L’enfer sur terre: la crise climatique ne fait que commencer

Chaud les marrons… Partagez ! Volti

******

Observateur-Continental

« Un monde où certaines régions sont devenues invivables. Cela ressemblait longtemps à une dystopie lointaine. Mais la catastrophe commence déjà, comme peuvent le voir les habitants de la côte Ouest des Etats-Unis. Quelles seront les conséquences? », s’interroge la revue allemande Der Spiegel. 

L’enfer sur la côte Ouest des Etats-Unis réussit ce que Greta Thunberg avait échoué à faire. A l’âge de 16 ans, il y a 20 mois, elle voulait que le monde soit épris de peur: les chefs de multinationales, les dirigeants, tout le monde doivent « céder à la panique » à cause des changements climatiques, exigeait-elle au Forum économique mondial de Davos. Cependant, les responsables n’éprouvent toujours pas la peur voulue par Greta Thunberg. Le discours de la plupart de chefs d’Etat sur la crise ne laisse percevoir aucune inquiétude quant à l’avenir – ils admettent sciemment une fin du monde. 

« Les incendies en Californie, en Oregon et à Washington pourraient éliminer le principal obstacle dans la lutte contre la crise climatique: son invisibilité. Le réchauffement climatique montre son terrible visage. Il était déjà perceptible pendant la canicule en Europe l’an dernier et les incendies dévastateurs en Australie », écrit la revue. 

« C’est un indicateur clair du changement climatique. C’est un signal pour nous tous que nous devons tout faire pour lutter contre le réchauffement climatique », a déclaré Kate Brown, gouverneure de l’Etat de l’Oregon sérieusement touché. Selon elle, 500.000 ha de terrain ont brûlé en Oregon depuis dix ans, et rien que la semaine dernière 1 million d’hectares a brûlé. 

En Californie, des dizaines de milliers d’habitants observent de leurs propres yeux comment le changement climatique déclenchant des incendies rend inhabitable leur milieu de vie. Aucun incendie n’a été directement provoqué par une concentration élevée de CO2 dans l’atmosphère, mais le changement climatique crée et aggrave les conditions de plus en plus notables pour leur déclenchement. De la hausse du risque d’incendies de forêt suite aux changements climatiques témoigne notamment le rapport du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC). Selon lui, la saison des incendies de forêt augmente « très probablement » avec un réchauffement jusqu’à 1 degré. 

De plus, le GIEC a rapporté que dès aujourd’hui les périodes de sècheresse augmentaient dans les régions déjà sèches, notamment en Méditerranée ou en Californie. Plusieurs régions de l’Ouest des Etats-Unis ont connu cette année une canicule record, le mois d’août le plus chaud de toute l’histoire des observations a été enregistré en Californie. A cela s’ajoute l’extrême sècheresse dans les Etats frappés par les incendies. « La saison des incendies a augmenté en Californie jusqu’à 75 jours », déclare Lynette Round, représentante du ministère californien de la Forêt et de la Prévention des feux.   

« Ces dernières années nous sommes entrés dans une nouvelle phase de crise climatique. La Terre s’est déjà réchauffée de plus d’un degré par rapport à l’époque préindustrielle. Les modèles, les statistiques et les pronostics se transforment en incendies, en inondations et en ouragans. Si nous ne stoppons pas rapidement les émissions de CO2 dans l’atmosphère, en 2070 déjà près de 3,5 milliards de personnes vivront probablement dans les régions où la température moyenne ne permettra pas de survivre – avec une population mondiale attendue à hauteur de 10 milliards de personnes cela pourrait affecter un tiers de l’humanité », écrit la revue. 

Empêcher que la dystopie devienne réalité est une tâche extrêmement difficile. L’économie, la politique, des sociétés entières et chaque individu à part doivent changer. Mais nous pouvons commencer par le plus évident. Selon le Fonds monétaire international, rien qu’en 2015 les subventions gouvernementales pour les hydrocarbures ont atteint la somme exorbitante de 4.700 milliards d’euros. Selon l’Agence internationale pour les énergies renouvelables, le passage de l’approvisionnement en électricité de la planète aux sources d’énergie renouvelable d’ici 2050 coûterait seulement 405 milliards d’euros par an. Les dirigeants mondiaux en place ne doivent pas céder à la panique, ils doivent garder leur calme et agir correctement. Aussi cynique que cela paraisse, la catastrophe actuelle pourrait y contribuer.

Source: https://www.spiegel.de/wissenschaft/mensch/waldbraende-in-den-usa-und-klimakrise-die-katastrophe-ist-da-a-6fd2a5e2-6de6-49eb-b9d7-a9990aa59eac

Les opinions exprimées par les analystes ne peuvent être considérées comme émanant des éditeurs du portail. Elles n’engagent que la responsabilité des auteurs

Observateur-Continental

Les commentaires publiés sont signés du nom des auteurs et engagent leur seule responsabilité sans que « lesmoutonsenrages » ne prennent en rien à leur compte leur orientation.

Les opinions exprimées par les analystes ne peuvent être considérées comme émanant des moutonsenragés. Elles n’engagent que la responsabilité des auteurs.

9 commentaires

  • KromoZom Y KromoZom Y

    Mon dieu, on va tous mourir !!!

    Bah, oui ma couille.

  • Avatar behappy

    Tant que la tour effeil n’a pas les pieds dans l’eau tout va bien https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

    Il y a tellement des gens qui ont passés leur temps a dire qu’il n’y avait pas de réchauffement que le doute a été semé a un niveau tel, que même si on bat tous les raccords de chaleurs chaque année, ils y en a qui continuent a nier ce changent climatique, trump inclut
    Au a quoi ils ont contribué ?
    Peut etre le pire, c’est de croire que la pollution n’y est pour rien, alors que c’est la premiere cause des gaz a effet de serre

    Des rapport financés par les société pétrolière, avec l’aide des Think tank, ont été déposé sur les bureau des politiques pour les dissuader de passer a la voiture électrique

    L’humain n’a t il pas la planète qu’il mérite en finale ?
    Et sur le net ils ont semé des tas de hoax

    Dans les pays du nord alors qu’ils ont du petrole il font la promotion de la voiture Electrique
    C’est donc un problème de valeur/vertus conscience et non pas d’argent https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif

    Une solution serait d’interdire les voiture a essence en ville… https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

  • Avatar gneu

    S’il y a des incendies, c’est davantage parce qu’il fait sec que chaud…
    Ne confondons pas hygrométrie et température… https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

  • Tout d’abord, il n’y aurait pas d’incendie s’il n’y avait pas des abrutis pour les déclencher. Il ne resterait que ceux occasionnés par la foudre.

    Ensuite, je ne crois pas au réchauffement climatique, mais aux perturbations climatiques. Dans le Sud Est en France, l’été n’a pas été particulièrement chaud: pas de canicule, des nuits fraîches, une bonne vraie chaleur la journée, sans plus. Et les orages d’août arrivent maintenant. Il y a des variations, c’est sûr.
    Ces perturbations existent aussi dans les planètes de notre système solaire. Quid de cette planète en approche, qui en serait la cause ?

    Bien sûr, loin de moi l’idée de nier qu’il est absolument indispensable de prendre soin de notre belle planète, mais ça… allez-y les cocos, allez ramasser les ordures dans les rivières… nous, les gros, on pollue allègrement, on vous fait des voitures électriques (plus polluantes que les essences), on vous crée des data-centers énergivores (pfft, la liste est trop longue)… et on vous fait croire que c’est votre faute.
    On connaît la chanson. Alors chacun fait sa part du colibri, et après nous… le déluge !

  • Avatar CORELIA

    Bon, le réchauffement climatique ? C’est quoi ?
    Demandez à un SDF ce qu’il en pense quand l’hiver est bien là…ça c’est le côté humain, sans oublier les morts par le froid, la misère c’est terrible…et c’est en France !…
    Au niveau mondial il y a depuis le début de l’année 5.505.600 décès d’enfants de moins de 5 ans…la cause ce n’est pas réellement le réchauffement climatique, il y a beaucoup à écrire sur certaines réalités de ce monde qui voit que ce qu’il veut voir, c’est ainsi… demandez à Bill Gates ce qu’il pense de tous ces morts et des plus de 100.000 qui s’ajouteront par la famine à cause du retour de flamme du COVID-19 (l’UNESCO prévoit 160 ou 180.000 morts je crois)…
    Bref, je reviens au sujet brûlant du réchauffement climatique, c’est une manipulation d’affairistes qui voit en créant cette peur, là le moyen de réaliser bien des profits (véhicules électriques, politique d’économie d’énergie qui en fait a un coût injustifié etc etc).
    Si les océans montaient mais l’eau des rivières seraient refoulée par l’eau de mer et les conséquences seraient catastrophiques (écosystèmes gravement modifiés etc)…depuis des années que tous ces gens vous font peur, vous devriez réfléchir à certaines réalités…
    En fait le réchauffement climatique est un phénomène naturel, aggravé par une Oscillation légère de notre planète, insidieuse mais bien réelle, donc dans certaines régions les températures ne peuvent que changer (c’est trop long à expliquer, j’essaye d’être concise)…
    Là où des glaces fondent, d’autres se forment pourtant…
    Quant aux incendies elles sont bien souvent volontaires, il suffit de chercher à qui profite le crime…il y a aussi les pyromanes mais pas qu’eux…
    Quant à la petite suédoise (qui est réellement derrière ?…), la pionnière a été Severn Cullis-Suzuki qui avait que 12 ans lorsqu’elle est montée à la tribune du premier Sommet de la Terre organisé par les Nations unies à Rio de Janeiro, le 14 juin 1992… les années sont passées et les préoccupations éco-environnementalistes étaient fortement éloignées des écopolitiques véritables opportunistes ayant aucune envergure et se souciant moins de l’intérêt général que de leurs propres petits intérêts…
    Le monde est malade certes, mais pas vraiment du changement climatique, mais bien à cause d’individus sans aucun scrupule.
    La fin de l’humanité elle interviendra bien avant les 4.450.000.000 d’années de la durée de vie de notre système solaire…c’est évident, d’autant qu’on est très mal parti avec des gens comme Bill Gates, Soros etc
    Déjà en 50 années bien des choses se sont dégradées, réchauffement climatique ou pas….
    l’exploitation de l’homme par l’homme elle est aujourd’hui supportée par tous, il n’ y a pas un jour où se perd une partie de nos droits de vivre avec dignité, et c’est bien là le premier des maux (l’exemple de la fausse épidémie de SRAS-CoV-2 illustre bien cette réalité de chaque jour, maintenant ils osent s’attaquer à la famille, aux enfants !)…
    Je crains que le réchauffement à venir ne sera pas climatique…

  • Avatar CORELIA

    Voir la vidéo: « Je vous présente la vraie Greta Thunberg »

    https://hooktube.com/watch?v=7XKS1Ulxp1Q

  • Avatar behappy

    C’est la température globale qui augmente
    Il ne faut pas confondre climat et meteo
    Il est prévu depuis longtemps dans les projections que la France ne sera plus un pays tempéré https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif
    C’est a dire que la période chaud va augmenter avec des pointe de canicule et durer plus longtemps
    Alors qu’il pourra y avoir des pics de froid sur des plus courtes périodes en hivers
    Mais globalement le réchauffement est global

    Il fait plus chaud et plus sec, mais aucune mesure n’est prise pur maîtriser les feux de forets
    C’est des raisonnements biszard parce que les dégâts du climat coûte plus cher que l’entretien !
    Gouverner c’est prevoir
    Ou sont les visionnaires ?

Laisser un commentaire