Cagnotte « Renaud Muselier » en faveur des forces de l’ordre blessées …

Dans un tel climat de violence, il y a des coups qui se donnent et qui se prennent, pas sûr que ce soit les forces de l’ordre qui paie le plus lourd tribu. (Voir l’enquête de reflets-info : Les blessés éborgnés par les forces de l’ordre ne le sont pas par accident). Devant l’échiquier, il y a ceux qui ont permis cette violence et qui comptent les points. Tout en bas, devant cette flopée de blessés, de mutilés, d’éborgnés, il y a ceux qui veulent aider soit les uns, soit les autres avec des appels aux dons sur des plateformes en ligne. (avec des escroqueries). On ne comprends pas le deux poids deux mesures, alors que les dons pour le « boxeur » ont été stoppés face aux cris d’orfraies de certains politiques, qui voient dans les donateurs des « complices », la cagnotte pour les forces de l’ordre est autorisée, mais, France-Police-Policiers en colère, demande la mise sous placement judiciaire de cette cagnotte, pour une juste répartition des sommes. Quand est-ce que ce bordel sans nom va cesser ? Pas encore, vu les déclarations toutes plus incendiaires des uns et des autres pour exacerber les tensions… Partagez ! Volti

******

Source France-Police-Policiers en colère

Titre original : « Cagnotte « Renaud Muselier » en faveur des forces de l’ordre blessées : France Police – Policiers en colère demande le placement sous main de justice de cette cagnotte en ligne et la désignation d’un administrateur judiciaire pour la gestion de ces fonds »

Qui possède la liste exhaustive de tous les policiers et gendarmes blessés depuis le 17 novembre ? Certainement pas l’amicale de la police nationale.. D’ailleurs, qui connait cette association d’entraide à laquelle monsieur Muselier veut reverser l’argent destiné à nos collègues blessés ?

Le ministère de l’Intérieur est-il seulement en capacité d’établir la liste exacte des collègues blessés ?

Si oui, comment l’argent va-t-il être réparti ? Doit-on attribuer le même montant à un collègue ayant eu 2 jour d’ITT qu’à celui qui s’en est vu prescrire 45 ?

Qui va faire procéder à cette répartition ? Les copains de monsieur Muselier ?

L’ancien Ministre de l’Intérieur Claude Guéant, spécialisé dans le maniement de petites coupures, a été condamné à deux ans de prison ferme pour avoir détourné des primes en liquide destinées à nos collègues lorsqu’il était le premier flic de France..

Naturellement, ce politicien n’a jamais été incarcéré contrairement aux Gilets jaunes condamnés en comparution immédiate avec mandat de dépôt à la clé..

Nous ne doutons pas de la probité de Renaud Muselier mais vu le risque d’un usage non conforme à la volonté des donateurs de ces libéralités notamment en terme de répartition, France Police – Policiers en colère demande le placement de cette cagnotte sous main de justice et la nomination d’un administrateur judiciaire pour la gestion de ces fonds en vue de leur répartition à nos collègues.

Nous sommes certains que l’élu marseillais n’y verra aucun inconvénient.

Source France-Police-Policiers en colère

9 commentaires

Laisser un commentaire