Gardasil®, une stérilisation déguisée de nos jeunes filles?…

On ne présente plus les époux Delépine qui ont fait des recherches remarquables sur les vaccins et la vaccination, supposés prévenir les maladies. En croisant les chiffres des divers pays où le Gardasil a été injecté en masse, le constat est, qu’il y a augmentation de 100% et plus du cancer du col de l’utérus pour les très jeunes femmes, que ce vaccin est censé empêcher, sans compter les autres graves effets indésirables. Le souci est qu’il n’y a plus de bio-vaccins comme ils existaient avant mais, une soupe chimique sans véritables études cliniques, où les conflits d’intérêts et le profit ne sont pas les derniers des arguments pour étendre la vaccination, la rendre obligatoire, sans grand cas pour la population. Il est conseillé aux jeunes filles qui ont reçu ce vaccin, de se faire suivre régulièrement et de ne surtout pas se sentir protégées, les chiffres démontrent que la maladie peut se déclarer dans les années qui suivent la vaccination, dépisté très tôt, ce cancer se guérit très bien. Merci à Françoise G. Partagez ! Volti

******

BioticTV 

39’55 pour tout savoir

ADN recombinant

Sulfate d’hydroxyphosphate d’aluminium

Borate de sodium (mort au rat!)

 

8 commentaires