La RUSSIE DÉDOLLARISE et la CHINE fait DISCRÈTEMENT de la PLANCHE À BILLETS

La Russie de Vladimir Poutine et la Chine de Xi Jinping poursuivent leur promesse de réduire leur dépendance à la devise américaine.

La vidéo « La RUSSIE DÉDOLLARISE et la CHINE fait DISCRÈTEMENT de la PLANCHE À BILLETS » :

**La Tribune Libre est l’espace de libre expression des abonnés des ME. Son contenu n’engage pas le site des ME.**

Les commentaires publiés sont signés du nom des auteurs et engagent leur seule responsabilité sans que « lesmoutonsenrages » ne prennent en rien à leur compte leur orientation.

Les opinions exprimées par les analystes ne peuvent être considérées comme émanant des moutonsenragés. Elles n’engagent que la responsabilité des auteurs.

4 commentaires

  • jp31 jp31

    Le 16 Juillet 2021..
    Hé hé 😉

    Un Accord entre Ami, logique.

    Mouammar Kadhafi l’à Tentez l’étalon Or.

    On n’oublie rien
    On ne pardonne pas.

    Hé hé !

  • Avatar mianne

    La dédollarisation de la Russie est une bonne nouvelle . La planche à billet, par contre, une « solution crétine » . Nous sommes menacés par deux fléaux , les 40% d’emplois inutiles et nuisibles dans nos bureaux et les décisions crétines de nos gouvernants . D’un côté le livre de notre regretté D Graeber ( décédé début septembre ) sur le gaspillage insensé en bons salaires et en matière grise des 40% de « bullshit jobs » ( “boulots à la con” ) qui ne servent à rien et d’un autre côté cet article de Bill Bonner sur les décisions politico-économico-financières crétines des USA et de leurs suiveurs , dont l’Union Européenne , qui conduisent 99% de la population du monde entier vers la misère .
    Les deux problèmes sont sans doute liés et pour résoudre le problème des « boulots à la con  » nuisibles ou qui ne servent à rien , il faudrait un ministère chargé de les répertorier ( 40%, ce n’est pas rien), de les supprimer et de réaffecter les salariés là où il y a un manque criant en personnel utile.
    Quant au second problème, les décisions politico-économico-financières crétines, la disparition du dollar en tant que devise internationale serait l’amorce d’une solution . En effet, le dollar-devise plaçait tous les pays utilisateurs à la merci de l’extraterritorialité des lois américaines et de gigantesques sanctions financières, les obligeant par conséquent à prendre les mêmes décisions crétines que les Etats-Unis .
    L’abandon du dollar américain par la Russie nous laisse espérer l’abandon du dollar en tant que devise internationale, et c’est donc une bonne nouvelle pour le monde entier .
    https://www.businessbourse.com/2020/09/21/bill-bonner-bienvenue-dans-la-reprise-en-k/
    https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/faites-vous-un-boulot-a-la-con
    https://www.youtube.com/watch?v=y-G7461XhMs
    https://www.lefigaro.fr/decideurs/vie-bureau/2018/09/01/33008-20180901ARTFIG00020-les-cinq-grandes-familles-de-jobs-a-la-con.php

  • Avatar behappy

    L’helicoptere monétaire
    « Et si des billets de banque tombaient du ciel, largués par une banque centrale depuis un hélicoptère, comme remède à la croissance molle ? Cette théorie choc a été imaginée en 1969 par l’un des économistes les plus influents de l’histoire : Milton Friedman.

    Il s’agissait bien sûr d’une métaphore – et non pas d’une mesure réelle -, pour dire qu’il fallait davantage de quantité de monnaie en circulation pour relancer l’inflation.

    Mais dans une économie européenne frappée par un ralentissement mondial et une inflation faible, l’idée revient dans l’air dans l’espoir de relancer non seulement l’inflation, mais également la croissance économique… avec d’autres outils qu’un hélicoptère.
     »
    https://www.youtube.com/watch?v=tbibkA5C7xk&feature=emb_rel_pause

    ça montre a quel point les « elites » sont en panne d’idées https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif

Laisser un commentaire