France-Mali : la colère du fils de l’otage Sophie Pétronin..

Nous avons perdu deux soldats d’élites pour sauver deux touristes qui ont déclaré, « Nous aurions certainement » dû « éviter » la zone. Il y a une otage dont on parle peu, Sophie Pétronin détenue au Mali depuis le 24 décembre 2016. Son fils M. Chadaud-Pétronin avait effectué début décembre 2018 un voyage au Sahel et assuré à son retour avoir reçu une «proposition inespérée» des ravisseurs, qui aurait été rejetée par le gouvernement français.

10’10mn

28 minutes – ARTE

Ajoutée le 2 mai 2019

Pour lui, le ministère français des Affaires étrangères «ne veut pas discuter avec les jihadistes du sort de ma mère». «On m’a demandé de m’écarter, et je m’aperçois que c’est parce qu’on a pris la décision à ma place. La décision de sacrifier ma mère».

Selon le fils de Mme Pétronin, le président Emmanuel Macron et son ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, doivent «assumer» de ne pas vouloir «négocier» cette libération. «Il faut arrêter (…) de faire croire qu’on travaille (…) Ce n’est pas vrai (…) Ma mère est sacrifiée car on ne veut pas discuter, voilà». VOIR L’ARTICLE

La cote de popularité de Macron n’en finit plus de descendre, lui fallait-il une action d’éclat pour la faire remonter ? Pourquoi ce sauvetage rapide de deux touristes en villégiature et, pas celui d’une humanitaire qui sauve des vies ?

D’autant que le gouvernement refuse de négocier avec les ravisseurs de sa mère (voir plus haut l’article) dont la santé se dégrade a dit M. Chadaud-Pétronin hier. Ce deux poids, deux mesures interroge, une réponse serait la bienvenue, pour que cette femme retrouve elle aussi sa famille.

Alors que l’Hôtel de Région de la Nouvelle-Aquitaine va afficher le 27 août 2018 le portrait de Sophie Pétronin sur ses murs pour soutenir la Bordelaise, ses proches interpellent le président de la République et lui reprochent son trop long silence après 600 jours. La Bordelaise de 75 ans est détenue depuis le 24 décembre 2016 et voit son état de santé décliner. Elle est atteinte d’un cancer et de paludisme, sa famille se demande combien de temps encore va-t-elle souffrir. 

https://france3-regions.francetvinfo.fr/nouvelle-aquitaine/gironde/bordeaux/seule-abandonnee-famille-otage-bordelaise-sophie-petronin-appelle-emmanuel-macron-1528452.html (août 2018)

Bientôt les européennes, Macron doit absolument redorer son blason pour nous vendre cette Europe que nous n’avons pas voulue, qui nous appauvrit et, fait descendre dans la rue depuis 26 semaines une bonne partie du peuple de France. Il nous fait le remake de « Moi ou le chaos avec le RN », comme s’il n’y avait que ce parti leurre, qui a montré depuis des lustres sont inutilité, sauf celui de concentrer les colères, qu’un « providentiel pacte républicain » balaie à chaque élections.

Il n’a pas de réponse soumis qu’il est, aux diktat de Bruxelles et ne peut pas répondre au peuple en colère. Cette histoire de libération d’otages, dont toutes les chaînes ont fait leur édition spéciale, est tombée bien à propos pour que l’on évite de parler de notre société bien malade, avec une seule parade trouvée, la répression.

Volti

13 commentaires