« Confinés ! Les conséquences économiques » L’édito de Charles SANNAT

Et comme prévu, le « quoi qu’il en coûte » du locataire de l’Élysée, va coûter « un pognon de dingue » dans un premier temps, pour finir en évènement cataclysmique et, ce sera peut-être bien, la fin de la zone euro, tant les dettes sont irremboursables. Amen ! Partagez ! Volti

******

Charles Sannat pour Insolentiae

Mes chères impertinentes, mes chers impertinents,

Confinés.

Enfin, confinés, c’est vite dit.

Vous aurez le droit d’aller travailler.

Vous aurez le droit d’emmener vos enfants à l’école.

C’est pas un confinement de salariés, mais un confinement de patrons, si vous voyez ce que je veux dire !

Cela dit, éviter l’effondrement économique n’est pas franchement une mauvaise idée, je dirais même que ce n’est pas une option mais une obligation.

Pourtant, je pense que nous ne sommes pas (encore) au bout de nos surprises.

Nous allons fermer bars et restaurants, parfait. Nous allons fermer les commerces non essentiels. Parfait. Pas pour eux bien évidemment, mais pour lutter contre le virus.

Sauf, que nous avons deux trous béants dans la raquette sanitaire.

Si ce virus nécessite de faire tout ce que nous faisons, alors les réfectoires des cantines scolaires chez les lycéens et les collégiens vont finir par poser de terribles problèmes de même que les cantines des entreprises qui sont avant tout d’immenses restaurants… sans masque ! Nous revenons au point de départ.

Macron pour des raisons sociales évidentes et aussi psychologiques veut maintenir les écoles ouvertes. En fonction de la dynamique épidémique des prochains jours, il est fort possible que l’on se retrouve contraint de réduire drastiquement l’accès aux écoles et aux entreprises.

Oui, pour le moment on tente un confinement qui ne confine pas à l’arrêt total de l’économie.

Il y a encore une semaine, parler de reconfinement comme je le faisais était suffisant pour vous faire traiter de fou qui n’avait rien compris à cette épidémie qui n’existe pas !

Aujourd’hui, on ne parle pas de fermetures des écoles.

Demain rien n’est moins sûr ni certain.

Les conséquences économiques immédiates (prochains jours et semaines)

Baisse des marchés et des bourses.

Le pétrole vient de perdre 4 %, et la situation semble similaire à celle de mars mais en plus doux.

Chômage partiel massif à très court terme pendant ces quelques semaines et d’ici la fin de l’année. Parfait.

Mesures de soutien d’urgence aux indépendants. Parfait. Quelques milliers d’euros seront versés à ceux qui en ont le plus besoin. Parfait.

Mais… à la sortie et au prochain déconfinement, il y aura encore plus de casse car bien évidemment, beaucoup de commerces non essentiels qui seront fermés alors que les écoles resteront ouvertes, vont mourir. Il est difficile de résister à une fermeture. Il est presque impossible de résister à deux fermetures, sauf à ce que l’Etat compense totalement ou presque le manque à gagner.

Comment les banques vont-elles distribuer les futurs « nouveaux » PGE, ces prêts garantis par l’Etat ? Qui va payer l’addition ? Les banques prennent 10 % du risque des PGE, un PGE ça va, mais deux PGE bonjour les dégâts !

Nous allons avoir énormément de faillites d’entreprises au premier semestre 2021. Souvenez vous de cette étude dont je vous avais fait part ci-dessous !

Plus de 50 % des PME européennes menacées de faillite

Il va être très difficile pour les gouvernements de sauver les entreprises viables et de laisser mourir celles qui ne le sont pas, car ce tri est forcément d’une telle complexité que c’est une gageure pour n’importe quel gouvernement quelle que soit sa bonne volonté. Nous sommes dans une situation où il n’y a objectivement … Lire la suite de Plus de 50 % des PME européennes menacées de faillite Insolentiae

Augmentation du chômage, hausse de la précarité, hausse de la misère, hausse des tensions sociales, raison pour laquelle Macron a insisté pendant son discours sur la nécessaire solidarité et l’entraide des vrais gens par et pour les vrais gens.

Conséquences à moyen terme (prochains mois)

Effondrement du PIB de 3 à 5 % supplémentaire en… moins !

Hausse vertigineuse du déficit public déjà très mal en point. Vous vous souvenez du cela va coûter 0.1 point de croissance à la France de notre mamamouchi Bruno le Maire préposé à l’économie ?

Vous avez même la vidéo avec JJ Bourdin et le tweet de l’époque… un collector

« Blague du jour. Bruno Le Maire estime les impacts économiques du coronavirus » L’édito de Charles SANNAT

Mes chères impertinentes, chers impertinents, Comme disait l’un de nos maîtres de l’humour, et je parle de Coluche, « de tous ceux qui n’ont rien à dire, ceux qui se taisent sont les plus agréables »… Et notre ami Bruno Le Maire, notre mamamouchi préposé à l’économie dans notre douce France de l’an de grâce 2020 vient … Lire la suite de « Blague du jour. Bruno Le Maire estime les impacts économiques du coronavirus » L’édito de Charles SANNAT Insolentiae

Cette hausse du déficit c’est une hausse de la dette puisque la dette est égale à la somme des déficits à laquelle il convient de rajouter les intérêts cumulés qui portent eux-mêmes intérêts sur les intérêts, pour le plus grand intérêt des financiers de la finance mondiale, vous savez « notre ennemi sans visage », et pour notre plus grand malheur à tous.

Les conséquences à long terme (deux prochaines années). 

Crise politique majeure en Europe quand il faudra se mettre d’accord sur qui paye quoi et comment. Non, excusez-moi.

Je me suis trompé.

Il faudra se mettre d’accord pour savoir comment ne pas payer !

Si c’est un effacement de dettes collectif, tout se passera bien. Sinon, cela peut signifier la fin de la zone euro.

Dans tous les cas, nous aurons une crise de la dette des Etats, une crise monétaire, et la refonte du système monétaire international.

Ce sera compliqué et pas franchement ni simple, ni fluide.

Beaucoup seront ruinés dans les deux prochaines années.

En dehors des guerres, jamais, jamais nos économies ont subi de tels chocs. C’est tout simplement historique…

Et ce n’est pas fini.

Vous avez aimé confinement 1, confinement 2… il y aura aussi confinement 3, ma boule de cristal est formelle. Je vous en reparlerai.

Bon courage à chacun et malgré les tensions, tâchons d’être, en toutes circonstances, le plus bienveillant à l’égard des autres puisque les nerfs de tous sont mis à rude épreuve.

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu. Préparez-vous !

Charles SANNAT

Les commentaires sont signés du nom des auteurs et engagent leur seule responsabilité sans que « lesmoutonsenrages » ne prennent en rien à leur compte leur orientation.

12 commentaires

  • Avatar zorgon

    On nous fait le re-confinement, pfff, mais ils autorisent les écoles, le travail qui rapporte aux grand patrons, les super marché et même le sport pro ( le sport amateur est interdit ).
    ils ferment tout ce qui est divertissement , amusement , restaurant , bar , cinéma, théâtre etc . Et bien sur le rassemblement en famille de plus de 6 personnes. ( Ont-ils les même règles pour eux ? )
    Donc je me dit, s’ ils veulent vraiment nous faire la misère sous couvert du nouvel ordre mondial ou seul les puissants de ce monde auront droit à tout, je pense que nous pouvons les mettre dans la merde aussi car quitte à être confiné, et bien arrêtons tous de travailler et foutons la grosse merde en restant chez nous et en les envoyant se faire foutre.
    N’acceptons surtout pas la vaccination obligatoire qui a un but très nocif pour la santé et le traçage, ( renseignez-vous là dessus, c’est monstrueux ! ).
    Regardez le système chinois aujourd’hui, avec leur notation du bon citoyen, t’as une bonne note tu vie bien ( quoi que ) t’as une mauvaise note, bah tu crève !
    Voulez-vous que nous en arrivions là ou allez vous vous réveillez et les combattre sans violence en restant chez vous et en les mettant seul devant leur merde !
    Peut-être cela les fera réfléchir sur ce qu’il veulent nous imposer, style  » 1984 de Georges Orwell « .
    J’ai déjà eut ce discours, mais on m’a toujours remballé voir pris pour un con, voir même me mettre une baffe si je continuais mes propos sur cette fin de monde qui arrive à grand pas, le pire c’est que ça devient de plus en plus flagrant .
    Moi aujourd’hui je m’en fou, tout le monde peut crever, je m’en contre fiche, ils l’auront bien chercher en croyant les gouvernement successif de merde que nous avons eut depuis 40 ans, mais je ferais ce que je peux pour mes proches
    Partagez si c’est intéressant, sinon advienne que pourra…
    Didier Joncoux

  • Avatar wawa

    Salut tous!

    Je vous suis depuis un bon moment. Ce site est une référence en terme de réinformation en ce qui me concerne. Je ne sais pas qui vous êtes et cela m’importe à moitié.

    Je me connecte aujourd’hui pour vous dire que je lis énormément d’appels à l’insoumission. Je me demande systématiquement si ceux qui lancent ces appels, refusent eux même de se soumettre ou se contentent de lancer des appels.

    J’habite la réunion, je suis réunionnais, j’ai vécu à paris, j’ai la trentaine, je suis propriétaire, je vis avec ma femme et ma petite fille de 3ans. Le deuxième confinement n’a pas été décrété ici en même temps que chez vous. Mais il le sera fatalement dans un avenir proche. Nous allons probablement subir, en attendant, et avec un léger décalage, ce que vous avez vécu en france les semaines passées, à savoir l’instauration d’un couvre-feu.

    Malgré ma situation confortable j’ai décidé aujourd’hui que je n’accepterai aucune restriction supplémentaire. Je ne respecterai pas le couvre-feu, je ne respecterai aucun confinement, je ne remplirai aucun attestation, je ne paierai aucune amende et j’effectuerai ma peine d’emprisonnement. Je le dis car il est important que nous sachions tous qu’il arrive un moment ou il faut que quelques uns fassent un pas en avant, pour que ceux qui savent mais se reclusent dans la peur de la répression, comprennent que la peur de désobéir, à ce stade, c’est la peur de vire et qu’il n’est plus temps d’avoir peur. Ce moment est historique. Les conséquences, et souvent, les conséquences dramatiques, sont inévitables.

    Nous savons tous ce qu’il est entrain de se passer. Nous ne savons pas ce qu’il va se passer. Mais moi je sais ce qu’il ne se passera pas: je ne vivrai pas dans la peur de ce gouvernement. Je ne vivrai pas dans la peur d’être confronté seul à la machine, je n’obéirai pas à la racaille. La racaille vit dans la peur, et chaque jour vit avec son horrible maladie. Puisse quelqu’un faire quelquechose pour elle..

    Je suis de nature heureuse et enjouée, je continuerai à vivre de cette façon jusqu’à être contraint physiquement et je resisterai avec joie. Et quand bien même je serai contraint, je sais ce qu’on en m’enlèvera jamais: mon amour et ma reconnaissance, mon esprit et mon âme.

    Je vais refuser en bloc, mais vous ne me verrez pas refuser car je serai loin. Mais sachez que je refuserai.

    Marchez dans les rues, fêtez, chantez sans masques, dansez.
    Refusez s’il vous plait.

    • M.G. M.G.

      Salut à toi !

      Je ne respecterai pas le couvre-feu, je ne respecterai aucun confinement, je ne remplirai aucun attestation, je ne paierai aucune amende et j’effectuerai ma peine d’emprisonnement

      J’en suis rendu à cette évidence également !

      Je ne sais pas ce « qu’ils » feront de moi s’ils m’attrapent en flagrant délit de non possession de laisser-passer, par contre je sais pertinemment ce à quoi je ne me plierai pas. Je suis un être de la nature, pas un rat de laboratoire, donc je vais continuer de respirer, de me balader, de voir mes amis … de vivre. Et je n’ai pas besoin d’attestation pour me conférer de tels droits !

      Ayant depuis longtemps dépassé le stade de la « peur du gendarme » et de la justice, il leur faudra trouver autre-chose que la menace du PV ou de la prison pour me contraindre à abdiquer. Chacune de mes actions ne fait aujourd’hui référence qu’à une seule autorité : mon intuition, cette petite connexion avec la sagesse infinie qui éclaire ma vie, guide mes pas et oriente mes décisions …

      ;) M.G.

      • Avatar Dao Ji - le fou contestataire avec sa gourde de vin

        C’est tellement beau 🤩. Viens me voir je t’invite dans ma ville bondé de flics et on ira boire un jus de carotte au bord de mer 😁

        A deux on fera la force ✊

        • Avatar wawa

          Donc planifies-tu de t’enfermer a chaque fois que gus l’ordonne parce que tu as choisis d’habiter une ville bondée de flics et que tu as peur qu’on ne soit que deux?

          C’est pas de force dont il est question a mon sens. L’idée ce n’est plus d’aller se confronter à l’armée d’en face, entassés comme de la volaille dans les rues de paris, mais juste de faire ce que tu veux en d’en assumer toutes les conséquences, et je crois que t’as besoin de personne pour ça. Mais c’est censé être comme ca tous les jours depuis toujours. Et ca change rien que tu habites dans ta banlieue pourrie de poulets ou sous le soleil des tropiques. (La connerie, la peur et la méchanceté ici sont identiques à ce que tu peux voir partout)

          Et il faut pas 36 gendarmes pour embarquer un gars comme moi. Deux suffisent. La qualité de la répression sera la même quelque soit le nombre de militaires en face. Par contre crois moi bien que la qualité de la répression ne sera pas la même quelque soit le nombre de gentils couillons comme moi qui refuserons..

          J’ai vu une vidéo au debut du couvre-feu: Une petite centaine de manifestants contre cette décision. Quand les crs sont arrivés ils étaient un peu perdus car habitués a gérer des packs entiers de foules en colère; ils se sont retrouvés face à… rien. En quelques secondes le pack s’est dispersé et il ne restait que des manifestants transformés en quidam. Qu’est ce que tu peux faire contre 60millions de quidams qui marchent un peu partout?

          Je dis juste deux choses continuez a marcher et à respirer. Ca veut dire deux choses, pas de masques et pas d’assignation a résidence. Pas besoin de manifs pas besoin de se prendre des coups. Quand le sherif m’arretera je lui exposerai ce que je suis entrain de faire. Et s’il le souhaite il m’emmenera. A ce moment la tu exerces ta dernière liberté: choisir. Tu choisis d’être la ou tu veux, jusqu’à ce qu’un autre choisisse de t’arrêter dans ta démarche. Et puis voila la suite dépend de beaucoup de choses. Parfois la chance, parfois l’intelligence, parfois la ruse ou la force.. peu importe au final.

          Et puis y’a un truc que je comprends pas: pourquoi est ce que tu voudrais rester dans ta grande ville bondée de flics? Y’a quoi d’intéressant la bas? A mon avis pas grand chose. Pas plus qu’à Bordeaux,à Toulouse, à Lyon a nice marseille, saint-denis de la réunion ou st-pompom sur panpignol… Ce qui est interessant à ce stade c’est de pouvoir marcher et respirer à sa guise. La base.

          • Le problème c’est que sur les 60 millions de quidam, la plus grand majorité suit le gouvernement même s’ils ne l’aiment pas https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif
            En tout cas, étant quasi la seule à ne pas mettre de masque dans la rue, et en le mettant sous le menton dans les magas, je peux vous dire qu’il n’y a pas beaucoup de gens qui me soutiennent. Je dirais même qu’ils pensent, que s’il y a un confinement c’est à cause des irresponsables comme moi.

            • Avatar wawa

              En fait je suis persuadé qu’une grande majorité ne pense pas du tout. Par paresse et par peur. Et du coup c’est en un sens plutôt bien parce qu’un récipient vide, tu peux le remplir à ta guise. Et c’est qu’ils ont très bien compris en face. A nous de percevoir ça également.

              Cette semaine je suis allé acheter mon pain. Sans masque dans une boulangerie qui n’est pas celle ou je me rends d’habitude. La vendeuse me dévisage. Quand j’arrive à sa hauteur, nous sommes seuls dans l’établissement et elle m’interpelle sur un ton sévère:
              -Vous ne portez pas votre masque Monsieur!
              – Vous avez remarqué..
              -Vous savez que c’est obligatoire?
              -Personne ne m’y oblige a priori. Et vous? vous ne portez pas de masque non plus..
              -Nous on est pas obligé parce qu’on est derrière le comptoir et on a le plexiglas (80cm de haut 60 de large)
              Je tapote sur le plexi: « Mais oui madame, car c’est bien connu le virus frappe toujours avant d’entrer… »
              Elle se déride et on se marre tous les deux.
              Elle enchaîne: « Vous savez nous le problème c’est surtout par rapport à l’amende, on sait bien que le masque..)
              -Je sais bien Madame. Bonne journée!
              Et je repars avec ce que je suis venu chercher.
              Et si j’etais reparti sans, ca n’aurait pas été bien grave à ce stade.

              J’ai envie de croire que le prochain qui entrera sans masque, elle ne lui dira rien.
              Et voila. Et je pense que très souvent ca peut se passer comme ca. Pas tout le temps. Mais j’exerce ma liberté à ce moment de refuser et bien souvent ca se passe très bien. Car il faut aussi savoir parfois faire confiance a l’autre, qui plus souvent qu’on ne le croit n’est pas très différent de soi.

              Je sais qu’à Paris nos Brav gars dégagent les terrasses à coup de lacrymo.
              Je sais aussi qu’il y a des rageux qui sont pret à collobarer, à denoncer à calomnier. Il y en a toujours eu il y en aura de tout temps, ils vont pas disparaitre comme ca. Mais c’est la que ca se joue et si on flippe à cause de ca, il ne sera même pas utile d’utiliser la force pour nous contraindre. Alors en attendant Vichy…https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

    • Volti Volti

      Merci wawa pour ce message plein de bon sens. :)

    • Merci https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_heart.gif
      J’apprécie de lire ce genre de témoignage, ça raisonne dans mon coeur mais je suis trop réaliste et plus sournoise que pour faire comme vous. je ne respecterai pas non plus ce confinement mais je louvoierai, je présenterai des attestations mensongères. Par contre si je devais avoir une amende, je ne la paierai pas, c’est évident.
      Ce n’est pas que je n’ai pas le courage de mes actes mais simplement que je ne veux pas être sacrifiée vainement comme Assange et tous les lanceurs d’alerte, dont malheureusement le sacrifice ne change pas l’évolution funeste de ce monde. Ca ne change rien car les gens ne veulent pas voir. Les gens préfèrent laisser crever des innocents que d’ouvrir les yeux. Les gilets jaunes en sont également un bon exemple.
      Donc, je ne me sens pas l’âme d’un martyr, je vais garder ma liberté de mouvements et les entuber mais par derrière. Cela n’empêche que j’admire l’abnégation et la force qui animent les personnes comme vous. Evidemment je vis dans un milieu privilégié, j’habite à la campagne, ma fille ne porte pas le masque à l’école, et je ne suis pas fan des sorties shopping le week-end donc leur mesure n’affectent pas vraiment ma vie courante. Que du contraire ça va me faciliter la vie, il y aura moins de circulation lorsque je vais aller conduire ma fille à l’école.

Laisser un commentaire