« Pour RTL l’or est en hausse et c’est mauvais signe ! » L’édito de Charles SANNAT

Acheter de l’or est « dépassé » nous disait-on mais, face à une crise en devenir ou pas, c’est la ruée vers le métal jaune. Partagez ! Volti

******

Charles Sannat pour Insolentiae

Mes chères impertinentes, chers impertinents,

Pour RTL le cours de l’or est en forte hausse et c’est mauvais signe…

En effet « le prix de l’once du précieux métal jaune a augmenté de 300 euros en un an seulement, atteignant des sommets qu’il n’a plus côtoyés depuis 2013 ».

Pour l’analyse d’RTL, « Le cours de l’Or brille. Il atteint des sommets, plus vus depuis 2013 : plus de 1 600 dollars l’once d’or. 

Cela parait être positif, mais en fait, plus l’or vaut cher, plus c’est inquiétant.

Quand l’or flambe, c’est que l’économie mondiale menace de se transformer en plomb. Parce que l’or, c’est ce qu’on appelle une valeur refuge. C’est le bout de métal sur lequel les investisseurs se ruent quand ils ont peur de placer leur argent ailleurs. Ça veut dire que les placements plus aléatoires, plus rentables sont risqués ».

Et de rajouter que « l’inquiétude est en partie liée à l’épidémie de Coronavirus. Disons que les taux bas américains, la guerre commerciale livrée depuis des mois entre les États-Unis et la Chine, ou encore le Brexit qui a traîné en longueur, avaient déjà de quoi largement inquiéter les investisseurs. Mais aujourd’hui, c’est la totale, avec le Coronavirus qui paralyse l’économie chinoise, tout autant que le commerce mondial ».

Et enfin de conclure qu’il « n’y a plus un jour sans qu’une entreprise fasse une annonce angoissante. Le géant de la téléphonie Apple, mais aussi Airbus, Safran, Chrystler, jusqu’au coréen Hyundai, qui a interrompu sa production en Chine. C’est quasiment toute l’économie qui tremble, à part les géants du numérique, les plus américains des Américains – Facebook, Amazon, Netflix -, déjà en partie privés de Chine. Du coup, ceux-ci affichent une santé insolente. À part pour eux, donc, la seule valeur qui ne fait pas peur en tant de grippe, c’est encore et toujours l’or ».

En réalité on n’achète jamais de l’or parce que l’on a peur !!

Résumer l’or à la peur est un peu trop simpliste.

Il faut comprendre quelle est la mécanique économique à l’oeuvre pour comprendre pourquoi l’or monte et je m’en vais vous exposer tout cela rapidement.

Si je vous dis que j’ai peur, et que j’achète de l’or, après l’avoir fait, il y a de fortes chances que je continue à avoir peur…

La bonne question, c’est quelle est la relation entre l’or et le coronavirus ?

Elle est facilement compréhensible.

Souvenez-vous je vous parlais d’effet MTR dans ma vidéo du vrai JT de l’éco ci-dessous.

MTR pour effets « maîtrisables, temporaires et réversibles »…

La crise va durer longtemps car l’épidémie n’a pas été confinée à la Chine, elle est désormais en Corée, en Iran, au Japon, ou encore à Singapour ou Hong-Kong. Elle risque donc de circuler en Asie pendant des mois et des mois avec de multiples foyers qui peuvent s’alimenter les uns et les autres. Je ne dis pas que c’est ce qui va arriver mais que c’est parfaitement envisageable.

Du coup, les effets économiques ne seront pas du MTR, mais durables, irréversibles, et tout sauf maîtrisés avec de forts impacts sur les productions qui sortent de l’usine du monde.

La crise économique sera considérable.

Pour la contrer, il faudra émettre sans cesse plus de monnaie. La monnaie perdra de sa valeur car on fera marcher la planche à billets pour faire semblant que l’édifice tient encore. Il faudra payer quand même les salaires de gens confinés, les entreprises ne vendront plus de produits qui ne seront plus fabriqués comme c’est le cas pour Apple pour le moment pour l’exemple le plus connu. Il n’y aura plus de rentrées fiscales. Il n’y aura plus de création de richesses.

Alors, on imprimera encore et encore.

A force d’impression, le papier monnaie ne vaudra plus grand chose.

La confiance s’érodera.

Si la situation devient véritablement grave, si les pénuries sont massives, alors, l’argent ne vaudra rien, car l’argent ne se mange pas bien évidemment.

Vous pouvez imprimer de l’argent, mais pas des masques si les usines sont fermées.

Vous pouvez imprimer des billets, mais pas des médicaments.

Il y aura d’un côté du « troc » sur des actifs tangibles, au milieu la monnaie qui ne vaudra pas tripette, et de l’autre côté l’or, qui servira de stockage de valeur pour « après ». Car si les choses deviennent hors de contrôle sur le plan pandémique, alors la crise économique sera si profonde, que nous parlerons d’économie de guerre, d’économie de survie, de subsistance… Lorsque la pandémie prendra fin, car elle se terminera forcément, émergera alors un nouveau système économique sur les ruines de l’ancien.

Nous n’y sommes pas du tout, mais nous pourrions nous y diriger. Et c’est pour cela que l’or monte.

Et je suis d’accord avec RTL, ce n’est pas du tout une bonne nouvelle, mais c’est ainsi.

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu. Préparez-vous !

Charles SANNAT

« Ceci est un article « presslib » et sans droit voisin, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

Source RTL ici

7 commentaires

  • Avatar Flo500

    Belle démonstration, le seul hic, c’est que le coronavirus est extrêmement bénin.

    Si bénin que la plupart des gens dits « contaminés » n’en ressentent même pas les effets.
    Tout le reste, de la peur créée et des mises en scène façon Hollywood pour dramatiser la situation.

    • Avatar engel

      Faut pas avoir peur comme ça !
      Ca va bien se passer.
      …Et puis la terre vous remerciera.

      Bonne chance.https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

    • Volti Volti

      Tu es sûre que tous les gens décédés de cette m****e sont de ton avis ?

      • Volti Volti

        Coronavirus : en Ukraine, une cohue géante à l’atterrissage des rapatriés de Chine
        https://www.lci.fr/international/video-coronavirus-covid-19-2019-ncov-en-ukraine-une-cohue-geante-a-l-atterrissage-des-rapatries-de-chine-2146026.html

        Le 4 février, un journaliste infiltré d’Epoch Times s’est entretenu avec des membres supérieurs de certaines des plus grandes maisons funéraires de Wuhan. Les conversations montrent un fait simple mais déchirant: les calculs ne s’additionnent tout simplement pas. Le nombre de corps incinérés ne correspond tout simplement pas au chiffre du gouvernement, dans une large mesure. (anglais
        https://www.youtube.com/watch?v=iZ9FIpo2oNg

        • Avatar Eretol

          Bonsoir les Moutons égar…, enragés, https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

          Bonsoir Volti,

          Il y a quand même un contexte important qui n’est que trop peu signalé et qui pourtant pourrait nous faire voir les choses d’une autre manière. Je parle du taux de mortalité de plus de 2%, selon les médias et leurs médecins.

          On peut s’appuyer, faute de mieux, sur ces chiffres officielles : https://gisanddata.maps.arcgis.com/apps/opsdashboard/index.html#/bda7594740fd40299423467b48e9ecf6

          Le taux de mortalité est de 2.93% et le taux de rétablissement est de 24,57%. Oui, le temps que tout le monde ne se rétablissent ou ne meurent, les chiffres n’ont qu’une valeur relative en attendant. Encore une fois, faute de mieux, gardons ces chiffres à l’esprit.

          Maintenant, retirons la Chine de ces calcules, cela fait un taux de mortalité de 1.05% et un taux de rétablissement de 14.65%.

          Cela fait plus de 3 semaines que la plupart des personnes infectés autres que les chinois, ont eux l’occasion de commencer à se rétablir ou d’en mourir. Bien que ces chiffres soient relatifs, plus le temps passe et plus leur valeur se dévoile être la réalité de ces taux. Il y a aussi un décalage dans le temps entre les taux de la Chine et des pays les plus éloignés ou isolés de la Chine. Le temps des 1ers morts en Chine, les 1ers symptômes n’étaient pas encore présents dans les pays occidentaux.

          Quand bien même la Chine auraient suffisamment de cas de nCov pour établir un taux valable, le contexte local devrait emmètre des réserves au sein des « spécialistes » quand à la véracité de ces taux. Déjà parce qu’il est probable que ces chiffres puissent être réduits, et surtout parce que la Chine n’est pas le pays pour se refaire une santé surtout pour les nouveaux citadins. Les conditions sanitaires et d’hygiènes de la population sont largement propices à expliquer ce taux élevé mais qui ne grossira pas beaucoup plus, car les plus fragiles sont ceux qui sont déjà morts.
          Ces villes avec leurs marchés et lots de déchets de viandes pourries. L’usine du monde qui déverse aussi sont cortèges de poisons, et ils sont les premiers à en profiter depuis un bon moment. Des citoyens empoisonnés, mal nourries, dans des lieux insalubres, on éternue puis c’est les plus fragiles qui meurent. D’ailleurs dans les pays les plus riches, ceux qui meurent ont l’air d’avoir 80 ans. Pas tous, mais pour les autres il est possible quand scrutant leurs habitudes de vie, nous puissions nous rendre compte qu’ils avaient de quoi tomber malade car un système immunitaire affaiblie, cela se trouve chez plus en plus de millions de personnes dans le monde. Que ce soit pour ceux qui profitent des produits achetés à outrance (en Chine ;), comme et surtout pour ceux qui fabriquent et subissent la production de ces produits là-bas, où un virus plus ou moins banal vient s’ajouter à ce contexte pro-viral.

          Bonne nuit, à vous

          Et désolé si ce n’est pas clair ou si c’est trop alambiqué.

  • Avatar papapoule

    bien sur ne vous inquiétez pas, de toutehttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif façon il n y a pas de place dans les bunkers…

Laisser un commentaire