« Greta et le Times… les temps de la fin ! » L’édito de Charles SANNAT..

C’est Sainte Greta aujourd’hui ! Partagez ! Volti

******

Charles Sannat pour Insolentiae

Mes chères impertinentes, chers impertinents,

Ce qui est bien avec la jeune Greta, qui est un pur produit marketing servant d’égérie à la propagande climatique, c’est que nous sommes dans l’outrance de la jeunesse.

Ce qui est bien aussi avec Greta, c’est que nous laissons se créer au sein de notre jeunesse toute une génération d’angoissés climatiques, d’anxieux écolo, qui pensent que la planète va mourir demain dans d’horrible souffrance si les cartons du pack de yaourt ne sont pas immédiatement mis dans la bonne poubelle jaune dont 60 % partiront tout de même brûler dans les incinérateurs…

Ce qui est bien avec Greta, c’est que nous sommes dans le catéchisme écolo, dans la religion, dans le dogme.

Voir: « Lutter contre… l’anxiété climatique. » L’édito de Charles SANNAT

Jared Mason Diamond, né le 10 septembre 1937 à Boston, est un géographe, biologiste évolutionniste, physiologiste, historien et géonomiste américain. Professeur de géographie à l’université de Californie à Los Angeles (UCLA), il est surtout connu pour ses ouvrages de vulgarisation scientifique : De l’inégalité parmi les sociétés (prix Pulitzer 1998) et Effondrement. Jared Diamond est aussi l’un des leader du WWF et il en a été l’un des directeurs aux Etats-Unis. Autant dire que coté écologie il en connait un rayon.

Son ouvrage, « Effondrement » a été publié en 2005 et traduit en France en 2006. C’est un ouvrage qui n’est plus « tout jeune » par rapport à Greta !!! D’ailleurs ce livre est l’un des livres de chevet de notre premier ministre Edouard Philippe dont il a déjà parlé publiquement.

En gros dans « Effondrement » Jarde Diamond étudie les causes d’effondrement des sociétés avec un angle axé particulièrement sur l’écologie.

Dès la 28ème page (de mon édition Folio essais) il évoque les changements climatiques.

« Concernant les changements climatiques, nous avons aujourd’hui tendance à les associer au réchauffement de la planète causé par l’homme. En réalité le climat peut soit se réchauffer soit se refroidir, se faire plus sec, ou plus humide, ou devenir plus ou moins variable d’un mois à l’autre ou d’une année à l’autre, en raison de changements dans les forces naturelles qui conditionnent le climat et qui n’ont aucun rapport avec l’homme.

On peut citer quelques exemples : les changements dans la chaleur dégagée par le soleil, les éruptions volcaniques qui envoient de la poussière dans l’atmosphère, les changements dans l’axe de la terre par rapport à son orbite et les changements dans la répartition des terres et des océans à la surface de la terre.

On évoque souvent, lorsque l’on parle de changements naturels dans le climat, la progression et la régression des plaques continentales glaciaires au cours de l’âge de glace ».

Le climat de la terre a toujours varié. Parfois considérablement. En dehors de toute activité humaine.

Il est évident, que nos activités polluantes doivent être limitées au maximum, tel n’est pas le sujet. L’écologie est un sujet important, mais un sujet important ne saurait faire l’objet, comme c’est le cas actuellement, d’une propagande éhontée.

Avec Greta, nous rentrons dans l’idéologie écologiste qui devient un dogme et dont Greta est l’une des grandes prêtresses fabriquée volontairement et sciemment.

En la désignant comme personnalité de l’année, le Times envoie un signal très clair sur le fanatisme écologique.

Lorsqu’un vendeur vous dit qu’il faut signer là, maintenant tout de suite sinon vous allez rater l’affaire du siècle, vous devez évidemment vous méfier de l’arnaque et vos clignotants de prudence doivent s’allumer.

Lorsque l’on vous parle d’urgence climatique c’est exactement la même chose.

Quand il y a urgence, quand on est pressé, quand on a peur, c’est là qu’arrivent les problèmes.

Il n’y a aucune urgence climatique !

Je vais me faire jeter des tomates pourries par les plus endoctrinés et les piqués à la propagande écolo, mais laissez moi développer cette idée deux minutes. Gardez vos tomates pour la faim… vous risquez d’en avoir besoin.

Imaginons qu’il y ait une réelle urgence climatique.

Qu’allons nous faire là maintenant tout de suite ?

Organiser comme mes petites et charmantes concitoyennes des « clean walk » les marches de la propreté où l’on ramasse les papiers qui traînent?

Hahahahahahahahahahha si il y a véritablement urgence climatique il faudrait faire plus, beaucoup plus maintenant et tout de suite !

Il faut sur le champs, couper toutes les lignes de productions étrangères. Mettre fin séance tenante à la mondialisation, aux bateaux pleins de containers, aux flopées de camions. Il faut fermer tous les supermarchés. Il faut rationner toute les consommations, il faut ressortir des timbres et des tickets de rationnement. Il faut supprimer tous les canons à neige des stations de ski, il faut aussi interdire le tourisme, et fermer les aéroports, limiter tous les vols en avion, car si la pollution d’une voiture c’est pô bien, la pollution d’un avion à 12 000 mètres d’altitude est encore pire pour la couche d’ozone et l’atmosphère parce que cette pollution n’a pas lieu au même niveau, or les couches élevées de l’atmosphère sont encore plus fragiles. Il faut donc déposer le bilan d’Airbus. Fermer Boeing, Air France et tout le toutim en virant manu militari les centaines de salariés forts bien payés et les envoyer à la campagne en leur disant va cultiver ton potager, parce que les fabricants d’avions nous n’en avons plus besoin à cause de l’urgence climatique.

Si vous êtes prêts à tout cela, de même qu’à la suppression de tous les moteurs thermiques dans les 6 prochains mois, alors vous pouvez me parler d’urgence climatique, sinon, « taisez-vous Elkabach » comme disait Georges Marchais).

Si vous n’êtes pas prêts à quitter la ville avec un chauffage central à 21° pour aller couper votre bois en vous caillant à la campagne c’est que l’urgence climatique est toute relative ! Et ce que nous ferons peut se résumer ainsi « bien trop peu, beaucoup trop tard ».

Il ne peut pas y avoir d’urgence climatique dans un monde complexe où les équilibres ont besoin de temps longs pour évoluer et changer.

Lorsque l’on vous parle de « transition écologique » ou de transition « énergétique » on vous parle d’un processus plus ou moins long. Un processus qui s’inscrit dans le temps, car si nos systèmes savent s’adapter, ils ont besoin de temps pour le faire. La transition est donc l’opposé de l’urgence climatique qui n’est que du vent et un élément de langage pour introduire du stress et de la peur. Quand on a peur et que l’on est stressé on ne réfléchit plus. On ne pense plus.

Tout ce qui est urgent est par définition louche.

Cela nous ramène à nouveau au livre « Effondrement » de Jared Diamond.

Qu’est-ce qui fait qu’une société s’effondre ?

C’est avant tout les décisions qu’elle va prendre pour éviter le pire.

S’il y a véritablement urgence climatique alors les dés sont déjà jetés, le résultat est déjà connu. Nous allons nous effondrer car nous sommes victimes du « bien trop peu, beaucoup trop tard ».

Pourquoi ?

Parce que nous avons besoin du temps de la transition pour adapter nos systèmes.

Si notre processus d’adaptation est plus long que ce que la planète peut supporter, alors notre civilisation touchera inexorablement à sa fin.

Pourquoi ?

Parce que dans un tel cas, les conséquences des politiques environnementales à mener sont identiques aux conséquences d’un effondrement.

Lorsque je vous ai décrit ce qu’il fallait faire dans un cas d’urgence climatique un peu plus haut, je vous ai décrit exactement ce qu’il se passerait si notre système s’effondrait. Ce serait l’arrêt presque immédiat de tous les flux commerciaux et donc de produits. Des produits allant de l’alimentation aux médicaments. Nous ferions un bond en arrière de deux siècles en quelques semaines.

Il ne faut pas ne rien faire pour autant, mais ce qu’il y a à faire ce n’est pas de croire que trier vos déchets sauvera la planète. C’est la totalité du système économique et productif qu’il faut revoir de la cave au grenier. Cela personne n’a envie de le faire. Alors le cirque de Greta ne reste qu’un vaste spectacle pour amuser la galerie, faire croire que l’on fait quelque chose, et vous forcer à avaler une bien méchante fiscalité sous forme d’urgence et de culpabilité…

Je vous assure, il vaut mieux qu’il n’y ait aucune urgence climatique, parce que s’il y a vraiment urgence climatique, alors n’attendez pas que le système s’adapte. Adaptez-vous vous même avant qu’il ne soit trop tard !!

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu. Préparez-vous !

Charles SANNAT

Voir:

Une énorme crise financière dans les 5 ans à venir…

Cryptomonnaie « Construire ce modèle entier aux dépens d’idiots »« 

Radio Paris ment, Radio Paris ment, le Goéland n’est pas dans le camp de Lallemant…. »

Fermeture des bases américaines en Turquie ? L’Otan en mort cérébrale.

« Ceci est un article « presslib » et sans droit voisin, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

33 commentaires

  • Mouais…

    Admettons qu’il n’y a pas d’urgence climatique, et que notre dépendance alimentaire s’adaptera aux dérèglements climatiques qui commencent déjà à gravement l’impacter.

    Qu’en est-il de la disparition massive de la biodiversité et ses conséquences ?

    Greta Thunberg focalise le débat sur sa personne au détriment du message.

    Comme toujours dans l’histoire, lorsque le message déplaît, le messager est tué.

    La réalité est que l’impact des homo sapiens sur notre environnement est dramatique et destructeur pour toutes les formes de vie non domestiquées.

    Pour conclure, n’est-il pas paradoxal que certaines vieilles crevures se plaignent que les jeunes ne se mobilisent pas pour défendre les retraites des vieux cons qui veulent profiter de leurs camping-cars, et les critiquent lorsque ceux-ci se mobilisent pour leur avenir qui dépend directement de l’état de la planète que nous leur laisserons lorsque nous aurons tout bien détruit pour en jouir jusqu’au trognon ? …. https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

  • Graine de piaf Graine de piaf

    Fenrir tu exagères avec les « vieux cons » ! Nous sommes bien loin d’avoir tous un camping-car et de quoi sillonner la planète. nous nous battons dans des difficultés sans fin, avec pour une grande partie d’entre nous même pas de quoi se soigner sans passer par cette foutue médecine qui n’en a que le nom et non la capacité.

    Pour ceux qui ont un peu plus que les autres, il y a souvent encore de vieux parents à aider d’une façon ou d’une autre, ou des enfants qui se retrouvent au chômage et ne savent plus comment s’en sortir. Alors on serre la ceinture d’un ou plusieurs crans et on essaie de les dépanner.

    Une hirondelle ne fait pas le printemps, mais quelques possesseurs de camping-car ne représentent pas non plus toute une génération âgée !

    Et dis-toi bien que quelque soit l’âge on est toujours le « vieux con » d’un plus jeune !

    • Bonjour GdP https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif

      Tu devrais mieux me connaître que ça, et savoir que je n’utilise l’outrance et la généralisation que pour mieux choquer, faire réagir et réfléchir.

      Au delà de la caricature, et du petit coup de pied en vache à un ME qui se plaignait récemment de l’absence des « jeunes crevures » dans les manifs pour les retraites, je soulève avant tout le paradoxe que d’aucun se plaignent de la mobilisation des jeunes pour la Planète, plutôt que pour les retraites.

      Et je les comprends fort bien.

      Leurs retraites à eux, ils l’auront en 2065, voire après, et d’ici là, le problème ce sera l’état de la planète.

      Nous, nous serons morts, et eux seront vieux.

      C’est l’apanage des vieux de s’inquiéter de la retraite, de leur santé et de leur confort.

      Celui des jeunes, c’est de s’inquiéter de la Vie, et de leur avenir.

      Comme disait mon grand-père qui bénéficia du Minimum Vieillesse à sa retraite : « Si jeunesse savait et si vieillesse pouvait… »

      Bien à toi. Robisous.https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif

      • Avatar engel

        Quelle clairvoyance ! https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif
        https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

      • Avatar Montet

        Fenrir
        Puisque tu parles de moi car c’est moi qui par Provoc ai employé ce terme que j’assume, alors j’interviens.

        Parfois Fenrir les vieilles crevures de vieux cons, qui n’ont d’autre bien que leurs maisons acquises au fil des années de labeur, genre Sam’suffit amplement, se mobilisent pour que les jeunes puissent par la suite vivre librement et dignement .
        Au hasard, moi donc.
        Je ne suis aucunement concerné de près ou de loin par les réformes des retraites, ni privilégié façon Sénateur-seigneur, ni rien d’autre d’ailleurs ; retraite de non salarié de par mon statut.
        Je n’ai rien à perdre ni à gagner en m’engageant si ce n’est que je ne veux pas savoir des gens après moi sombrer dans le désastre annoncé.
        Donc j’y vais au casse pipe, ça a gazé chez-moi l’autre jour. J’y vais pour les jeunes trop occupés à découvrir leur jeunesse.
        Fô bien que jeunesse se fasse (moi je ne suis pas encore passé ou dépassé).
        Pour quelle raison je ne veux pas qu’ils finissent dans les caniveaux façon blad runner et autre horreur ? Je n’ai pas la réponse Fenrir. J’y vais parce que je sais que je dois le faire.
        Ah si peut-être… introspection rapide… mais c’est inconsciemment alors. J’ai vécu ma première jeunesse dans un taudis et la misère qui va avec. Je connais donc la chose. C’est peut-être ça.. ou pas.

        Et voilà le moment le plus essentiel de ce post et sa raison d’être :
        Et si on y allait tous mardi prochain ? Gonflage général de gonades.
        Les ME n’auraient presque plus de raison d’être.
        Volti au chomdu.
        Mais bon entre le commentaire à deux balles même pas chemisées et l’action réelle… suivez mon regard.

        Quant à la mobilisation des jeunes pour la planète, c’est une farce pour occuper les esprits. Jamais ILS ne lâcheront le morceau de l’autre côté . Pour quelles raisons ? il y a forcément une raison. Laquelle ? On voit tous les jours l’écart qui se creuse entre le discours officiel et la réalité. Ya un truc forcément.

        En mode grosse provoc, je pêche donc au gros mais en ce moment ça ne mord pas trop ou alors il n’y a que du fretin ailé qui remonte,
        Mais quand tu écris que tu choques sciemment, Fenrir, avoue qu’à côté de moi tu la joues petits bras. Moi c’est du gros lourd ; ça fait encore causer dans les chaumières des ME.

        C’est plus clair ainsi ? https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif

        • Une bonne provoc entraîne une longue réaction.https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif
          Le point est pour moi. Lol.

          Pour la manif j’y serais bien allé, mais c’est devenu un peu compliqué au bout de mon tuyau d’oxygène…
          https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

          • Avatar Montet

            Cette mise au point ne t’était pas vraiment destinée. Il faut savoir lire entre les lignes et voir les petites phrases les plus importantes, comme dans les contrats.
            Ton post m’a servi de support à destination des ESPRITS simples et simples d’esprit.
            Point annulé. Hors jeu après visionnage de la « VAR ».
            Balle au centre ? https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif
            PS j’ai vu un gars à la manif sur sa chaise et son « tuyau ». Ils se relayaient pour le pousser

    • hahaha

      Graine de Piaf entre en rebellion et va finir chez les black blocs !
      Salut ma douce…as tu trouvé tes noyaux d’ abricot ?
      Pour info, à part les 2 liens que je t’ ai donnés, Il y en a aussi…dans les abricots !
      Mais bon, il faut manger beaucoup d’ abricots !

      Tout à fait d’ accord avec Charles.
      Il y a plusieurs préoccupations écologiques:
      – la pollution ( les déchets de la société de consommation ). Bien réel, on peut le constater.
      – La destruction de la nature ( forêts, pesticides, disparition des spèces animales …) Bien réel. On peut aussi le constater.
      -le réchauffement climatique. On ne peut que supputer ou croire les experts de la voix de son maitre. Par contre, ce qui est bien réel, ce sont les milliards de dollars qui sont collectés à ce titre sous forme de taxes…et qui sont confiés à une fondation Rockfeller pour les employer au mieux…hahaha

      • « Leurs retraites à eux, ils l’auront en 2065 ». Il est vrai que, lors de ma jeunesse (oups ! ben woui…) j’étais persuadée que nous n’aurions pas de retraite. Puis, quand on me demandait à quel âge je pourrais « partir », je répondais « je n’en sais rien, ça dépendra du gouv** ».
        Là, je suis à la veille de la prendre (du moins si je fais le dossier qu’on doit obligatoirement faire sur le net, bande de …grogneugneu ). alors je comprends tout à fait que la jeunesse ne s’en préoccupe pas vraiment.

        Toutefois, je crois qu’ils ont conscience de la galère dans laquelle survivent leurs parents et l’inquiétude de ces derniers retentit sur les plus jeunes (enfin… les grands ados au moins). Montet leur a donné des coups de pieds au c.. virtuels, et il semble penser que les jeunes vont entrer dans la danse.

        Tant mieux, même s’il est regrettable de leur voler leur jeunesse, des les voir se jeter si vite dans la lutte, dans une incarnation brutale, voire violente. Même s’ils sont plus adultes que nous l’étions à leur âge. Les prises de conscience sont belles, il faut les aider à les canaliser, à les organiser pour qu’ils puissent parvenir à leurs idéaux de liberté, de justice, de vérité…
        Ils ne sont pas parfaits, ils ne lâcheront pas sans doute leur smartphone, mais …gardons espoir !

  • Avatar Leveilleur

    Lorsqu’on sait que les traders parient sur la pollution maintenant, on peut se demander si la destruction de notre environnement aura une fin. Et si c’est une histoire de fric, alors personne ne voudra remettre en question ce système économique consumériste et après moi le déluge !

    Comme je le disais hier, personne ne nous sauvera, ni l’église, ni l’état, ni la science ne pourra nous sauver, ou sauver la planète. L’être humain doit devenir un adulte libre, et se sauver lui-même, ou comme le dit l’expression, sauve qui peut !

    Il nous faudrait revenir à l’essentiel, mais combien d’entre nous sont prêts à laisser tomber leur petit confort, leur écran plat à obsolescence programmé pour continuer d’acheter tout les 5 ans un nouvel écran encore plus grand et plus beau avec une image qui fait penser à la réalité ?

    La Réalité ? C’est ce que nous en ferons chacun dans notre coin ou à plusieurs et laissons la planète décider de la suite des événements, car quoi qu’il en soit, c’est elle qui décidera pour nous.

    Je ne suis pas là pour faire peur, parbleu non mais pour remettre les choses à leur place, notre planète est vivante, nous l’oublions trop souvent et pour survivre elle même, elle sera obligée de faire quelque méditation dynamique.

    Mais tout n’est pas écrit à l’avance, l’avenir est entre nos mains et ce qui compte c’est de savoir aujourd’hui dans quel monde nous voulons vivre demain en accord et dans le respect de mère Nature.

    • C’est vrai Leveilleur, il existe un droit à polluer. A tomber sur le c… ! Stupéfiant d’en être arrivé là quand même !

    • Avatar predateur

      faudrait déjà commencer a être un peu plus indulgent avec la greta , avec tout ce que vous avez balancé à son passif ,je ne suis pas sure que vous soyez en mesure d avoir un discourt moralisateur crédible ….combien ici on pu se faire écouter d un président de la république ??sachant qu elle n a pas fait dans la dentelle , n y dans la langue de bois https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

  • Un excellent lien sur le « réchauffement climatique », par le prof Istwan Marko
    https://www.youtube.com/watch?v=sw2NjRI3ozo

    Bon, il est Belge, mais ça ne veut pas dire qu’ il ne dit que des bêtises…
    salut les Belges https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

    LOL

  • Avatar Lapige

    Salut les gens, longtemps que je n’étais pas venu ici.
    Perso, je ne sais pas trop quoi penser quand à l’urgence décrite, enfin un peu quand même.
    MAIS, je me pose une question, en fait je pense que c’est LA question à se poser quand au sauvetage de la planète et l’avenir de l’humanité évidemment corrélé.
    Et curieusement, cette question là n’est JAMAIS évoquée par le système.
    Cette question c’est: Quid de la démographie ?
    Il faut prendre le problème à la base et se demander qu’est-ce qui provoque le réchauffement ?
    -La pollution ? OK.
    Mais …. qu’est-ce qui génère de la pollution ?
    -L’activité HUMAINE.
    Donc, le problème se résume à: plus d’humains = plus de pollution.
    Plus d’humains = plus (+) de déforestation, plus d’activités agricoles, plus d’érosion des terres, plus de consommation d’eau donc de stress hydrique, plus de bétonnage, plus d’activités industrielles donc de pollutions en tous genres, plus de consommation de ressources minières, forestières, marines etc etc etc.
    C’est mathématique, et tous les progrès qu’on pourra faire question pollution ET exploitation intensive des ressources seront anéantis par la démographie galopante, quoi qu’on en dise.
    On nous annonce tranquillement une population à 11 milliards dans pas longtemps, et je vois régulièrement des articles vantant la capacité de la planète à nourrir tout le monde sans soucis.
    Ah bon ??!
    On va nourrir 11 milliards d’individus sans polluer ?
    On va les nourrir bio ?
    On va les nourrir sans déforester, sans consommer plus d’eau, sans mécanisation intensive, sans transports et sans chimie ?
    Passons sur le reste, ils auront besoin d’énergie, il faudra qu’ils puissent se déplacer, se soigner, s’habiller, se loger, il faudra traiter leurs eaux usées, leurs déchets et ainsi de suite.
    Le tout dans un monde qui va voir le travail disparaître vitesse Grand V ?
    De plus ils feront quoi de leur vie, ces humains là ?
    Ah oui, ils MIGRERONT https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif Problème réglé, arf !
    Tiens au fait, quelques extraits du « Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières » (vous souvenez de ce truc signé par nos z’élites ?).
    Décembre 2018, donc en plein dans la problématique qui nous occupe.

    -« Nous nous engageons à ménager des options et des filières de migration régulière pour faciliter la mobilité de la main-d’œuvre et le travail décent compte tenu des réalités de la démographie et du marché du travail. »

    -« Faciliter la mobilité régionale et interrégionale de la main-d’œuvre au moyen d’accords internationaux et bilatéraux de coopération, comme des accords de libre circulation, de libéralisation des régimes de visas ou de validité des visas pour plusieurs pays, et des cadres de coopération en matière de mobilité de la maind’œuvre, en fonction des priorités nationales, des besoins des marchés locaux et de l’offre de compétences  »

    -« Élaborer à l’intention des migrants des dispositifs de mobilité de la main d’œuvre qui soient flexibles et fondés sur les droits et intègrent la problématique femmes-hommes, compte tenu des besoins du marché du travail aux niveaux local et national et de l’offre de compétences quel qu’en soit le degré, comme des programmes de migration temporaire, saisonnière, circulaire et accélérée qui permettent de recruter des travailleurs dans les secteurs manquant de main-d’œuvre »

    Hum hum ….. c’est toujours intéressant de lire attentivement les traités signés en notre nom.
    DONC, en pleine crise PLANETAIRE, URGENTE et GRAVISSIME, on prépare gentiment l’AUGMENTATION de la consommation donc de la production donc de la pollution, des transports, l’AUGMENTATION de l’exploitation des ressources (dont on nous dit que certaines disparaissent, comme l’eau) et ainsi de suite.

    11 milliards ….. https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif
    On nous dit qu’il est URGENT de modifier notre façon de vivre -en abaissant clairement notre niveau de vie, pourquoi pas si c’est réellement utile- tout en laissant joyeusement l’humanité produire des milliards d’individus supplémentaires, censés devenir illico des travailleurs/consommateurs via migrations ?
    Yapa un souci là ?
    Je n’ai pas envie de pondre un post à rallonge, mais mon avis à moi c’est qu’il y a au moins une part d’enfumage là dedans, et c’est pas dur à comprendre.
    URGENCE on nous dit. Mais il y a un autre mot qui n’est jamais évoqué, c’est le mot « CROISSANCE ».
    La sacro-sainte croissance.
    Ceux qui décident veulent continuer sur le même modèle économique au final (libre échangisme/mondialisation/croissance), alors qu’il faut le revoir de fond en comble.
    C’est la raison pour laquelle il n’est jamais question de changer FONDAMENTALEMENT de modèle économique.
    Et qui dit croissance dit …… croissance indispensable itou de la population, vu qu’on ne veut pas la faire en élevant le niveau de vie (salaires/charges).
    + de population = + de consommation = + de croissance = + de blé à l’arrivée pour certains.
    Et n’oubliez pas: même les pauvres consomment, il suffit qu’il y en ait beaucoup pour que ce soit sensible sur les livres de comptes..

    • Ne t’inquiète pas, Bill Gates et Rot s’en occupent, de la dépopulation: vaccins avec stérilisation pour les femmes africaines et asiatiques, la technologie des ondes avec notamment la 5G et son nouveau programme de couverture de la Terre, chemtrails…
      Ce n’est pas pour cela qu’ils pollueront moins. Les plus grandes fortunes sont les plus grands pollueurs puisque patrons – que dis-je, Grands Manitous PDG regroupant plusieurs grandes entreprises – de grandes entreprises.

      Gérée dans un esprit de partage et de protection des ressources, oui, je suis sûre que notre belle planète aurait de quoi nourrir ses habitants. Mais c’est loin d’être le cas, c’est même un rêve, une utopie de plus.
      Un exemple: il faut beaucoup plus de ressources pour nourrir un boeuf qui servira ensuite de nourriture à quelques uns que de cultiver un champ qui nourrira beaucoup plus de personnes.

      • « Gérée dans un esprit de partage et de protection des ressources, oui, je suis sûre que notre belle planète aurait de quoi nourrir ses habitants »

        Je plussoie….

        Si l’ on fait le compte du gaspillage alimentaire en Europe
        – les surplus ( nom pudique donné aux produits alimentaires, notamment agricoles, qui sont détruits chaque année afin de ne pas faire chuter les prix ….C’ est considérable.
        – Le gaspillage ( celui des grandes surfaces, mais aussi des particuliers, qui confondent allègrement les DLC avec les DCO -dates de consommation optimale, et qui jettent leurs fruits et légumes dès qu’ il y a une tache ou qu’ ils se ramollisent, au lieu d’ en faire des confitures ou des conserves )

        Il y a de quoi nourrir toute l’ afrique !
        ( A condition qu’ ils ne soient pas trop gourmands, non plus, et qu’ ils ne jettent pas les produits dont la DCO est dépassée )

    • Il y a effectivement un tantinet d’ enfumage…pour rester pudique.

      La toute sacrée croissance n’ est effectivement qu’ un indice économique calculé par des experts …en économie !
      Sauf que l’ économie n’ est pas une science exacte.
      Et que l’ économie n’ est pas associée au bien être et au bonheur des hommes !
      L’ économie ne concerne qu’ elle même ! Elle tourne donc en rond et n’ a pour objet que de faire progresser l’ économie.

      Question:
      Pourquoi ne trouverions nous pas le bien être et le bonheur dans…la décroissance ?!

      La décroissance, c’ est, en pratique, d’ avoir une mobylette au lieu d’ une voiture, par exemple.
      Si j’ ai un job à coté de chez moi au lieu d’ avoir à faire 50km tous les jours pour pointer au boulot…
      Si le temps gagné est utilisé à faire mon pain plutôt que de faire 10km pour aller le chercher chez le boulanger
      Si j’ en profite pour cultiver quelques légumes et élever 2 ou 3 poulets ( sans le casque et la matraque )

      Je trouve la décroissance parfaitement acceptable….lol

      • Avatar Leveilleur

        hcgaia la croissance n’est évidement plus la solution, comment peut-on avoir une croissance infinie sur une planète aux ressources limitées, il est probable que plus nous allons être nombreux et plus nous allons devoir partager les ressources, faute de ne pas pouvoir tous cultiver notre bout de terre.

        Mais le problème c’est que ceux qui ont tout ne veulent pas partager avec les autres. Lorsqu’on sait que 3 milliardaires se partagent 80% des ressources économiques du monde et que le reste du monde vit avec 20% ont peut se demander où est la logique de posséder autant d’argent mais au nom de la liberté de chacun, personne n’est là pour leur dire de redistribuer cet argent.

        De plus il y a beaucoup de gaspillage alimentaire au point que pour faire grimper les cours de la bourse, on n’hésite pas balancer des tonnes de blés à la mer.

        Le profit toujours le profit ! Oui heureux celui qui sait se contenter de peu. Nous vivons dans un monde de peur de manquer et de frustration de ne pas avoir ce que l’on désire. Notre éducation, les médias, les publicités ont grandement favorisé le formatage pour que les gens ne voient le bonheur qu’à travers le consumérisme.

        Rien de plus faux car le bonheur ne se trouve pas dans un quelconque objet que l’on aura mis du temps et du travail à se payer mais bien ici et maintenant au présent.

        Il y a des pays où les gens ont le sourire alors qu’ils n’ont rien, comment se l’expliquer si ce n’est que le bonheur est un état d’esprit et ne se trouve pas dans l’accumulation de bien matériel. Cependant la solution reste dans le partage, cette civilisation arrive à sa fin et j’espère que la nouvelle qui naitra aura à cœur de ne laisser personne sur le bord du chemin.

    • Bonjour Lapige,

      tu me fais penser à un sujet que j’avais lancé sur le Forum :

      La Croissance est cachée dans la Décroissance

      https://forum.lesmoutonsenrages.fr/viewtopic.php?f=25&t=7361

      Si seulement nos Zélés Zélus pouvaient enfin comprendre la mine d’or qui est à portée de main en changeant de paradigme en douceur.

      Même les Banksters&Co y trouveraient leurs intérêts… https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gifhttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

    • Avatar Flo500

      A votre question : « Quid de la démographie ? », je répondrais :
      Dans toutes les sociétés, quand le niveau de vie augmente, le nombre de naissances diminue.

      Et ceci même en Chine, où voici quelque temps, leur gouvernement s’inquiétait à ce sujet.

      Pourquoi? Pour plusieurs raisons et, entre autre, si on augmente le niveau de vie de chacun et si l’on est assuré d’avoir de quoi vivre convenablement durant ses vieux jours, il n’y a aucune raison de faire des nombreux enfants qui s’occuperont de nous.

      La solution c’est donc d’augmenter le niveau de vie, la folie démographique diminuera en parallèle.

      • Avatar Lapige

        @ Flo500
        Pour ce qui est de la natalité dans les pays développés, un autre aspect, plus prégnant selon moi, est le coût des enfants.
        Ca coûte cher, et dans des sociétés essentiellement individualistes cela induit des choix à faire.
        Plus d’enfants ou confort de vie accru ?
        -« La solution c’est donc d’augmenter le niveau de vie, la folie démographique diminuera en parallèle. »
        Je ne dis pas autre chose (qu’il faut augmenter le niveau de vie, mais là attention notamment à la pollution induite), sauf que …. relisez la fin de mon post.
        De plus, on ne peut pas imaginer augmenter suffisamment vite le niveau de vie de l’Afrique, de l’Inde et du Bengla Desh par exemple pour éviter la cata démographique qui s’annonce.
        Rien que l’Algérie va prendre 30 millions d’habitants de plus d’ici 2050, alors que les perspectives qui s’annoncent pour ce pays sont des plus inquiétantes avec la fin de la rente pétrolière.
        Idem pour le Nigéria … et tant d’autres.
        Nous sommes dores et déjà en surpopulation, et ça ne fera que s’aggraver TRES rapidement si on ne prend pas les mesures qui s’imposent au niveau planétaire.
        Or vous constaterez comme moi que la réponse apportée n’est pas tout à fait à la hauteur, pour le moins > on laisse la démographie déborder et on favorise les migrations.
        De la folie pure qui va en plus amener des guerres civiles un peu partout.

  • Lilith Lilith

    quel belle propagande on manipule les plus jeunes pour entrer en révolte et quand il seront en age d’avaoir l’esprit critique et de penser par eux même ils seront devenus de parfait petits robots.

    Même les manifestants sont formatés depuis leur plus jeune age et cela commence a l’école maternelle/primaire le système ne recule devant rien pour arriver a ces fin et pendant ce temps le vrai problème qui est la surconsomation détruit chaques jours notre environement un peu plus…

    • En 2007, 2008 et 2009, le grand papa de Greta Thunberg, Al Gore, annonçait, preuves scientifiques à l’ appui, que les glaces du pôle Nord allaient fondre dans les 10 ans.
      https://www.contrepoints.org/2014/01/15/153251-rechauffement-climatique-les-predictions-dal-gore-et-la-realite
      Ce qui fut relayé par tous les streammédias , dont la BBC:
       » Un été Arctique sans glace avant 2013 ! »
      http://news.bbc.co.uk/2/hi/science/nature/7139797.stm

      Nous sommes bientôt en 2020 !

      Les russes construisent, en ce moment et en prévision des 20 années à venir, des brise glaces à tout va, dont certains à propulsion nucléaire, afin de créer un passage de Moumansk à Vladi Vostok ( sont ils bêtes ! ) au lieu d’ investir dans des planches à voile !
      De mon coté, j’ attendais que la mer montasse…mais je suis toujours obligé de faire 10km pour aller à la plage !

      Libre à chacun de choisir sa chapelle.
      Mais en fonction des prévisions d’ Al Gore, j’ avais investi dans un pédalo…et je regrette mon achat !!

      • Avatar predateur

        déconnes ????? quand on pense qu il y en a, sans preuve scientifique ,qui considère le ghyphosate cancérigène ,et qui vont le faire interdire
        dans 10 ans on en rira surement ….https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

      • Avatar sombre

        Je sais pas pourquoi tu assimile al-gore avec Greta.
        D’un coté ta un politicien escroc qui s’est fait des tunes avec l’écologie, de l’autre coté ta une militante qui exhorte les peuples et leurs dirigeants à écouter les scientifiques.

        Quand à l’affirmation de l’article sur les glaces; ont ne fait pas une déduction sur une seul année mais dans le temps. Quitte à se renseigner, ta juste une encyclopédie en ligne qui sources des études. Wikipedia. C’est pas parfait mais 99% de chances que ça soit plus sérieux qu’un site partisan et non scientifique quand tu veux parler de sciences.
        https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9chauffement_climatique#Fonte_de_la_banquise

  • Avatar Flo500

    Bravo Charles !
    ça, c’est envoyé.

    Il y a encore des gens sur terre qui ont le courage de s’exprimer et d’envoyer promener toute la clique des oppresseurs et de ceux qui leur obéissent, pour des raisons soi-disant « écologiques ».

    Et à propos de bois à couper pour se chauffer, les « écolos engagés » sont en train de s’activer pour l’interdire. Regardez les dernières pétitions montrant des arbres abattus (comme dans un film d’horreur).

    Leur folie (ou leur aveuglement) est telle que tout en oeuvrant pour nous interdire de manger de la viande, ils veulent nous interdire de couper des arbres.

  • Avatar Flo500

    Ah, j’oubliais une chose,
    Ce ne serait pas le Times qui avait choisi un certain « Adolf » comme homme de l’année ?