Chasse aux oies migratrices après la fermeture : le cadeau de trop de Macron aux chasseurs…

Après le permis divisé par deux, on autorise la chasse même après la fermeture. Macron les bichonne « ses » chasseurs, un réservoir de voix pour les européennes. À quoi servent les consultations publiques ? Partagez ! Volti

******

Ligue pour la Protection des Oiseaux via Notre-Planète-Info

Pixabay

Le gouvernement vient de prolonger la chasse des oies tout au long du mois de février, après la date officielle de fermeture, en pleine période de migration prénuptiale. « En même temps » la France  prétend être exemplaire en matière de biodiversité, se vante d’accueillir l’IPBES[1] à Paris fin mars et le Congrès mondial de l’UICN en 2020 à Marseille.

C’est le cadeau de trop fait aux chasseurs après la division de 2 à 5 du coût du permis national de chasse (coût : 20 millions d’euro pour le contribuable), le retour des chasses présidentielles et autres piégeages traditionnels. La LPO a d’ores et déjà saisi le Conseil d’Etat avec une demande de suspension immédiate.

Alors que les gouvernements précédents avaient tenté sans succès d’autoriser la chasse des oies migratrices jusqu’au 10 février, le gouvernement d’Emmanuel Macron offre aux chasseurs tout le mois de février !

Sur ordre du Président de la République, le Ministre censé incarner la Transition Ecologique et Solidaire vient de signer un arrêté le 30 janvier 2019 permettant la chasse de 4 000 Oies cendrées jusqu’au 28 février 2019 (sauf Haut-Rhin/Bas-Rhin), et des Oies rieuses et des moissons, sans quota, jusqu’au 10 février.

Ainsi le Ministère prétend avoir analysé, en moins d’une semaine, les 52 000 contributions sur le site de la consultation publique sur le site du ministère de l’Ecologie pour établir son arrêté. En vérité, la décision était prise dès le mois d’août dernier, puisque le Président de la Fédération nationale des chasseurs déclarait à la sortie de sa rencontre avec le Président Macron (celle-là même qui avait conduit à la démission de Nicolas Hulot) qu’il avait obtenu la possibilité de chasser les oies cendrées au mois de février 2019. Dès lors on ne peut s’empêcher de se demander à quoi servent les consultations publiques !

En résumé :

  • qu’importe si l’argument présenté par le Ministère ne tient pas puisqu’il n’y a pas de dégâts causés aux cultures par ces espèces en France. Après tout les précédents gouvernements avaient déjà tenté de justifier la chasse après la fermeture pour des raisons scientifiques (sic), ou donné des ordres à la police de la nature de ne pas verbaliser les chasseurs.
  • Qu’importe si le Président de la République qui se dit européen convaincu méprise la Directive oiseaux approuvée par la France il y a 40 ans qui dit que les Etats membres ne doivent pas chasser les oiseaux migrateurs de retour sur leurs lieux de nidification.
  • Qu’importe si 11 arrêts concordants du Conseil d’Etat ont confirmé, année après année, que la date de fermeture des oies sauvages doit être le 31 janvier afin de respecter la migration prénuptiale des oiseaux qui débute, selon les études les plus récentes, à partir du 20 janvier (et de plus en plus tôt avec le réchauffement climatique).
  • Qu’importe si les chasseurs sont bien incapables de distinguer les trois espèces d’oies après le 10 février, s’agissant pour grande partie d’une chasse de nuit, et si les contrôles sont fatalement limités notamment par les faibles effectifs des agents de l’ONCFS.
  • Qu’importe si ce mois de chasse supplémentaire perturbera les autres oiseaux d’eau dont la chasse est fermée depuis le 31 janvier, et notamment les canards, en cette période de quiétude qui leur est indispensable entre la fin de l’hivernage et leur reproduction.
  • Et qu’importe si la faune est fragilisée par les conditions météorologiques hivernales.  

Sous prétexte de « gestion adaptative » présentée comme un véritable progrès dans le projet de loi consacrant la fusion de l’ONCFS et de l’AFB en cours d’examen, le gouvernement commence par prolonger la chasse d’oiseaux migrateurs en dehors des périodes d’ouverture, au lieu de suspendre la chasse des 18 oiseaux en mauvais état de conservation et inscrits comme tels sur les listes rouges de l’UICN, reniant ainsi les engagements de campagne du Président de la République.

La LPO vient de déposer deux recours au Conseil d‘Etat contre cet arrêté, l’un visant son annulation et l’autre, plus urgent, demandant sa suspension immédiate.

Notes
  1. Plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques : ouvert aux états membres des Nations-Unies (130 membres en 2017).

Source Ligue pour la Protection des Oiseaux  via Notre-Planète-Info

Droits de reproduction du texte

CC BY-NC-SA (Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Partage dans les Mêmes Conditions)


67 commentaires

    • LaoTseu

      après une battue au sanglier, un retraité a asséné un coup de couteau dans le ventre de son ami, à Fouquebrune. Lequel, opéré en urgence, n’est aujourd’hui plus en danger. L’auteur sera jugé en comparution immédiate ce jeudi à Angoulême

      six mois de prison avec sursis pour le chasseur, moi non chasseur j’aurai prix 2-3 ferme…

  • GROS

    Vous vous offusqueriez moins si vous aviez déjà gouté de l’oie sauvage fraichement abattue.
    Bien préparée, bien accompagnée (ex. quelques topinambours, des pommes rissolées dans la graisse de l’oie, de petits fagots de haricots fins, et une sauce aux morilles fraiches), et servie avec un vin qui a un peu de corps* (ex. un Pessac-Leognan), c’est un délice.

    Si vous vous ouvriez un peu plus à la culture de la chasse et des traditions gastronomiques du milieu rural, vous verriez les choses bien différemment.

    (* : On parle de dégustation : donc avec modération !… Il se reconnaitra…)

    • M.G. M.G.

      Les traditions gastronomiques risquent bien de prendre du plomb dans l’aile lorsque les oies sauvages et autres migrateurs auront disparu du globe. Peu importe, en attendant tuons, ripaillons, buvons et jouissons de l’instant présent. Nos enfants sauront nous remercier plus tard lorsque l’unique cœur battant à la surface de la terre sera celui de l’Homme, bercés par la douce mélancolie d’un rêve passé, à la lueur d’un soleil … vert.

      M.G.

    • Leveilleur

      Un bon chasseur servie avec quelques topinambours, des pommes rissolées dans la graisse du chasseur, de petits fagots de haricots fins, et une sauce aux morilles fraiches et si on inversait les rôles hein Gros ?

      Nous savons très bien que la chasse est un instinct primaire, à l’heure d’aujourd’hui nous n’avons plus besoin de chasser pour nous nourrir ou pour sentir notre virilité ou pour gouter à des traditions gastronomiques du milieu rural, i faut arrêter là.

      Je connais des chasseur qui ont les congélateurs remplis de gibiers et qui continuent de tuer pour le sport. Halte à la barbarie du peu d’animaux sauvages qu’il nous reste en France et qui font notre bonheur dés qu’on les aperçois !

      Les animaux sauvages ont le droit de vivre en toute sérénité sans le stress de la traque et sans finir en rôtie pour une poignée d’homme dépourvu d’empathie.

      « On reconnaît la grandeur et la valeur d’une nation à la façon dont celle-ci traite ses animaux ». Gandhi

      • GROS

        à l’heure d’aujourd’hui nous n’avons plus besoin de chasser pour nous nourrir

        C’est vrai. A l’heure d’aujourd’hui nous avons la volaille industrielle, grandie en batterie à un rythme accéléré grace aux antibiotiques et autres hormones, n’ayant jamais vu la lumière du jour ni n’ayant jamais pu donner un battement d’aile. Du moins pour celle n’ayant pas été broyée à peine née.
        C’est vrai que quand on bénéficie des tels progrès des techniques en agronomie, on est bien bête de préférer une viande de qualité, qui a du goût, bio et naturelle, qui a pu s’ébattre en pleine nature, sans antibiotiques, qui a pu se reproduire naturellement, et qui a pu avoir sa chance de ne pas être abattue.

        Non, vraiment, tu as raison, la chasse c’est tellement rétrograde…

        • DTC

          Je soutiens (ponctuellement https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif) Gros pour cette critique qui a du sens. Effectivement, ne soyons pas hypocrites.

          Il y a bien sûr une question de mesure dans la chasse, comme dans l’agriculture d’ailleurs.
          Ceci dit, vu l’état actuel des choses, je ne suis pas persuadé que de chasser le migrateur soit une bonne chose.

          Il serait intéressant de réaliser une étude d’impact pour voir qui, de la chasse ou de la société industrielle, tue et fait souffrir le plus d’animaux sauvages…

          • GROS

            Ce sont des cas particuliers, pas la généralité. Très loin de là.

            Maintenant, tu sembles préférer te rabattre sur la volaille industrielle. Bien libre à toi.

            • Kool

              Si les 8 milliards qu’on est sur terre avaient un tel loisir et mangeaient de la sorte, notre extinction de masse en serait encore plus accélérée.
              Mais c’est hors sujet, la question de l’article étant; « Est-ce pertinent de rallonger la chasse de cette espèce, ni nuisible, ni en surpopulation? »

            • Bonjour Gros,
              j’habite en milieu rural. La chasse c’est mon quotidien. Je t’assure que le lâché d’animaux d’élevage n’est pas un fait anecdotique. Ces animaux d’élevage sont des proies faciles donc très vite tués. C’est une aberration comme il y en a beaucoup dans notre société. Il y a des régions épargnées par ce phénomène mais elles sont peu nombreuses, En Ariège, la chasse, la vraie, existe encore d’après ce qu’on m’a dit.
              Pour finir, de la viande industrielle à la viande soi-disant sauvage des chasseurs, il y a des alternatives comme le végétarisme ou la consommation de viande de petits producteurs qui élèvent leurs bêtes à l’ancienne, avec respect et amour de leurs animaux et du métier.

              • GROS

                Personnellement je ne suis pas familier avec ces pratiques douteuses.
                Je ne connais que les grandes forêts du nord de la France, ou le gibier est 100% sauvage.

              • LaoTseu

                Avec respect et amour de leurs animaux? Arrête les niaiseries, dans la réalité tu serait incapable de tuer une vache, un veau, un cheval, un porc, un mouton, un agneau, une chèvre, un chat ou un chien que tu aimerais, sauf peut-être si tu crever la dalle…tu aurais bien plus de facilité à tuer d’un coup de fusil dans le dos, un animal des bois que tu ne connais pas…

                • GROS

                  Je t’assure que j’ai beaucoup de respect et d’amour pour la viande de qualité.

                • Niaiseries, si tu le dis.
                  Le cercle de vie des Indiens d’Amérique
                  « À l’intérieur du cercle, l’Homme reconnaît qu’il est sur un pied d’égalité avec les espèces animales et que tous, humains et animaux, partagent les mêmes contraintes biologiques. De plus, l’homme est conscient de la part importante des animaux dans son mode de vie et dans son alimentation. C’est pourquoi, il doit être humble face aux animaux et démontrer de la générosité et de la réciprocité dans ses relations avec ces mêmes espèces animales. C’est une question d’équilibre et d’harmonie avec les animaux et l’environnement. »
                  Texte à lire sans modération
                  http://oklahoccitania.canalblog.com/archives/2010/03/23/16866751.html

                  • LaoTseu

                    Faut pas mettre toute les tribus amérindiennes dans le même panier, leurs situations, leurs environnements et leurs époques diffèrent…et je doute que tes petits producteurs sont dans cette philosophie que tu me parles…

                    Je parlé de toi, pas des amérindiens ou de jolies textes si puissant qui peuvent être. L’Intellectualisation de textes comme mécanisme de justifications ou de réponse ne m’intéresse peu, mais ta réalité oui https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

                    • Tu serais surpris par certains petits producteurs.
                      Ce serait trop long de developer ça ici, mais oui il y a des producteurs qui aiment sincèrement leurs animaux et qui ont un vrai respect pour leurs animaux. Même si ce qui me dérange toujours, c’est la notion d’élevage.
                      Si tu veux parler de moi, je l’ai déjà dit mille fois, j’ai un immense respect pour les animaux et la nature. La chasse est un acte naturel, propre à la majorité des espèces. Bien-sûr ce que l’homme occidental appelle la chasse, c’est n’importe quoi de nos jours.
                      J’ai partagé ce texte sur les amérindiens car c’est la philosophie qui s’apparente le plus à ma mienne depuis que je suis toute petite.

                    • LaoTseu

                      Je reformule alors en deux questions

                      Dans la réalité serais-tu capable de tuer une vache, un veau, un cheval, un porc, un mouton, un agneau, une chèvre, un chat ou un chien que tu aimerais ? (sauf peut-être si tu crever la dalle..) Tu aurais bien plus de facilité à tuer d’un coup de fusil dans le dos, un animal des bois que tu ne connais pas non ?

                      Je ne juge et ne jugerai pas pas mais j’ai un doute dans les faits…

                    • Assurément, Je ne pense ni pouvoir égorger, ni tirer sur un animal pour me nourrir dans ce monde. Par contre, j’ai décapité une de mes poules pour abréger ses souffrances. La notion d’animal aimé, c’est de nouveau un schéma de pensée malsain, typique de nos sociétés dégénérées. On n’a jamais autant aimé les animaux qu »actuellement et paradoxalement ils n’ont jamais été autant en danger et si peu libre.
                      Dans un autre monde, je pourrais tuer des animaux pour me nourrir et j’aimerais qu’il en soit ainsi, surtout pour mes enfants. Malheureusement, je vis dans ce monde, les animaux ont déjà tellement peu d’espace et de liberté que je ne pourrais pas les chasser, manger de la viande industrielle, n’en parlons pas. Il n’y a pas si longtemps, chaque famille paysanne avait son cochon, cochon qu »elle tuait pour avoir la viande de l’année. Cela ne me poserait pas de problème. Il faut savoir qu’égorger un cochon, c’est affreux.
                      Le cochon crie à n’en plus finir. Mieux vaut l’étourdir d’abord. En plus, ce rôle incombe aux hommes normalement.
                      Beaucoup doivent trouver cela horrible, ce n’est que naturel. J’aurais aimé que l’on m’apprenne cela.
                      Ce qui est horrible, c’est de vouloir se croire supérieur à la nature, l’humain paternaliste me dégoûte. Notre société n’a plus rien de naturelle, on ne sait plus qui est homme ou femme, l’homme se prend pour Dieu, les animaux sont nos jouets, sous couvert de bons sentiments, on détruit notre instinct naturel, conclusion, les écosystèmes sont dévastés.

              • Passetec Passetec

                Il y a des élevages de sangliers pour que les chasseurs puissent tirer leurs coups plus souvent ….

              • DTC

                En fait -et encore une fois sans vouloir défendre la chasse aux oies, ni aux renards d’ailleurs- il ne faut pas perdre de vue que l’agriculture, même paysanne et bio, ferme d’office des espaces aux animaux sauvages. Un espace clôture et cultivé n’est plus pour les chevreuils. Il ne faut donc pas croire que cultiver bio et ne pas chasser est suffisant (je l’ai longtemps cru). Il y a un équilibre à retrouver, qui doit se situer quelque part entre de la micro agriculture, que chacun ferait et quelques chasses pêches et cueillettes, selon les secteurs géographiques et leur réalité. Mais il va de soi que la priorité est la destruction de la société industrielle, puisqu’elle destine des espaces à la production de tout un tas de trucs polluants qui requièrent encore des espaces quand ils deviennent déchets.
                Allez faire un tour sur le site -le partage-.

        • Graine de piaf Graine de piaf

          Sauf que, cher Gros, il est recommandé de plus en plus par les médecins d’éviter de manger du gibier car il se nourrit maintenant encore plus mal que nous et ingurgite force saloperies – que l’on a retrouvées dans les analyses de sa chair qu’il soit à plumes ou à poils – telles qu’on les trouve dans notre chère alimentation conventionnelle, et encore plus chez nos zamis les zanimaux sauvages.
          Alors bon appétit messieurs, quelles fleurs préférez-vous voir sur vos tombes avec la dédicace « morts pour avoir trop aimé et goûté, les zanimaux sauvages » ?

          • GROS

            Eh bien vive la viande en batterie, alors.

          • JBL1960 JBL1960

            Des pissenlits peut-être ?…
            Bon retour parmi nous GDP en tous cas.

            Combien de fois, j’ai entendu les chasseurs, prétendre, qu’ils chassaient juste pour le plaisir de tuer.

            Pour ma part je pense que lorsqu’on prend plaisir à tuer des animaux sans défense le plus souvent, le pas n’est pas loin de se faire plaisir en tirant sur un être humain, par erreur… Oups scuzez moi m’es gouré…
            En campagne, il y a fort longtemps, un très jeune chasseur a tué un autre chasseur, et il ne lui arriva rien, sauf une rancune tenace des habitants de ce village. Cette personne a 95 ans aujourd’hui…

            • Graine de piaf Graine de piaf

              Merci pour ton accueil JBL c’est gentil tout plein et j’y suis très sensible.https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif
              Ce que tu écris est tout à fait réel malheureusement!

              Quant à la réflexion de Gros sur la viande en batterie, cela ne vaut pas mieux, donc comme je tiens encore à la vie malgré mon âge, https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif je ne mange ni de l’une ni de l’autre ! https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

            • Rainette Rainette

              « Combien de fois, j’ai entendu les chasseurs, prétendre, qu’ils chassaient juste pour le plaisir de tuer. »

              Là, il ne s’agit pas de chasseurs mais de viandards. Ce n’est pas la même espèce. Je vis en campagne et des chasseurs j’en ai connu. Certains se contentaient d’une virée avec leur chien et étaient contents s’ils rapportaient un lapin ou un pigeon. Et leurs congélateurs étaient loin d’être pleins. Quelle différence entre un lapin sauvage tué par un chasseur et un lapin domestique, élevé dans un clapier toute sa courte vie, sacrifié au bout de qq semaines ? Le premier a au moins une chance d’échapper à son destin. Pas le second.
              Vos chasseurs qui prennent plaisir à tuer me font penser à certains, qui aujourd’hui, prennent leur pied en maltraitant leurs concitoyens.
              Ceci dit, même si je mange peu de viande, je ne suis pas végétarienne et donc… je ne critique pas ceux qui aiment. Mais, en en mangeant peu souvent, je peux me permettre de choisir où me la procurer.

    • Rainette Rainette

      https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

      Un peu gros, ta réponse. Réponse destinée à Gros, bien sûr. et concernant sa délicieuse recette d’oie.

        • Bonjour,
          C’est très difficile à cuisiner l’oie, j’avais une tante, qui tenait à Visé (près de Liège), un resto dont la spécialité était l’oie.

          Je me souviens que la viande devait mariner un certains temps ensuite être mise des heures à mijoter.

          Autre anecdote, un jour un de mes amis sicilien toujours à déconné avait fait croire à un autre sicilien genre barbare des montagnes qu’il était fauché et n’avait plus rien à bouffé jusqu’à la fin du mois. Satisfait de sa boutade et profitant du départ de tout les convives il se fume une dernière clope sur son balcon avant d’aller se coucher.

          Et là voilà qu’il distincte au loin le fameux type (Juliano de son petit nom), trainant un énorme sac poubelle, arrivé au dessous de son balcon il lui dit « Vincenzo fammi passare. ». Il le laissa monter.

          Et ne voilà t-il pas qu’il sort du sac poubelle deux énormes oies et deux ou trois poules. Le mec était entré dans un enclos non loin de là le long du terril, il leur a brisé la nuque à main nue.

          Vincenzo sur mes recommandations a bien tenté de les cuisiner, mais sans succès trop dure, immangeable ! Comme de quoi ce n’est vraiment pas facile à cuisiner.

          Orné

        • Rainette Rainette

          De l’oie rôtie, tu veux dire Gros ? Oui, une ou deux fois à Noël il y a bien longtemps. J’ai trouvé ça trop gras. Mais le cuisinier ne connaissait pas ta recette. https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

  • sombre

    Le lobby de la chasse à une influence certaine sur les politiques …

    Démission de Nicolas Hulot : une victoire du lobby de la chasse ?
    https://www.youtube.com/watch?v=1pYW35VTx5Y

    « Je n’ai pas de morale »: Thierry Coste, le lobbyiste des chasseurs, se confie sur RMC
    https://rmc.bfmtv.com/emission/je-n-ai-pas-de-morale-thierry-coste-le-lobbyiste-des-chasseurs-se-confie-sur-rmc-1463695.html

    • sombre

      (10 vérités sur la chasse)
      https://www.aspas-nature.org/communiques-de-presse/verite-chasse-1010-lobby-chasse-impose-loi-aux-politiques/

      Ce lien est peut être le plus éloquent.

       » 18/09/2016

      En cette période pré-électorale, il est important de rappeler à quel point les responsables politiques de tous bords sont à genoux devant le lobby de la chasse, au mépris de la nature et de sa protection, et de la majorité des citoyens, qui sont défavorables à ce loisir brutal (Sondages IFOP ASPAS de juillet 2009 et octobre 2010, sondage du collectif pour le dimanche sans chasse de janvier 2016).

      verite10Le plus puissant groupe de l’Assemblée nationale, loin devant les autres est le groupe « Chasse ». En 2016, 115 élus sont membres du groupe chasse, contre 31 au groupe maladie orpheline, 60 au droit de l’enfance et protection de la jeunesse, 40 pour la protection des animaux. De fait, les lois et les arrêtés qui encadrent la chasse vont tous dans le sens de ses adeptes. Quelle que soit la couleur politique du gouvernement en place, les chasseurs reçoivent des « cadeaux » en période électorale. Ce sont en général des allongements des périodes de chasse totalement illégaux.

      Puissance financière et politique influente, la chasse paie à prix d’or un lobbyiste professionnel pour faire pression sur les députés et les sénateurs et qui a, selon la Cour des comptes, « des contacts hebdomadaires avec les conseillers du Premier ministre et du président de la République ».

      Peu de lobbies disposent d’une telle proximité avec le pouvoir.

      À la base, la force de frappe du lobby cynégétique vient d’une organisation non démocratique datant de 1941. L’adhésion obligatoire à la seule fédération des chasseurs permet aux dirigeants non seulement de parler au nom de tous, mais également d’empocher la totalité des droits d’adhésion. Alimentées par cette manne, les fédérations de chasse se sont organisées pour exercer un lobbying très actif qui va de l’élu local aux ministères et à la présidence de la République. Cette position de monopole permet aux chasseurs de faire pression sur des élus surtout soucieux de leur réélection.

      Constamment en baisse, les chasseurs ne sont plus qu’un million en France, c’est-à-dire quasiment la moitié du nombre de végétariens. La sensibilité à la souffrance animale évolue, nos rapports à la nature aussi. Seuls, les politiques n’évoluent pas, et sous-estiment le pouvoir électoral des écologistes silencieux. Aimant les actions collectives, l’ASPAS soutient les manifestations, les pétitions et autres pressions initiées ça et là en France pour faire bouger les choses, comme elle le fait avec efficacité depuis plus de 30 ans. »

  • Passetec Passetec

    « Vous devriez avoir honte »: Brigitte Bardot interpelle violemment François de Rugy sur la chasse aux oies

    Par le biais d’une lettre ouverte elle dénonce :

    « HONTE ! Vous devriez avoir HONTE d’avoir usurpé la fonction de ministre de l’Ecologie pour laquelle vous êtes d’une nullité et d’une incompétence pitoyables et dangereuses ». Ce poste ministériel indispensable exige une protection rigoureuse de la nature, de l’environnement et de la faune sauvage.
    Votre outrecuidance vient d’autoriser la prolongation de massacrer 4.000 de ces magnifiques oies en pleine période migratoire jusqu’à fin février !
    Cette dernière décision relève d’une traîtrise à votre fonction, à une lâche soumission aux chasseurs devant lesquels vous vous agenouillez, mort de trouille, allant jusqu’à bafouer les directives européennes.

    https://www.varmatin.com/politique/vous-devriez-avoir-honte-brigitte-bardot-interpelle-violemment-francois-de-rugy-sur-la-chasse-aux-oies-296333

  • Boarfff !

    J’aurai tendance à vous dire d’en profiter tant qu’il y en a encore…

    Gros a raison, l’oie sauvage, c’est excellent, et c’est aussi diffèrent des oies d’élevages, que la palombe du pigeon.

    Ceci dit, la masse des 7 milliards de primates prédateurs que nous sommes, avoisine les 300 millions de tonnes.
    La masse de tous les animaux domestiques destinés à notre alimentation, approche les 700 millions de tonnes.
    Et la masse cumulée de tous les grands animaux sauvages survivants ne doit pas dépasser les 100 millions de tonnes…

    Dans un siècle, il ne restera que des images d’archives pour évoquer la majorité des espèces sauvages…

    • Maxandre

      Dans un siècle ?

      Si l’homme existe encore son nombre ne dépassera pas les 500 millions.
      Vos maitres ont des stocks de tout types de semences et d’embryons.
      Une fois que nous leur auront développé assez de technologies ils nous « jetterons ».
      Pas même besoin de personne car ça peut être fait par automatisation.
      Et ce sera bien fait pour vous bande de c…

      INSTITUT MARQUÈS – Des embryons congelés. Comment vivent-ils?
      https://www.youtube.com/watch?v=f-o6FxnIJ4Q

      • Bonjour Maxandre,

        Pourrais-tu avoir l’amabilité de m’expliquer pourquoi tu parles de « vos maîtres », et que « ce sera bien fait pour vous, bande de c…. » ?

        En quoi n’es-tu pas concerné ?

        Serais-tu le seul à ne pas avoir de maître et à ne pas être le con de quelqu’un ? https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_heart.gif

        • GROS

          Que veux-tu… Certains, de temps en temps, passent ici et, de façon quelque peu narcissique, pensent qu’ils sortent du lot parce qu’ils se mettent à gueuler un peu plus que les autres. Et en plus, ils y croient ! https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif

          Autant s’en amuser. https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_smile.gif

        • Maxandre

          Oups! J’ai cliqué sur « signaler ce commentaire » au lieu de sur « Répondre ». Désolé, je suis con.

          Ni dieu, ni maîtres.

          J’ai décidé de ne pas me reproduire, donc pas responsable d’avoir mis au monde des descendants qui souffriront ou feront souffrir. Et je ne serai plus là quand ça va arriver.
          On est tous le con de quelqu’un d’autre mais me faire traiter de con ne me dérange pas car c’est la réalité.
          Lorsqu’on évolue et qu’on regarde en arrière on se trouve toujours con, sinon on a pas vraiment avancé.
          https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_smile.gif

          P.S.: le C avec les trois petits points c’est laissé à votre interprétation. Vous vous sentez champions ou couillons ?

          • Me revendiquant de la philosophie politique anarchiste, je comprend fort bien ce que tu évoques, et tu me confirme dans l’idée qu’il existe quasiment autant de types d’anarchies que d’anarchistes… https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

            Par contre, je ne m’extrais pas du troupeau.

            Pas plus que je ne m’avance sur les solutions que mes descendants devront mettre en oeuvre pour survivre, ne pouvant qu’espérer qu’ils y arrivent, et m’employer à faire ma part pour y participer.

        • Maxandre

          Les gens aiment ramener dans la moyenne, ils haïssent ceux qui sortent du lot au lieu d’aspirer à leur ressembler ou les dépasser.

          Idiocratie : devenons-nous tous idiots? documentaire en français
          https://www.youtube.com/watch?v=rbP0lQOuqMA

          Crétinisation et Idiocratie (Bruno Lussato en 1987)
          https://www.youtube.com/watch?v=S79CyvxdUw8

          Dégénération
          https://www.youtube.com/watch?v=k2V3NrvThlg

          • C’est de la « sélection naturelle »…

            Seuls les plus aptes survivront…

            https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

            • Maxandre

              Alors, aptes = idiots
              Donc je ne vois pas l’intérêt de continuer l’expérience/échec stupide de l’imbécile que les croyants appellent « DIEU » https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_smile.gif

              Oui, je provoque les orgueilleux qui pensent aveuglément/stupidement que leur Dieu peut être offusqué par des insultes.
              Un Dieu orgueilleux ne peut être autre chose qu’un démon.
              https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif
              J’aime bien faire éclater les bulles.

              • Mouais…

                Si tu veux je peux intervenir moyennant finances afin de t’éviter de continuer à supporter ce monde de merde, remplit d’idiots…

                • Maxandre

                  Toi aussi tu chasses/tues pour le plaisir ?
                  Donc, ce monde est parfait pour faire ton éducation/évolution et perpétuer l’idiotie que t’enseigneras à tes descendants.
                  Mais demander lâchement à quelqu’un d’autre de le faire pour soi ça reviens à pire que le suicide.
                  Je n’ai pas peur de mourir, ni de vivre.

                  • Bon, tu ne comprends pas de quoi je parle.

                    Pour info, je ne tue pas par plaisir.

                    Je tue par nécessité, ou par intérêt.

                    Et justement, je ne délègue que rarement, uniquement pour les grosses pièces (boeuf et porc), d’ailleurs, c’est la loi…

                    Mais je suppose que tu es végétarien, et cultivés tes légumes…

                    • Maxandre

                      Effectivement je ne comprend pas.
                      Tu m’offres de te payer pour que tu débarrasses la terre de tout les idiots?
                      Ou plutôt de te payer pour me soulager de mes « souffrances » ?
                      https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif
                      Dans les deux cas, ta promptitude à me l’offrir laisse sous-entendre que ça te procurerais du plai$ir…

                      Pour info, je suis omnivore. Des œufs, du poisson et un potager de 100 M². Je ne mange pas mes amis lapins sauf quand/si l’un d’eux meurt de cause accidentelle devant moi,(c’est arrivé 6 fois en 8 ans) je suis capable de le dépecer, le manger et même tanner sa peau malgré ma tristesse. Ça peut changer si le système vient à s’effondrer.

                    • Mouais…

                      Après cet échange fort révélateur, je vais briser là.
                      Tes techniques polémiques sont aussi transparentes que celles de Predator…

                    • GROS

                      C’est un troll, rien de plus.
                      Ignorons le.

                    • Maxandre

                      Je comprend ce que tu cherches, avec ton pseudo et ton gros copain c’est plus que révélateur.

                      Je t’ai cassé fils de loki ?

                      https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif
                      Tu veux une photo de mes lapins devant mon potager clôturé qui est enterré sous 4 pieds de neige ?

            • Thibaultraa Thibaultraa

              Le darwinisme?!, de l’entreprise. Quelle misère.

  • Enki13

    ——————————————————————————————————————————————
    Vol en ULM avec les oies et Christian Moullec :
    https://www.youtube.com/watch?v=k_b_FRX8BzI
    ————————————————————–===>
    Michel Delpech – *Le chasseur* ( Chanson de 1974 ) :
    https://www.youtube.com/watch?v=dF0I-yxOzNA
    ——————————————————————————————————————————————

  • sombre

    https://presse.lpo.fr/?m=128&p=view&pi=ViewBrowserPlugin&uid=1228bff714c669c8c3889907ff875ebc&fbclid=IwAR1l2KnueBeCHWaWGfyU5sHkh9nureEZCB9tCxP0fGabs7UDvk-7GVAM1iw

    Le Conseil d’Etat impose un cessé le feu pour les oies. La LPO fait condamner l’État pour la 12ème fois

    Saisi en urgence par la LPO, le Conseil d’État vient à nouveau de suspendre la chasse aux oies jusqu’à la fin février. Le Ministre de la Transition Écologique et Solidaire avait obéi au Président de la République en signant un arrêté le 30 janvier 2019 permettant la chasse aux oies jusqu’à la fin du mois de février. C’était sans compter sur la vigilance de la LPO qui se voit obligée de rappeler année après année aux gouvernements successifs qu’on ne doit pas chasser les oiseaux migrateurs de retour sur leurs lieux de nidification…

Laisser un commentaire