« Coronavirus, pénurie de i-bidules, ça va couiner dans les chaumières » L’édito de Charles SANNAT

Le petit coup de frayeur journalière, ça évitera de regarder les LREM qui vont se présenter sous un faux nez aux municipales ou aux 800 maires poursuivis et les 340 condamnés par la justice qui se représentent pour un nouveau mandat. Comme disait Georges Orwell : « Un peuple qui élit des corrompus, des renégats, des imposteurs, des voleurs et des traîtres n’est pas victime ! Il est complice. » Partagez ! Volti

******

Charles Sannat pour Insolentiae

Mes chères impertinentes, chers impertinents,

Si l’information n’avait pas une cause potentiellement si grave et aux conséquences humaines dramatiques, cela me ferait presque plaisir. Hélas, si certains se retrouvent dépourvus de smartphones et autres i-bidules devant être frottés, dans les prochaines semaines, ce ne sera pas parce que l’humanité dans un effort insensé de réflexion et de sagesse prendrait du recul sur les écrans. Mais plus prosaïquement parce que les mesures de confinement prises en Chine afin de limiter la propagation du virus entraînent actuellement la fermeture de nombreuses usines et les chaînes logistiques vont commencer à rompre et les effets se feront rapidement sentir.

De vous à moi, si vous avez besoin de changer de PC ou de téléphone, faites le vite, car si l’épidémie continue à augmenter et c’est actuellement le cas puisque le pic épidémique est loin d’être atteint pour le moment, les i-bidules vont commencer à se faire rares.

Tout commence avec cette information qui peut sembler anodine mais qui est économiquement très lourde de conséquences.

Je reproduis ici la dépêche officielle.

Les congés prolongés pour renforcer le contrôle de l’épidémie

French.xinhuanet.com | Publié le 2020-01-27 à 19:45
CHINA-BEIJING-CORONAVIRUS-PUBLIC TRANSPORT-PREVENTION (CN)
(Xinhua/Ren Chao)

« BEIJING, 27 janvier (Xinhua) — La Chine a prolongé les congés du Nouvel An lunaire et reporté l’ouverture du semestre de printemps, tandis que des restrictions de transport ont également été adoptées dans diverses régions afin de mieux contenir la propagation de l’épidémie.

Les congés d’une semaine qui devaient à l’origine se terminer le 30 janvier, ont été prolongés jusqu’au 2 février. Les universités, les écoles primaires et secondaires ainsi que les écoles maternelles de tout le pays reporteront jusqu’à nouvel ordre l’ouverture du semestre de printemps, selon la Direction générale du Conseil des Affaires d’Etat.

Selon le bilan établi dimanche en fin de journée, un total de 2.744 cas confirmés de pneumonie causée par le nouveau coronavirus (2019-nCoV) ont été signalés dans tout le pays, dont 461 dans un état critique, ont annoncé les autorités sanitaires chinoises.

Outre les fermetures temporaires de sites touristiques et de musées, ainsi que les annulations de rassemblements, des restrictions de transport ont été imposées dans diverses régions, car le pays est encore dans sa période de pic des voyages pour la fête du Printemps.

Tianjin, ville portuaire dans le nord de la Chine, et les provinces orientales du Zhejiang et de l’Anhui ont commencé lundi à suspendre les services d’autobus de passagers entre les provinces. Auparavant, la ville de Shanghai et la province du Qinghai avaient déjà interrompu les services d’autobus similaires.

Beijing a également mis en place la détection de la température dans 55 stations de métro, dont les arrêts dans les gares et à l’Aéroport international de la capitale de Beijing. Les voyageurs dont la température corporelle est anormale seront envoyés à l’hôpital.

Les stations de métro et les bus à Beijing ont également renforcé le nettoyage et la désinfection. Toutes les voitures de métro doivent être désinfectées tous les jours. Les entrées et sorties, les escaliers mécaniques, les machines en libre-service, les toilettes et d’autres espaces publics des stations de métro sont désinfectés trois fois par jour.

Tianjin a demandé à tous les chauffeurs de taxi et aux passagers de porter des masques, et aux chauffeurs de taxi de désinfecter les voitures après chaque transport de passager ».

Source agence de presse officielle chinoise ici

Les congés sont donc prolongés… jusqu’à nouvel ordre !

Oui tout le monde en congés, tout le monde à la maison et surtout n’en sortez pas ou le moins possible. Deux implications immédiates.

La première qui paye les salaires de millions de petits Chinois qui ne nous fabriquent plus nos i-bidules par milliers ni nos petits souliers ?

La seconde, nos petits Chinois sont payés… à ne rien faire, mais alors, qui va nous approvisionner, en godasses, en pneu pas Michelin mais pas cher, en appareils ménagers etc… et bien évidemment en… i-bidules !

A propos de i-bidules…

La Chine ferme les usines Foxconn, Johnson & Johnson et Samsung suite à l’épidémie de coronavirus

« Alors que le nombre de personnes infectées et de morts augmente de façon exponentielle, la Chine a été contrainte de mettre en quarantaine des villes et de fermer des usines pendant les prochaines semaines. L’épidémie de coronavirus va probablement affecter les chiffres économiques du premier trimestre du pays, a rapporté le Financial Times.

Lundi, l’épidémie de coronavirus en Chine a déjà infecté environ 3 000 personnes, et le nombre de décès est passé à 80, ce qui donne au virus un taux de mortalité d’environ 5 %.

La Chine a ordonné la fermeture de plusieurs centres de production et d’autres centres industriels pendant une à deux semaines.

L’un de ces centres de production est Suzhou, une ville à l’ouest de Shanghai, qui a dit à des millions de travailleurs de ne pas revenir avant au moins une semaine. La région industrielle abrite les plus grandes usines du monde, notamment l’entrepreneur de l’iPhone Foxconn, Johnson & Johnson et Samsung Electronics ».

Source ici Aube Digitale ici

La Chine qui est l’atelier du monde est en train de fermer progressivement, car il va falloir contenir à tout prix l’épidémie.

Qui va payer les salaires ? L’Etat paiera. Cela dévaluera le Yuan, mais ce n’est pas grave, lorsqu’un pays est en guerre même contre un virus, l’économie n’est plus que de l’intendance.

Mais le qui va produire, est nettement plus compliqué à résoudre que d’organiser des virements automatiques ou quelques distributions de billets… bien que les billets, tient ! Ils pourraient bien être dans le cadre de cette épidémie un vecteur terrible de maladie et de contagion. La monnaie fiduciaire va devenir un terrible problème qu’il va falloir régler en dématérialisant dans l’urgence les monnaies. Vous ne voudriez pas quand même mourir à cause d’une pièce de 2 euros ou de 2 yuans.

Nous allons donc vers des ruptures d’approvisionnement qu’il va être intéressant de suivre car, cela va nous en apprendre beaucoup sur la robustesse de notre système mondialisé, ou sur sa terrible fragilité.

Faites vos jeux, car rien n’est sûr, rien n’est certain, et nous naviguons dans les eaux de l’incertitude.

Les marchés repartent à la hausse, et corrigent une partie de la baisse d’hier. La volatilité va considérablement augmenter, car ajuster le prix des actions en fonction des conséquences de cette épidémie sera une gageure pour les « investisseurs » qui ne sont pas des virologues et qui sont dépendants des informations officielles.

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu. Préparez-vous !

Charles SANNAT

« Ceci est un article « presslib » et sans droit voisin, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

6 commentaires

  • Avatar Ayus

    Encore une petite couche, hein ! ,si ! si ! … c’est parfait !
    Sacré Charles

    M’enfous, j’va sur le coin- coin en occas pour être tranquille … quoi-que ?

  • C’est assez logique en fait. A voir jusqu’où ira cette affaire. On dirait que ça va dépoter côté effectifs humains. Quant aux i-machins, il se pourrait que les obsédés du tout connecté pourrait prendre une petite leçon… Ou pas…
    Là où ça peut devenir sérieux (en ce qui nous concerne) c’est le rapatriement de centaines de Français. Ceux qui sont déjà atteints (ou soupçonnés de l’être) seront en quarantaine, mais combien n’auront pas encore les symptômes et seront « relâchés dans la nature » ?
    (pardon pour l’expression mais je n’en vois pas d’autres).

    Alors les ME, pensez à booster votre système immunitaire, bien mis à mal par de nombreux poisons, souvent officiels, et une nourriture pas toujours saine.

  • Avatar nestor la more

    je suis en train de mater le journal régional (occitanie), ils surveillent les étudiants chinois qui reviennent de chine (à la fac de montpellier) mais la directrice a dit, pas de craintes, on fournit des désinfectants pour les mains, avec ça, les masques inefficaces et le doliprane, nous sommes sauvés ! heureusement que le rire n’est pas encore taxé, je serais encore plus pauvre en ce moment…https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

  • Avatar ungars

    i-bidule qui font vivre M. Sannat quand il vend ses abonnements…

  • Avatar osdeseiche

    tout cela fait vraiment théâtral! alors que la grippe saisonnière tue apparemment 10 000 personnes par semaine en Chine, pour le coup, ça va encore faire pchitt, comme avec H1N1, etc…
    une question: comment organise-t’on la vie, en Chine, pendant les prériodes de grippe saisonnière? ferme-t’on aussi les usines?
    et du coup, quel est le réel but de tout ceci, si ce virus est créé, et s’il a été relâché?
    en attendant, la fondation Gates finance des essais sur des Africains de nanotechnologies injectées sous la peau, et qui permettront de déterminer si l’on est bien vaccinés!
    je vais chercher le lien de la pétition, et je reviens le mettre

  • Avatar osdeseiche

    voilà le lien
    https://www.leslignesbougent.org/petitions/non-carnet-sante-greffe-sous-la-peau/

    avec ça, s’ils arrivent à nous l’imposer, si l’on n’est pas vacciné, on nous supprimera, par exemple, l’accès aux soins, la carte d’identité, que sais-je?