Le silence des pandas (ce que le WWF ne dit pas)..

La manipulation est tellement énorme que personne ne s’en rend compte et que les dons affluent. Nous savons déjà que certaines ONG, sont financées par les multinationales, les banques, les gouvernements et le « green-washing »va bon train. S’agit-il de défendre les animaux, l’environnement ou les intérêts des destructeurs de la planète. Le reportage donnera une piste de réflexion pour les donateurs. Merci à J.D. Partagez ! Volti

******

Par Deep Green Resistance France

Le WWF est considéré comme la plus grande organisation de protection de l’environnement au monde. C’est avec une confiance presque aveugle que sont accueillis ses projets verts. Le WWF fait appel à la conscience des donateurs par des campagnes qui secouent : tout le monde doit participer lorsqu’il s’agit de sauver des espèces animales menacées, les climats ou les forêts humides.

Il y a 50 ans — le 11 septembre 1961 — le WWF fut fondé. Aujourd’hui, le WWF est le lobby en faveur de l’environnement le plus influent au monde. Grâce à ses excellents contacts avec les politiques et les industriels. C’est un exercice de funambule entre engagement et vénalité. L’auteur de documentaires, Wilfried Huismann a travaillé toute une année à un film qui démythifie l’image du WWF.

Derrière la façade écolo, l’auteur a découvert durant le tournage autour du monde, des histoires explosives. On y parle de peuples déportés, de forêts humides rasées et de très bonnes affaires, grâce label vert en faveur de l’environnement.

Wilfried Huismann suit tout au long de son voyage, la trace des dons. Exemple en Indonésie: le WWF fait des collectes pour l’orang-outan de Bornéo, espèce menacée. Sur place, l’équipe de télé de la première chaîne allemande (ARD) ne trouve aucun projet de protection du WWF, en faveur des orangs-outans.

Au contraire, le WWF coopère avec une grosse entreprise qui détruit les dernières forêts de Bornéo pour mettre en place des plantations de palmiers à huile, ce qui est fatal aux orangs-outans. Le WWF prend l’argent de l’entreprise et lui accorde le label “Production durable”. Les esprits critiques y voient une forme moderne de la pratique moyenâgeuse des indulgences.

Partout dans le monde, le WWF passe des partenariats avec de grosses entreprises de l’énergie et de l’agrobusiness. Même le soja manipulé génétiquement du géant de la chimie Monsanto a reçu la bénédiction du Panda. Est-ce que l’accord entre le WWF et l’industrie aide à sauver les quelques écosystèmes de la planète encore intacts ou est-ce qu’il accélère leur anéantissement ?

Ce film documentaire veut élucider les mystères du WWF. Il nous plonge au cœur de l’Empire vert et ébranle notre croyance dans le Panda.

Une coproduction de la West Deutsche Rundfunk et de la Südwest Rundfunk.

Voir toutes les vidéos

5 commentaires

  • Depuis le temps que l’on dit ce qu’est cette association de malfaisants. ……

    • kalon kalon

      Dans le temps, j’ai fait partie de l’association des enfants de cœur de l’église Ste Sulpice, mais je l’ai quittée dès que j’ai appris que cette association était subsidiée par le Vatican ! lol https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif

      • Tu me rappelles les méfaits de l’assiciation JOC-JOCF.
        Le directeur administratif et financier de l’époque, avait besoin de licencier deux employées car elle ne se laissait pas emmerder et disait tout haut ce que tout le monde pensait tout bas.
        L’expert comptable de l’assoce passant commissaire aux comptes, il ne pouvait plus éditer la plaquette du bilan. Donc a partir de la balance générale et détaillée des comptes, il m’a demandé d’editer la plaquette.
        Manque de chance pour lui appliquant les regles du plan comptable il y avait une « erreur grossière » qui a été detctée par mon petit bout de programme. Il créditait un compte de débit avec un rentrée de loyer.
        Ce faisant cela doublait la somme et donc justifiait une perte doublée du montant du loyer perçu. Cela motivait donc un double licenciement.
        J’ai donné les éléments aux filles qui l’ont mis aux prudhomme; Cela leur a couté beaucoup plus cher.
        quelques jours plus tard je me suis barré en lui précisant en public qu’il était un con pétent dans tous les sens du terme. :)

        • kalon kalon

          A une époque, je fréquentais assidument le restaurant de la JOC au Midi, très bon, et vraiment pas cher !
          Et après cà, ping pong au Laboureur !
          Je n’était pas souvent en classe ! https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_smile.gif