« La marque de la bête » L’édito de Charles SANNAT

Transformer l’humain en carte de crédit, voilà le projet d’Amazon. Il y a des années, quand nous en parlions, nous étions mis dans la case « complotistes délirants ». Cette puce RFID ne nous disait rien qui vaille. Ce qui était jadis une « hypothèse » se confirme et, renvoie ceux qui niaient l’évidence à leur optimisme béat. S’ils s’imaginent que c’est pour leur bien, fais toi « pucer » esclave !! C’est pratique, ils sauront tout de toi… Et, ils seront nombreux les moutons à montrer fièrement, le symbole de leur allégeance à Mammon !! Bons achats !! Bêêêê!! Et bons profits pour Amazon ! Partagez ! Volti

******

Charles Sannat pour Insolentiae

Mes chères impertinentes, chers impertinents,

Lorsque vous entendez que le nouveau projet d’Amazon veut transformer vos mains en cartes de crédit, vous ne pouvez pas vous empêcher de penser à ces lignes de la Bible parmi les plus célèbres.

« Il lui fut donné d’animer l’image de la bête, de sorte qu’elle ait même la parole et fasse mettre à mort quiconque n’adorerait pas l’image de la bête. À tous, petits et grands, riches et pauvres, hommes libres et esclaves, elle impose une marque sur la main droite ou sur le front. Et nul ne pourra acheter ou vendre, s’il ne porte la marque, le nom de la bête ou le chiffre de son nom. C’est le moment d’avoir du discernement : celui qui a de l’intelligence, qu’il interprète le chiffre de la bête, car c’est un chiffre d’homme : et son chiffre est six cent soixante-six. »

« Et s’il était bientôt possible de payer ses achats avec ses mains ? C’est le nouveau projet du géant américain Amazon, qui est en train de mettre au point de nouveaux terminaux de paiement, d’après le Wall Street Journal, dont l’article a été relayé par L’Opinion. Amazon prévoit d’installer de nouveau terminaux de paiement, installés dans des magasins physiques comme des cafés ou des chaînes de fast food, qui permettraient aux acheteurs de régler un achat avec seulement la paume de leurs mains. Ces terminaux relieraient les informations de la carte de crédit des acheteurs à leurs mains ».

L’avilissement de l’homme par le mercantilisme.

Ce « progrès » dans les paiements n’en est évidemment pas un. C’est même l’inverse. La possession n’élève pas l’homme. Elle l’abîme. Comme la consommation de masse et la production de masse abîment la planète et l’environnement. L’homme est bien plus que cela.

Que va faire Amazon ?

Mettre des puces dans les paumes de la main de chaque consommateur, ou plus simplement réussir à travailler les empreintes des paumes de chaque main de chaque être humain, enregistrée dans une grande base de données ?

Plus aucun achat ne pourra plus résister alors à votre pouvoir, à celui de vos mains.

Ouvrez vos mains, et tout sera à vous. J’imagine déjà les vidéos promotionnelles de ce service extraordinaire vous permettant une nouvelle « expérience client de l’achat »… une expérience presque sensuelle de l’achat.

Philosophiquement, transformer son corps en moyens de paiement, là où le moyen de paiement était séparé physiquement de chaque individu aura nettement plus de conséquence psychique que ce que l’on peut imaginer. D’ailleurs, les téléphones qui payent ou les cartes bleues fonctionnent parfaitement.

Fusionner l’outil de paiement et le corps humain relève d’une autre logique et implique un objectif bien différent car en réalité cela ne correspond à aucun besoin réel ni aucune simplification particulière, et pas franchement à une réduction du risque ou une amélioration significative de la sécurisation des transactions.

Alors, « à tous, petits et grands, riches et pauvres, hommes libres et esclaves, elle impose une marque sur la main droite ou sur le front. Et nul ne pourra acheter ou vendre, s’il ne porte la marque, le nom de la bête ou le chiffre de son nom. »

Bien triste monde que celui qui se développe sous nos yeux, trop souvent impuissants.

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu. Préparez-vous !

Charles SANNAT

« Ceci est un article « presslib » et sans droit voisin, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

6 commentaires

  • Avatar Leveilleur

    Je ne vois pas trop comment nous allons pouvoir consommer si ce gouvernement de banquiers s’évertue à nous appauvrir de toute part, permettais-moi d’en rire !

    Seul les riches auront la marque sur la main, ce sera peut-être le signe distinctif pour reconnaitre ceux qui font allégeance à la bête et qui ont reçu ses faveurs. Soumettez-vous à moi et je vous octroierais richesses et prestiges !

    Pour ma part, je me passerais ouvertement de ce prestige là, je ne vais pas vendre mon âme au Diable pour quelque année de profit ici bas, non merci, je tiens à mon âme et j’ai choisi mon camp, je préfère encore être pauvre que damné !

  • Il va devenir rentable de couper la main des voleurs… https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

    https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gifhttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

  • https://www.vonjour.fr/conquete-spatiale-amazon-veut-aussi-mettre-des-satellites-en-orbite-a-basse-altitude/
    La RFID d’Amazon n’est pas sa seule ambition. La 5 G, en concurrence avec Elon Musk, en fait aussi partie. Sachant que l’un se connectera avec l’autre, on a un tableau idyllique de la situation.
    Bon, les autres constructeurs vont lui mettre des bâtons dans les roues. Mais quand même !

    et dire qu’il y aura sans doute des milliers de pigeons qui vont se faire berner !

  • Avatar Bormes

    Pour la plupart, ils ont déjà les caractéristiques des empruntes et des visages par les téléphones.

    Ce fameux sesame qui déverrouille en un instant le téléphone qui libère le quidam de son environnement pour l’installer dans un monde parallèle.

    Alors une puce ou autre chose pensez donc !