Des chèques énergie plus généreux ?

Charles Sannat pour Insolentiae

« Le gouvernement envisage d’élargir le chèque énergie » nous apprend l’AFP, il faut dire que la présidentielle c’est bientôt !

Profitez-en, c’est pas tous les jours dimanche !

« Avec la hausse des prix du gaz, de l’électricité et de l’essence, l’exécutif souhaite rééquilibrer le pouvoir d’achat des Français.

Le gouvernement envisage d’« élargir » le chèque énergie pour soutenir le pouvoir d’achat des Français rogné par la hausse des prix de l’énergie, et Jean Castex fera des annonces « dans les jours qui viennent », a indiqué mercredi son porte-parole Gabriel Attal.

« La situation actuelle, l’augmentation des prix (de l’énergie), nous conduit à travailler sur ce dispositif et à regarder dans quelle mesure il est nécessaire de l’élargir pour qu’il puisse concerner plus de Français », a indiqué Gabriel Attal à l’issue du Conseil des ministres.

« Il y a eu beaucoup de travaux qui ont été menés ces derniers jours par le gouvernement et le Premier ministre aura l’occasion de faire des annonces sur ce sujet dans les jours qui viennent », a-t-il ajouté. Près de 5,5 millions de ménages sont bénéficiaires du chèque énergie. Le montant alloué «va d’une cinquantaine d’euros à 200 euros environ» selon Gabriel Attal. « L’augmentation très forte, soudaine, des prix de l’énergie » affecte le pouvoir d’achat des Français « dont le revenu ne permet pas suffisamment d’assumer ces dépenses », a-t-il constaté ».

Mais là encore toutes ces histoires de chèques, j’avais d’ailleurs écrit il y a fort longtemps un article sur les chèques de la honte qui n’a pas pris une ride, ne répondent pas aux problèmes. C’est un article de 2011 ! 10 ans déjà… Et regardez en 10 ans, rien n’a changé. Rien. Nous en sommes toujours à avoir une classe politique qui nous parle de « chèques » pour compenser l’absence de salaires décents.

LES CHÈQUES DE LA HONTE, par Charles Sannat

https://www.pauljorion.com/blog/2011/08/23/les-cheques-de-la-honte-par-charles-sannat/embed/#?secret=C4gtdGPW36

D’un côté l’Etat devenu complètement fou, augmente la pression fiscale et réduit d’autant le pouvoir d’achat des ménages, augmente les charges sociales ce qui pèse sur l’emploi, puis après vient donner des chèques pour compenser les conséquences de ses propres actions alimentant un terrible cercle vicieux.

Charles SANNAT

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

Source Le Figaro.fr ici

5 commentaires

Laisser un commentaire