Il est déjà trop tard pour l’Arctique qui se réchauffera de 3 à 5 °C dans seulement 25 ans

Pour avoir vu un reportage sur l’Arctique où les autochtones ont de plus en plus de difficultés à se déplacer car, la glace est moins épaisse et donc instable. On ne s’en rend pas compte sous nos latitudes, pourtant le problème est réel. Les projections des scientifiques ne sont pas optimistes. Partagez ! Volti

******

Auteur Christophe Magdelaine pour Notre-Planète-Info

Un nouveau rapport des Nations Unies met fin à l’optimisme béat en matière de réchauffement climatique : même si le monde parvenait enfin à réduire les émissions de gaz à effet de serre dans le cadre de l’Accord de Paris, les températures hivernales en arctique augmenteront très fortement.

« Réchauffement climatique : il est déjà trop tard pour les zones périglaciaires » titrions-nous en octobre 2017. Confirmation est apportée par cette nouvelle étude des Nations Unies sur l’Arctique.

Même si l’Accord de Paris était suivi de décisions drastiques et responsables (ce qui n’est évidemment pas le cas) pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et donc maintenir le réchauffement à 2°C, les températures hivernales moyennes dans l’Arctique (pôle Nord) augmenteront de 3 à 5°C d’ici 2050 et de 5 à 9°C en 2080.

Une telle hausse de températures entraînera la fonte rapide du pergélisol, créant une boucle de rétroaction positive, c’est à dire un emballement du réchauffement climatique et de ses conséquences. En effet, même si l’accord de Paris est respecté, le pergélisol dans l’Arctique devrait diminuer de 45% par rapport à aujourd’hui.

Les conséquences seront seront « dévastatrices » pour la région et ses habitants : les peuples autochtones de l’Arctique, qui font déjà face à une insécurité alimentaire accrue, devront s’adapter, même si ils n’en ont pas vraiment les moyens. D’après le rapport, d’ici 2050, quatre millions de personnes, et environ 70% des infrastructures arctiques actuelles, seront menacées par le dégel du pergélisol. De plus, les étés arctiques seront sans glace d’ici 2030.

Mais les conséquences seront aussi planétaires avec l’augmentation encore plus rapide du niveau des océans et de leur acidité qui compromet la vie marine. Rappelons qu’en 150 ans, le niveau de la mer a augmenté de 22 cm et que les océans sont devenus 30 % plus acides.

« Ce qui se passe dans l’Arctique ne reste pas dans l’Arctique« , a déclaré Joyce Msuya, directrice exécutive par intérim des Nations Unies pour l’environnement. « Nous avons la science ; il faut maintenant agir plus rapidement pour lutter contre le changement climatique afin d’éviter les points critiques qui pourraient être encore plus graves pour notre planète que nous ne le pensions. » Autrement dit, les accords internationaux – qui restent vains – ne sont pas assez ambitieux. Même si les émissions mondiales devaient s’arrêter maintenant, du jour au lendemain, les températures hivernales dans l’Arctique augmenteraient encore de 4 à 5 °C d’ici 2100 par rapport à la fin du 20e siècle, révèle l’étude… Cette augmentation est liée à l’inertie du système climatique par les gaz à effet de serre déjà émis et le stockage de la chaleur des océans.

En dépit de son image vierge, les caractéristiques géographiques de l’Arctique et son climat froid font que les océans, les fonds marins et les côtes de la région stockent de grandes quantités de polluants émis dans le monde entier. Or, seules 1 000 des 150 000 substances chimiques utilisées dans le monde font l’objet d’une surveillance régulière. Un rapport mondial recommande par conséquent un système d’approbation global pour les nouveaux produits chimiques. Des contrôles alternatifs sont également considérés comme nécessaires pour les produits chimiques ne relevant pas des traités existants. Seul point positif : la quantité de produits chimiques réglementés chez les humains et les animaux vivant dans l’Arctique diminue. Ceux-ci comprennent certains polluants organiques persistants (POP) réglementés par la Convention de Stockholm des Nations Unies sur l’environnement. Cependant, cette diminution pourrait être due au changement de régime alimentaire.

Plus que jamais, ce nouveau rapport fait écho aux manifestations populaires actuelles qui réclament des actes responsables et significatifs. C’est l’ensemble notre modèle de développement basé sur la création de richesses qui doit être abandonné. Un monde meilleur et durable ne se construit pas en incitant toutes les forces vives à gagner toujours plus d’argent pour finalement détruire toujours plus.

Nous sommes aujourd’hui en guerre contre notre avidité et notre stupidité, et cela nécessite, comme dans les guerres, à réorienter massivement nos décisions et productions pour que nous soyons pas les prochaines victimes de notre inconscience.

Christophe Magdelaine pour Notre-Planète-Info

Voir aussi :

La fonte du pergélisol en Arctique relâchera du carbone, mais aussi du mercure
Réchauffement climatique : il est déjà trop tard pour les zones périglaciaires
L’océan arctique s’est réchauffé par endroits de 5 ° à 7 °C
Le dégel imminent du pergélisol doit être pris en compte dans les prévisions climatiques

Droits de reproduction du texte

CC BY-NC-SA (Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Partage dans les Mêmes Conditions)

136 commentaires

  • Avatar Pimpin

    Et en 1989 l’ONU prévoyait déjà le pire irréversible si rien n’était fait avant 10 ans !
    On est en 2019, il ne devrait plus y avoir la moindre glace en Arctique
    Pour savoir de qu’il en est, c’est simple :
    http://nsidc.org/arcticseaicenews/charctic-interactive-sea-ice-graph/
    Vous avez le début de courbe de 2019, faites apparaître la courbe de 2018, celle de 2007 11 ans avant et cherchez la fonte accélérée ! Vous pouvez jouer avec les autres années.

    • Avatar Maxandre

      Les effets ont lieu +/-30 ans après les causes.
      Sauf si la géo-ingénierie s’en mêle(depuis 1991).
      La charte du site que tu proposes ne vaut rien si elle calcul que la superficie(m²) et non le volume (m³) de la glace.

      • Avatar Pimpin

        Oui, bien sûr, on dit 10 ans, puis vu que rien ne se passe, on affirme tout aussi arbitrairement que c’est 30 ans ! C’est n’importe quoi.
        La superficie des banquises est un excellent point de repère, elles devaient disparaître, elle sont toujours là. Et si l’épaisseur avait diminué, forcément que la surface aussi, vu qu’elles auraient fondu là où l’épaisseur est la plus faible aux extrémités.
        Si vous voulez le volume, c’est là :
        http://ocean.dmi.dk/arctic/icethickness/thk.uk.php
        Cherchez la fonte accélérée.

        • Avatar Maxandre

          Oui bien sûr, un Pimpin en europe est plus crédible que les Inuits dans le grand nord, bien sûr… bien sûr…
          Les banquises disparaissent l’été et le passage du nord-ouest en est accessible depuis plusieurs années(l’été).
          La fonte de la glace envoie de l’eau douce qui se retrouve en surface et l’eau douce gèle à de plus haute température que l’eau salée et forme une mince couche de glace qui trompe les données au grand plaisir des « anti-réchauffistes ».

          Ne JAMAIS mentionner ni prendre en considération les effets de la géo-ingénierie c’est un gros manque de crédibilité.

          • Avatar Pimpin

            Maxande, de quel Inuits parlez-vous ? moi je vous ai donné des liens qui donnent quotidiennement les surfaces des banquises, c’est factuel, ce n’est pas du « on dit ».
            http://nsidc.org/arcticseaicenews/charctic-interactive-sea-ice-graph/
            http://ocean.dmi.dk/arctic/icethickness/thk.uk.php
            Alors non, les banquises ne disparaissent pas en été, c’est un énorme mensonge. Autre mensonge, le passage du Nord Ouest est accessible en été, en fait il ne l’est que quelques jours en convois derrière des brise-glace. Aucun changement donc.
            Je passe sur l’argument débile de l’eau douce. Comment répondre à une telle absurdité ? la glace a toujours été formée d’eau douce, c’est physique, réchauffement ou pas, et elle a toujours fondu en partie en été. Rien ne change. Et puis pourquoi fondrait-elle pour ensuite geler à nouveau en mer ? c’est absurde.

            • Avatar Maxandre

              Les inuits qui respirent/mangent/chient au nord du 60ieme parallèle depuis des siècles disent pas la même chose que tes liens « factuels » (dont les recherches ont étés financés par qui ?) T’as vérifier toi-même sur place ?

              Les brisent-glace ne passaient pas avant sinon très difficilement.

              Les banquises ne disparaissent pas partout ou complètement mais elles ont beaucoup diminuer.

              L’eau de mer ne peut pas geler Pimpin ? https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif

              Les variations de température font fondre la glace et cet eau douce reste plus en surface et est plus facile à geler que l’eau salée de la mer qui gèle à une température de – 2 degrés Celsius.(-20 degrés Celsius lorsqu’elle est saturée de sel)

              • Eaglefeather Eaglefeather

                Bonjour Maxandre, Vous parlez des Inuits, mais que savez-vous de ce qu’ils constatent « réellement », et quant à moi je ne m’arrête pas qu’aux seuls Inuits, mais bien d’une majorité de Premières Nations qui depuis plusieurs décennies, bien avant qu’on ne parle de GIEC, avaient déjà observé bien des signes d’un changement. Ce n’est pas fautes d’avoir essayé, mais aucune représentation gouvernementale à l’ONU, n’a pris la peine d’écouter.
                Ces peuples ont un héritage du passé, bien plus important qu’on ne puisse l’imaginer, et malgré la destruction d’une partie, ou de la main-mise sur une autre par l’église catholique aux fins de la soustraire de la connaissance du monde, n’a rien altéré.

                Ce n’est pas le but premier de mon commentaire, j’en resterai donc là pour ce volet ! Mais une chose est sûr, une bonne partie de ce qui est constaté, ne fait pas non plus partie de ce que doit savoir la population. Des signes il y en a, et en masse, mais pas ceux que l’on vous fait gober ! J’ai habité et voyager de par le monde essentiellement le long de rivages et sur les mers. Observateur né, la moindre modification me saute aux yeux. Et je n’ai « jamais » vu la moindre élévation du niveau marin, en revanche des enfoncements ou effondrements, ça oui !
                Vous abordez la fonte des glaces, et bien voici ! Elle se fait par-dessous et non par-dessus ! En Antarctique, il est observé des écoulements d’eau douce et chaude sous-glaciaire se jetant dans les fonds marins, l’activité volcanique en est une des causes. Dans l’Arctique, là aussi ça fond par dessous, mieux encore, depuis 5 ans les populations de ces régions, sont confrontées de plus en plus à des incendies de tourbières, le feu couve alors qu’il y avait encore peu, elles étaient recouvertes de plusieurs mètres de neige congelée. Tout comme pour l’Antarctique avec ces km d’épaisseur, la glace constitue un isolant hors paire, donc impossibilité que la chaleur l’atmosphérique même en surface ne peut l’atteindre, Il en va de même pour les glaciers des Alpes.

                Quant au vent salé, ça ne touche que deux localisations sur tout l’hémisphère nord et deux ou trois au sud. De plus, il a la propriété de lisser les arrêtes de glaces et de rendre la surface, brillante, ce qui est loin d’être le cas, notamment sur les banquises, du sud comme du nord dans leur généralité. Assez souvent je me rendais au nord du Canada de part et d’autre des Baies d’Hudson et James, appartenant à la Nation Cri, il m’est aisé de m’y rendre fréquemment.

                Enfin et afin de compléter partiellement mon commentaire, il m’a donné de participer à une étude sur les courants marins, en Atlantique et dans le Pacifique Nord. Je suis en mesure de vous faire savoir que de nombreuses anomalies thermiques ont été décelées, à des profondeurs allant de 10 m à plusieurs 100taines de profondeurs alors qu’en surface, il gelait à pierre-fendre ! Voire même des cas où il y avait des t° + en surface et -2 à -5 m l’eau était froide, et au-delà de -5 m la t° de l’eau augmentait vers les profondeurs. Ce malgré l’absence de volcanisme ou de ligne de faille active. A plusieurs endroits du globe, on a pu observer des émanations de méthane sous-marins, ce qui suggère une réduction de la colonne d’eau (moins de pression), le même phénomène se produit dans toute les steps septentrionales, créant ainsi des puits.

                • Avatar Maxandre

                  Bonsoir Eaglefeather, J’ai de la difficulté à comprendre le langage de mes ancêtres montagnais et ses différents dialectes et je ne parle pas l’eskimo donc ce que j’en sais me vient des traductions.

                  Je ne parle pas d’élévation de la mer. Je parle de l’amincissement de la couche glaciaire et la liquéfaction des sols que je pense être dû a l’augmentation des précipitations.
                  Je ne connais pas la cause exact.
                  Je ne sais pas quels effets ont été provoqués par les centaines d’explosions nucléaires sous-marines et les coriums que nous n’entendront jamais parlé ni des autres cochonnerie déposées aux fonds des mers. Mais je pense que l’homme est en partie responsable de ces changements par la pollution.

              • Avatar Pimpin

                Maxandre, vos affirmations sur les Inuits sont invérifiables. Mes liens qui donnent les surfaces des banquises le sont totalement, ils proviennent d’images satellites, il en existe plusieurs versions de diverses origines. C’est incontestable, pas vos affirmations sans preuves d’Inuits dont on ne connaît rien.
                Votre affirmation sans aucune démonstration concernant l’eau douce est ridicule. Comment la glace fondrait-elle pour re geler ensuite ? si c’était le cas il n’y aurait pas de dégel, réfléchissez un peu.

                • Avatar Maxandre

                  Je ne parle pas de ce qui ce passe en hivers mais le printemps/été/automne.
                  Si la température monte au dessus de 0 Celsius durant le jour, la glace fond et, si la température descend en bas de 0 Celsius le soir, elle gèle.
                  Cette variation de température n’est pas trop difficile à comprendre ?
                  Les banquises, en fondant, libère de l’eau douce. Et cette eau ne se salinise pas très rapidement. Elle a tendance à rester en surface et gèle plus rapidement quand les température s’abaissent quelques heures plus tard.
                  Sauf qu’auparavant la température montait rarement au dessus de 0 Celsius le jour. Et la couche de glace qui sert d’isolant est plus mince qu’avant.

                  J’ai appris à me méfier de la langue fourchu de l’homme blanc. Ce qui inclus les fabricants de satellites et ceux qui récupèrent/interprètent/divulguent leurs données.

                  • Avatar Pimpin

                    Vos affirmation folkloriques sans aucune preuve ne valent rien.
                    Moi je vous donne les observations d’un organisme scientifique (NSIDC) financé par la NASA le NSF et la NOAA qui ne sont pas du tout climato-sceptiques, ni politiques comme l’est le GIEC.
                    http://nsidc.org/arcticseaicenews/charctic-interactive-sea-ice-graph/
                    Si on a pu constater une diminution de la surface de glace fin 1990 début 2000, cette fonte est stoppée depuis 2007, il y a 11 ans. Dire que la fonte s’accélère est un gros mensonge.
                    Pour le volume, c’est un organisme officiel Danois http://ocean.dmi.dk/arctic/icethickness/thk.uk.php
                    Et il il y a d’autres sources par exemple allemande ici :
                    https://seaice.uni-bremen.de/data/amsr2/today/extent_n_running_mean_amsr2_previous.png
                    Cela fait plus de 30 ans qu’on a droit aux affirmations grotesques comme le titre de l’article, et que les faits contredisent. Les modèles proposées se plantent largement : https://blog.mr-int.ch/?p=4291
                    Concernant la glace, vous n’avez pas encore compris qu’elle est forcément composée d’eau douce ? Quand l’eau de mer gèle le sel est expulsé. Donc le phénomène que vous décrivez n’a aucune influence de plus qu’avant le léger réchauffement auquel on a assisté et qui est d’ailleurs terminé.

                    • Avatar Maxandre

                      Financé par… la NASA ?
                      https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif
                      Évidemment qu’elle est composé d’eau douce.
                      https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif
                      Ça change rien à ce que j’affirme. L’eau de mer est plus difficile à solidifier que l’eau douce. L’eau douce reste à la surface. Il ne faut pas se fier qu’à la superficie car elle peut n’être qu’une couche mince. Tu fais exprès de ne pas comprendre ?
                      Tu traite Eaglefeather de menteur aussi ?

                    • Avatar logic

                      Et pour les Glaciers, c’est aussi la Nasa qui fait les observations? Et pour tout les pays en stress hydrique, qui sont passé d’une nappe phréatique à 10m de profondeur il y a 30 ans à 1km aujourd’hui, toujours pas de réchauffement ?

  • Avatar GROS

    Bonjour,

    Ca fait un bail qu’on dit que c’est trop tard, qu’on a déjà percuté l’iceberg, et que le mieux qui reste à faire désormais est de reprendre du champagne.

  • Avatar gneu

    « Rappelons qu’en 150 ans, le niveau de la mer a augmenté de 22 cm. »

    Ah bon ?

    Mon père, mon grand-père et mon arrière grand-père ont eu pour habitude d’amarrer leur canot à un crochet en fer bien scellé dans un rocher. Ce crochet est, depuis le début, situé à une moyenne de 20 cm au dessus du niveau de l’eau (modulo les marrés, qui sont minimes en méditerranée). En 4 générations, l’eau n’a pas monté d’un iota par rapport au crochet… (ou alors, le rocher monte en même temps que le niveau d’eau ?)…

    Je considère donc que l’affirmation « le niveau de la mer est monté de 22 cm en 150 » est de la désinformation.
    Ou alors, il faut m’expliquer…

    Certes, il y a des îles du Pacifique qui disparaissent sous l’eau, c’est vrai. Mais ce n’est pas parce que l’eau monte mais plutôt parce que ces îles sont sur des plaques tectoniques qui doivent progressivement glisser vers le bas.

    • Avatar Maxandre

      Le taux d’évaporation de l’eau augmente aussi et contribue au maintient du niveau des eaux .
      Il y a + d’humidité dans l’air, + de précipitations. Ce qui crée un refroidissement.

      Au Québec les températures en hivers sont à la baisse mais les précipitations sont à la hausse.
      Cette année n’est pas plus froide que les autres mais on a eu presque le double de quantité de neige qu’habituellement.
      Ce lit blanc, plus épais, réfléchira les rayons solaire plus longtemps et sur de plus grande superficie « grâce » aux coupes à blanc de nos forêts(géo-ingénierie) en plus des effets des nuages artificiels qui ne sont jamais mentionné non plus… Pourquoi ?

    • Avatar faguet

      l eau ne monte pas , parce que les poissons boivent ,, et a cause des éponges …..,si au lieu de mettre les vielles éponges a la poubelle on les jetaient a la mer ?
      pour sauver la planète je laisse la porte du frigo et du congélo ouverte l’après midi,,,,si tout le monde le faisait en même temps on sauverai la banquise et les ours blancs

  • Avatar Mario

    Le ‘consensus’ scientifique …

    GIEC: réchauffement entre 0.3° et 4.5° Celsius au niveau planétaire.

    Si c’est un consensus, alors il y en a un aussi sur l’existence du père noël !!!

  • Avatar Balou

    Histoire d’entendre un autre son de cloche que la lithurgie du GIEC
    et les choeurs médiatiques qui la glorifient au service d’intérêts douteux,
    voici la position étayée d’un géophysicien, dont vous serez seul juge,
    sur le soi-disant réchauffement médiatique. Elle résume assez bien la démarche
    des gens écoutables qui tentent de démentir la propagande en marche.

    Ajoutons au passage que de plus en plus de modèles basés sur l’étude
    du comportement actuel du soleil et de ce qui se passe du côté du Gulf Stream
    (courant marin atlantique) appuient largement l’idée d’un refroidissement à venir
    autour de l’Atlantique plutôt que d’un réchauffement. Le climat change, certes,
    de manière différente et inégale d’un lieu à l’autre. Ce qui fût autrefois des terres
    vertes, comme le Groenland qui en porte encore le nom, pourraient le redevenir.
    Mais ailleurs d’autres terres, habitées celles-là, pourraient aussi se couvrir d’un
    manteau blanc plus épais et durable que ce qu’on a connu ces dernières décennies.

    Vincent Courtillot, géophysicien et académicien des sciences – 25mn 19

    http://www.urantia-gaia.info/2018/05/13/de-temps-en-temps/#more-8013

    • Avatar Maxandre

      Il n’y a pas de réchauffement climatique mais toute les planètes du système solaire se réchauffent ?

      Il n’y a pas de refroidissement climatique malgré le voile nuageux artificiel constant et son effet d’obscurcissement planétaire ?

      Cherchez l’erreur…

      • Avatar Balou

        Il y a des réchauffements climatiques, suivis inévitablement de refroidissements climatiques, et ce depuis des millions et des millions d’années. C’est mieux d’écouter ce que le Monsieur a à dire avant de répondre, sinon on prend le risque de répondre à côté..

        Pour te répondre :
        > Il n’y a pas de réchauffement climatique mais toute les planètes du système solaire se réchauffent ?

        Qui a dit qu’il n’y avait pas de réchauffement climatique ? Là n’est pas la question. Que l’homme en soit responsable par ses émissions de gaz à effet de serre semble impossible pour les vrais météorologues, pas pour les « experts du climat » qui passent leur temps dans les studios radio-télé et n’y connaissent rien.

        > Il n’y a pas de refroidissement climatique malgré le voile nuageux artificiel constant et son effet d’obscurcissement planétaire ?

        Selon moi, l’impact négatif de l’homme est irréfutable au niveau pollution et extinction des espèces, mais l’ensemble des publications que j’ai lu ou les conférences de professionnels spécialisés que j’ai eu l’occasion de visionner m’amène à penser qu’on ne peut plus parler de réchauffement climatique, mais seulement de changement climatique. Parce qu’aujourd’hui, des vrais météorologues affirment que les modèles climatiques actuels sont basés sur des données fausses. Les archives concernant les températures relevées sur Terre remontent tout juste à 200 ans. Allez, 300 ans. Les modèles basés sur le Soleil, la circonvolution de la terre autour du Soleil n’étant pas de forme ronde mais elliptique, la distance variable de la Terre au Soleil, les maximum et minimum solaires, et même les vents interstellaires, ont beaucoup plus d’influence sur le climat des planètes et donc de la terre. Un rapport de 99 pour 1 maximum environ.

        En conclusion, je pense que c’est une grande et belle idée de vouloir sauver la planète, mais qu’il s’agit avant tout d’éviter de pédaler à l’envers. Inutile de dépenser son énergie pour suivre un mensonge tellement gros qu’il est inavouable. Vraiment, tu devrais écouter la vidéo dans ce lien. Il a des arguments qui semblent imparables… La courbe de manne est un canular sans aucune valeur scientifique… Démonstration en 25mn.

        • Avatar Maxandre

          Personne ne nie qu’il y a eu des réchauffements climatiques suivis de refroidissements climatiques depuis des millions d’années. Ça ne signifie pas que l’homme est incapable d’en provoquer Balou.

          Une guerre nucléaire ne peut pas provoquer un hivers nucléaire selon ta « logique » ???

          Et le génocide des amérindiens n’a pas été la cause du dernier petit ère glaciaire en Europe selon ta « logique » ???

          https://dailygeekshow.com/extermination-amerindiens-climat/

          https://theworldnews.net/fr-news/l-extermination-des-amerindiens-aurait-participe-a-un-refroidissement-planetaire

          Tu veux la conservé à quel point ta bulle Balou ???

          • Avatar Balou

            Certes, ça ne signifie pas que l’homme n’est pas capable d’en provoquer. Tout comme le fait qu’il y ait un réchauffement ne signifie pas que l’homme en est responsable. Il faut des preuves qui font défaut aujourd’hui. Mais ça ne signifie pas que tu n’as pas le droit de le croire.
            Ni que l’homme n’est pas capable de détruire sa maison la Terre de mille façons, dont la plus rapide est l’hiver nucléaire.

            Et maintenant selon certains, l’extermination des amérindiens, avant l’invention du premier moteur thermique, aurait été la cause du refroidissement observé à cette période. De mieux en mieux. Evidement, les volcans et le soleil n’y sont pour rien. Hum, ça fait du bien de sortir de sa bulle. Tu devrais essayer..https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif

            • Avatar Maxandre

              T’as pas lu l’article Balou ?
              C’est des chercheurs d’université qui l’ont fait cette recherche/découverte.
              Si t’as des preuves que c’est le soleil et les volcans qui sont responsables pour réfuter leurs résultats de recherches alors je les attend avec impatience.
              Mais je sais que t’as que du vent…

              C’est moi seul qui décide de croire ou non.

              • Avatar Balou

                Je l’ai lu et j’ai bien ri. En clair, tu n’écoutes que les « chercheurs » qui vont ton sens. Je vois que tu aimes être caressé dans le sens du poil. Que dis-je, tu l’exiges. Tu iras loin mon petit..https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

                • Avatar Maxandre

                  « …tu n’écoutes que les « chercheurs » qui vont ton sens. »
                  C’est drôle j’allais te dire la même chose…
                  Et elles sont où tes preuves pour réfuter leur résultats ?
                  Que du vent comme je disait…

  • Graine de piaf Graine de piaf

    je crois que par tous les moyens possibles et imaginables on chercher à répandre la peur chez les gens. Tantôt c’est le climat, tantôt c’est la santé, tantôt c’est le côté financier, bref ayez peur braves gens nous vous le recommandons.

    Marre, marre, marre de tout ces baratins !! grr !

    • Lilith Lilith

      et oui avant un soir de 1989 il y avait le communisme et le mur depuis il a bien fallut trouver autre chose.

    • Avatar Montet

      Répandre la peur : ça marche.
      Et « ILS » s’en servent pour que des idiots utiles aillent manifester au même moment où d’autres personnes en jaune tentent de se défaire de l’emprise de gens qui prennent l’avion 40 fois par an ; avion qui pollue plus par personne en un décollage que mon véhicule diesel de trois ans d’âge avec filtre à particules ne pollue en une année. (diesel qu' »ILS » m’ont fortement incité à acheter au demeurant…)
      Bien joué ; je ferais pareil. « ILS » sont forts.

    • Avatar Ayus

      Tu a parfaitement raison GdeP;

      LES INFOS RUINENT LA SANTÉ
      Une idée intéressante développée par Roph Dobelli est que les infos nuisent à la
      santé.
      Elles rendent craintif et agressif, diminuent votre créativité et votre capacité de
      réfléchir. Arrêter totalement de lire le journal vous rendra plus heureux.
      C’est prouvé :
      Les infos sont au cerveau ce que le sucre est au corps. Faciles à avaler, elles nous
      donnent de petites bouffées de plaisir, ne demandent aucun effort, mais finissent par
      nous pourrir, etc ……………………….

      Jean-Marc Dupuis

  • Avatar Montet

    Le Pôle Nord magnétique se déplace de plus en plus vite du Canada vers la Russie à raison désormais de 50 km par an.
    Ce mouvement rapide du pôle magnétique nord pourrait être lié à un courant de fer liquide à grande vitesse sous le Canada.
    Y aurait-il alors un rapport de cause à effet avec cette « fonte de la banquise » comme le ferait un feu sous une casserole remplie de glace ?
    Source : https://trustmyscience.com/variation-champ-magnetique-terrestre-plus-rapide-que-prevue/
    (mais ils en parlent aussi dans le Figaro, et si le Figaro le dit et ben c’est que ça doit être vrai)

    • Lilith Lilith

      c’est la tectonique des plaques et peu de chercheur en parle, hors tous s’accorde que le continent Américain s’éloigne de plus en plus de l’Europe et de l’Afrique. hors une des cause du changement climatique est le déplacement du fameux Gulf Stream.

      et le pôle magnetique bouge tellement que c’est un vrai casse tête pour le secteur aérien il y a quelques années les pistes de l’aéroport de Tampa en Floride on du être refaite avant même que le premier avion si pose.

      Mother Gaia est à la manœuvre

      http://svt.sigean.pagesperso-orange.fr/approfondissement/avenir.htm

  • Avatar FlamentRose

    cela fait longtemps que l’on en parle malheureusement… dans les bonnes nouvelles le trou dans la couche d’ozone se résorbe !

  • « Il est déjà trop tard pour l’Arctique qui se réchauffera de 3 à 5 °C dans seulement 25 ans » : la gestion du monde par le catastrophisme et la peur, en ces temps « d’Apocalypse ».
    Tentons un éclairage sur les phénomènes atmosphériques dans ce dédale d’explications scientifiques anxiogènes ou l’homme continu à se voir aussi grand et puissant qu’il ne l’est en réalité.
    On observe dans la nature deux espèces de mouvements : des mouvements « spontanés » et des mouvements « transmis ».
    Cette seconde cause de mouvement engendre des déplacements qui déterminent la plupart des phénomènes météorologiques en dérangeant la stabilité de l’enveloppe gazeuse de la terre.
    Nous voyons que c’est cette cause qui détermine la chute des corps à la surface terrestre. Mais cette réaction constante de l’azote vers la terre, qui lui a pris sa place dans l’espace, n’est pas la seule réaction qu’il exerce. Il tend aussi à se dilater dans une autre direction, c’est-à-dire vers les régions célestes de l’infini.
    De ce côté il est contenu par l’action dynamique des radiations qui le frappent incessamment.
    Mais les radiations ne sont ni immuables ni éternelles, elles sont, au contraire, dans un état constant de variabilité. Or, chacun des changements qui surviennent dans leur mode d’action se traduit, dans les profondeurs de notre atmosphère, par un changement d’état de la réaction de l’azote. Si la pression des radiations devient moins forte, l’azote se dilate ; tous les corps qu’il comprimait se dilatent aussi : c’est la chaleur. Si la pression devient plus forte l’azote augmente sa réaction vers la terre, il comprime plus fortement les corps qui en occupe la surface : c’est le froid.
    Si la pression en plus ou en moins est accidentelle, si elle n’intéresse qu’un seul point de l’atmosphère, il en résulte un changement de densité qui, en se propageant aux couches les plus voisines y détermine « un courant ». C’est le vent.
    Si un seul faisceau de radiation vient à manquer subitement, c’est un vide subit qui est offert au besoin d’expansion de l’azote et dans lequel il se précipite en tournoyant : c’est une trombe, une tornade, un cyclone. Le mouvement commencé dans les régions élevées de l’atmosphère se propage de haut en bas. Lorsqu’il atteint la surface terrestre, le bouleversement des éléments atmosphériques, qui en résulte, détermine toutes sortes de ravages.
    Ainsi donc tout ce qui se passe sur la terre à une cause cosmique ; tout dépend de l’action des astres. C’est dans les profondeurs de l’océan céleste qu’il faut aller chercher la cause de la plus légère brise qui souffle autour de nous. La terre y est étrangère.
    Cosmogonie et Météorologie : https://livresdefemmeslivresdeverites.blogspot.com/2017/07/la-force.html
    Cordialement.

  • Avatar Maxandre

    Foutaises.

    Tout ce qui se passe sur terre n’a pas nécessairement une cause cosmique.

    Et le 3ieme mouvement ? Celui des imbéciles qui rasent et bétonnent tout tu l’as pas observé ? Tu crois qu’il n’a pas d’incidence ?

    Et le 4ieme mouvement ? Celui qui cré des nuages artificiels tu l’as pas observé. Les nuages ont un effet sur le climat nous créons des nuages donc nous avons un effet sur le climat.

    Et le 5ieme, pas observé ?
    Le génocide amérindiens a été la cause du dernier petit ère glaciaire en europe
    https://theworldnews.net/fr-news/l-extermination-des-amerindiens-aurait-participe-a-un-refroidissement-planetaire

    Et le 6ieme ?

    • Avatar sephiros

      le 3 et 4ieme son relier dans la nature avec les arbres, plantes ( évapotranspiration qui devient nuages )

      • Avatar Maxandre

        Les « Contrails » persistants ne sont pas créé par les arbres sephiros …
        Et les arbres n’envoient pas des milliards de tonnes de particules polluantes en haute atmosphère, ils ne se rasent pas eux-mêmes et ils ne bétonnent pas non plus…

        https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif

        • Avatar sephiros

          je me suis peut être mal exprimer
          je confirmer se que tu a noter

          les arbres, plantes on un impact bénéfique sur le climat ( notamment en créent des nuages normal de façon naturel ) donc si on retire les arbres en bétonnent, ou en créent des semblants de nuages pas clair de façon anarchique sa ne peu que jouer sur le climat de façon nocive

          • Avatar sephiros

            c’est dans le même genre que de tuer une espèce prédateur et voir sa proie pulluler sans limite
            il y a des cycles, des chaînes et il ne sont pas la pour rien

            en bloquant le cycle de l’eau ( par destruction des forêts ) il faut s’attendre aux effets parallèle de la proie du prédateur

          • Avatar Maxandre

            Ok, je pensais encore me faire troller par ceux qui ne veulent pas considérer que l’homme a un impact sur le climat de ce petit écosystème que l’on nomme Terre.

            Ils contestent l’imposition d’une taxe carbone/pollution au lieu de contester ceux qui utilisent à mauvais escient l’argent de cette taxe.

            • Avatar Balou

              La taxe carbone est une escroquerie tellement grosse que la plupart des taxés croient que c’est pour le bien de la planète. Plus c’est gros plus ça passe. Et tout le monde chante en coeur. Quitte à considérer que tout contradicteur est un troll ? Tout le monde en file indienne, je ne veux voir qu’une tête !?

              • Avatar Maxandre

                Tu considères que l’homme n’a aucun impact sur le climat Balou ?
                Ça ne fait pas de toi un troll mais… https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif
                Si tu te sens visé… il doit bien y avoir une raison…

                • Avatar Balou

                  Je ne sens nullement visé et même si je le suis, je m’en bats les… si c’est tout ce que tu as comme arguments, continues ainsi, je sens que tu vas me faire rire

                  • Avatar Maxandre

                    Belle façon d’esquiver ma question.

                    https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

                    • Avatar Balou

                      C’est cela même, lis toutes mes réponses avant de jacasser, t’auras peut-être l’air moins con .

                    • Avatar Maxandre

                      La réponse doit être sous la question et avec la virulence de tes réponses tu laisses l’impression de penser que l’homme n’y est pour rien.

                      La peur d’avoir l’air con je laisse ça aux orgueilleux.

                    • Avatar Balou

                      C’est à se demander qui veut esquiver quoi :

                      1 – A 12h11 j’ai posté une réponse à laquelle tu as répondu à 14h50. Dans ma réponse je répondais à ta question suivante :
                      «Tu considères que l’homme n’a aucun impact sur le climat Balou ?»

                      2 – A 14h53 tu me réponds plus bas dans la page, dans un autre fil : « Belle façon d’esquiver ma question. »

                      En fait, tu venais déjà de lire ma réponse 3mn avant…https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif
                      Soyons sérieux : j’ai de la documentation intéressante concernant des substances très prometteuses pour vaincre Alzheimer..https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif

                    • Avatar Maxandre

                      C’est très flou ta soi-disant réponse Balou:

                       » …ça ne signifie pas que l’homme n’est pas capable d’en provoquer. Tout comme le fait qu’il y ait un réchauffement ne signifie pas que l’homme en est responsable. »

                      Pourtant ma question est directe et demande une réponse directe: oui ou non.
                      Dialogue de sourd…

                    • Avatar Balou

                      Justement, c’est ni oui ni non. C’est un impact mais insignifiant au regard de l’ensemble des éléments qui influent sur le climat terrestre, en premier lieu le soleil et les planètes géantes du système solaire, puis les volcans et très très loin derrière, à la hauteur de zéro virgule quelque chose pourcent, vient l’interférence humaine, parfaitement négligeable. Un peu comme une fourmi qui tombe dans l’eau finalement. Alors tout va bien du côté du climat global. C’est pas demain qu’ils oseront mettre une taxe sur les pets pour sauver la planète. https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

        • Avatar Balou

          Les contrails persistants ne sont pas des contrails..https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

  • Avatar sephiros

    il faut peut être voir la terre comme un être vivant pour comprendre se qui se passe
    ( j’avais lu la dernière fois un texte ou on comparer la terre à l’être humain )

    si nous être humain on est attaquer par des microbes on peu avoir des frissons, de la fièvre, etc
    comme on passe notre temps à détruire le terrain

    • Avatar Maxandre

      Tout envisager sauf nous-même ? Oui oui on connaît la chanson…

        • Avatar Maxandre

          « Qui a dit qu’il n’y avait pas de réchauffement climatique » = Toi avec cette image.

          Et en plus elle parle d’idéologie des CHANGEMENTS climatique… https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif

          https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

          • Avatar Balou

            Où as-tu appris à lire ? Sais-tu ce que veut dire le mot « anthropique » ?
            C’est comme ça que tu lis et traduis ? En sautant les mots que tu ne comprends pas ?
            Tu es trop drôle .. https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif

            • Avatar Maxandre

              Ton arrogance en dis long sur toi ti-gars.
              Anthropique ou pas, c’est écrit en bas « La fraude du réchauffement global »
              Faut apprendre à interpréter ce que tu lis. Mais t’as pas lu l’article.
              Tu es trop triste .. https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_sad.gif
              l’article dit  » …conclut que le réchauffement climatique n’a pas progressé aussi rapidement que prévu… »

              • Avatar Balou

                C’est bien, tu as lu le titre d’un livre. Il ne te reste plus qu’à l’ouvrir, au lieu de préjuger. A moins que tu penses en savoir assez pour te dispenser de chercher la raison du titre donné à cet ouvrage ? Mais peut-être que ton nom est Monsieur climat ?

                Saches une chose : je lis toujours le contenu des liens que je pose. Tu m’insultes depuis un moment alors je me permets de te parler plus familièrement, bouffon.

                • Avatar Maxandre

                  Insulte ?
                  Je te met au défi de citer ces insultes.

                  Aucune mention de cela dans la couverture du « livre » mais c’est dans l’article sur le site de JBL1960.

                  Ça va ? T’as pas l’air bien.

                  • Avatar Balou

                    Une insulte c’est un mot ou une expression, dont la finalité est de porter un jugement négatif et désobligeant envers une personne ou un groupe d’individus, en dénigrant leur physique, leur intelligence, leur vie privée ou leur entourage.
                    Synonymes : affront, infamie, injure, déshonneur, outrage, grossièreté, offense, attaque
                    Traduction anglais : insult

  • Avatar Balou

    Le réchauffement climatique anthropique : un mensonge qui arrange !
    10 janv. 2016
    […]
    Mais dés le 4 ème rapport (AR4), fin 2007, sans aucune donnée nouvelle, le GIEC affirme que la réalité et l’ampleur du réchauffement climatique sont « sans équivoque ». L’effet de serre du CO2 serait la cause d’un réchauffement pouvant atteindre 6,4° en 2100 si rien n’était fait; cela provoquerait aridité, désertification, catastrophes climatiques et montée des océans. Des prédictions avec un écart allant de 0,2° à 6,4°! Une marge d’incertitude invalidant leurs conclusions.

    https://blogs.mediapart.fr/antoine-calandra/blog/100116/le-rechauffement-climatique-anthropique-un-mensonge-qui-arrange

    • Avatar Maxandre

      Encore des « théoriciens » qui omettent de parler de l’effet de la géo-ingénierie.
      Nous l’avons probablement déjà cette augmentation de 6.4° Celsius.
      Il a été démontré que si tout les vols d’avions s’arrêtent l’augmentation de la température augmente de plusieurs degrés.

      • Avatar Balou

        Et toi, tu es théoricien, praticien ou simplement répéteur ?
        Elle est où cette démonstration que tu avances comme un argument ?
        On doit te croire sur parole ??

        • Avatar Maxandre

          Le 11 septembre 2001 lors des 3 jours d’interdictions de vols la température a augmenté de 3 degrés. Même chose lors de l’interdiction de vol en Europe suite a l’éruption d’un volcan.
          Fait tes recherches.

          • Avatar Balou

            Je l’ai lu concernant le 11/9. Il s’agirait de la température au sol aux Etats-Unis pendant trois jours. Pas une augmentation de trois degrés mais un..https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

            Sur le même sujet :
            Climat : les avions nous réchauffent deux fois
            https://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/climat-les-avions-nous-rechauffent-deux-fois_5064

            L’EFFET DES VOLCANS SUR LE CLIMAT
            http://la.climatologie.free.fr/volcan/effetvolcan.htm

            • Avatar Maxandre

              Tu n’as pas lu le rapport case orange.

              T’as un lien vers ton affirmation de 1 ?

              Ou encore que du vent ?

              Seulement 3 jours et une augmentation perceptible.
              Maintenant imagine quelques semaine ou +.
              Et imagine l’arrêt des vols internationalement.
              Ça donne probablement 7 degrés ou plus.

              • Avatar Balou

                > Ou encore que du vent ?

                Il va bien falloir que tu finisses par fermer ton clapet à un moment ou à un autre. https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

                Là ils parlaient de 1° en 2002 :

                La traîne des avions joue à l’effet de serre
                https://www.nouvelobs.com/monde/20020808.OBS8581/la-traine-des-avions-joue-a-l-effet-de-serre.html

                Maintenant j’attends de me régaler avec ta source qui prétend 3°.
                A moins que ta source soit justement, le vent ?

                • Avatar Maxandre

                  Dans le rapport case orange ils mentionnent 1.1 degrés et le double à certains endroits.
                  (1.1 x 2 = 2.2 , il manque 0.8 oulala c’est grave MDR).
                  Je cherche l’autre rapport qui parlait de 3 degrés mais je pense que c’était lors de l’éruption(qui, en plus, a eu un effet de refroidissement).
                  Je le met aussitôt trouvé soit patient…

                  En attendant réfléchis un peu à cet affirmation si possible;
                  « Seulement 3 jours et une augmentation perceptible.
                  Maintenant imagine quelques semaine ou +.
                  Et imagine l’arrêt des vols internationalement. »

                  • Avatar Balou

                    Et alors ? Si l’aviation s’arrêtait définitivement, le climat suivrait ou plutôt reprendrait son cours comme si de rien n’était. Que ce soit quelques degrés plus haut (la différence entre 1 et 3 est gigantesque), ça reste à prouver. Les météorologues ne s’appuient pas sur les mesures de 3 jours sur le territoire US pour évaluer un modèle climatique. Que sais-t-on des vents dominants pendant cette période ? Ça aussi peut changer radicalement les conclusions «éclairées».

                    • Avatar Maxandre

                      Oui, le climat reprendrait son cours comme après le petit ère glacier qui dura quelques années. Mais ça prendrait peut-être des décennies aussi, on n’en sait rien.
                      On ne peut prédire non plus toutes les catastrophes/extinctions qui s’en suivront.

                      Le lien que t’as posté parle de jusqu’à 1.8 degrés Balou et cela a été constaté il y a plus de 17 ans.
                      Ça n’a fait qu’empiré depuis.

                      Les spécialistes en météorologie ont beaucoup de difficultés à prédire le climat et la température sur quelques jours.
                      Cette science est pas très crédible/fiable.
                      Les météorologues n’ont jamais eu d’autres occasions de vérifier l’effet des contrails/chemtrails à part le 11/09. Leur modèle est futile s’ils ne le prennent pas en considération.

  • Avatar Balou

    François Gervais – L’urgence climatique est un leurre

    Solidarité et Progrès
    Ajoutée le 14 déc. 2018

    « Cette fois, il n’y a plus de doute possible, les scientifiques sont unanimes : l’être humain dérègle le climat. »
    Combien de fois ces dix dernières années avons-nous entendu dire qu’un « consensus scientifique » vient enfin d’être établi sur cette question ? D’ailleurs le très officiel GIEC (Groupe d’expert intergouvernemental sur l’évolution du climat) ne vient-il pas de publier un rapport nous laissant le choix entre une catastrophe planétaire si l’humanité agit tout de suite pour sauver le climat, et la fin du monde, dans le cas contraire ?
    Pourtant, François Gervais, professeur émérite de l’université François Rabelais de Tours, et examinateur du rapport AR5 du GIEC entre 2011 et 2012, vient de publier un livre intitulé, « L’urgence climatique est un leurre » et montre que s’il y a consensus, c’est plutôt médiatique et politique que scientifique.

    Depuis sa dernière intervention dans nos locaux de Clichy en 2015, beaucoup d’arguments nouveaux ont été avancés pour justifier le climat de panique entretenu par le GIEC.

    Nous l’avons donc invité à revenir donner une conférence suivie d’un débat, pour lui permettre d’y répondre.

    https://www.youtube.com/watch?v=iK3G8wqqp_k&feature=youtu.be

    • Avatar Maxandre

      Donc, pas de panique , tout va bien. Continuer de produire toujours plus pour maintenir la croissance infinie qui « soutient » l’économie…

      Circulez y’a rien à voir.

      https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif

      • Avatar GROS

        Enfin un propos sensé.

      • Avatar Balou

        Faut pas tout mélanger. Trop facile de jeter dans le camp des pollueurs quiconque contredit radicalement ta vision de la situation, à propos du prétendu réchauffement climatique anthropique. Serais-tu irascible ? Je comprends que c’est dur de voir s’envoler les certitudes que notre éducation, scolaire et télévisuelle, a ancré profondément dans notre cerveau. Mais que cela entraine une bonne nouvelle est plutôt bienvenu. Désolé pour toi si tu ne la partages pas.

        • Avatar Maxandre

          Tu ne cesses de prouver ton irascibilité, et tu m’en accuses ? https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif

          Ou vois tu une bonne nouvelle ? Tu penses pouvoir continuer de détruire l’écosystème avec ta surconsommation sans avoir à rajouter de climatisation ?
          https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

  • Graine de piaf Graine de piaf

    Vous m’avez beaucoup amusée tous les deux, on aurait dit deux coqs dans une basse-cour !https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif
    Le réchauffement climatique est un fait qu’on ne peut nier, mais l’homme n’y est que pour peu. La terre a toujours connu des périodes d’extrême chaleur et de non moins extrême froid. C’est un cycle normal seulement l’homme actuel qui veut tout diriger, n’admet pas dans son orgueil insensé que quelque chose lui résiste alors il crie au feu quand il ne comprend pas et cherche une raison humaine.

    Oui, il y a contribué avec les déforestations infernales, avec le bitumage ahurissant, avec toutes ses sottises à répétition, mais même s’il n’avait rien fait ce changement climatique aurait lieu, peut-être moins vite, mais existerait quand même.
    Ne pas oublier que la Méditerranée par exemple pouvait être traversée à pied sec pendant longtemps, que les pôles étaient herbeux et avec des arbres, etc… et là l’homme n’y était pour rien.
    Plus près de nous sous Louis le 14è du nom vers la fin de son règne il y a eu trois années de pluies et de froid intense qui ont détruit toutes les récoltes créant la famine, puis, ou avant je ne sais plus, une grande période aussi de saisons sèches où rien ne poussait. Encore une fois l’homme n’y était pour rien, c’est ça la terre, c’est ça l’Univers.
    L’homme n’est qu’un microbe à cette échelle ! tout lui mettre sur le dos sécheresse comme pluies diluviennes, froid ou chaleur, c’est lui faire beaucoup d’honneur… et croire un peu au Père Noël. https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

    • M.G. M.G.

       l’homme actuel qui veut tout diriger, n’admet pas dans son orgueil insensé que quelque chose lui résiste alors il crie au feu quand il ne comprend pas et cherche une raison humaine.

      Ou bien les plus malins d’entre-eux profitent simplement d’une « opportunité climatique » pour engranger du fric en plumant les populations qu’ils auront réussi à convaincre que le pognon possède un certain pouvoir de régulation thermique … :)

      M.G.

    • Avatar Maxandre

      – « …mais l’homme n’y est que pour peu. »

      – « mais même s’il n’avait rien fait ce changement climatique aurait lieu »

      Ah bon ? qu’en sais-tu ?

      Le petit ère glacier sous Louis 14 fut provoqué par l’extermination des autochtones en Amérique. Selon de nouvelles études.

      Le fric est à l’origine de ce réchauffement et le fric peut aider à modifier notre comportement. Faut juste l’utiliser intelligemment.

      • Graine de piaf Graine de piaf

        Qu’est-ce que j’en sais ? et toi ?

        • Avatar Maxandre

          T’en sais rien et moi non plus.
          Ce que l’on sait et peut prouver c’est que l’homme a un impact sur le climat et de remettre la faute sur ce qu’on ne peut prouver est TRÈS irresponsable.
          Aucun principe de précaution c’est l’aveu d’une immense immaturité.

          L’existence de la géo-ingénierie n’est plus à remettre en question.
          Mais les bornés continuent à l’ignorer volontairement.

      • M.G. M.G.

        Le petit ère glacier sous Louis 14 fut provoqué par l’extermination des autochtones en Amérique

        Là je demande un explication, car je ne vois pas comment le fait de supprimer des humains peut modifier à ce point le climat, surtout au XVIIe siècle.

        Au fait, saviez-vous que Louis XIV était surnommé « Dieudonné » ? En moins drôle que le célèbre humoriste, évidement …

        M.G.

        • Avatar Maxandre

          Tu veux que je refasses leurs recherches ou t’as besoin d’aide pour lire les articles que j’ai posté sur ce sujet dans ce fil de « discussion » ?

          • M.G. M.G.

            Non c’est bon, j’ai lu assez d’aberrations pour aujourd’hui …

            M.G.

            • Avatar Maxandre

              Leurs études sont aberrantes ou est-ce plutôt ton comportement ?

              « Plus d’arbres, moins de CO2. Les auteurs de cette étude, chercheurs à l’université de Leeds et à l’University College de Londres, part du principe que, en disparaissant, les Amérindiens ont libéré des milliers d’hectares cultivés(environ 56 millions d’hectares qui ont été abandonnés), rendus par conséquent à la forêt. Les arbres, devenus plus nombreux à la surface du continent, ont donc absorbé davantage de CO2, diminuant ainsi l’effet de serre autour de la Terre. »

              • Avatar Balou

                Toute plante absorbe du CO2. Le remplacement de terres cultivées par des arbres ne change pas ou peu la quantité de C02 absorbé . Par exemple, selon les données dont je dispose, un hectare de cannabis produit environ 4 fois la biomasse d’un hectare de forêt. D’autre part, le sol de la forêt équatoriale est très fragile. De nombreux arbres mettent des centaines d’années avant d’atteindre leur taille gigantesque. Quand le sol est à nu, l’humus est balayé par les pluies.

                • Avatar Maxandre

                  Le reboisement de 56 millions d’hectares n’a pas d’impact selon toi ? ouf !

                  Et les millions de bisons exterminés qui broutaient la végétation non plus selon les « données » que tu disposes ?

                  https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

                  Vraiment borné dans tes crouayences Balou !
                  https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif

  • Avatar Balou

    Un nouveau savant démolit la fable du réchauffement climatique https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gifhttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gifhttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif
    Février 2017
    […]
    “Un dénonciateur de haut niveau a déclaré à ce journal, que l’Administration Nationale Océanique et Atmosphérique de l’Amérique (NOAA) a violé ses propres règles en ce qui concerne l’intégrité scientifique, quand ils ont publié le rapport sensationnel mais incorrect [frauduleux], et qui visait à faire le maximum d’impact sur les dirigeants mondiaux, Barack Obama et David Cameron à la conférence climatique de l’ONU à Paris en 2015.”
    “Le rapport [frauduleux] a affirmé que la «pause» ou le «ralentissement» du réchauffement climatique depuis 1998 – révélée par les scientifiques de l’ONU en 2013 – n’a jamais existé et que les températures mondiales avaient augmenté plus vite que prévu. Lancé par la NOAA avec une fanfare de relations publiques, il a inondé tous les médias du monde, et été cité à plusieurs reprises par les politiciens et décideurs politiques.”

    “Mais le dénonciateur, le Dr John Bates, un scientifique de haut niveau du NOAA, et qui a une réputation impeccable, a démontré dans le journal The Mail le dimanche, la preuve irréfutable que le document était basé sur des données trompeuses, et «non vérifiées».”
    […]
    https://numidia-liberum.blogspot.com/2017/02/un-nouveau-savant-demolit-la-fable-du.html#more

    • Avatar Maxandre

      La pause n’a jamais existé, le réchauffement fût masquée par la géo-ingénierie.

      Ton « dénonciateur de haut-niveau » omet de le mentionner et en perd sa crédibilité.

      • Avatar Balou

        Désolé mais il a des arguments et une connaissance approfondie de ce dont il parle, et pour cause. Toi tu crois, lui il sait, ne t’en déplaises. Les mesures mondiales de la dernière décennie prouvent sans aucun doute qu’il y a un ralentissement. Ça c’est du concret, pas de l’affirmation à la volée, sans source.

        • Avatar Maxandre

          Et il mentionne les effets de la géo-ingénierie ou pas dans ses argument ?

          • Avatar Balou

            Fais tes recherches , ou plutôt cliques sur le lien et lis, tu en sauras plus https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif

            • Avatar Maxandre

              C’est fait, aucune mention de géo-ingénierie.
              Ton gus est une fraude…

              • Avatar Balou

                Et toi tu es quoi, sinon un descendant de Cassandre..?

                “Le Dr Bates a pris sa retraite de la NOAA à la fin de l’année dernière, après une carrière de 40 ans en matière de météorologie et de climatologie. Récemment, en 2014, l’administration Obama lui a décerné une médaille d’or spéciale pour son travail à établir de nouvelles normes, en principe obligatoires, «pour produire et conserver des données climatiques».”

                Que le lecteur se fasse son opinion. Amènes..https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif

  • Graine de piaf Graine de piaf

    Maxandre, un seul commentaire de ma part : tu es pénible !

  • Avatar Balou

    Zoom – François Gervais : démonter le mythe de l’urgence climatique

    https://www.youtube.com/watch?v=e-v_k6fDjgU

    • Avatar Maxandre

      Si François Gervais ne mentionne pas la géo-ingénierie et ses effets qui masquent le réchauffement, il n’a aucune crédibilité lui non plus.

  • Avatar Balou

    Istvan Marko : pourquoi la théorie du réchauffement climatique doit nous faire rire

    https://www.youtube.com/watch?v=ozmQeNDyV5g

    • Avatar Maxandre

      Si Istvan Marko ne mentionne pas la géo-ingénierie et ses effets qui masquent le réchauffement, il n’a aucune crédibilité lui non plus.
      Tu peux en citer des milliards, ça ne change rien s’ils omettent des facteurs aussi importants.

      • Avatar Balou

        T’en n’as pas marre de te répéter ? La géo-ingénierie est un grain de poussière dans l’échelle du temps climatique et ce n’est pas le sujet du fil en cours.

        • Avatar Maxandre

          Je vais le répéter jusqu’à mon dernier souffle s’il le faut. C’est parfaitement dans le sujet.
          L’existence de l’humanité est aussi un grain de poussière dans l’échelle du temps climatique/planétaire.

          1.8 ou 2.2 ou 3 degrés Celsius d’augmentation moyenne de la température en 3 jours d’interdictions de vols et tu considères que c’est rien ? … Sérieusement ?
          Et c’est sans parler des autres formes de géo-ingénieries Balou !

          T’en a pas marre de ta bulle ? Mets ton orgueil/égo de côté quelques instants et essaies de comprendre.

          S’il y a bientôt une guerre mondiale les vols commerciaux vont énormément diminuer.