté, datant du 25 Mars 2021, confirme l’analyse de DR Astrid Stuckelberger, citation du rapport : L’épidémie, qui a touché la France en 2020, montre une surmortalité nulle pour les moins de 65 ans, (soit 80 % de la population) et très faible pour les plus de 65 ans ( 3,72 % d’excès pour cette classe d’âge).
    Voici un rapport

    Voici le rapport de la A.T.I.H. (Agence Technique de l’Information sur l’Hospitalisation) sur le COVID
    Au cours de l’année 2020, les patients Covid représentait : 5% de l’ensemble des patients pris en charge dans les services de réanimation, ET 2% de l’ensemble des patients tout champs hospitaliers confondus.
    Voici le rapport la A.T.I.H. datent d’Octobre 2021

  • Radagast

    Bah, pourquoi se casser la nouille à essayer de faire entendre raison aux pro-thérapie génétique ?

    Tout ce qu’on y gagne, c’est de se faire traiter de crétin conspirationniste, et de se faire haïr par des gens qui prétendent faire ça pour le bien commun (alors que la majorité l’a fait pour pouvoir aller boire un coup dans un bistro ou aller au ciné, mais ça fait mieux de dire qu’ils sont responsables et philanthropes)…

    C’est comme les gosses pas très malins, t’as beau leur dire de pas faire ça, qu’ils vont se faire mal, ils ne comprendront qu’une fois qu’ils se seront fait mal…

    Et puis quand ça arrivera, ça sera l’occasion de leur dire « Tu serais pas en train de virer crétin de conspirationniste ? » (variante diplomatique du ‘je te l’avais dit »).

  • Passetec

    Non vaccinés, tous coupables ?
    coupable = que l’on peut couper !!! et que l’on veut couper !!!

  • Passetec

    Québec : les non vaccinés contre le Covid-19 devront payer une nouvelle taxe de «contribution santé»

    En savoir plus sur RT France : https://francais.rt.com/international/94609-quebec-non-vaccines-contre-covid-19-devront-payer-nouvelle-taxe-contribution-sante

Laisser un commentaire