Les militaires qui ont dénoncé le pacte de Marrakech s’exposent à des sanctions disciplinaires…

Il fallait s’y attendre. Partagez ! Volti

******

Source RT-France

Contacté par L’Opinion, le ministère des Armées a qualifié d’«inadmissibles et indignes» les termes de la lettre ouverte adressée par 13 officiers opposés à l’adhésion de la France au pacte de Marrakech à Emmanuel Macron.

La lettre ouverte de 13 chefs militaires français à l’attention du président de la République Emmanuel Macron, dénonçant le pacte mondial de l’ONU sur les migrations (dit pacte de Marrakech), n’a guère été du goût du gouvernement. Contacté par L’Opinion ce 17 décembre, le cabinet de la ministre des Armées Florence Parly a jugé les propos contenus dans cette lettre «inadmissibles et indignes». «Les généraux 2S [de la 2e section, c’est-à-dire qui ne sont plus actifs au sein de l’armée mais toujours mobilisables] qui ont signé ce texte sortent du devoir de réserve auquel ils sont soumis. Ce devoir de réserve les oblige et ce d’autant plus qu’en tant qu’officiers généraux ils incarnent le sommet de la hiérarchie militaire, c’est-à-dire qu’ils ont la charge de montrer l’exemple», a confié au quotidien le cabinet de la ministre.

Ils ne répondent pas à leurs obligations statutaires et s’exposent de ce fait à des sanctions disciplinaires, dont nous apprécierons l’opportunité dans les jours à venir

Et de menacer : «En dérogeant à leurs devoirs, ils sapent ce qui les a conduits aux responsabilités du haut desquelles ils donnent aujourd’hui des leçons. Ce faisant ils ne répondent pas à leurs obligations statutaires et s’exposent de ce fait à des sanctions disciplinaires, dont nous apprécierons l’opportunité dans les jours à venir.»

Dans une lettre ouverte publiée sur différents sites à partir du 8 décembre (soit avant la signature du pacte), 11 généraux, un amiral, un colonel ainsi que l’ancien ministre de la Défense Charles Millon, dénonçaient la décision des autorités françaises de souscrire au texte onusien sur les migrations. Ces signataires accusaient le pacte d’instituer «un véritable droit à la migration» et de s’«imposer» à la législation nationale, «alors que 80% de la population française considère qu’il faut stopper ou réguler drastiquement l’immigration». Décrivant comme un «déni de démocratie, voire [une] trahison à l’égard de la nation» l’adhésion au texte onusien, les chefs militaires demandaient à Emmanuel Macron de «surseoir à la signature de ce pacte».

Bel et bien approuvé à Marrakech le 10 décembre par la France, ce pacte mondial a suscité une vague de critiques  auprès des formations souverainistes et de droite  . Tous avaient fait part de leurs craintes de voir la France perdre en souveraineté sur les questions migratoires. Le texte doit encore faire l’objet d’un ultime vote de ratification, le 19 décembre à l’Assemblée générale des Nations unies à New York.

Lire aussi : Le Pacte de Marrakech sur les Migrations : l’ingérence de l’ONU dans les affaires d’Etats souverains

Source RT-France

Voir :

Péages gratuits pour cause de Gilets jaunes : Vinci renonce à faire payer les automobilistes

Vinci a renoncé à demander aux automobilistes de payer après avoir passé gratuitement ses péages lors des mobilisations de Gilets jaunes. Le groupe avait, par sa décision initiale, suscité la désapprobation jusqu’au sein du gouvernement.

18 déc. 2018

Stéphane Bern est furieux contre les macronistes, qu’il juge «technocrates». Sur Twitter, il s’est scandalisé du choix des députés de La République en marche de rétablir la taxation du loto du patrimoine au profit des caisses de l’Etat.

18 déc. 2018

Une liste des Gilets jaunes aux européennes ferait-elle le jeu de LREM ?Une liste des Gilets jaunes aux européennes ferait-elle le jeu de LREM ?

L’hypothèse d’une liste de Gilets jaunes aux européennes fait débat au sein du mouvement, beaucoup estimant que cela favoriserait le parti présidentiel. Ce que tend à montrer un sondage… et les commentaires des cadres de la majorité.

18 déc. 2018

Policiers en burn out et commissariats qui craquent : «Notre sécurité n’est plus assurée»

Pris entre les feux croisés du terrorisme, de la délinquance et des mouvements sociaux, les commissariats de la police continuent de fonctionner malgré de cruels manques d’effectifs qui génèrent une pression intense sur les forces de l’ordre.

18 déc. 2018

La France Insoumise dépose une proposition de loi sur le référendum d’initiative citoyenne

Lors d’une conférence de presse, les députés du groupe la France Insoumise à l’Assemblée nationale ont annoncé déposer une proposition de loi constitutionnelle sur le référendum d’initiative citoyenne, une des revendications des Gilets jaunes.

7 commentaires

  • Philippe30

    On se demande d’où vient la trahison ….

    En d’autres temps comme cela nous est souvent rappelés , certains se placent délibérément du coté de l’envahisseur alors que d’autres décriés par le pouvoir ont la lucidité de dénoncer le recul de nos libertés.

  • Le Gaulois libre

    Aucune disposition statutaire ne peut contrevenir à la loi, et lorsqu’il y a trahison selon la Constitution, ce sont ceux qui protègent les traites qui sont complices de cette trahison, et qui devront répondre de leur forfaiture devant la loi.

    À leur place je ne ramènerais pas trop ma fraise, le Capitole est toujours aussi proche de la roche Tarpéienne…

  • AnaisMasda

    Pourquoi ne pas s’interroger sur les causes du problème plutôt que ses conséquences !
    Ces migrations de masse sont dues aux guerres dont nous sommes, en partie, responsables. Nous avons bombardé la Libye, prétextant que les libyens étaient opprimés etc. Maintenant, nous pillons leurs richesses, instaurons une insécurité extrême chez eux, et nous nous plaignons de leur demande d’asile, dont leur nombre ne cesse de grimper. Je pourrais faire la même remarque sur l’Irak, le Mali etc.
    Cessons les guerres, et nous retrouverons chez nous les immigrés habituels (étudiants, chercheurs, médecins, informaticiens, etc).

  • Autrement, pour revenir au triste sort de ces étoilés et de cet ex-ministre, ils devraient savoir que : « militaire, tu n’as que te taire ».

    Bon, l’ex-ministre, lui, ne risque rien. Un ministre, qu’il soit en activité ou à la retraite, peut dire et signer n’importe quel connerie, sans que sa responsabilité soit engagé.

    Je ne vais pas pleurer sur eux.

    J’ai plutôt une pensée pour les soldats qui ont laissés leur vie dans des pays qui n’était pas le leur parce que des politiciens et des généraux les avaient envoyés au carton pour défendre les intérêts de marchands de canons et des Banksters&Co.

  • mirzabad mirzabad

    Hello tout le monde.

    Moi ce que je vois dans ce communiqué officiel, c’est que ça fait de la publicité pour cette « contestation » au final… Et c’est tant mieux…
    Qui pense encore que les militaires, policiers et autres CRS ne réfléchissent jamais?
    S’il existe bien un indicateur de ça, c’est que la colère commence à gagner aussi leurs rangs, et croyez-moi, ils ont très bien compris que l’heure est venue pour tout le monde de régler les comptes !!!
    Quelle que soit la position sociale que l’on occupe dans la société, « on » a tous des conjoints, des enfants, de la famille et des amis qui n’occupe pas la même que soi.
    Qui est assez bête au jour d’aujourd’hui pour croire que sa descendance sera bien à l’abri parce que fils ou fille de, petit fils ou petite fille de?

    Seul les imbéciles bêtes et disciplinés ne se font pas de souci pour les leurs, et je ne crois pas que ceux dont je fais mention plus avant échappent à la règle.

    Cette prise de position des généraux, de l’amiral du colonel et de l’ex-ministre a planté une graine dans la tête du bras armé de nos exploiteurs. Laissons lui le temps de germer, grandir et porter ses fruits.

    Le poisson pourrit par la tête, son cadavre ne tardera pas à remonter à la surface.

  • logic

    Comme le disais très justement Alekseï Pouchkov dans le dernier « thinkerview », il y a des idéologies que l’on ne peut remettre en cause dans le néo-libéralisme, et c’est tout bonnement une atteinte au droit d’expression

    https://www.youtube.com/watch?v=iVEdbIb1xQw

Laisser un commentaire